Auteur Sujet: L'été qui arrive  (Lu 320 fois)

Marie-Silas

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1001
L'été qui arrive
« le: 07 Juillet 2021 à 09:03:21 »
Chers parents,
je pense bien à vous alors que l'été arrive. Elle est peut être source de joie, avec la perspective de se reposer un peu, de changer d'air, de pouvoir prendre du temps pour soi. Peut être est ce la joie de retrouver ceux que vous aimez. Mais il y a aussi ces réunions de familles ou d'amis qui peuvent être compliqués à gérer, quand on voit des familles réunies alors que notre enfant nous manque terriblement... Peut être la tristesse d'être loin de l'endroit où il repose... Peut être l'impossibilité de profiter des bons moments car notre coeur est encore si lourd... Ou encore la peur de se retrouver face au silence de la famille ou des amis....
Comment vivez vous ces journées?
Je vous embrasse,
Marie
Marie, maman de Silas, né le 16.11.2014 et décédé le 24.11.2014, trisomie 13, et de Raphael, 2017

Anaïs

  • Newbie
  • *
  • Messages: 12
Re : L'été qui arrive
« Réponse #1 le: 16 Juillet 2021 à 12:26:15 »
Bonjour Marie,

Oui je ressens toute l'ambivalence de cette saison qui est "normalement" souvent un moment de retrouvailles, de belles soirées d'été avec les amis, les familles, mais qui là est marquée par l'absence, le manque, la tristesse. On avait imaginé tellement de choses un peu naïvement pour cet été...

J'appréhende certains moments, d'autres moins. Au mariage d'un ami, même si les discours portent beaucoup sur la famille, sur le bonheur de l'arrivée future d'enfants (ces discours plein de belles intentions, de futurs projets qui se dérouleraient sans encombre, étaient un peu durs à entendre bien qu'ils soient de circonstance lors d'un mariage), je me suis sentie vivre à nouveau : nos bébés n'étaient pas avec nous à la différence d'autres parents présents mais la vie continue, de beaux moments sont encore possibles.
En revanche j'apprends aussi à m'écouter et lorsque je sens que je ne prendrai aucun plaisir à faire quelque chose, je refuse, surtout lorsque je sais que c'est avec des gens qui font comme si de rien n'était, ça n'est pas supportable. Mais à long terme ce n'est pas une bonne chose, à moins d'accepter de me couper de ces personnes, ce que je ne souhaite pas forcément. Comment avez-vous gérer les relations avec des personnes dont le silence vous pesait ?
J'ai hâte de retrouver ma famille, qui a été très présente, probablement aurai-je droit à des paroles maladroites, je m'y prépare pour pouvoir expliquer posément ce qui peut me blesser.

J'ai surtout hâte de savourer de beaux couchers de soleil, au calme, en pensant paisiblement à Jasmin et Hyacinthe avec qui j'aurais tant aimé partager ces beaux moments que nous offre la nature.

Aurais-tu, auriez-vous, des idées, des conseils, pour vivre cet été le plus sereinement possible ?

Passez un été le plus doux et ressourçant possible.

Anaïs

« Modifié: 16 Juillet 2021 à 12:28:10 par Anaïs »

Marie-Silas

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1001
Re : L'été qui arrive
« Réponse #2 le: 17 Juillet 2021 à 09:01:03 »
Chère Anaïs,
Merci de ce partage d'expérience. Oui, on peut être vraiment partagé entre la joie des beaux moments et la tristesse de ne pas les vivre avec nos enfants...
Tu demandes comment réagir quand tu sens que tu n'es pas capable de passer du temps avec certains. Je pense qu'il faut vraiment faire selon la force qu'on a. Je sais que je n'ai pas vu certaines personnes un certain temps. Celles par exemple qui ne savaient pas du tout réagir à ce qu'on vivait et qui faisaient qu'on arriver pas à être à l'aise. A certaines je n'ai pas hésité à dire que je ne pouvais pas à certains moments. Des liens se sont retissés ensuite avec un certain nombre une fois que nous étions plus apaisés. C'est normal de ne pas avoir encore la force de tout affronter. Et les vrais amis le resteront malgré ce temps en suspens que vous vivez.
Bonne journée à toi!
Marie
Marie, maman de Silas, né le 16.11.2014 et décédé le 24.11.2014, trisomie 13, et de Raphael, 2017

isabelle

  • Global Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 9169
Re : L'été qui arrive
« Réponse #3 le: 20 Juillet 2021 à 07:09:59 »
Oui, un grand MERCI, Marie, pour ce message tellement ajusté à la traversée de l'été après le décès de son bébé, et cela même quelques années plus tard...
Avec ce tourbillon d'émotions qui peut revenir aussi...quand le rythme du quotidien nous porte moins...

MERCI, Anais, pour ton témoignage...tout ce que tu nous dis est tellement juste...oui, des paroles maladroites, des moments difficiles, comme ces discours de mariage, tu vas en avoir encore...tout cela fait tellement partie de notre vie de parents endeuillés...il faut essayer de ne pas se laisser trop envahir et bousculer....
Comme Marie, je te dirais aussi de laisser passer le temps dont tu auras besoin...et ce temps peut être différent en fonction des personnes, en fonction du lien que tu avais avec elles avant...parfois, cela demandera peut-être quelques mois, voire quelques années...l'important est d'être en harmonie avec soi-même et les VRAIS amis le resteront quoiqu'il arrive...

Mon seul conseil pour cet été serait d'écouter ton coeur, comme tu le fais déjà si bien...d'écouter tes besoins à toi, de te laisser prendre par la beauté de la nature qui peut apporter tellement d'apaisement....et si les larmes coulent, juste se dire qu'elles sont légitimes et normales...il en faut du temps pour apprivoiser l'absence de tes deux trésors...et puis, ces larmes sont aussi l'expression de ton amour infini pour eux...

je pense fort à toi ce matin, devant le magnifique lever de soleil rouge flamboyant que j'ai découvert en ouvrant ma fenêtre pour profiter de la fraîcheur de ce début de journée...
je t'envoie plein de douceur, en lien avec Jasmin et Hyacinthe qui veillent sur toi

Isabelle
Maman d'Aude, Edouard, Hugues, Laurent et Emmanuel, né et décédé le 18 février 2002 (trisomie 18 et hernie du diaphragme, décelés à 12 SA)

Marie J.

  • Global Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 6709
Re : L'été qui arrive
« Réponse #4 le: 18 Août 2021 à 09:48:21 »
Chère Anaïs,

Je pense à toi, particulièrement aujourd'hui où tu traverses le 7ème mois du décès de tes tout-petits.
7 mois d'absence de jasmin et Hyacinthe.

Tu nous disais la difficulté dans la relation avec certaines personnes de ton entourage. J'espère que tu as pu écouter ton cœur, pris soin de toi durant l'été.
Oui le temps est suspendu pour vous tant le chagrin est grand.

Viens nous donner de tes nouvelles, nous dire comment tu te sens ...

De tout cœur avec toi, avec vous.
Je t'embrasse.
Marie
Marie.J bénévole