Auteur Sujet: Les différences culturelles face au deuil  (Lu 69 fois)

Barbara

  • Newbie
  • *
  • Messages: 4
Les différences culturelles face au deuil
« le: 12 Décembre 2020 à 17:01:04 »
Le deuil se vit de manière différente à travers le monde. Dans certains pays, la mort et le deuil font partie de la vie et ces sujets sont abordés sans tabous. Mais il est parfois très difficile de parler du deuil périnatal  lorsque les pratiques culturelles locales ne l’encouragent pas.

Ce fut le cas pour mon mari et moi, lorsque nous sommes retournés au travail après le décès de notre bébé.  Mes amis et collègues Hongkongais m’ont accueillie avec beaucoup de joie mais ont, pour la plupart, complètement ignoré mon deuil et ma souffrance. 

Etant moi-même biculturelle, je savais que cette supposée indifférence était en réalité une forme de respect, une manière de me protéger moi-même, de m’inciter à essayer de retrouver la vie…

Dans la culture chinoise, il n’est pas coutume d’exprimer ses émotions, il est mal vu de montrer sa vulnérabilité et de pleurer. Une amie Hongkongaise m’avait confiée qu’il était « interdit d’être faible ». Alors, malgré les difficultés rencontrées, les Chinois font très souvent bonne figure et ne laissent que très rarement transparaitre leur souffrance et leur peine.

Personnellement,  je n’ai pas pu m’empêcher d’exprimer ma douleur et ma tristesse au bureau. J’ai donc souvent choqué, bien malgré moi, mes amis et collègues lorsqu’ils se réjouissaient de me revoir. A la question : « Comment vas-tu ? » je répondais que je préférais revenir au bureau avant la fin de mon congé maternité car j’avais du mal à faire face à ma solitude, que j’avais besoin de voir du monde et de parler, de tout, de rien, de ma souffrance comme de la pluie et du beau temps.

Beaucoup d’entre eux ont peu à peu été capables de répondre à mes besoins. Ils m’ont écoutée, épaulée, accompagnée. Grace à eux, je me suis sentie en confiance au travail, j’avais à nouveau une raison de me lever le matin, et j’ai pu, peu à peu, me reconstruire.

Si vous le souhaitez, vous pouvez venir nous faire part de votre expérience et évoquer ces différences interculturelles autour du deuil….

Marie J.

  • Global Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 6469
Re : Les différences culturelles face au deuil
« Réponse #1 le: 14 Décembre 2020 à 10:13:58 »
Chère Barbara,

Je te souhaite la bienvenue ici et te remercie de venir nous partager ce sujet sur les différences culturelles face au deuil.

Perdre son bébé est déjà une épreuve impensable, mais quelle différence en effet avec le peuple chinois !

Mais parler quand même de ce tu avais besoin pour surmonter ce deuil terrible du décès de ton bébé, a permis à ton entourage de finalement t'apporter le soutien, l'écoute si important.

Comme tu le dis dans l'autre mail, que c'est dur d'être loin de sa famille, de ses amis. Rien ne remplacera leur présence réelle, mais heureusement que les technologies internet existent et vous a permis d'être soutenus par eux.

Je pense très fort à vous, à votre petit bébé, à vos cœurs de parents.

Je t'embrasse
Marie

Marie.J bénévole

isabelle

  • Global Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 8966
Re : Les différences culturelles face au deuil
« Réponse #2 le: 23 Décembre 2020 à 10:11:25 »
Chère Barbara,

Oh, oui, tu as raison....comme il est difficile d'avoir à affronter de telles différences...je trouve vraiment super que tu aies réussi à tracer ta route à ta manière, face à des collègues dont le mode d'expression était si différent du tien...

Et en ces périodes de fêtes qui parlent à nos coeurs, comme Noel, comme le Nouvel An qui n'est pas aux mêmes dates que le Nouvel an Chinois, comment as-tu réussi à exprimer ce qui te faisait du bien ?
Auprès de qui as-tu trouvé des forces ?

En attendant de te lire, je t'envoie plein de douces pensées pour ta petite puce qui veille sur toi
Isabelle
Maman d'Aude, Edouard, Hugues, Laurent et Emmanuel, né et décédé le 18 février 2002 (trisomie 18 et hernie du diaphragme, décelés à 12 SA)

Barbara

  • Newbie
  • *
  • Messages: 4
Re : Les différences culturelles face au deuil
« Réponse #3 le: 07 Janvier 2021 à 10:15:25 »
Chères Isabelle et Marie,

Je vous remercie pour vos mots réconfortants. Je suis vraiment désolée pour mon retour tardif, les fêtes ont été très prenantes. C’est à la fois beaucoup de bonheur à partager en famille, notamment avec mes deux petits garçons, mais c’est aussi beaucoup de souvenirs douloureux.

Je me rappelle d’une anecdote terrible 2 mois après le décès de ma petite Mina. Alors que nous nous apprêtons à fêter le nouvel an chinois, je prépare les « enveloppes rouges » comme le veut la tradition. Ces enveloppes, qui contiennent chacune un billet dont le montant varie en fonction de la relation et du statut du destinataire, doivent être distribuées aux collègues dont le rang est “inférieur” au sien.

Aux côtés de ma chef, Française elle aussi, et alors que nous nous apprêtons à distribuer nos enveloppes à toute l’équipe,  une collègue Hongkongaise m’explique que je ne peux pas offrir d’enveloppes cette année car je viens de vivre un évènement tragique et cela pourrait porter malheur aux personnes auxquelles je les offrirais. Une vraie douche froide! Je range mes enveloppes et ravale ma peine.

L’année suivante, j’ai pu offrir mes enveloppes rouges à toute l’équipe, et cette fois-ci on me dit qu’elles portent particulièrement bonheur car je suis enceinte d’un petit garçon.

Les différences culturelles sont une vraie richesse, mais elles peuvent être difficiles à appréhender et à accepter lorsque nous nous trouvons dans une situation de grande détresse et vulnérabilité. Heureusement que j’étais bien entourée et que plusieurs collègues sont de véritables amies.

J’en profite pour vous fêter une très belle année, remplie de joies, de rires et surtout d’amour.

Barbara

Marie J.

  • Global Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 6469
Re : Les différences culturelles face au deuil
« Réponse #4 le: 07 Janvier 2021 à 11:25:14 »
Chère Barbara,

Ne t'inquiète pas, tu viens quand tu peux, quand tu veux nous partager ce que tu ressens, ce que tu vis ! Merci d'être là pour les expériences que tu nous partages.

Je lis que tu as encore été confrontée à la différence de culture. je veux bien croire que cette réflexion de cette personne t'ais attristée alors que Mina venait de décéder.
Heureusement que tu as de bonnes amies qui te soutiennent et te comprennent.

Que cette année 2021 t'apporte tout ce dont tu as besoin. Oui Amour, joie, rires aussi pour toi et ta famille.

Je t'embrasse fort
Marie
Marie.J bénévole