Auteur Sujet: l'effort au quotidien  (Lu 2081 fois)

nathalie

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 815
l'effort au quotidien
« le: 27 Décembre 2008 à 21:23:04 »
j'ai envie d'ouvrir ce sujet, pour dire que dans le deuil, chaque jour se réinvente. il y a chaque matin et plusieurs fois dans la journée un effort à faire, un effort pour regarder dans le positif, un effort vers la vie. Je ressens cela comme un mouvement psychique, pour détourner son regard du rétroviseur, pour pouvoir être vivant avec les autres.
et ça, je crois qu'il faut vivre le deuil pour le connaitre, on en prend l'habitude, c'est un peu comme une gymnastique d'entretien.
Avec parfois quelques récréations.
il y a aussi un effort à faire, un effort vers la joie et vers la gaieté, un effort que l'on offre par amour, même quand on est fatigué.
Nous sommes comme des sportifs de haut niveau, nous devons aller dans l'effort et l'effort nous muscle et nous tonifie.
Je ne pense pas que l'entourage et tous les gens que l'on croise imaginent seulement toute la force que cela demande.
Je ne sais pas si vous les autres mamans vous vivez la même chose,
nath

isabelle

  • Global Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 8834
Re : l'effort au quotidien
« Réponse #1 le: 28 Décembre 2008 à 12:27:58 »
Bravo, Nath...
pour ce nouveau sujet...si juste et adapté à nos situations de deuil...

en soi, le deuil est déjà fatigant...mais en plus il exige ces efforts au quotidien...
tu as complétement raison...
et l'entourage ne se rend pas compte de ce décalage quand il nous saoule de leurs petits soucis matériels...
là aussi, il faut faire de sacrés efforts pour ne pas réagir et leur dire combien la vie, la vraie, est au-dessus de tout cela...

je crois beaucoup à la stratégie des petits pas...à la préoccupation d'un seul jour à la fois...à la recherche des petits bonheurs au quotidien...avec la présence d'un sourire, du soleil, d'une musique, d'une amitié...
il y en a toujours un caché quelque part...

puisses-tu en trouver aujourd'hui, sur ton chemin, pour t'alléger dans ces efforts quotidiens...
je t'embrasse de tout coeur
Isabelle
Maman d'Aude, Edouard, Hugues, Laurent et Emmanuel, né et décédé le 18 février 2002 (trisomie 18 et hernie du diaphragme, décelés à 12 SA)

Angèle

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1078
Re : l'effort au quotidien
« Réponse #2 le: 28 Décembre 2008 à 12:51:54 »
Chère Nathalie,

C'est vrai, le deuil prend chaque jour un nouveau visage, et nous oblige chaque jour à déployer une extraordinaire énergie, pour être en lien avec tout le monde qui nous entoure.
Nous devons vivre à la fois les futilités et la légèreté de la vie quotidienne, et la profondeur de notre relation à la Vie, "la vraie", comme dit Isabelle, celle qui nous lie à nos enfants et à tous les êtres chers qui habitent nos coeurs, mais plus notre Terre.

Parfois, comme toi peut-être, je me sens écartelée entre ces deux dimensions, mais le plus souvent, avec le temps qui passe et qui adoucit la peine, je jongle plutôt bien avec l'une et l'autre, et j'accepte et apprécie autant les petits événements simples de notre vie quotidienne, que les pensées profondes qui me sont essentielles.
Cela dit, quelle gymnastique en effet ! Et quels efforts, qui passent inaperçus le plus souvent, il nous faut déployer !

Je nous souhaite à tous ici de pouvoir puiser la force qu'il nous faut dans l'amour immense partagé avec nos petits bébés, pour pouvoir vivre, en paix, à la fois la richesse de cette relation exceptionnelle, et la simplicité de la vie de tous les jours.

Je vous embrasse de tout coeur,
Solange.

Solange, Maman de
Agathe (1993), Martin (1995), Basile (1997), Adèle (née le 23 Décembre 2000 et morte le 25 Décembre 2000), Jacques (2001), Rosalie (2004), Céleste (2006), et Grâce (30 Juillet 2008).

Bénédicte

  • Global Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 5143
Re : l'effort au quotidien
« Réponse #3 le: 28 Décembre 2008 à 21:37:20 »
Bonsoir Nath,

Je me retrouve bien aussi dans ce que tu dis; cet effort à fournir au quotidien surtout dans les mois qui suivent le décès est énorme.

Ces efforts que l'on arrive aussi parfois difficilement à maintenir et qui nous confrontent, nous rappellent  aussi  nos propres limites; combien de fois ne me suis je pas sentie extrêmement affaiblie, ayant l'impression de retomber en arrière quand le chagrin était trop lourd!

Mais cette succesion d'efforts mis bout à bout au quotidien, nous permet petit à petit de revenir dans la Vie mais avec un autre regard , transformé par cet amour intense véçu avec notre bébé .

En attendant c'est une somme momumentale d'énergie à déployer  jour après  jour que les autres ne mesurent pas forcément  mais qui avec le temps et là je rejoins Solange est plus facile à gérer.

Bises,
Bénédicte
« Modifié: 28 Décembre 2008 à 21:42:16 par Bénédicte »
Maman de Mathilde, Alice, Eloïse, Bertille née le 12 avril  et décédée le 10 juillet 2004 (trisomie 18) et de Inès.

Marie-Silas

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 687
Re : l'effort au quotidien
« Réponse #4 le: 25 Mars 2020 à 21:42:20 »
Chères toutes, chers tous,
je ressors ce très vieux sujets, mais je pense qu'il peut rejoindre un certain nombre d'entre vous en ce moment, vous qui venez de perdre votre bébé, ou même des mois après. Vivre ce deuil nous demande tant de force, c'est vraiment un combat de tous les jours. Et puis en ce moment, avec le confinement, il faut vraiment avoir la force de faire ses efforts, juste pour soi, sans avoir forcément de motivation exterieure, alors cela peut être vraiment difficile...
Je vous embrasse,
Marie
Marie, maman de Silas, né le 16.11.2014 et décédé le 24.11.2014, trisomie 13, et de Raphael, 2017

isabelle

  • Global Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 8834
Re : l'effort au quotidien
« Réponse #5 le: 13 Mai 2020 à 10:39:10 »
MERCi, Marie, d'avoir fait remonter ces sujets ouverts par d'autres parents...
Car ils sont toujours aussi vrais !
et puis la traversée du deuil reste la même, avec cette option des tout-petits pas au quotidien, avec l'appui sur les petits rituels que l'on se donne...
tout en étant très doux avec soi-même...
car perdre son enfant reste toujours l'une des grandes épreuves de la vie....et cela quel que soit son âge...

je vous embrasse toutes et reste en lien de coeur avec chacun/chacune
Isabelle
Maman d'Aude, Edouard, Hugues, Laurent et Emmanuel, né et décédé le 18 février 2002 (trisomie 18 et hernie du diaphragme, décelés à 12 SA)