Auteur Sujet: En colère contre ma famille!  (Lu 3934 fois)

Andirano

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 604
Re : En colère contre ma famille!
« Réponse #15 le: 08 décembre 2012 à 18:25:55 »
Gérald, je comprends vraiment ta déception. Et encore plus de savoir que même une bougie pour Marie (en silence pourtant, sans grand discours) n'aurait pas été acceptée.
Tu as pris la décision de ne pas passer cette journée de Noël chez ton frère. Ici on dit toujours que dans la difficile période du deuil, il faut écouter son coeur, faire ce qui est bon pour nous. C'est une manière de se protéger de "l'agression" du monde extérieur qui ne peut pas comprendre ce que nous, nous vivons de l'intérieur. Cette année, ton coeur te dit de rester dans ton cocon familial, avec ta femme, vos fils, votre "mini-bébé" au chaud dans le ventre de sa maman, et Marie dans vos coeurs, dans vos paroles et vos pensées. Fais-le! L'année prochaine, les choses auront peut-être évolué, et tu verras à ce moment-là ce que tu as envie de faire. Je souhaite en tous cas que le dialogue autour de Marie devienne petit à petit possible avec ton frère et ta belle-soeur...
Je t'embrasse.
Maman de Raphaël (2009), Noé (né et décédé le 14 octobre 2011) et Victor (2013)

Marie J.

  • Global Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 5971
Re : En colère contre ma famille!
« Réponse #16 le: 11 décembre 2012 à 17:48:24 »
Bonjour Gérald,

J'espère que tu as pu trouver un peu de réconfort auprès des mamans concernant Noël. Elles savent à quel point c'est épuisant de se justifier, de rendre présent son enfant, d'être compris. Les coeurs ont bien du mal à s'ouvir, à comprendre, à accueillir le chagrin.

Alors oui, fais ce qui te semble le plus juste pour toi et ta famille. Laisse ton coeur te parler.
Ta petite Marie emplira vos coeurs.

Je te souhaite une douce soirée.
Je vous embrasse tous bien fort.
Marie
Marie.J bénévole

delphine

  • Sr. Member
  • ****
  • Messages: 265
Re : En colère contre ma famille!
« Réponse #17 le: 14 décembre 2012 à 14:53:03 »
re coucou gérald  (car je viens de te laisser un message  dans une autre rubrique)...

ce que tu nous a partagé me fait penser à l'effet cocotte minute....on bout , on se retient et on explose...

ce que ne comprennent pas toujours  les personnes (amis, familles) et d'ailleurs c'est souvent l'entourage proche (ce qui nous émeut encore plus) c'est que notre bébé aussi courte que fut sa vie , avait et aura toujours une place...et que comme tu le dis "sans faire un culte" (je crois que c'étaient des mots comme cela) ta petite Marie a sa place, et que tu as besoin par moment de parler d'elle, pour libérer des tensions ou tout simplement pour parler d'elle, de votre chagrin...comme on pourrait le faire de n'importe quel être cher qui nous manque ...

je me souviens de l'été qui a suivi le décès de notre petite Marie, nous nous sommes retrouvés à partir avec des amis, et je ne sais pas comment cela s'est installé, mais à aucun moment on nous a demandé comment nous nous sentions depuis le décès de Marie, comment allaient nos enfants...c'était comme une chape de plomb qui nous tombait dessus...on s'est laissé muselés en quelque sorte. C'est comme si Marie n'avait jamais existé...la semaine s'est tendue  et je le vivais de plus en plus mal...et j'ai explosé comme une cocotte minute , alors j'étais seule...moins de dégats collatéraux...et avec mon mari on a en parlé, cela m'a rassuré de voir qu'il avait ressenti la même chose...en faite avec du recul, je pense que nous aurions du "donner" le tempo, mais c'était difficile pour nous de le faire...depuis cette semaine, nous parlons avec beaucoup de simplicité de ce que nous ressentons ou avons ressenti...et en faite cela permet aux autres de venir à nous. En même temps il y aura toujours des personnes qui auront ce tact de sentir les choses, et de penser à nous, nos enfants...et qui avec ces mots simples et délicats osent parler !! c'est un immense réconfort!!

Ce que je trouve dure , c'est que dans l'épreuve de l'absence , il faut aussi composer et faire face à des réactions injustes qui traduisent souvent la peur des personnes ( en même temps dans notre épreuve , on doit déjà se gérer...alors s'il faut gérer les autres....oullala). Tu as pu dire les choses à ta maman...les colères peuvent faire avancer les autres...

A bientôt

delphine
Delphine maman de Camille ( 2000)  Cyprien  (2003) Noëmie (2005), Marie, Théophile et Amicie qui veillent sur nous tous

Marie J.

  • Global Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 5971
Re : En colère contre ma famille!
« Réponse #18 le: 26 décembre 2012 à 14:05:56 »
Bonjour Gérald,

tu nous disais toute ta colère de ne pouvoir parler de Marie. Même une bougie était difficile à allumer pour ta famille le jour de Noël.
J'espère de tout coeur que tu as pu vivre noël comme tu le souhaitais avec ton épouse et tes 2 grands et ta petite Marie, présente autrement.

Je t'embrasse ainsi que ton épouse, et une douce caresse pour votre tout petit qui grandit bien au chaud.
A très vite.
Marie
Marie.J bénévole