Auteur Sujet: Baptême en milieu hospitalier  (Lu 172 fois)

Marie19

  • Newbie
  • *
  • Messages: 7
Baptême en milieu hospitalier
« le: 13 Juin 2020 à 15:28:39 »
Bonjour,
Je prépare l'arrivée de notre fille atteinte de trisomie 13. Nous ne savons pas quelle sera le pronostic vital après sa naissance. Aussi nous souhaitons la faire baptiser au plus vite. Nous avons défini 2 cas de figure : baptême dans l'urgence par nous-même, baptême le jour même de sa naissance par un prêtre de notre famille. Présentant une fente labio-palatine, elle sera placée dans le service de néonatologie. Le terme est prévu pour septembre et j'espère de tout coeur que les mesures prises suite au covid auront été assouplies (notamment concernant les visites dans le service). J'aimerais recueillir vos témoignages de baptême en milieu hospitalier : comment cela s'est-il déroulé pour vous ?
Nous nous posons également la question du parrain et de la marraine. Vos enfants en ont-ils ? Comment ces derniers ont-ils reçu cette demande face au diagnostic ?
En vous remerciant,
Marie

Vianney

  • Newbie
  • *
  • Messages: 11
Re : Baptême en milieu hospitalier
« Réponse #1 le: 13 Juin 2020 à 20:05:42 »
Bonjour Marie,

le 20 mai 2019, notre petit Melchior est né à 13h10, à 6 mois de grossesse, après une rupture prématurée de la poche des eaux à 4,5 mois. Ma femme a été hospitalisée et alitée début avril 2019. Nous savions qu'à tout moment, la naissance pouvait avoir lieu et qu'en raison de la rupture, notre enfant pouvait avoir des malformations physiques et/ou pulmonaires qui pourraient le conduire à mourir. Malheureusement, ce fut le cas.

Le baptême était important pour nous. Nous avions pu en parler librement avec l'équipe médicale tout au long de l'hospitalisation de ma femme, et ils ont été très respectueux de notre démarche. Pour eux, cela était possible, sauf en cas d'extrême urgence nécessitant de sauver la mère/ou l'enfant.

Bertille a été endormie et la césarienne a eu lieu en urgence le 20 mai. Peu de temps après la naissance, l'équipe de réanimation m'a annoncé que Melchior allait mourir. Je leur ai rappelé que nous étions catholiques et que je souhaitais le baptiser. La médecin a été topissime et m'a dit qu'il n'y avait pas de problèmes. Elle m'a même proposé d'appeler un prêtre de notre choix. Alors, vu l'urgence, j'ai appelé un prêtre que nous connaissions et en attendant, vu que les minutes semblaient compter, j'ai baptisé moi-même Melchior. Cela s'est passé très discrètement dans sa chambre de réanimation/naissance, je venais d'apprendre qu'il allait mourir et je faisais tout juste sa connaissance. Je l'ai baptisé avec ma salive, et j'ai prononcé ses paroles "je te baptise, au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit".

Puis, Melchior est monté en réanimation au 10°étage. L'équipe m'a informé qu'ils allaient faire des soins pour atténuer au maximum sa douleur. Ils m'ont prévenu qu'il y en avait pour 1h. Je leur ai demandé de décaler de 5 minutes pour attendre l'arrivée du prêtre.. Ils ont accepté. Et le prêtre a pu venir. L'équipe nous a laissé dans l'intimité pour le baptême.

Aussi, il a reçu le sacrement des malades en même temps que le baptême. Et si vous êtes croyants, je ne peux que vous conseiller de le demander pour votre enfant ! Je me suis renseigné, à posteriori, sur ce sacrement et quand j'ai vu les grâces que Melchior a reçu par ce sacrement, j'étais consolé de savoir tout ce qu'il avait reçu (« fortifié contre l’angoisse de la mort »,  «  solide rempart en vue des dernières luttes avant l’entrée dans la Maison du Père »).

Voilà ce que je peux te dire. Notre histoire est différente dans la mesure où nous espérions durant toute l'hospitalisation que Melchior allait s'en sortir. De ce fait, nous avions choisi d'avoir un parrain et une marraine mais d'avantage dans l'optique de la vie terrestre ! Toutefois, nous avions choisi des personnes que nous pensions "capables" de nous aider et d'aider Melchior s'il avait de lourdes malformations. Aujourd'hui, je sais que son parrain le prie très souvent... et qu'après la peine, il est heureux d'avoir un filleul qui règne dans l'Eternité.

N'hésites pas à me contacter ou à répondre si tu veux plus d'informations. Si j'ai un conseil à vous donner, c'est d'en parler dès maintenant avec l'équipe médicale, c'est important qu'ils sachent qui vous êtes et ce que vous désirez pour vivre ce moment si important.

De tout coeur avec vous!
« Modifié: 13 Juin 2020 à 20:24:04 par Vianney »
Heureux époux.

Papa de Maïlys, née sans vie le 18 avril 2017 et de Melchior, décédé le 20 mai 2019 après sa naissance

Marie19

  • Newbie
  • *
  • Messages: 7
Re : Baptême en milieu hospitalier
« Réponse #2 le: 15 Juin 2020 à 16:28:34 »
Merci Vianney, pour ton témoignage qui me touche beaucoup. Nous pensons en effet, en parler à notre prochain rendez-vous avec l'équipe qui nous suit.

Coccinelle

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 116
Re : Baptême en milieu hospitalier
« Réponse #3 le: 15 Juin 2020 à 19:06:59 »
Marie,

Mon histoire est bien différente mais nous avons donné a notre princesse un parrains et une marraine avant e savoir que le pronostic vital était précaire.  Je pense que c'est importznt cela entoure davantage l enfant et pourra vous soutenir dans les moments difficiles.
Mayline ma petite coccinelle 12/12/19 * 15/12/19

isabelle

  • Global Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 8814
Re : Baptême en milieu hospitalier
« Réponse #4 le: 16 Juin 2020 à 08:42:23 »
Oui, Marie, n'hésite pas à en parler à l'équipe qui t'a pris en charge, comme te le conseille déjà Vianney

je l'avais fait avant la naissance de notre petit Emmanuel et ce fut très bien compris....plus tard, j'ai même appris que l'obstétricien, qui était catholique, avait même été voir son curé pour lui demander comment faire un baptème, au cas où il y aurait une situation médicale d'urgence (genre césarienne décidée à la dernière minute...)
Finalement, tout s'est déroulé comme nous l'avions organisé avec l'équipe, dans une petite pièce à coté de la salle d'accouchement et avec le prêtre que nous avions choisi et en présence de nos autres enfants...nous avions aussi choisi un parrain et une marraine...nous avions pu préparé le baptème tous ensemble, avec le prêtre, à la maison avant la naissance...ce fut de beaux moments de soutien...

je crois que c'est important de faire tout ce que vous avez dans le coeur pour votre petite puce, comme vous l'avez fait pour vos deux ainées...
Je t'envoie plein de force et pense bien à toi, pendant ces semaines où tu portes ta fille avec tendresse, même si la situation est douloureuse pour ton coeur de maman
Je t'embrasse fort
Isabelle
Maman d'Aude, Edouard, Hugues, Laurent et Emmanuel, né et décédé le 18 février 2002 (trisomie 18 et hernie du diaphragme, décelés à 12 SA)

Marie J.

  • Global Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 6257
Re : Baptême en milieu hospitalier
« Réponse #5 le: 17 Juin 2020 à 10:24:11 »
Chère Marie,

Je te souhaite de trouver autant de compréhension et d'attention de la part de l'équipe soignante  pour que vous puissiez vivre le baptême de votre fille comme vous le souhaitez.
C'est tellement important pour vous.

Je pense très fort à toi, à vous, à votre petite puce.
Je t'embrasse
Marie
 
Marie.J bénévole