Auteur Sujet: Bonjour à toutes les mamans  (Lu 12123 fois)

isabelle

  • Global Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 9222
Bonjour à toutes les mamans
« le: 24 Octobre 2006 à 22:25:10 »
Vous poursuivez votre grossesse depuis quelque temps ou vous venez de décider de le faire.
Voue êtes partagée entre chagrin et sérénité, comme je l'ai vécu pendant 5 mois, après ma décision de poursuivre ma grossesse.
Vous êtes un peu perdue face à votre entourage, face à la turbulence de vos émotions.
N'hésitez pas à venir en parler; cela peut vous rassurer de découvrir que nous les avons aussi connues.
Isabelle
Maman d'Aude, Edouard, Hugues, Laurent et Emmanuel, né et décédé le 18 février 2002 (trisomie 18 et hernie du diaphragme, décelés à 12 SA)

amalia

  • Newbie
  • *
  • Messages: 9
Re : Bonjour à toutes les mamans
« Réponse #1 le: 31 Octobre 2006 à 23:03:01 »
Bonsoir Isabelle
Il y a 15 jours je suis allé sur le forum afin de parler avec des mamans,mais je t'avoue que le témoignage de la maman d'Adèle était trop difficile pour moi,pendant plusieurs jours j'y ai beaucoup songé.
Ce soir je vais rééssayer.
Si tu reçois ce message en double voire en triple c'est une mauvaise manipulation.
Ce n'est pas demain la veille que je vais valider mon module info à l'iufm....
Je t'embrasse et pense à toi
Amalia
maman de Pierre né et reparti le 27 septembre 2005 et de Clovis né le 6 fevrier 2007

isabelle

  • Global Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 9222
Re : Bonjour à toutes les mamans
« Réponse #2 le: 11 Novembre 2006 à 13:10:35 »
Bonjour Amalia,
c'est difficile de lire les histoires des autres...tu as l'impression de replonger dans la tienne et ton coeur pleure encore...
j'ai envie de te proposer d'écrire dans une autre rubrique, mieux adaptée à ta situation actuelle et où tu pourras te sentir soutenue par d'autres mamans qui ont vécu ce que tu vis aujourd'hui...qu'en penses-tu?
à très bientôt et bon courage, petite maman...
Isabelle
Maman d'Aude, Edouard, Hugues, Laurent et Emmanuel, né et décédé le 18 février 2002 (trisomie 18 et hernie du diaphragme, décelés à 12 SA)

Lucy

  • Invité
Re : Bonjour à toutes les mamans
« Réponse #3 le: 09 Janvier 2007 à 15:39:50 »
Bonjour,
Nous avons appris juste avant Noël, lors de la deuxième échographie que notre enfant ne peut pas survivre. Nous n'ignorons s'il va mourir dans le ventre ou s'il peut aller jusqu'à terme, voire vivre quelques heures ou jours.
Il a la vessie qui ne se vide pas ou plus. Ses reins sont déjà abimés et vont sans doute arrêter de fonctionner avant le terme et du fait qu'il n'y a pas de liquide amniotique, ses poumons ne pourront pas se développer et il ne pourra pas respirer.
Nous nous sentons totalement perdu. Pour l'instant nous avons décider de continuer la grossesse. J'ai l'impression que je ne pourrais jamais me décider à faire un IMG et mettre fin à la vie de mon enfant que j'ai tant voulu. Or l'idée de vivre encore 4 mois avec la certitude qu'il va mourir m'est insupportable. Si j'avais la certitude de le voir vivant même quelques minutes, je crois que je n'hésiterais plus.
Mais en même temps, s'il naît vivant, je ne sais pas comment je pourrais supporter de le voir souffrir. Il reste beaucoup de questions à resoudre et je ne me sens pas capable de parler à personne à part mon mari et le personnel de l'hôpital.
J'ai peur également pour ma fille, qui a 17 mois, et qui je n'ai pas envie de faire souffrir aussi longtemps. Je ne vois pas comment je peux avancer. J'ai l'impression que ma vie est en attente.
Vos histoires et témoignages m'ont beaucoup impressionnés. Vous êtes tellement fortes.
Je me sens pas du tout forte ni capable d'affronter cette épreuve.
Suite à un prélèvement du placenta, nous savons depuis quelques jours, que c'est un petit garçon et nous essayons de lui trouver un prénom.
Merci pour ce site en tout cas. Je me sens un peu moins seule.
Lucy

isabelle

  • Global Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 9222
Re : Bonjour à toutes les mamans
« Réponse #4 le: 09 Janvier 2007 à 16:16:42 »
Bonjour Lucy,

ton histoire me touche beaucoup...elle commence comme toutes les nôtres...et nous ne sommes pas plus fortes que toi...
Aujourd'hui, tu te sens perdue devant ce diagnostic et cette échéance; cela te semble insupportable....et en même temps tu as envie d'accompagner ton bébé... 
comme toi, je me suis demandée comment j'arriverais à aller jusqu'au bout de ma grossesse...j'avais tellement peur, j'étais focalisée sur la mort qui allait venir, en me demandant comment j'arriverais à la vivre...mais je voulais aussi le voir vivant et lui avais demandé de m'attendre...

le chemin peut sembler long et douloureux; on est parfois bien seul pour le vivre...

aujourd'hui, nous sommes là pour t'accompagner sur ce chemin, te donner la main pour que jamais tu ne te sentes perdue...
Prends un jour à la fois, c'est un jour de vie pour ton petit bonhomme et tu peux lui dire combien tu l'aimes, même si tu pleures beaucoup...
Tu es sa maman et tu peux partager avec lui cette journée
Courage, Lucy, et viens ici autant que tu veux
De tout coeur avec toi
Isabelle
« Modifié: 09 Janvier 2007 à 16:40:34 par isabelle »
Maman d'Aude, Edouard, Hugues, Laurent et Emmanuel, né et décédé le 18 février 2002 (trisomie 18 et hernie du diaphragme, décelés à 12 SA)

francoise

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 641
Re : Bonjour à toutes les mamans
« Réponse #5 le: 09 Janvier 2007 à 22:28:21 »
Bonjour Lucy

Sois la bienvenue ici, nous sommes toutes des mamans qui pouvons comprendre l'insoutenable douleur que tu ressents aujourd'hui. Je suis vraiment désolée pour ton bébé...
Nous sommes là pour toi, autant que tu le souhaites, pour t'accompagner au jour le jour sur ton chemin, et cette période que tu affrontes actuellement est certainement d'une violence extrême. Pour moi ça a été l'une des pires jusqu'à présent, j'avais l'impression de devenir folle, de perdre parfois totalement la maitrise de mon propre corps tellement j'étouffais litteralement de chagrin.
Laisse sortir tout ça, c'est tellement normal, car ce que tu vis est absolument effroyable, je me retrouve tellement dans ce que tu dis. Toutes ici nous comprenons.
Comme le dis Isabelle, prend une heure à la fois, un jour à la fois.
Ton bébé est pour l'instant bien vivant au creux de toi, tout l'amour que tu lui donnes aujourd'hui dans ton coeur est ta seule défense contre l'effroyable pronostic. Ne te mets pas la pression à être forte, écoute juste ton coeur pour l'instant, donne toi du temps pour te reposer, encaisser ce choc épouvantable. Ton chemin, tu le trouveras toute seule le moment venu, rien ne presse.
Reviens nous voir quand tu veux, je pense très fort à toi ce soir.
Françoise
Maman de Quentin (né en 2004), Adèle petite étoile que nous avons accompagnée jusqu'au matin de son 10ème jour (hypoplasie cardiaque découverte à 22SA, née le 29/8/2006 et décédée le 7/9/2006), Thomas (né en 2007) et Baptiste (né en 2012).

Lucy

  • Invité
Re : Bonjour à toutes les mamans
« Réponse #6 le: 10 Janvier 2007 à 09:53:58 »
Merci beaucoup pour vos réponses et vos assurances. En lisant vos témoignages et ceux d'autres mamans, je me rends compte que je ne réalise pas encore complètement à quel point cela va être dur et j'ai très peur. Pour moi, pour le bébé, ma fille, mon mari, mon couple. Surtout à chaque nouvelle douleur de mon corps, j'ai l'impression que c'est le début de la fin. J'ai l'impression qu'il peut mourir à n'importe quel moment. Je ne sais plus comment sont les douleurs normales de la grossesse. J'ai peur qu'il souffre et je ne peux pas l'aider.
Merci encore de votre soutien.
A bientôt,
Lucy

isabelle

  • Global Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 9222
Re : Bonjour à toutes les mamans
« Réponse #7 le: 10 Janvier 2007 à 10:59:27 »
Bonjour Lucy,
ta douleur aujourd'hui est terrible parce que le moment est terrible...on attend un bébé, on est heureuse, la vie est belle... et tout d'un coup le monde s'écroule et on a l'impression de sombrer dans un cauchemar...
cette douleur , bien sûr, s'inscrit dans notre corps...j'avais mal au dos comme je ne l'avais jamais eu et j'ai demandé à mon médecin qqs scéances de kiné...cela m'a vraiment soulagé...
Ensuite l'avenir nous fait terriblement peur parce qu'on ne sait pas comment cela va se passer...on imagine le pire, que cela va être trop dur...alors laisse toi porter par les autres, et notamment par les soignants qui t'ont pris en charge, dis-toi que tu ne seras pas seule; fais confiance et tu verras que ces évènements peuvent aussi se passer dans une grande sérénité...bien sûr le chagrin sera là, mais ton coeur sera aussi dans la paix d'avoir tout vécu autour de ton bébé et d'avoir été avec lui jusqu'au bout...il y a un profond sentiment d'accomplissement dans notre coeur et toutes les mamans qui l'ont vécu pourraient te le dire...aucune ne regrette cet accompagnement, au contraire chacune se dit qu'elle a vécu une telle histoire d'amour avec son tout-petit...
tu te poses aussi des questions sur son éventuelle souffrance...aujourd'hui, il ne souffre pas et si à la naissance, il est un peu stressé, il faut que tu saches qu'il y a tout pour prendre en charge son inconfort, par des antalgiques adaptés au nouveau-né par exemple...
Tu veux aider ton petit bonhomme, tu peux le faire en lui parlant et lui disant combien aujourd'hui tu l'aimes et que tu souffres de le savoir malade...il aime entendre ta voix, tu es sa maman...
Courage à toi Lucy...
de tout coeur avec toi
Isabelle
Maman d'Aude, Edouard, Hugues, Laurent et Emmanuel, né et décédé le 18 février 2002 (trisomie 18 et hernie du diaphragme, décelés à 12 SA)

Bénédicte

  • Global Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 5143
Re : Bonjour à toutes les mamans
« Réponse #8 le: 10 Janvier 2007 à 15:07:09 »
Bonjour Lucy,

Tu es complètement effondrée après cette annonce, assommée par tant de questions que tu te poses et tu as peur.
Tu ne connais certes pas l'avenir de ton bébé mais pour l'instant il est avec toi,  blottit tout contre toi. Tu peux lui parler, le caresser et déjà commencer à créer des liens avec lui. Profiter de sa présence, prendre conscience de sa vie en toi, peut  t'aider à lui donner toute sa place, à lui donner une vraie dimension même in utéro.
Par rapport à ta fille, tu peux peut-être avec des mots très simples lui expliquer que tu es angoissée car son petit frère ne se forme pas bien dans ton ventre. L'important est qu'elle ne croit pas être responsable de votre chagrin. Le pédiatre de l'hopital où tu es suivie peut certainement vous aider à lui parler si c'est trop dur pour toi et ton mari.
En tous les cas, il ne faut pas hésiter à poser des questions à l'équipe médicale car elle partage aussi avec vous cette terrible épreuve.

Je pense bien à toi,
Bénédicte
Maman de Mathilde, Alice, Eloïse, Bertille née le 12 avril  et décédée le 10 juillet 2004 (trisomie 18) et de Inès.

francoise

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 641
Re : Bonjour à toutes les mamans
« Réponse #9 le: 10 Janvier 2007 à 21:17:14 »
Bonjour Lucy

J'ai beaucoup pensé à toi depuis hier, je te comprends tellement... Donne toi du temps et du repos pour toi et ton bébé, car la douleur psychologique te prend une énergie énorme. C’est normal de ne pas pouvoir répondre à toutes les questions ni t'occuper de tout ton petit monde comme avant.

Mon fils aîné avait presque le même age que ta fille quand le verdict est tombé. J'essayais de lui cacher mes larmes mais le résultat c’était plutôt que je m’énervais pour un rien et il ne comprenait rien. Alors ensuite je ne lui ai pas caché toutes mes larmes, j lui ai dit que je pleurais car le bébé était très malade, et que ça me rendait très triste. Je suis certaine qu’il a compris, et qu'il ne se sentait plus responsable de ma peine. Les enfants peuvent tout comprendre avec leurs sens à eux, et même à 17 mois ta fille a besoin de savoir. Ne t’inquiète pas trop pour elle pour l’instant, est-ce que tu peux la confier un peu pour avoir ta complète liberté ne serait-ce que quelques heures ?

Tu peux aider ton bébé en lui apportant tout le cocon d’amour de ton cœur/corps.  Prends le temps de lui parler à voix haute, lui dire tout ton amour, tous tes regrets, toute ton innocence, tous les espoirs que tu avais pour lui, toute la place qu’il a déjà dans ton cœur, toute ta douleur. Prends le temps de poser doucement ta main sur ton ventre pour l’appeler, lui faire sentir ta présence, le caresser doucement comme si tu le berçais. J’avais fait de l’haptonomie, juste 3 séances, mais cela m’avait beaucoup aidé pour augmenter la communication physique avec Adèle, apprendre à être encore plus présente pour elle. J’ai beaucoup pleuré, mais ces larmes ont cimenté mon amour pour elle, et c’est la force de cet amour qui me permet de tenir debout aujourd’hui.

Douces pensées pour cette nuit.
Françoise
Maman de Quentin (né en 2004), Adèle petite étoile que nous avons accompagnée jusqu'au matin de son 10ème jour (hypoplasie cardiaque découverte à 22SA, née le 29/8/2006 et décédée le 7/9/2006), Thomas (né en 2007) et Baptiste (né en 2012).

Florence

  • Global Moderator
  • Newbie
  • *****
  • Messages: 12
Re : Bonjour à toutes les mamans
« Réponse #10 le: 11 Janvier 2007 à 00:08:38 »
Chère Lucy,

Bienvenue à toi et à ton tout-petit sur ce site et merci pour tout ce que tu nous partages, de tes ressentis, de tes angoisses et de ta tristesse... sache qu'il est bien normal d'être autant bouleversée par l'annonce d'une maladie létale et angoissée par l'avenir...car en tant que maman, nous sommes faites pour donner la vie à nos enfants et que les savoir condamné est si douloureux... Il faut absolument que tu puisses exprimer ta tristesse, pleurer autant que tu en as besoin, nous partager tes sentiments de colère et d'injustice, nous saurons les comprendre...

Mais n'aie pas peur de ce que tu vas vivre en choisissant d'accompagner ton enfant jusqu'au bout de sa petite vie, tu vas voir, tu ne seras pas déçue! Beaucoup de mamans peuvent témoigner ici que ce qu'elles ont vécu dans la réalité a largement dépassé leurs angoisses et qu'elles ont vécu les moments de rencontre avec leur enfant avec une intensité et un bonheur insoupçonné. Pour ma part, ma fille n'a vécu que quelques instants après la naissance, autant dire quasiment rien, et pourtant ces instants de vie et tout l'accouchement qui a précédé ont été d'un intense bonheur. Au fond, nous nous sommes simplement rencontrés et puis aussitôt séparéés, Faustine s'endormant paisiblement dans mes bras, pour toujours...mais je n'aurais manqué ce moment pour rien au monde, malgré toute mon appréhension et mon angoisse de la mort...
Alors vraiment, n'aie pas peur et viens nous confier tes angoisses pour que tu puisses être rassurée, apaisée par rapport à ce que tu pourras vivre, entourée de ton mari et de ta petite Amélie.

Sache que nous sommes toutes là pour t'entourer et te soutenir, mais nous savons toutes que tu peux y arriver!

A très bientôt,

Florence
Psychologue et Maman de Augustin, 4 ans, Faustine, née et décédée le 26 janvier 2005 (nanisme thanatophore) et Théodore, né le 25/05/06

pascale

  • Jr. Member
  • **
  • Messages: 94
Re : Bonjour à toutes les mamans
« Réponse #11 le: 12 Janvier 2007 à 12:15:08 »
chère lucy


Je pense bien à toi et à ton petit garçon. Avez vous pu lui trouver donner un prénom? Je crois que lorsque vous pourrez l'appeler par son prénom, votre relation évoluera. Tu pourras lui parler comme à Amélie, tu pourras parler de lui à Amélie et lui expliquer que son petit frère qui est dans ton ventre n'est pas en bonne santé et que c'est pour cela que tu es triste... Nous pouvons aussi partager avec toi ces questions auxquelles nous avons du répondre avec nos enfants.
Tu écris que tu as peur de ne pas réussir à vivre 4 mois avec ton bébé en sachant qu'il ne vivra pas. C'est un paradoxe insoutenable et inacceptable et pourtant, tu ne vois pas d'autre chemin à prendre que celui de vivre avec votre garçon ce chemin que vous avez à faire ensemble, lui dire tout votre amour et l'acceuillir dans votre foyer le temps qu'il a à vivre. Alors c'est certain, quand on voit une montagne devant nous, on se dit qu'on ne pourra jamais arriver au sommet, et pourtant , un pas l'un après l'autre, l'ascension se fait. Alors jour après jour, tu peux partager les instants de joie, de peur mais surtout, tu peux transmettre à ton petit garçon tout ton amour, et je suis certaine que c'est la meilleure chose que nous pouvons donner à nos bébés,pour qu'ils fassent dans la confiance leur petit chemin avec nous. Aujourd'hui, ton bébé est bien là, avec vous , il fait partie de votre famille. Tu peux mettre dans ton coeur tout ces moments partagés.
 
Je pense bien à toi et à ta famille. Reviens quand tu veux, nous sommes toutes là pour toi.
Pascale
Pascale, maman d'Adélaïde, Hilaire, Séverin, Marie-Clémentine(née le 9 février 2003, née au ciel le 10 février2003) Ferréol, Céleste

chrissstine

  • Newbie
  • *
  • Messages: 1
Re : Bonjour à toutes les mamans
« Réponse #12 le: 14 Janvier 2007 à 18:45:10 »
Lucy,

c'est la 1ere fois que je lis un temoignage qui se rapproche de ce que g vécu, même si mon bb est passé à coté du pire...

voilà mon histoire:

aprés une fausse couche, je retombe enceinte rapidement, et tout se passe à merveille... on attend un petit garçon et on est les + heureux du monde on l'imagine déjà c'est comme s'il faisait déjà partie de notre famille, bref le bonheur...
 
puis vient la dernière écho et là le gyneco nous dit qu'il trouve que la vessie est trés grosse et un rein est légèrement dilaté. pour lui ça ne doit pas être trés grave mais il m'envoie faire une écho + poussée . Je fais cette écho, l'échographe confirme la grosse vessie qui se vide mal et le rein dilaté... elle en parle à un pédiatre qui veut me faire faire un irm, mais tout en étant confiant. je ne m'inquiétais pas trop donc.
 
1 semaine aprés (je suis a 15j du terme) je passe l'irm et le pediatre veut nous voir... et là le ciel nous tombe sur la tête... il nous dit qu'ils ne comprennent pas trés bien ce qu'il se passe mais entre l'écho et l'irm (1 semaine d'intervalle) les reins de mon bb se sont abimés à une vitesse folle... il parle, il parle, et moi je perds pied mais il aimerait faire des exams + poussés et il prononce les mots "avortement thérapeutique" si les exams ne sont pas bons... il veut me faire monter a paris pour pratiquer une ponction dans mon ventre pour atteindre les reins du bb, un truc de malade selon moi ! je lui dis "et pourkoi on ne me ferait pas accoucher de suite pour sauver ce qu'il reste de son rein gauche ?" il me répond "c'est une solution... si vous êtes surs de vouloir garder le bb"...
 
 le lendemain je vais chez mon gyneco pour en parler... moi je veux accoucher au + vite pour pouvoir tout tenter car je sais que dans mon ventre ses reins vont continuer leur dégradation... mon gyneco nous soutient et décide d'une césarienne le lendemain (car le bb souffrirait trop de 10 ou 12h de contractions) ... cependant je sais qu'il y a des risques que le bébé ne survive pas à l'accouchement... c'est le coeur lourd et la tete pleine d'angoisse que je rentre à la maternité
 
j'ai accouché par césa d'un magnifique bb le lendemain...
 
alexis a été amené en néonat immédiatement et les 1ers résultats ont été + positifs, sa vessie s'est vidée juste apres l'accouchement...
 
en revanche, l'état de ses reins n'est pas génial:le rein droit ne fonctionne presque plus et le gauche, qui est abimé devrait continuer progressivement a moins bien marcher aussi...
 
evidemment je ne peux m'empecher de me faire du soucis pour son avenir et meme si je ne regrette pas mon choix des fois je me demande si mon choix de l'avoir gardé n'est pas égoiste car il n'aura surement pas une vie facile... mais en meme temps je ne me sentais pas la force de me séparer de lui à 15j du terme ça me paraissait inimaginable... je sais que mon choix venait du coeur et j'aime ce bb comme jamais je n'ai aimé... et pourtant je me pose parfois des questions...

voilà tu sais tout...

je vois que pour ton bb ça a l'air plus compliqué car il n'y a pas de liquide amniotique, où en etes vous ajd ? que te disent les medecins ?

je te souhaite evidemment bcp de courage, je sais ce que tu dois ressentir et il n'y a pas de pire décision à prendre...

tiens moi au courant et si tu as des questions n'hesite pas !
 

Lucy

  • Invité
Re : Bonjour à toutes les mamans
« Réponse #13 le: 15 Janvier 2007 à 15:26:11 »
Bonjour à toutes celle qui m'ont répondu. C'est bien de "parler" à des gens qui peuvent comprendre et de ne pas craindre des mots de "comfort" ou des "avis" qui peuvent blesser même sans le vouloir. Et je vous remercie beaucoup.
Je me sens un peu vide en ce moment. Vide de sentiments. Vide d'envie....  Depuis quelques jours je pleure beaucoup moins. J'existe tout simplement sans pouvoir vivre. Je me sens attachée à mon fils sans avoir l'impression de pouvoir l'être totalement puisque je prépare déjà sa mort.....  Je veux ce qui est mieux pour lui et j'ai surtout envie qu'il ne souffre jamais.
C'est vrai que les jours passent. Cela fait bientôt un mois. Mais je n'arrive toujours pas à "profiter" de ma grossesse. J'ai toujours l'impression qu'il peut mourir d'un moment à l'autre. J'aimerais tant pouvoir croire que cette attente va valoir la peine. Mais aujourd'hui j'ai peur qu'il va mourir avant de naître. Que je n'aurai même pas quelques instants de bonheur avec lui vivant dans mes bras. Je pense que je ne veux pas croire ou espérer qu'il va naître vivant pour ne pas être à nouveau terriblement deçue.
Je ne sais pas si certaines d'entre vous ont senties la même chose ou s'il y avait un risque que votre enfant meure in utero? J'espère que je vais pouvoir dépasser ce sentiment un jour.
Et puis nous avons eu une autre mauvaise nouvelle ce weekend. Un des frères de mon mari est très gravement malade à l'étranger. Il a frolé la mort samedi et nous ne savons pas encore s'il est complètement hors de danger. C'est la loi des séries selon mon mari et nous nous demandons ce qui peut arriver encore?
Je pense beaucoup à vous toutes aussi.
Lucy

Bénédicte

  • Global Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 5143
Re : Bonjour à toutes les mamans
« Réponse #14 le: 15 Janvier 2007 à 18:54:26 »
Bonjour Lucy,

Tu as peur que ton bébé ne meure in utéro et tu crains de ne pas pouvoir le rencontrer vivant. Je comprends ton angoisse.
Pendant ma grossesse, je n'étais pas sure non plus que je rencontrerais Bertille. Pourtant, j'ai eu la chance de la serrer vivante dans mes bras.
Mais je crois profondément que ce qui compte le plus, c'est de tout faire pour être en accord avec soi-même: Tu as ce désir de garder ton bébé et tu ne seras jamais décue de l'avoir accompagné jusqu'au bout, meme s'il meure in utéro.  Tu auras porté et aimé infiniment ton petit garçon jusqu'au bout de sa vie .
Tout cela t'aidera aussi à te reconstruire.
De tout coeur avec toi,
Bénédicte
Maman de Mathilde, Alice, Eloïse, Bertille née le 12 avril  et décédée le 10 juillet 2004 (trisomie 18) et de Inès.