Auteur Sujet: Vous êtes jeunes, vous en aurez d'autres!  (Lu 4090 fois)

Marie J.

  • Global Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 5743
Re : Vous êtes jeunes, vous en aurez d'autres!
« Réponse #30 le: 01 mars 2012 à 17:13:15 »
Quelle violence pour toi toutes ces paroles de ta collègue. Je suis si triste qu'elle n'ait pas eu une seule parole de compassion pour toi au moment du décès de Noé.

Oh oui on la sent ta colère bien légitime. Que c'est dur de ne pas être comprise et d'entendre des conseils qui n'en sont pas.
Il y a encore beaucoup à apprendre et à écouter pour vous comprendre et être là avec vous, tout simplement. Non ce n'est pas inné ! On le voit que trop bien malheureusement.

Je t'embrasse très fort chère Diane. Douce pensée pour ton trésor.
Marie
Marie.J bénévole

Victoire

  • Sr. Member
  • ****
  • Messages: 254
Re : Vous êtes jeunes, vous en aurez d'autres!
« Réponse #31 le: 01 mars 2012 à 18:36:04 »
coucou diane,
je viens de lire cet épisode avec ta collègue...
je comprends ta colère et ce sentiment violent de rage en toi, bien légitime, devant ces conneries de: "je sais comment faut faire", ect...
ce ki me désole , c'est de te sentir " écorchée" par les propos de ta collègue, car, tu n'as pas besoin de cela en ce moment,
aucune mamange n'a besoin d'entendre de telle bêtises: ça nous fait mal, nous pompe notre énergie...
cela nous rend comme des "mamans picots"...
je te comprends dans "ton fantasme", pour k celle ci comprenne et prenne conscience de son absurdité, son ignorance, ...,
j'ai vécu des situations similaires, et cela me donnait l'impression de sentir mon volcan "intérieur" bouillir de plus en plus fort,
et une volonté de "dégueuler ma douleur" sur ces personnes: leur "dire" mon deuil pour k'ils taisent leurs conneries...
et puis, au fur et a mesure, je me suis rendu compte, k je dépensais mon énergie a rien,car cela m’épuisait et me bouffait...
"ces gens", ne veulent pas comprendre, ou ne peuvent pas comprendre, demeurent dans leur fonctionnement et leur aveuglement sans en connaitre la réalité "vraie"de la vie...et puis, "prendre soin de moi", est :me centrer sur moi et garder mon energie pour moi...
je me suis laissée déstabiliser plusieurs fois par ce genre de personne comme ta collègue...comme toi, peut être...
nous sommes si fragiles, dans ce manque de notre bb...
je me suis même sentie perdue: nos repères se transforment, et par moment, nous ne savons plus trop a ki faire confiance, a ki parler...on tâtonne au début, puis nous retrouvons nos "nouveaux repères"...
 leur dire les choses telles k'elles sont, sans ménagement de susceptibilité , ou la peur de passer pour une folle, ou les fuir, peut aussi être des stratégies dans ce genre de situation...
le fait de le déposer ici , soulage un peu...
mais, je pense k tu trouveras tes propres stratégies pour éviter d’être " mal" ,avec leurs paroles...
k ton Noé veille sur toi et t'apporte des p'tits clins d'oeil... ;)
je t'embrasse,
victoire

« Modifié: 01 mars 2012 à 18:39:51 par Victoire »

gin69

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1118
Re : Vous êtes jeunes, vous en aurez d'autres!
« Réponse #32 le: 01 mars 2012 à 21:01:44 »
Diane,
 je reste sans mots devant ton post et les absurdités qu'à pu te débiter ta "collègue"...ta rage est bien légitime et ton envie de lui hurler sa bétise à la figure aussi!!
Ce que je trouve intolérable, c'est que ce genre de propos existent encore à l'égard d'une maman qui vient de perdre son bébé...je crois qu'il ne viendrait à l'idée de personne de consoler quelqu'un qui vient de perdre son père en lui expliquant qu'il a encore sa mère!! d'où vient cette tendance à l'absurdité quand il s'agit d'un bébé?? les gens sont-ils bêtes au point de n'appréhender la valeur d'une vie et le chagrin d'une mère qu'aux nombres d'heures ou de jours de vie...si la durée d'une vie gageait de sa qualité ça se saurait...les propos de ta collègue montre d'ailleurs bien que l'expérience de la vie ne rend pas forcément ni plus humain,ni plus intelligent!!
Non ta priorité aujourd'hui n'est pas de retrouver le sourire en venant au boulot...et ça semble si normal...
Ces paroles sont si violentes à entendre!! il n'y a malheureusement pas de recette miracle pour se protéger de cette forme de bétise humaine...la seule que j'ai trouvé au fil du temps c'est de me recentrer sur le bonheur que j'ai eu de porter et accompagner mon fils et de me dire que c'est au fond la seule chose qui compte...et que seuls ceux qui ont pu ouvrir leur coeur à cette belle histoire peuvent en percevoir aujourd'hui les trésors déposés tout doucement par mon fils...et les autres ne connaitront jamais ce trésor d'amour et d'humanité qu'il nous a offert...
Noé est ton cadeau le plus précieux même si le chagrin est encore présent dans ton coeur...ne laisse jamais les paroles de ce genre entamner ce petit joyau...
Plein de douceur à toi pour effacer un peu la violence de cette personne, et plein de tendresse à ton petit bonhomme qui veille sur toi.
Virginie
Virginie - Maman de Raphaël (2002) ,Nathan (2004) , Quentin né le 18/02/2010 , et Baptiste notre petit prince né et reparti sur son étoile le 18/02/2010 (Association VACTERL et sirénomélie décelée à 12 SA).

HélèneTh

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1643
Re : Vous êtes jeunes, vous en aurez d'autres!
« Réponse #33 le: 03 mars 2012 à 18:44:34 »
Oh Diane ton cri du douleur prend aux tripes!!!
Tant de maladresses blessantes, c'est trop, vraiment trop. Toute ta douleur de maman explose en colère. Laisse la sortir. La douleur nous bouffe, le chagrin nous bouffe, la colère nous bouffe quand elle reste confinée.
Le plus terrible c'est de se dire que l'on ne parviendra jamais à éviter de tels propos chez certaines personnes, alors que nous reste-t-il? Apprendre à s'en protéger et trouver l'énergie et les astuces au fond de soi, en plus de notre deuil. C'est lourd.
Ton coeur a éclaté quand ton petit Noé s'est envolé. Ta collègue ne connaît pas cette douleur, douleur que l'on ne peut imaginer d'ailleurs. Non elle ne sait pas! Cette douleur est gravée en toi. On la porte dans toute sa chair cette douleur, longtemps, elle rend vulnérable, très vulnérable mais ce n'est pas de la dépression!!!
Ce serait bien si d'autres collègues avec qui tu travailles pourraient te protéger au début de cette collègue si maladroite, afin de préserver un peu de ton énergie vitale. Il en faut déjà tellement pour faire face au deuil. Cela fait peu de temps que Noé est décédé. Vivre avec son absence exige du temps, de la bienveillance, du respect.
Je rejoins Virginie quand elle dit: "c'est de me recentrer sur le bonheur que j'ai eu de porter et accompagner mon fils et de me dire que c'est au fond la seule chose qui compte...et que seuls ceux qui ont pu ouvrir leur coeur à cette belle histoire peuvent en percevoir aujourd'hui les trésors déposés tout doucement par mon fils...et les autres ne connaitront jamais ce trésor d'amour et d'humanité qu'il nous a offert..."
Je me suis raccrochée aussi à tout cet amour partagé avec mon enfant. A ma reprise j'ai subi des paroles et des attitudes très indélicates qui m'ont meurtri sur le moment. Je t'avoue je n'ai toujours pas oublié 3 ans après! Alors j'ai fait la tortue!!! bien protégée dans ma carapace avec la douceur de Titouan dedans, pendant le temps qu'il m'a été nécessaire.
J'apprécie aussi beaucoup les massages pour leur côté enveloppant, l'ostéopathie m'avait bien aidé, le corps se bloquant un peu partout. Ce ne sont que qq pistes bien sûr.
Je t'envoie plein de douceur et de chaleur pour consoler ton coeur meurtri, Diane.
Raccroche toi à ce puissant sentiment d'amour pour Noé, il est ton liant pour ressouder les mille éclats de ton coeur.
Je t'embrasse bien fort

Hélène


Hélène, maman de Zachary (1993), Korentin (1998) et Titouan notre lumière (né sans vie le 26 août 2008, trisomie 18)

Bénédicte

  • Global Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 5143
Re : Vous êtes jeunes, vous en aurez d'autres!
« Réponse #34 le: 05 mars 2012 à 10:36:50 »
Bonjour Diane,

Les mots de ta collègue sont d'une telle violence pour toi,  je comprends que tu viennes hurler ton immense colère et ton chagrin face à des paroles aussi blessantes! C'est comme un coup de massue qu'on se prend en pleine figure!
J'espère que tu retrouves petit à petit au contact des tiens un peu d'apaisement malgré le ressentiment que tu dois avoir lorsque tu croises cette collègue bien indélicate.
Je t'embrasse,
Bénédicte
Maman de Mathilde, Alice, Eloïse, Bertille née le 12 avril  et décédée le 10 juillet 2004 (trisomie 18) et de Inès.