Auteur Sujet: Douleur infinie  (Lu 1111 fois)

Yolande A.

  • Jr. Member
  • **
  • Messages: 51
Re : Douleur infinie
« Réponse #30 le: 05 mars 2020 à 18:47:25 »
Cher Baptiste,
Une immense pensée pour vous 2 en ces moments difficiles sans votre petite Mayline auprès de vous. Je vous envoie toute mon affection pour traverser cette période très dure. Ce vide est tellement dur à combler comme je vous comprends je le vis moi aussi intensément.

Je pense fort à vous 2 et à votre tendre Mayline.
Je vous embrasse
Yolande
« Modifié: 05 mars 2020 à 20:09:42 par Yolande A. »
Maman d'une petite Inès (2014) et d'une petite Alice née le 27.11.2019 et qui est partie rejoindre les étoiles le 11.12.2019.

Marie-Silas

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 545
Re : Douleur infinie
« Réponse #31 le: 05 mars 2020 à 20:54:27 »
Cher Baptiste,
ton coeur de papa est bien douloureux alors que Mayline aurait du naitre ces jours ci. Ce vide est tellement dur à vivre pour toi, tellement lourd pour ton couple. Que d'inquiétudes et de tristesse...
Et puis il y a tant de questions qui restent sans réponses, tu ne sais plus vraiment ce que tu dois faire, comment tu dois réagir face à tout ces sentiments qui t'assaillent et qui t'emportent.
Ta princesse te manque tant!
Toutes mes pensées pour elle,
je t'embrasse,
MArie
Marie, maman de Silas, né le 16.11.2014 et décédé le 24.11.2014, trisomie 13, et de Raphael, 2017

Marie J.

  • Global Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 6109
Re : Douleur infinie
« Réponse #32 le: 06 mars 2020 à 08:28:10 »
Oh oui on pense à toi cher Baptiste, à vous.

La mort de Mayline est d'une telle violence !
J'espère de tout coeur que tu trouveras l'aide précieuse auprès des professionnels, l'aide dont tu as tant besoin.

Nous restons à tes côtés.
Je t'embrasse.
Marie

Marie.J bénévole

BaptisteR

  • Newbie
  • *
  • Messages: 10
Re : Douleur infinie
« Réponse #33 le: 27 mars 2020 à 22:48:30 »
encore une semaine bien difficile. mes cauchemars qui s'étaient arrêtés reprennent de plus belle et aujourd'hui on a enfin fini de débiter le sapin que l'on avait prévu d'enlever mais à la fin ce fut terrible comme un retour de flamme. pourquoi l'avoir fait alors qu'a la base nous devions le faire pour Mayline pour qu'elle est un beau jardin dans lequel jouer. et puis les magasins et leur déco et chocolat de pâques que jamais je ne pourrais lui offrir que tout cela est difficile. j'ai l'impression qu'a chaque pas en avant je recule de trois par la suite.

isabelle

  • Global Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 8684
Re : Douleur infinie
« Réponse #34 le: 28 mars 2020 à 08:19:15 »
Oh, oui, Baptiste, comme elle a été difficile pour toi, cette semaine...

Tu as le sentiment que tout ce que tu entreprends a perdu de son sens....même ce sapin que vous aviez décidé de couper...

et puis, cela te fait mal de voir tout ce que tu ne vas pas pouvoir vivre avec ta petite puce...oui, ce chemin sans elle est vraiment difficile...

en lien de coeur avec toi
Isabelle
Maman d'Aude, Edouard, Hugues, Laurent et Emmanuel, né et décédé le 18 février 2002 (trisomie 18 et hernie du diaphragme, décelés à 12 SA)

Marie-Silas

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 545
Re : Douleur infinie
« Réponse #35 le: 28 mars 2020 à 09:45:53 »
Cher Baptiste,
c'est difficile d'accomplir toutes ces choses que tu voulais faire dans le but de gâter Mayline, de lui donner tout ton amour et une si belle vie de petite fille. Oui, c'est vraiment déchirant pour toi chaque fois que tu te retrouves devant ce vide si abyssal... Tu avais tellement d'amour à donner et tu ne sais plus tellement quoi faire de ce stock si énorme...
Cette impression de reculer, beaucoup la vive. On vit tellement de montagnes russes dans le deuil. C'est terrible, cette impression de reculer de trois pas à chaque fois.... Alors, il faut beaucoup de douceur envers soi même et puis être fier de chaque petit pas que l'on a fait, de chaque effort fourni. Même si l'on en voit pas les effets tout de suite.
Plein de force pour ce WE,
je t'embrasse,
Marie
Marie, maman de Silas, né le 16.11.2014 et décédé le 24.11.2014, trisomie 13, et de Raphael, 2017

Vianney

  • Newbie
  • *
  • Messages: 7
Re : Douleur infinie
« Réponse #36 le: 29 mars 2020 à 10:51:04 »
Comme je te comprends !

Lors de la mort de Maïlys, je ressentais la même chose: j'avance, je recule; j'avance, je recule. Et puis, je l'ai beaucoup moins vécu cette année passée, car je savais que c'était normal et que cela voulait dire que j'avançais justement...  Alors, j'avançais et je reculais sans comprendre grand chose, mais cela était normal.

Je suis certain que si tu avais commencé à couper le sapin il y a 3 mois, tu n'aurais même pas pu commencer. Aujourd'hui, tu l'as fait, certes en craquant mais à la fin, et cela prouve que tu as avancé. Bravo mec !

Quant aux cauchemars, qu'est-ce qu'ils sont dur à accepter ! Surtout quand ils reviennent au bout de quelques mois, puis repartent et reviennent... Là aussi, c'est la preuve que tu avances et que le cerveau se vide de tout le traumatisme que tu vis, que vous vivez. C'est d'une violence inouïe mais malheureusement normal, vu la perte que tu vis et la merveille que tu pleures. De mon côté, la thérapie EMDR m'a fait beaucoup de bien sur ce sujet.

Et puis, ces cadeaux que tu pensais lui offrir...comme je partage ! Malheureusement, cela fait partie de la vie d'un papa endeuillé et malheureusement la vie nous le rappelle très souvent. Tu sais, parfois, même un et trois ans après je verse une larme en pensant à leur absence et à tel papa que je vois offrir un cadeau à son enfant, ou encore lorsque c'est la rentrée des classes et que je ne les emmènerai pas à l'école.

Mon cher Baptiste, bravo pour ton courage face à l'adversité !
Heureux époux.

Papa de Maïlys, née sans vie le 18 avril 2017 et de Melchior, décédé le 20 mai 2019 après sa naissance

isabelle

  • Global Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 8684
Re : Douleur infinie
« Réponse #37 le: 30 mars 2020 à 09:45:24 »
Vraiment merci, Vianney, de venir partager avec Baptiste ton expérience de papa...

Ce chemin si chaotique après le décès de vos bébés, est tellement perturbant qu'on a l'impression de s'y perdre...

On en a justement parlé samedi matin à l'occasion de ce groupe d'entraide sur Skype...alors que tu avais l'impression d'avoir bien avancé, tout à coup, tu as le sentiment que tout est à refaire, tout est à nouveau par terre...et que tu as reculé encore plus...
C'est le fait que ce chemin n'a rien de linéaire et qu'il est semé de détours dans tous les sens, de petites montées et de grandes descentes qui font perdre l'horizon...
Tu as mille fois raison quand tu dis que finalement on avance mais sans comprendre grand chose à ce chemin et que c'est tellement normal...

N'oublie pas que ces larmes qui te surprennent quand tu découvres encore une chose que tu ne pourras pas faire avec tes petits sont aussi la mesure de ton amour pour eux....un amour infini, une tendresse pour toujours blottie dans ton coeur de papa pour tes enfants

Je te souhaite une douce semaine, malgré ce confinement qui vient t'éprouver encore un peu plus...heureusement, le forum est toujours là !
En lien avec toi...
Isabelle
Maman d'Aude, Edouard, Hugues, Laurent et Emmanuel, né et décédé le 18 février 2002 (trisomie 18 et hernie du diaphragme, décelés à 12 SA)