Auteur Sujet: La chance.  (Lu 707 fois)

Benoit et Marie-Em

  • Sr. Member
  • ****
  • Messages: 406
La chance.
« le: 23 avril 2012 à 10:38:24 »
Un mot étrange ici non ?
Un mot que je sentais bien qu'une amie, en essai bébé depuis déjà 4 ans (avec traitement), hésitait à me dire, et puis c'est une autre amie qui l'a dit: "M. t'envie tu sais ?, tu as de la chance car pour toi ça a marché"
Paf. Très très dur à entendre. L'amie qui transmettait le message est un trésor d'humanité, une vraie amie qui a toujours su quoi dire, alors je ne lui en ai pas tenue rigueur, surtout que c'était dit avec beaucoup de douceur et d'intelligence.

Mais ça m'a fait mal quand même. De la chance ?????? C'est vrai que parfois j'estime avoir de la chance, quand je vois tout ce que Joséphine a apporté à notre vie, tous les changements positifs dont elle est en partie la cause. Mais j'estime être la seule à pouvoir le dire, puisque c'est notre histoire à nous 3. Oui moi je dis (parfois) que j'ai eu de la chance d'avoir fait cette rencontre exceptionnelle, mais je ne tolère pas que les autres le disent.

Quelle chance y a t-il à porter et mettre au monde un bébé malade, un bébé qui va mourir ??? Impossible de savoir tant qu'on est pas passé par là, et je ne suis pas sûre qu'en disant que j'ai de la chance M. veuille prendre ma place et vivre tout ce que j'ai vécu.

Marie-Emilie
Marie-Emilie et Benoît parents de Joséphine, née sans vie le 13 septembre 2010 (trisomie 18), et de Jacques 23/04/18 et arrivé dans notre famille le 18/01/19

Andirano

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 604
Re : La chance.
« Réponse #1 le: 23 avril 2012 à 13:49:54 »
Effectivement, parler de "chance" est assez délicat dans nos situations. Je pense simplement que ton amie M. compare deux souffrances qui ne sont pas comparables.
Ta dernière phrase me paraît très juste. Elle envie la chance que tu as eue de tomber enceinte, mais probablement isolément du contexte de la maladie et du décès de Joséphine. Peut-être qu'elle pense que ta situation est plus facile que la sienne, que son mal d'enfant est si grand et douloureux qu'elle se dit qu'il est plus facile d'avancer quand on a eu puis perdu son enfant plutôt que de toujours être dans l'attente, ou peut-être qu'elle envie juste ton test de grossesse positif sans tout le reste...

C'est une question que je me suis posé souvent: aurais-je préféré ne jamais tomber enceinte plutôt que de perdre Noé? AU début, je me suis dit oui. Que j'aurais préféré ne jamais connaître la souffrance de devoir perdre mon enfant. Mais après, j'ai vraiment vu et compris ce qu'il avait apporté à nos vies, sa valeur en tant qu'être humain, en tant que notre enfant, sa place dans notre famille, et je préfère l'avoir eu et perdu, que de ne jamais l'avoir eu du tout. Mais je comprends que tu dises qu'il faille être passé par là pour se donner le droit de le dire. Et je crois que quand on parle de tout ce que nos bébés nous ont apporté, c'est aussi pour nous une manière de donner un sens à ce qui est arrivé, un sens profond et fort à leur courte vie, de donner un peu de sens à l'incompréhensible, un réflexe de survie presque. Mais on est bien d'accord, on préfèrerait toutes largement avoir notre enfant vivant chez nous et garder nos regards d'ignorants sur la vie, que de nous réjouir de ce que leur mort a révélé en nous!

Un gros paquet de baisers vers toi Marie-Emilie et plein de petites étoiles pour Joséphine.
Maman de Raphaël (2009), Noé (né et décédé le 14 octobre 2011) et Victor (2013)

isabelle

  • Global Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 8352
Re : La chance.
« Réponse #2 le: 24 avril 2012 à 09:50:51 »
Marie-Emilie,

c'est vraiment dur d'entendre cela....heureusement que tu as su décoder derrière les propos ce qu'il y avait à retenir en positif mais c'est quand même violent à dire à une maman qui a perdu sa fille....
oui, chaque épreuve peut nous faire grandir et nous aider à devenir plus aimants, plus à l'écoute des autres...mais elle peut aussi nous briser le coeur...et il en faut de l'énergie pour remonter, pour grandir...cela ne se fait pas tout seul de savoir tirer d'une si grande épreuve une grande leçon de vie....

alors, Diane et Marie-Emilie, j'ai plutot envie de dire que c'est vos entourages qui ont de la chance de vous avoir...
c'est aussi SPAMA qui a de la chance d'avoir des mamans comme vous.....

je vous embrasse toutes les deux avec toute mon affection
Isabelle

PS: Diane, j'en profite pour te faire un petit coucou en direct  ;)
« Modifié: 24 avril 2012 à 10:08:05 par isabelle »
Maman d'Aude, Edouard, Hugues, Laurent et Emmanuel, né et décédé le 18 février 2002 (trisomie 18 et hernie du diaphragme, décelés à 12 SA)