Auteur Sujet: Passer de 200 à l’heure à 10 à l’heure...  (Lu 802 fois)

isabelle

  • Global Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 8815
Passer de 200 à l’heure à 10 à l’heure...
« le: 14 Novembre 2019 à 12:12:17 »
Chères mamans

Vos derniers messages m’ont donné l’idée d’ouvrir ce nouveau fil de discussion...
Effectivement, quand on est confronté au décès de son bébé, l’impact est si fort que l’on a l’impression que sa propre vie s’est arrêtée...

Après le retour à la maison, ce sentiment dure encore et encore tant toutes les projections que l’on avait en tête sont anéanties... décès de son bébé, vide de sa vie, vide de soi-même, perte de ses repères, perte de sens...
« C’est quoi une vie de maman, quand on vient de perdre son bébé...? » disait un jour une autre maman sur le forum...
On passe vraiment du rythme à 200 à l’heure de notre vie actuelle à 10 à l’heure, voire 2 à l’heure...

Il est vraiment normal et légitime que le rythme de la vie après le décès de son bébé soit si lent, si difficile à reprendre, après le terrible choc que l'on a pris dans la figure mais aussi parce que l'on n’en a pas vraiment envie...
On a tellement besoin de rentrer dans son cocon intérieur et de retrouver son tout-petit... je pense que cette phase est vraiment nécessaire pour prendre le temps de construire ce lien intérieur avec son bébé, pour apprivoiser la courte vie de son bébé avant de pouvoir apprivoiser son absence dans sa vie de maman...

À chacune d’ecouter son cœur pour prendre le temps qu’il lui sera nécessaire...
En lien de Coeur avec vous toutes
Isabelle
« Modifié: 15 Novembre 2019 à 08:20:46 par isabelle »
Maman d'Aude, Edouard, Hugues, Laurent et Emmanuel, né et décédé le 18 février 2002 (trisomie 18 et hernie du diaphragme, décelés à 12 SA)

Gali

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 117
Re : Passer de 200 à l’heure à 10 à l’heure...
« Réponse #1 le: 19 Novembre 2019 à 10:59:42 »
Bonjour Isabelle,
j'aime beaucoup l'idée de la nécessité de prendre son temps, de respecter cette lenteur soudaine pour construire le lien intérieur avec nos petits bouts. Vu comme ça, ce rythme si différent, cette vie temporairement arrêtée est moins culpabilisante je trouve, plus acceptable. Et j'éprouve exactement ce sentiment: qu'on me laisse le temps qu'il me faut pour retrouver mon bébé, à ma façon, pour le faire vivre en moi et lui donner sa juste place.

Quand Matisse est décédé, je suis devenue soudainement extrêmement lente. Avant, je faisais rentrer deux journées en une, j'aimais presque être pressée, je ne tenais pas en place. Les semaines après son décès, j'étais anéantie, écrasée par la peine et le choc. Je trouve que même le cerveau en prend un coup: aucune mémoire immédiate, le sentiment d'être toujours ailleurs, une lenteur intellectuelle terrible, comme si mes neurones avaient été écrabouillés par un bus. Avant je lisais beaucoup de philosophie (c'est souvent jargonnant et "ça prend la tête" comme disent les élèves) et aujourd'hui je m'en sens bien incapable, comme si intellectuellement j'avais régressé, comme si mon cerveau, lui aussi, allait à 2 à l'heure...
Et la vie, le monde, le quotidien viennent bien souvent nous bousculer pour qu'on avance plus vite... mais là c'est soudain l'angoisse qui surgit: on a besoin de notre temps je crois! Comme je disais à ma mère: "tu ne peux pas vouloir que j'aille plus vite que ma musique!"
Maman d'un petit et joyeux Matisse (né le 27 Septembre 2019 et parti sur la pointe des pieds, entouré de tout l'amour de ses parents le 29 Septembre 2019)

isabelle

  • Global Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 8815
Re : Passer de 200 à l’heure à 10 à l’heure...
« Réponse #2 le: 19 Novembre 2019 à 13:00:51 »
Chère Magali,

Je suis très touchée de ton message...Oui, c'est vraiment ça, tout ton organisme en prend un gros coup...

Et quand on est habitué à vivre à 200 à l'heure, le contraste est saisissant...je comprends ton inquiétude....mais vraiment, je peux te l'assurer...tu redeviendras un jour comme tu étais, avec ton tempérament et ton énergie d'avant....

Seulement, entre temps, tu seras devenue un peu différente, avec d'autres besoins, d'autres attentes par rapport à la vie, par rapport à l'amitié...
en attendant, écoute ton coeur....et laisse toi le temps dont tu as besoin pour apprivoiser la trop courte vie de ton petit Bonhomme dans ta vie de maman...

je t'envoie une grande brassée d'affection et de soutien
Isabelle
« Modifié: 19 Novembre 2019 à 13:50:53 par isabelle »
Maman d'Aude, Edouard, Hugues, Laurent et Emmanuel, né et décédé le 18 février 2002 (trisomie 18 et hernie du diaphragme, décelés à 12 SA)

Gali

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 117
Re : Passer de 200 à l’heure à 10 à l’heure...
« Réponse #3 le: 20 Novembre 2019 à 08:26:30 »
Bonjour Isabelle,
au fil des jours et des semaines, je comprends petit à petit comment on peut vivre ce cauchemar. Il faut le traverser, l'affronter, en acceptant toutes les émotions et en étant patient envers soi-même, en se donnant le droit de ne pas aller trop vite. Dans ce deuil, la vitesse du quotidien serait bien trop oppressante, même intolérable je crois, et il faut l'accepter, pour un temps...
Merci en tous cas de nous partager ce regard sur cette épreuve et de nous assurer qu'un jour la vie peut reprendre. J'en suis loin, mais tes mots me rassurent.
Douces pensées!
Magali
Maman d'un petit et joyeux Matisse (né le 27 Septembre 2019 et parti sur la pointe des pieds, entouré de tout l'amour de ses parents le 29 Septembre 2019)

isabelle

  • Global Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 8815
Re : Passer de 200 à l’heure à 10 à l’heure...
« Réponse #4 le: 20 Novembre 2019 à 09:16:50 »
Coucou Magali,

je suis touchée de te retrouver ce matin sur le forum...

Oui, c'est vraiment ça...tout doucement, il faut "accepter" d'affronter ce qui est un véritable cauchemar quand on est maman/papa....l'absence de son tout-petit...tu le fais à ton rythme, avec tes mots, avec ton coeur....
alors, bien sûr, on ne peut plus être au rythme de la vie ordinaire...parce qu'on vit dans un autre espace-temps...

Mais c'est aussi parce que tout notre être est tourné vers celui qui nous manque, toutes nos pensées ne sont que pour notre tout-petit, toute notre énergie est utilisée dans cette remémoration....du coup, il n'y en a plus pour le reste de la vie...nous "consommons" toutes nos ressources pour notre bébé..

C'est aussi pour cela qu'il faut être vigilant avec soi-même et très doux....car le deuil épuise et fragilise...
Nous disons très régulièrement ici sur le forum à toutes les mamans de prendre soin d'elles...c'est pour éviter en plus d'attraper tous les virus qui passent, de se choper la moindre cochonnerie qui nous touche...

Tu es une personne fragilisée aujourd'hui par l'une des plus grandes épreuves de la vie mais tellement forte aussi de cet amour que tu porteras toute ta vie pour ton petit Matisse... alors, laisse toi porter au fil des jours par cet amour, laisse couler tes larmes et n'aie pas peur...

En LIEN de COEUR avec toi
Isabelle
Maman d'Aude, Edouard, Hugues, Laurent et Emmanuel, né et décédé le 18 février 2002 (trisomie 18 et hernie du diaphragme, décelés à 12 SA)

isabelle

  • Global Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 8815
Re : Passer de 200 à l’heure à 10 à l’heure...
« Réponse #5 le: 09 Janvier 2020 à 09:30:37 »
Coucou à tous,

Pour tous les parents qui viennent de s'inscrire sur ce forum récemment, je voulais faire remonter ce fil de discussion....tant c'est la réalité que l'on peut connaitre les premières semaines, les premiers mois après le décès de son bébé...

toute notre vie de maman a perdu de ses couleurs...mais en plus, on n'a plus de force, plus d'énergie en nous et on a l'impression que jamais, cela pourra revenir...

alors, venez échanger ici vos émotions et partager ce que vous vivez aujourd'hui...

N'hésitez pas car souvent, cela aide les parents qui ne font que visiter le forum, sans rien y écrire, à mieux comprendre  aussi ce qu'ils vivent...

En lien de coeur avec vous toutes
Isabelle
Maman d'Aude, Edouard, Hugues, Laurent et Emmanuel, né et décédé le 18 février 2002 (trisomie 18 et hernie du diaphragme, décelés à 12 SA)

Coccinelle

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 117
Re : Passer de 200 à l’heure à 10 à l’heure...
« Réponse #6 le: 17 Janvier 2020 à 23:43:17 »
J'ai tout à fait cette sensation d être au ralenti alors que le monde autour de moi continue de tourner à vitesse grand V.
Combien de temps prendre pour soi ? Car autour de nous les gens souhaitent qu'on aille mieux rapidement... mais c'est quoi aller mieux et rapidement ? Qu est ce qui est raisonnable ?
Mayline ma petite coccinelle 12/12/19 * 15/12/19

isabelle

  • Global Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 8815
Re : Passer de 200 à l’heure à 10 à l’heure...
« Réponse #7 le: 19 Janvier 2020 à 10:01:56 »
Coucou,

oui, tout le monde souhaite te voir aller mieux au plus vite...c'est gentil, attentionné de leur part...
Mais pas vraiment réaliste....d'ailleurs, réalisent-ils le choc que tu viens de vivre, je ne le pense pas...la plupart du temps, notre entourage ne comprend pas l'ampleur de ce qui nous est arrivé...du coup, ils peuvent être sacrément maladroits...

Il me semble que la meilleure réponse à ta question si juste est d'écouter ton coeur de maman et d'écouter ton corps aussi...car le deuil épuise vraiment...il faut absolument prendre soin de toi, aller à ton rythme, ne pas t'imposer de contraintes et voir ce que tu peux supporter...
C'est cela qui est raisonnable aujourd'hui....et rien d'autre ! et ce n'est pas de l'égoïsme que de se recentrer sur soi, que d'avoir du mal à voir d'autres bébés, d'autres mamans enceintes, de fuir les réunions avec l'entourage qui se plaint de petites broutilles...
perdre son bébé est d'une telle violence, ton coeur de maman est en miettes...du coup, il est bien normal d' avoir le sentiment d'être perdu dans sa vie, de ne plus savoir que faire de sa vie, d'être face à un champ en ruines...

alors écoute-toi et laisse toi tout le temps qu'il est nécessaire pour toi..

En lien de coeur avec toi
Isabelle
Maman d'Aude, Edouard, Hugues, Laurent et Emmanuel, né et décédé le 18 février 2002 (trisomie 18 et hernie du diaphragme, décelés à 12 SA)

isabelle

  • Global Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 8815
Re : Passer de 200 à l’heure à 10 à l’heure...
« Réponse #8 le: 22 Janvier 2020 à 12:59:00 »
Chère Magali et vous aussi, tous les autres parents qui viennent de vivre le décès de vos tout-petits...

C'est vraiment la réalité de ce deuil que de nous faire connaitre une vie aussi ralentie, dans l'incapacité de retrouver non seulement notre énergie mais aussi la capacité de vivre comme avant...

Un texte qu'une maman anglaise avait posté sur le forum il y a déjà plusieurs années prend l'image d'un mur que l'on vient de se prendre dans la figure :

http://forum.spama.asso.fr/forum/index.php/topic,207.0.html

Oui, nous nous sommes tous et toutes pris ce mur dans la figure, sans l'avoir vu venir...et voilà pourquoi il nous faut tant de temps pour remonter sur nos jambes, reprendre sa vie, devoir la reconstruire sans ce tout-petit tant aimé...

Alors, laissons-nous le temps qu'il faut à chacun...
Nous ne sommes pas tous égaux...certains le feront plus vite, d'autres ont besoin de plus de temps....mais surtout laissez nous vivre ce deuil si terriblement douloureux au rythme qui est le nôtre...

En lien de coeur avec toi, Magali, dans ce temps où tout le monde te bouscule pour reprendre ton travail...
Isabelle
Maman d'Aude, Edouard, Hugues, Laurent et Emmanuel, né et décédé le 18 février 2002 (trisomie 18 et hernie du diaphragme, décelés à 12 SA)

Gali

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 117
Re : Passer de 200 à l’heure à 10 à l’heure...
« Réponse #9 le: 22 Janvier 2020 à 13:14:29 »
Bonjour Isabelle,
quel joli texte et quelle image juste que ce mur que l'on se prend de pleine face, dont on ignorait jusqu'à présent l'existence, et qui devient soudainement l'entièreté de l'existence.
Moi je pense souvent à la maison et au jardin: c'est un cyclone qui vient tout ravager, fracasser, qui écroule chaque pierre de notre bicoque, qui arrache chaque plantation que nous avions paisiblement installée. Et il faut alors revenir sur ce terrain, ramasser chaque pierre et les reposer doucement, les unes sur les autres, en prenant soin de conserver l'équilibre entre ces pierres. Que c'est long de rebâtir une maison, pierre par pierre, de reconstruire son petit jardin, quand tout s'est écroulé d'un coup... Et j'ai souvent le sentiment que, si l'on est trop pressé, si l'on va trop vite, le mur que l'on est en train de reconstruire va s'effondrer à nouveau.
Ecouter son rythme et trouver une certaine douceur intérieure me semble plus sage que de chercher à rattraper ce cours effréné de la vie.

Merci Isabelle d'avoir remonté ce post!
Je vous souhaite une douce journée.
Magali
Maman d'un petit et joyeux Matisse (né le 27 Septembre 2019 et parti sur la pointe des pieds, entouré de tout l'amour de ses parents le 29 Septembre 2019)

isabelle

  • Global Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 8815
Re : Passer de 200 à l’heure à 10 à l’heure...
« Réponse #10 le: 22 Janvier 2020 à 14:54:35 »
Citer
Ecouter son rythme et trouver une certaine douceur intérieure me semble plus sage que de chercher à rattraper ce cours effréné de la vie.

comme tu as raison, Magali...
C'est exactement ça...
Aussi, il me semble important d'expliquer à l'entourage qui s'inquiète, que ce soit sa famille, ses amis, les soignants qui nous ont pris en charge, les collègues de travail, etc... qu'on avance dans le cheminement de reconstruction, même si on avance doucement, trop doucement à leur goût...mais forcement, cela va prendre du temps, beaucoup de temps...
L'important est de poser un petit pas chaque jour, c'est TOUT...c'est déjà énorme !!

Et là, j'aime beaucoup ton image de cyclone....beaucoup d'autres parents parlent de tsunami...

En lien de coeur avec toi, Magali !
   
Maman d'Aude, Edouard, Hugues, Laurent et Emmanuel, né et décédé le 18 février 2002 (trisomie 18 et hernie du diaphragme, décelés à 12 SA)

Gali

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 117
Re : Passer de 200 à l’heure à 10 à l’heure...
« Réponse #11 le: 22 Janvier 2020 à 19:42:56 »
Comme tu le dis si justement Isabelle: "poser un petit pas chaque jour, (...) c'est déjà énorme". Peu de gens comprennent cet effort constant que l'on fait pour continuer à mettre un pied devant l'autre, pour se lever et saluer chaque nouvelle journée, ou même parfois pour continuer à respirer. J'ai souvent le sentiment d'être en dehors, spectatrice d'une vie qui n'a aucun sens, d'un affairement constant et mensonger.
Finalement, j'ai l'impression que Matisse m'a ouvert les yeux sur la vie, sur le monde, sur moi. Il nous a montré où était l'essentiel, à son père et à moi. Et l'essentiel ne nous condamne pas à vivre à 200 à l'heure, mais bien plutôt à goûter le moment présent, qu'il soit douloureux ou plus léger.
Mais qu'il est difficile de s'imposer, d'imposer son rythme à ceux à qui on n'a jamais rien imposé. Personnellement, j'ai toujours été timide, inquiète de déranger l'autre, de le retarder, de ne pas le satisfaire. Et aujourd'hui je dois penser à moi, à Matisse, à mon mari et me recentrer sur cet essentiel qu'est notre famille. Alors il faut apprendre à imposer son rythme, à ne pas se laisser dicter ce que l'on devrait faire, à se faire confiance, et à laisser dire ceux à qui ça ne plaît pas. C'est encore un long travail, mais, une fois de plus, c'est aussi un chemin vers plus d'authenticité...
Maman d'un petit et joyeux Matisse (né le 27 Septembre 2019 et parti sur la pointe des pieds, entouré de tout l'amour de ses parents le 29 Septembre 2019)

isabelle

  • Global Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 8815
Re : Passer de 200 à l’heure à 10 à l’heure...
« Réponse #12 le: 23 Janvier 2020 à 09:09:06 »
Oui, Magali,
c'est un vrai chemin vers plus d'authenticité....
c'est aussi la grande leçon que nous envoient nos tout-petits...leçon si douloureusement apprise mais tellement forte...c'est leur héritage et il est précieux entre tous !

Goûter chaque minute de la vie, profiter des vraies relations, savourer les petites choses et voir que seul l'amour est l'essentiel dans la vie...

Ce matin, je voudrais juste te redire que tu as vraiment accompli ta mission de maman avec ton petit Matisse : tu as fait de sa vie un chant d'amour...et c'est le plus merveilleux des cadeaux que des parents puissent faire à leur enfant...
et c'est cela qui donne du sens à ce que tu as vécu avec lui...

Oui, tu as encore le sentiment de vivre "à côté de tes pompes", surtout face à notre monde qui va trop vite,  car son absence dans ta vie te fait encore trop mal, ton corps se souvient encore de l'avoir porté...

mais peu à peu, son absence visible deviendra une présence invisible, dans ton coeur brulant d'amour pour lui...
Regarde toi avec bienveillance, souris à la vie malgré les larmes qui coulent de tes yeux...ce sont des larmes d'amour, les plus douces qui soient...
et pose chaque jour un petit pas qui te permettrait un petit sourire, même fugitif...

Je pense très fort à toi et t'envoie mille douceurs
Isabelle 

 
« Modifié: 23 Janvier 2020 à 09:20:02 par isabelle »
Maman d'Aude, Edouard, Hugues, Laurent et Emmanuel, né et décédé le 18 février 2002 (trisomie 18 et hernie du diaphragme, décelés à 12 SA)

Gali

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 117
Re : Passer de 200 à l’heure à 10 à l’heure...
« Réponse #13 le: 23 Janvier 2020 à 09:17:54 »
C'est si beau et réconfortant ce que tu dis Isabelle. Voilà de doux mots pour essayer de bien commencer cette nouvelle journée! Merci! Je garde précieusement ton message au chaud dans mon coeur.
Douce journée à tous, même à 10 à l'heure!
Maman d'un petit et joyeux Matisse (né le 27 Septembre 2019 et parti sur la pointe des pieds, entouré de tout l'amour de ses parents le 29 Septembre 2019)

Marie-Silas

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 667
Re : Passer de 200 à l’heure à 10 à l’heure...
« Réponse #14 le: 25 Janvier 2020 à 12:28:47 »
Chère Magali,
je lis ton message de mercredi, et tu le dis si bien: nos enfants viennent nous bousculer et nous rendent vrais. On manque tellement de force parfois, qu'elle doit se concentrer sur l'essentiel, sur les choses vraiment importantes. Matisse te fait aussi ce cadeau de venir te chercher dans tes faiblesses, te dire que oui, tu as le droit de penser à toi, de prendre ton temps. Le temps du deuil est souvent un temps où l'on apprend à se connaitre, à connaitre nos limites mais aussi nos forces, et j'espère que tu sauras petit à petit les reconnaitre, je suis sûre qu'il y a plein de pépites en toi.
Je viens te souhaiter un doux WE, à ton rythme à toi,
Marie
Marie, maman de Silas, né le 16.11.2014 et décédé le 24.11.2014, trisomie 13, et de Raphael, 2017