Auteur Sujet: Un mail pour guider les collègues  (Lu 533 fois)

Yolande A.

  • Jr. Member
  • **
  • Messages: 74
Un mail pour guider les collègues
« le: 15 Juin 2020 à 09:32:47 »
Chers tous,

Je voulais partager avec vous le mail que j'ai envoyé à mes collègues avant ma reprise de travail. J'ai la chance d'évoluer dans un milieu bienveillant mais je voulais désamorcer certaines choses avant mon retour pour conseiller les gens car ils sont souvent démunis face à ce que nous vivons. J'ai passé du temps à l'écrire et je voulais vous le partager pour vous donner des idées, qui sait. J'y ai volontairement inséré une dose d'humour car je ne voulais pas de quelque chose de très solennel. Bonne lecture.

"Chers collègues,

J'espère que vous allez tous bien. Comme X vous l'a annoncé je reviens demain au bureau en mi-temps thérapeutique.

Je sais que mon retour peut susciter peut-être chez vous certaines appréhensions car on ne sait souvent pas quoi dire face à une personne qui vient de perdre son enfant et je vous rassure il n'y a pas de mots face à cette épreuve de la vie c'est souvent l'écoute qui importe le plus. Je tenais à vous dire que je suis restée la même, je suis juste plus écorchée forcément.

X m'a également dit que vous aviez envisagé avant le confinement de faire venir une association en deuil périnatal pour trouver les mots et la bonne attitude et je tenais à vous remercier pour cette douce intention à mon égard, j'ai été vraiment très touchée.

Alors rien ne remplacera l'intervention d'une spécialiste mais moi qui vit cette perte depuis maintenant 6 mois je peux vous donner quelques indications pour que les choses puissent se faire le plus naturellement possible car je ne veux pas de malaise.

La perte d'Alice n'est pas pour moi un sujet tabou. Ma petite Alice, ma merveille, fait à jamais partie de ma vie. C'est ma deuxième fille et cela le restera. J'aime parler d'elle et qu'on vienne m'en parler. J'aime entendre son prénom et je veux continuer à le prononcer. Sinon on va devoir en plus demander à Alice de changer de prénom et je suis pas sûre qu'elle accepte 😉. (J'ai une collègue qui s'appelle comme ça).

Le deuil périnatal est un deuil particulier c'est le deuil d'un futur qu'on aura pas avec son enfant. Pendant 9 mois on prépare sa venue, on se projette dans une vie avec lui et du jour au lendemain on doit apprendre à vivre sans lui. Notre tête elle ne s'arrête pas à la date de sa mort elle se projette sans cesse dans ce futur qu'on aura pas. Ce qui rend les choses difficiles. Quand on perd un être cher on se raccroche aux souvenirs précieux qu'on a avec lui dans notre cas nous avons très peu de souvenirs et ceux que nous avons sont malheureusement la plupart du temps emplis de douleurs.

Les gens ont la profonde conviction que la meilleure chose à faire dans notre cas est de ne pas en parler car cela ravive la douleur, cela va nous faire y penser. Alors je vous rassure vous n'allez rien raviver du tout puisque d'une j'y pense déjà tout le temps et de deux cette douleur fait désormais partie de moi. Je peux être émue c'est normal mais cela ne veut pas dire qu'il faut appeler le G.I.G.N, cette situation peut se désamorcer facilement 😉.

Chaque 27 et 11 du mois sont des dates difficiles à passer pour moi alors je serai moins en forme mais toujours debout comme dirait Renaud. 

Certaines personnes sont plus à l'aise que d'autres pour parler de ce que j'ai vécu et je sais aussi que cela fait remonter des peurs et parfois des souvenirs très personnels alors je respecterai le ressenti de chacun mais je vous demande juste une chose ne pas faire comme s'il ne s'était rien passé et comme si je revenais de longues vacances car justement il s'est passé quelque chose j'ai perdu mon enfant à jamais. Vous avez le droit d'être désolés de ce qui m'est arrivé et vous avez le droit de me le dire, c'est banal oui mais ça fait du bien de l'entendre. Comment vas tu aujourd'hui ? Comment as-tu fait pour traverser ça ? Comment était Alice ? A qui elle ressemblait ? Comment va votre grande ? Et vous ? Ou un simple je suis content(e) de te revoir ou pas d'ailleurs. Voici quelques pistes 😊.

Le dernier conseil et le plus important à retenir est d'agir naturellement avec moi. Je ne veux pas de malaise, de regards baissés... Je le vis déjà assez au quotidien et c'est dur car je n'ai pas de maladie contagieuse j'ai juste perdu un enfant. Alors oui ça fait peur, oui cela arrive encore de nos jours mais promis ce que j'ai eu ne se refile pas.

Voici un petit florilège des remarques que j'ai pu entendre (100% vérifiées) et qui sont à bannir : "vous êtes jeunes vous en aurez d'autres", "C'est mieux qu'elle meurt maintenant que plus âgée", "Je ne pensais pas que vous vous étiez autant attachés", "il n'y avait vraiment rien à faire pour la sauver ?", c'est peut être mieux comme cela", "il faut en faire un autre ça aide à oublier"... No comment. Et si un jour vous basculez vous aussi du côté obscur de la force no stress, il y a un truc formidable qui existe et qui s'appelle les excuses 😋.

Merci pour votre longue lecture et surtout ne stressez pas si vous n'avez pas les mots, vous aurez l'écoute 😉. Merci d'être sensibles à ce que j'ai vécu et je vis, merci pour votre empathie et votre bienveillance sachez qu'elles me touchent et m'aident énormément. "Comme dirait Balou il en faut peu pour être heureux".

Je vous ai trouvé une petite vidéo qui peut vous aider si jamais vous ne souhaitez pas lire ce long mail.... oups j'aurai peut être dû la mettre au début 😅 : https://www.danscesmomentsla.com/30-phrases-qui-peuvent-faire-du-bien.html

Merci à tous et j'ai hâte de vous revoir tous très bientôt.

Je vous embrasse façon COVID-19.
A demain

Yolande
Maman d'une petite Inès (2014) et d'une petite Alice née le 27.11.2019 et qui est partie rejoindre les étoiles le 11.12.2019.

Marie J.

  • Global Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 6514
Re : Un mail pour guider les collègues
« Réponse #1 le: 15 Juin 2020 à 09:46:41 »
Merci Yolande pour ce message envoyé à tes collègues et que tu nous partages.
Je venais juste de t'en mettre un quand je découvre celui-ci.
Tout es dit avec beaucoup de délicatesse.
Oui merci beaucoup.
Je t'embrasse
Marie
Marie.J bénévole

Coccinelle

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 139
Re : Un mail pour guider les collègues
« Réponse #2 le: 15 Juin 2020 à 13:22:05 »
yolande,
c'est un très beau mail que tu as envoyé à tes collègues et j'espère qu'ils y seront sensibles et que cela pourra t'aider à t'accompagner dans ta reprise. J'ai moi même envoyé un mail mais très peu de personnes y a prêté attention. On ne me parle pas de Mayline et j'étais revenue comme après de longues vacances. Mes collègues ont vu que ça n'allait pas et en ont parlé à ma cadre sans venir me voir. Ils n'ont pas de mots... J'spère que cela se passera mieux pour toi.

grosse pensée pour Alice
Mayline ma petite coccinelle 12/12/19 * 15/12/19

Marie-Silas

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 870
Re : Un mail pour guider les collègues
« Réponse #3 le: 16 Juin 2020 à 20:14:34 »
Chère Yolande,
merci de nous avoir partager ce mail, qui dit si bien ce que tu aimerais vivre à ton retour au travail. J'espère que tu trouveras toute cette bienveillance dont tu as besoin, et qu'Alice ne sera pas oubliée. Je crois que tu as donné beaucoup d'outils, d'exemple positif comme négatif, alors avec toutes ces pistes, j'espère que tes collègues oseront parler avec toi.
Et puis peut être que d'autres parent lisant le forum s'en inspireront,
alors merci encore,
Marie
Marie, maman de Silas, né le 16.11.2014 et décédé le 24.11.2014, trisomie 13, et de Raphael, 2017

isabelle

  • Global Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 9002
Re : Un mail pour guider les collègues
« Réponse #4 le: 28 Août 2020 à 10:32:25 »
Chère Yolande,

Hier, c'était le 27 du mois, un jour difficile à vivre pour ton coeur de maman....
Et puis c'était le 9ème mois-anniversaire à essayer d'apprendre à vivre sans elle....alors qu'il faut 9 mois pour faire un bébé...

Je viens te redire tout mon soutien et mon affection pour toi, en espérant de tout coeur qu'en cette journée, tu as pu rencontrer l'écoute et toute la tendresse dont tu as besoin...

J'en profite pour te dire mon admiration face au merveilleux mail que tu as adressé à tes collègues....quelle aide précieuse tu leur apportes ! C'est incroyable...
Viens aussi nous raconter comment cela a été reçu et vécu au quotidien avec ton retour au travail

Je t'embrasse fort et t'envoie plein de douces pensées pour ta petite Alice
Isabelle
Maman d'Aude, Edouard, Hugues, Laurent et Emmanuel, né et décédé le 18 février 2002 (trisomie 18 et hernie du diaphragme, décelés à 12 SA)

Marie J.

  • Global Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 6514
Re : Un mail pour guider les collègues
« Réponse #5 le: 31 Août 2020 à 11:07:20 »
Chère Yolande,

Une douce pensée pour toi aussi ce matin.

J'espère aussi que cette journée du 27, date des 9 mois de la naissance d'Alice, a été la plus douce possible pour ton coeur de maman.
Je continue à penser très fort à toi.

N'hésite jamais à venir ici.
Je t'embrasse fort.
Marie
Marie.J bénévole