Auteur Sujet: Les phases - témoignage des étapes traversées  (Lu 9128 fois)

Jessica

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 551
Les phases - témoignage des étapes traversées
« le: 13 Mars 2009 à 15:46:56 »
Bonjour,
je mets au propre le carnet où j'ai noté toutes mes pensées, pendant la grossesse, et je souhaite mettre ce témoignage, que j'avais commencé fin novembre et que je viens de compléter. Il ne s'agit que de ma vision, mais je me dis que certaines mamans qui viendront plus tard consulter ce forum aimeraient le lire...
Et bien sûr, si vous souhaitez donner votre avis, ou compléter, ce serait super!
Jessica
ps. attention c'est long ;-)!
 ----- ----
Les phases – 21 novembre 2008

Parce que je commence à essayer de prendre un peu de recul sur le début de notre histoire,
Et parce que je me dis que ce témoignage pourra – malheureusement – servir à d’autres parents, voici comment je résume les « phases » par lesquelles je viens de passer :

- Le 1er choc : l’annonce et les jours suivants
Brutale, froide, elle nous plonge dans une impression de cauchemar. On ne comprend pas ce qui nous arrive, on ne comprend plus : quoi ? pourquoi ? On cherche violemment et désespérément des informations par tous les moyens, une corde à laquelle se raccrocher, des personnes avec qui partager ces angoisses vécues… J’ai trouvé cette « main tendue » auprès du forum sur la hernie diaphragmatique, tenu par Mickaël et Marie Fassbender, où des parents ayant vécu ou vivant l’annonce de ce diagnostic échangent, se soutiennent. J’ai également trouvé des moments pour relâcher la pression lors des entretiens avec la psychologue de l’hôpital, qui m’a aidé à comprendre que oui, mon monde basculait, mais que nous avions encore le temps…le temps d’attendre les résultats, et celui pour prendre une décision.

- Le 2ème choc : « lorsque le couperet tombe »…
Difficile à admettre, je ne me suis vraiment rendue compte de l’importance et de la violence de cette étape que lorsque j’ai atteint la 3ème phase, celle de la résignation. Car malgré tout ce qu’on vous dit, malgré la compréhension de la gravité de la situation, on n’admet pas… J’ai rejeté ce diagnostic « compliqué », j’ai encaissé peu à peu les mots durs « condamnée », « pas viable de toute façon », « la mère est porteuse de l’anomalie génétique »… Mais je ne me suis pas résignée, j’ai continué à lutter, à entretenir cette petite lueur au fond de moi qui me disait « et si, peut-être… ». J’ai contacté une autre spécialiste à Necker, en désespoir ce cause et parce que, je crois, j’avais besoins de me prouver que j’avais tout fait, tout tenté pour essayer de sauver mon bébé. Et parce que la réalité me semblait trop dure à supporter, la vie trop difficile à continuer sans elle…

- La 3ème phase : vers la résignation
Elle n’est pas un choc en soi…quoique. En tout cas elle est l’aboutissement du 2ème choc et de la longue période pour prendre une décision – dans ces moments, le temps est suspendu, disproportionné, et quelques semaines peuvent sembler une éternité -. La décision vis-à-vis de la mort de son enfant, même si cela semble absurde, irréel, et que cela fait mal à envisager : interruption ou poursuite ? Nombre de questions violentes sont venues m’assaillir ; nombre de remises en question sont venues m’ébranler et ajouter à ma confusion d’y voir plus clair, de me plus me sentir « perdue ».
J’ai opté pour la poursuite de la grossesse, pour avoir une chance de voir notre petite fille vivante, parce que c’est ce que me disait mon cœur. Cette décision me donne à présent une certaine « paix », ou du moins l’impression d’être en phase avec moi-même – car il faut bien avouer que les dernières semaines, on ne se reconnaît plus, tellement la vie nous chahute…

Les phases suivantes, je ne peux encore les écrire, car je ne les ai pas encore vécues. Mais je me fais une idée plus précise de ce qui nous attend grâce aux témoignages sur le site de l’association SPAMA. Je rentre dans une phase d’accalmie – même si les angoisses et les larmes rejailliront par moments -, et j’ai l’intention d’en profiter pleinement.

----------------------------
13 mars 2009
Aujourd’hui, il me semble que je peux compléter un peu ce témoignage.

- La 4ème phase : vivre les moments présents
Cette phase a été pour moi remplie de joies, et parfois de crises de larmes aussi. Au fil du temps, je me suis pas mal renfermée sur mon « cocon ». Parce que je ressentais le besoin de vivre chaque minute, chaque seconde pleinement avec ma fille, avec guillaume aussi. Ce sur-investissement a parfois été source de tensions avec guillaume, car je lui en demandais trop, notamment au niveau des exercices d’haptonomie. On apprend à dompter sa peine, pour s’émerveiller devant les coups, les vagues, les bulles qui parcourent notre chair. Tous mes pleurs, toutes mes angoisses et mes peurs, je les ai écrits. Je les ai gardés dans un cahier, que je met au propre aujourd’hui seulement. Le soutien des mamans de Spama a été essentiel à ce moment là, puis dans la période de deuil.

- La 5ème phase : survol de la naissance
Les jours ont passés et on sent ce compte à rebours qui a commencé. Ma petite Gabi est arrivée avec 15 jours d’avance, 15 jours trop tôt, mais aussi peut-être 15 jours éviter de sentir mon stress m’envahir complèment jusqu’à m’étouffer. Les moments qui ont entourés la naissance font pour moi partie d’un autre « espace-temps », comme ce temps suspendu que l’on ressent après l’annonce, jusqu’à la prise de décision. Des moments merveilleux – incroyable capacité qu’a notre cerveau à ne retenir que les bons moments -, des moments d’une intensité qui dépasse tout ce qu’on a pu vivre avant, et qui procurent ensuite une nostalgie douce-amère. Tous les sens sont en éveil, c’est comme un flottement…à la fois clair – car on touche à l’essentiel – et sombre, car on comprend qu’on s’approche des ténèbres.

- La 6ème phase : le deuil
D’abord on se laisse porter par les événements : sortie de maternité, visites à la chambre mortuaire pour prendre encore son bébé dans ses bras, organisation des funérailles. Tout cela semble si irréaliste… Et pourtant l’absence commence déjà à se faire cruellement sentir. On la sentait venir, déjà, à la maternité…Mais l’au-revoir va venir nous balayer, nous mettre à terre. Etrange sensation : j’ai ressenti à la fois un soulagement et un profond déchirement du cœur – car à force, je savais qu’il fallait que je la laisse partir, même si je voulais la garder toujours contre moi.
Suivent l’incompréhension, le vide, la fatigue, l’envie de rien ni de personne, la sensation d’être seule au monde même si l’on est bien entouré, la colère, le trop plein d’énergie…et bien d’autres sentiments encore, entremêlés, qui se bousculent dans notre tête et notre corps. Pas agréable ces moments… mais nécessaires pour faire son travail de deuil.

- La 7ème phase : la vie après…
Ce n’est pas moi qui suis le mieux placée pour en parler en ce moment, car je n’ai pas encore atteint le stade où regarder des photos des photos de ma fille m’évoque un doux souvenir, un sentiment d’être portée…
Mais les témoignages des mamans et papas de Spama parlent de "paix", de douce nostalgie... Je les laisse en parler, ils et elles le feront mieux que moi ;-)
Un grand courage à vous toutes et tous, si vous entrez dans une aventure similaire et que vous cherchez des informations, du réconfort, et une écoute... Le site de spama est un trésor pour tout cela.
Maman d'une petite Gabi, petite étoile passée dans nos vies le 8 février 2009, et d'un bébé espoir Tiago (16 septembre 2010)

HélèneTh

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1643
Re : Les phases - témoignage des étapes traversées
« Réponse #1 le: 13 Mars 2009 à 18:42:27 »
Bonjour Jessica,

je te fais un coucou en direct.
Je trouve ton témoignage profond, bouleversant et très utile.

J'y réagirai plus longuement un peu plus tard. Je n'ai pas vécu les mêmes phases que toi, pour le moment de la naissance en tout cas, Titouan étant décédé dans mon ventre, ce qui ajoute une autre épreuve, très douloureuse.

Merci Jessica de ton témoignage et de cette force qui émane de toi.
Je t'embrasse.

Hélène
Hélène, maman de Zachary (1993), Korentin (1998) et Titouan notre lumière (né sans vie le 26 août 2008, trisomie 18)

Jessica

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 551
Re : Les phases - témoignage des étapes traversées
« Réponse #2 le: 13 Mars 2009 à 18:46:05 »
coucou hélène,
merci pour ton message.
Quand tu en auras le temps et l'envie, je pense que ton témoignage sur ton vécu sera très utile!
Je t'embrasse bien fort,
j'espère que ces temps ci ne sont pas trop durs pour toi...

Jessica
Maman d'une petite Gabi, petite étoile passée dans nos vies le 8 février 2009, et d'un bébé espoir Tiago (16 septembre 2010)

Marie J.

  • Global Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 6769
Re : Les phases - témoignage des étapes traversées
« Réponse #3 le: 13 Mars 2009 à 19:16:17 »
Merci Jessica par ton témoignage .

Je suis touchée que tu penses déjà à aider les autres mamans qui, malheureusement comme tu le dis, peut-être vivront ce terrible drame.
Tu es vraiment généreuse.

Je pense très fort à toi et t'embrasse très affectueusement.

Marie J.

Marie.J bénévole

isabelle

  • Global Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 9227
Re : Les phases - témoignage des étapes traversées
« Réponse #4 le: 14 Mars 2009 à 08:42:42 »
MERCI Jessica...

d'être venue dire avec tes mots tout ce vécu si particulier, si inhabituel dans notre monde et qui a pourtant tellement de sens pour nous...

tout est dit simplement, avec ton coeur de maman qui pleure encore tellement...

d'autres mamans pourront s'y retrouver
pour certaines, cela sera peut-être un peu différent...
l'important est que chacune trouve du sens dans la poursuite de sa grossesse et qu'elle puisse venir en témoigner ici...

MERCI d'avoir ouvert le sujet
de tout coeur avec toi, dans cette traversée que tu vis aujourd'hui
Isabelle
Maman d'Aude, Edouard, Hugues, Laurent et Emmanuel, né et décédé le 18 février 2002 (trisomie 18 et hernie du diaphragme, décelés à 12 SA)

HélèneTh

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1643
Re : Les phases - témoignage des étapes traversées
« Réponse #5 le: 15 Mars 2009 à 16:04:02 »
Bonjour Jessica,

je voulais surtout te dire que je suis très impressionnée de ta façon d'écrire ton témoignage, de la justesse de tes mots et de ton recul pour une maman si jeune.

Comme dit Isabelle les vécus et ressentis peuvent être différents d'une histoire à l'autre. Dans ma réaction il ne faut pas y voir "c'est pire de vivre la mort in utero de son bébé", loin de là, le pire c'est perdre son enfant. Je m'excuse du côté trop impulsif de ma réponse, cause je pense de ce gros passage à vide ces temps-ci.

La mort in utero fait malheureusement partie des éventualités possibles (elle nous avait été présentée en tout cas pour Titouan). Elle a généré chez moi un sentiment de culpabilité immédiat et un profond chamboulement remettant en cause la rencontre que j'espérai avec mon fils. Mais nous avions choisi de le laisser décider de sa naissance. Assumer ce choix, accepter ce dénouement - phase un peu longue... mais qui n'a jamais remis en cause, à aucun moment mon choix de continuer la grossesse. Tout ce que j'ai vécu avec Titouan jusqu'au dernier instant le valait tant.

Je t'embrasse bien fort et suis de tout coeur avec toi dans cette période difficile et pleine de questionnements pour toi.

Hélène
Hélène, maman de Zachary (1993), Korentin (1998) et Titouan notre lumière (né sans vie le 26 août 2008, trisomie 18)

isabelle

  • Global Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 9227
Re : Les phases - témoignage des étapes traversées
« Réponse #6 le: 17 Avril 2009 à 10:42:38 »
bonjour Hélène,

j'ai oublié de venir papoter avec toi dans ce poste lancé par Jessica...pourtant ce que tu nous dis me semble très important...
c'est vrai qu'en poursuivant nos grossesses, nous avons toutes le désir très fort de rencontrer nos bébés vivants...cela a tellement de sens dans notre démarche...
mais à être focalisées sur la naissance, on oublie l'éventualité de la mort in utero toujours possible pour nos bébés si fragiles...et du coup, quand elle survient, cela peut presque nous donner un sentiment d'échec dans l'accompagnement que l'on veut vivre avec notre bébé...d'où cette  culpabilité dont tu nous parles et qui te fait tant souffrir....
oui, je comprends cette douleur très particulière qui est la tienne...j'aurai presqu'envie de la rapprocher, si cela ne te choque pas, de la douleur des parents dont le bébé va vivre à peine quelques minutes  à la naissance...ces parents m'ont souvent fait part de leur souffrance tellement vive de ne pas avoir pu partager un petit temps de vie avec leur bébé...
je crois que c'est la mort qui est la grande perturbatrice...elle vient toujours trop tôt pour nous séparer de ce bébé que l'on aime tant...c'est elle la grande responsable de ces turbulences en nous...et qui nous fait éprouver une culpabilité insensée...c'est elle qui en perturbant l'ordre de la vie bouleverse notre coeur si profondement...

mais toi, petite maman, douce et aimante, tu as tout fait pour ton Titouan...tu as juste accepté de t'abandonner à sa destinée et de te faire son accompagnatrice jusqu'au bout de sa vie, en acceptant de ne rien maitriser, en assumant jusqu'au bout l'incertitude de la vie...
quelle force, quelle dose d'amour immense...
je voudrai tant te consoler en profondeur...pour que tu gardes inscrits au fond de ton coeur ces temps de vie partagés avec ton Titouan comme ton trésor de maman...

de tout coeur avec toi
Isabelle
Maman d'Aude, Edouard, Hugues, Laurent et Emmanuel, né et décédé le 18 février 2002 (trisomie 18 et hernie du diaphragme, décelés à 12 SA)

HélèneTh

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1643
Re : Les phases - témoignage des étapes traversées
« Réponse #7 le: 17 Avril 2009 à 12:49:28 »
Oh Isabelle, tes mots me touchent profondément.
Les larmes remontent encore si facilement.
Oui quelque soit la naissance de nos petits, le temps passé avec eux nous semble toujours trop court. Notre douleur est vive à tous et à toutes, il n'y a pas de pire et de moins pire j'en suis convaincue.  Accepter la mort de ce petit être que l'on aime jusque dans la dernière cellule de son corps, que l'on aime tout entier, on y est jamais vraiment prêt.
Je retiens vraiment tes derniers mots, "s'abandonner", "accepter de ne rien maîtriser" - cela a vraiment été mon état d'esprit. Mais je garde encore le sentiment que j'aurai pu mieux accompagner Titouan, me battre plus pour lui, plus m'imposer. Ce sentiment je l'intègre dans mon travail de deuil pour ne pas "bloquer" dessus, ça va mieux désormais.
Je t'embrasse bien fort.
Hélène
Hélène, maman de Zachary (1993), Korentin (1998) et Titouan notre lumière (né sans vie le 26 août 2008, trisomie 18)

isabelle

  • Global Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 9227
Re : Les phases - témoignage des étapes traversées
« Réponse #8 le: 18 Avril 2009 à 15:43:28 »
Coucou Hélène,

je suis à nouveau bouleversée par ce que tu nous dis....bien sûr que l'on n'est jamais vraiment prêt à affronter la mort de nos bébés, même si on s'y prépare...et cela me semble bien normal...
qui le serait en pareille circonstance ??
on sait bien que la mort signifie la séparation...alors comment s'y résoudre ? on ne peut qu'apprivoiser ce temps là à petits pas...
mais je reste perplexe devant ton sentiment toujours présent que tu aurais pu "mieux accompagner" ton Titouan...est-ce vraiment la réalité des faits, comme quelque chose que tu n'auras pas réalisé pour lui, ou ne serait-ce pas plutot le sentiment que tu aurais du être capable de "mieux le protéger" face à la mort ?

comme si on pouvait maitriser la mort ? comme si on pouvait intervenir contre elle quand elle passe à son heure ?

c'est troublant que tu parles de ta volonté de "te battre plus, de t'imposer plus"...
alors qu'il me semble que tu as TOUT, et toujours TOUT, fait pour lui....et ce n'est pas la dernière soirée à laquelle tu as assisté à la fin de ta grossesse qui a pu le mettre en danger...on sait bien que danser doucement et écouter de la musique n'ont jamais fait de mal à un bébé in utéro...c'est peut-être là un piège que te tend celle que j'appelle la "folle du logis"...notre imagination qui brode, qui ré-écrit les souvenirs pour nous culpabiliser et nous destabiliser, à cause de notre terrible chagrin...nous sommes vulnérables après la mort de nos petits et nous pouvons avoir tendance à nous mettre des poids en plus sur nos épaules...

Hélène, tu as vraiment TOUT fait pour ton Titouan...sois en paix avec toi-même, vis tes souvenirs avec lui dans la sérénité...tu mérites tant cette sérénité du coeur, avec toute la force d'amour que tu portes en toi...
courage à toi et beau WE en famille...raconte nous la douceur de ton jardin...
je t'embrasse de tout mon coeur
Isabelle
« Modifié: 18 Avril 2009 à 15:49:03 par isabelle »
Maman d'Aude, Edouard, Hugues, Laurent et Emmanuel, né et décédé le 18 février 2002 (trisomie 18 et hernie du diaphragme, décelés à 12 SA)

anne-sophie

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 523
Re : Les phases - témoignage des étapes traversées
« Réponse #9 le: 09 Juin 2015 à 08:41:26 »
tes mots sont touchants et me parle tellement.
Pour ma part à l'annonce du diagnostic je n'y croyais pas ça ne pouvait pas etre possible ils se trompaient non non non
je ne realisais pas trop d'informations en meme temps,il fallait donner vite une reponse et il n y avait pas de bon choix dans notre hisoire.

j'ai fais comme une deni j'avancais avec mes puces j'y croyais dur  comme fer ça ne pouvait etre autrement on s'etait temps battu pour gagner des semaines(avant les puces n'auraient pu etre prise en charge)

à la naissance,nous etions impatients de les rencontrer,la peur au ventre,le chrono etait lancé,mais je gardais au fond de moi cette espoir ils se sont trompe ma puce va bien.
QUAND je l'ai eu dans mes bras si belle si rose elle ne pouvait pas partir,et la tout m'est tombee sur la tete,ils ne se sont pas trompes,notre fille va nous quitter,(je ne voulais pas,reste avec moi ma puce je ne peux pas vivre sans to!)

avec le temps c'est toujours difficile meme si les larmes me montent encore,les souvenirs sont la dans mon coeur ,tel un tresor
je parle souvent d'elle,ce besoin de dire elle est là ne l'oubliez pas
Elle est dans mon coeur ,dans ma tete,j'imagine encore ce qu'aurait du etre notre vie avec tout nos enfants.
AUjourd'hui je m'autorise à vivre,à partager des bons moments sans culpabiliser.

j4AI EU ces periodes de toutes du diagnostics "ils se sont trompes notre puce n'aurait pas ete polyhandicape!"
ces instants ou je ne me dis mais tu es un montre!tu as laisse ta puce partir parce qu'elle aurait ete polyhandicape.
j'ai refais ma vie le parcours avec des"et si" et si

nous en avons beaucoup discuter avec herve qui lui ne passait pas par ses phases,comme toi ça generait beaucoup de tensions.
aujourd'hui je sais que la vie est precieuse que tout peut basculer alors j'essai tant bien que mal de profiter,d'avancer,de m'emerveiller des petites choses de la vie de nos moments en famille.
Je pense vraiment que c'est un tsunami qui chamboule tout sur notre passage,et qu'il faut se battre pour aller au dela,en portant nos anges dans coeurs,tout en n'oubliant pas malgre notre douleur,notre vie avec ceux qui reste aupres de nous.et qui souffre tout autant
courage à tous les parents.
zélie(petit ange)&tess 12 avril 2013
timothé 2004,inès 2007.
Lily-rose 22 juillet 2016

isabelle

  • Global Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 9227
Re : Les phases - témoignage des étapes traversées
« Réponse #10 le: 10 Juin 2015 à 09:54:07 »
Un grand MERCI, Anne-Sophie, d'avoir repris ce fil de discussion...

Oui, je pense que de nombreux parents se reconnaitront dans tes émotions...

Cette situation est tellement bouleversante, impensable...
ce drame du décès de ta petite puce tellement violent...

il en faut du temps pour adapter nos coeurs de mamans, nos vies de mamans à cette séparation...

oui, tu peux t'autoriser à vivre de nouveau pleinement...à aimer de nouveau ta vie de maman...
Tu as tout donné à ta petite puce Zélie...elle est dans ton coeur pour TOUJOURS...

je t'embrasse très fort et t'envoie une grande brassée d'affection
Isabelle
Maman d'Aude, Edouard, Hugues, Laurent et Emmanuel, né et décédé le 18 février 2002 (trisomie 18 et hernie du diaphragme, décelés à 12 SA)

Marie J.

  • Global Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 6769
Re : Les phases - témoignage des étapes traversées
« Réponse #11 le: 10 Juin 2015 à 10:09:29 »
Merci Anne-Sophie de nous partager tes ressentis.
Tu te retrouves dans le témoignage de Jessica.

Après avoir accompagné Zélie et lui avoir tout donné, tu poursuis ta vie avec tes autres enfants et ton mari, sous son regard et dans vos coeurs, même si des questions peuvent encore surgir. Elle est tant aimée.

Je te souhaite une belle journée.
Je t'embrasse.
Marie
Marie.J bénévole

Marie-Silas

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1014
Re : Les phases - témoignage des étapes traversées
« Réponse #12 le: 02 Août 2015 à 15:29:38 »
Je relance ce fil de discussion, parce que je trouve enrichissant et apaisant de voir ce que chacun vit, et de ne pas se sentir seule dans ses sentiments!
La vie de Silas:
-Pour ma part, il y a d'abord eu le diagnostic prénatal et le choc.
Ensuite souvent la culpabilité, la peur de voir souffrir son enfant
Puis l'envie viscérale de la connaitre, d'au moins pouvoir  le regarder dans les yeux et entendre sa voix, et Silas  se montrait bien vivant au dedans de moi!
Après la naissance, nous avons eu une vague d'espoir, Silas respirait seul et ses organes fonctionnaient.
Puis nous avons le diagnostic complet et la confirmation de la trisomie 13. Je n'ai pas dormi pendant 4 jours! J'étais angoissé dès que je quittais Silas.
La veille de la mort de Silas, c'est la paix qui est venu, et c'était le moment de le laisser partir.
Le deuil:
-Les quelques jours qui ont suivi, c'était le choc. Heureusement, notre pasteur s'était occupé de toutes les démarches administratives, et des amis de notre église ont préparé le repas qui suivaient la cérémonie. A part un rendez vous aux pompes funèbres, nous ne nous sommes occupés que de la cérémonie, et du bouquet de fleurs.  Le jour de l'enterrement, c'est nous qui consolions les gens, aussi absurde que cela puisse paraitre. Nous étions un peu dans une autre dimension!
Puis nous sommes partis quelques jours tous les deux, et là j'ai pleuré et hurlé tous les soirs avant de dormir, c'était très éprouvant, et en même temps j'en avais vraiment besoin. Je commencais à réaliser!
Et puis nous avons eu une phase de soulagement. Nous pouvions refaire des projets, nous avons été beaucoup invités par les uns et les autres. J'étais très triste et très heureuse à la fois, même si ca semble un peu absurde, c'était vraiment ca. Nous vivions de très beaux moments d'amitiés.
Au début, j'ai très vite voulu avoir un autre enfant, mais en moi c'était Silas que je voulais. (Le jour de l'enterrement de Silas, 4 bébés étaient présents, mais ils étaient tous grand et gras :p, et bizarrement totalement inintéressants :p). Je ne pouvais pas concevoir un enfant autrement que lui. Je crois qu'il est difficile de se dire que ses frères et soeurs ne lui ressembleront pas... Et en même temps, c'est surement mieux ainsi!
Est venu ensuite la peur. Peur du vide devant moi, car je ne travaillais pas, peur de ne pas pouvoir aimer un autre enfant que Silas, ne pas supporter un enfant qui pleure ou qui me désobéit, avec Silas la relation était si facile, et quelques semaines ou mois j'avais très peur de la maternité, de ne pas y arriver, d'être une mauvaise mère. Et naturellement peur d'une autre grossesse, je suis une traumatisée de l'échographie...
J'étais très déprimé et beaucoup de choses sont remontés à ce moment là, comme si la mort de Silas m'autorisait à aller très mal et à ressortir tous les dossiers de ma vie. Pendant 3 ou 4 semaines je n'ai pas du tout éprouvé de joie. C'était affreusement dur...  A ce moment là j'ai décider de me faire accompagner et c'était une très bonne chose.
En ce moment c'est un peu plus calme, j'ai une perspective d'avenir, mais Silas me manque beaucoup, je pense beaucoup plus souvent à lui qu'à d'autres périodes ou bizarement ca allait beaucoup plus mal. C'est comme une plaie qui ne se referme pas vraiment, parfois on ne la sent pas, parfois elle fait beaucoup plus mal!
Voila quelques étapes que j'ai déjà traversées. Il y en aura surement d'autres, mais j'espère continuer à pouvoir me relever même si parfois je retombe. Je crois que nous menons tous le même combat!
Bises à tous,
Marie
Marie, maman de Silas, né le 16.11.2014 et décédé le 24.11.2014, trisomie 13, et de Raphael, 2017

Bénédicte

  • Global Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 5143
Re : Les phases - témoignage des étapes traversées
« Réponse #13 le: 03 Août 2015 à 10:36:20 »
Merci à toutes de nous partager vos ressentis, vos émotions avec simplicité et authenticité.
Je me retrouve bien Marie dans ce que tu dis : après le diagnostic la peur que son enfant souffre. D'où l'importance que les soignants puissent rassurer les parents sur leur possibilité d'évaluer l'inconfort du bébé et de le soulager.
Je craignais  pour ma part aussi "d'infliger" une épreuve très lourde à mes autres enfants: allaient -ils "supporter" la mort de leur petite sœur? Comment allaient-ils vivre après, s'en remettront -ils un jour? Notre couple, notre vie de famille allait-elle supporter tout cela? Toutes ces questions m'ont beaucoup angoissée face au choix d'arrêter ou poursuivre la grossesse.
Lors des funérailles,  j'ai ressenti de la force et cette sensation d'être portée malgré le chagrin. Puis le vide qui s'installe qui devient de plus en plus pesant et oppressant,  qui enlève toute saveur à la vie , qui donne l'impression qu'on ne sera plus capable d'aimer avec autant de force et d'intensité . J'ai culpabilisé en me demandant "saurai -je aimer aussi fort que Bertille mes autres enfants?". Aujourd'hui , je ne ressens plus cette culpabilité mais elle m'a longtemps habitée. Comme tu le dis Marie, nous menons tous un combat après le décès de notre tout petit; heureusement avec le temps... le chagrin s'apaise.
Je vous embrasse
Bénédicte
Maman de Mathilde, Alice, Eloïse, Bertille née le 12 avril  et décédée le 10 juillet 2004 (trisomie 18) et de Inès.

Marie J.

  • Global Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 6769
Re : Les phases - témoignage des étapes traversées
« Réponse #14 le: 22 Août 2015 à 10:41:21 »
Merci pour vos témoignages chères mamans.

La mort de votre tout-petit est un traumatisme, qui vous fait passer par des étapes bien douloureuses que vous ne pouviez imaginer.
Pouvoir les partager ici vous permet d'être entendues, comprises car ces sentiments sont ressentis par les autres mamans.

Oui chers parents, ici vous pouvez déposer votre chagrin, vos ressentis. Vous n'êtes pas seuls.
Main dans la main.

Que cette journée vous soit douce.
Je vous embrasse
Marie

Marie.J bénévole