Auteur Sujet: Mon 3e bébé et notre histoire  (Lu 373 fois)

lilipouce972

  • Newbie
  • *
  • Messages: 28
Mon 3e bébé et notre histoire
« le: 24 janvier 2019 à 11:07:37 »
Chers Parents du forum,
 
J'ai besoin de votre soutien afin de trouver la force de vous racontés et d'accepter ce qu'il se passe pour mon bébé espoir.

Je me prénome Myriam et maman de 3 enfants, Maîlys qui a 15 ans, Laîly (suite à une fiv)mon bébé ange décédé d' un arrêt cardiaque à 16 semaines de grossesse il y a 18 mois et  je suis actuellement enceinte de 6 mois et demie de mon 3e amour, mon bébé espoir ,venu me faire cette immense joie de venir se nicher en moi naturellement au moment ou j'avais fait le deuil d'un autre enfant, prise entre joie et angoisse.En secret et tout doucement créer se lien sans crainte et avec tellement d'amour.

 Mon bébé ou ce vendredi 4 janvier 2019  je devais le revoir et savoir si tu été une petite fille ou petit garçon et ou finalement tout mon monde s'est écroulés quand j'ai apprit que mon bout de chou est atteint du syndrôme de Potter.

Maman solo, cette épreuve m'ébranle, me meurtrie et je ne sait comment vivre et partager les derniers mois qu' il nous reste mon bébé et moi à vivre  ensemble car j'ai fait le choix de le garder jusqu'au terme.

Chacuns de ses mouvements me réjouissent et me rappelle que je ne rentrerai pas avec mon amour ,je n'entendrai pas ses cries , je ne me réveillerais pas la nuit pour le nourrir et le rassurer dans ses premiers mois.
Mon ventre rond et apparent qui me rappelle qu'il est bien là pour l'instant, le regard bienveillant des gens pour cette grossesse qui doit être un heureux événement mais qui pour mon amour et moi ne sera que ses uniques moments que nous partagerons.

Comment vivre ma grossesse , sans avoir aucun regret quand il partira de ne pas avoir profiter au maximum.

Tellement besoin de soutien,de force et de conseil pour ne rien regretter après.

Pouvoir lui dire aurevoir ce que je n'ai pu faire avec Laîly, le serrer dans mon ventre, lui montrer que je l'aime et ne pas lui faire sentir uniquement ma douleurs et mes larmes.

Je m'arrête là aujourd'hui, la douleur est trop intense.











En secret et tout doucement créer se lien sans crainte et avec tellement d'amour.
Myriam,maman de Maîlys (12/10/2003),Laîly mort née à 16 semaines, Nelly mort né à 7 mois et demi de grossesse le 23/02/2019 (syndrome de potter).

Delph77

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 101
Re : Mon 3e bébé et notre histoire
« Réponse #1 le: 24 janvier 2019 à 15:15:43 »
Bonjour à toi Myriam,

Ton histoire m'attriste profondément et me rappelle inexorablement la mienne. Je suis mamange de 2 petits amours : une petite fille que j'ai perdu à 6 mois de grossesse et un petit garçon qui est né le 27 novembre dernier et qui est décédé 3h30 après sa naissance. Mon petit garçon était atteint de trisomie 18, nous l'avons su très tot dans la grossesse. J'ai vécu l'annonce de sa maladie comme un véritable cataclisme, car je savais que cette maladie est létale, mortelle, que je risquais de perdre mon bébé à n'importe quel moment ou qu'il vivrait peu de temps car cette saloperie provoque de nombreuses malformations trop graves. Surtout je me demandais comment je pourrais vivre la mort d'un 2éme enfant. Malgré tout nous avons décidé d'accompagner notre fils jusqu'à la fin. J'ai aimé chaque seconde de cette grossesse, car je le sentais vivre en moi et il ne souffrait pas. Normalement quand un bébé est atteint de cette horreur, on ne le sent pas bougé, il a des malformations physiques, ...mais pas mon tout petit. Non lui il bougeait beaucoup et me faisait savoir qu'il était bien  là au chaud dans mon ventre. J'ai été heureuse aussi en apprenant le sexe du bébé : un petit garçon, ce petit garçon que mon mari désirait tant. Nous avons tissé un lien indéfectible. Je me demandais tout le temps s'il savait à quel point on l'aimait, à un point que s'en était pas permis. J'ai eu beaucoup de mal à reconnaître sa maladie car il n'avait pas de symptomes apparents et j'ai cru jusqu'à la fin que mon  bébé vivrait. Nous avons su à la fin de la grossesse qu'il avait une hernie du diaphragme et c'est ce qui l'a emporté. Je savais qu'on avait une épée de Damoclés au dessus de la tête et que je risquais de rentrer de la maternité les bras vides. Nous voulions juste que notre enfant chéri ne souffre pas, ni pendant la grossesse, ni le temps de sa courte vie. A partir du moment où nous avons su qu'il ne souffrirait pas, nous avons décidé de l'accompagner jusqu'à la fin et je ne regrette ps une seule seconde notre choix et de toute façon j'étais incapable de tuer mon bébé. Je suis une maman avant tout et une maman déplacerait des montagnes pour son enfant. Pendant mon accouchement, je parlais beaucoup à mon fils et je l'implorais simplement de m'offrir la joie de me laisser le tenir vivant dans mes bras. et il m'a offert ce cadeau. Il est né à 12h17, il a émis un miaulement. J'ai ccoupé le cordon et on me l'a mis tout de suite dans les bras. Je l'ai regardé et j'ai vu un minuscule filet de sang sortir de sa bouche, et c'est à ce moment précis que j'ai compris qu'il allait mourir. Mais à cet instant il était vivant et il a ouvert les yeux en entendant le son de ma voix. A cet instant précis j'ai su qu'il savait que je l'aimais et que je l'ai aimé tout au long de ses mois. Car le simple fait pour lui d'ouvrir les yeux représentait un effort surhumain. Ce tout petit instant ou il a ouvert les yeux pour me regarder, comme pour imprimer mon visage dans sa mémoire, je n'oublierais jamais ce moment. Mon mari est arrivé après l'accouchement, il a déposé un minuscule baiser sur la joue de notre fils et là il a de nouveau ouvert les yeux une dernière fois pour regarder son père, avant de les refermer à tout jamais. Notre petit ange s'est éteint dans mes bras à 15h35, et il est parti dans l'amour. Plus tard dans la soirée je suis restée avec mon ange pendant 2h à le bercer, lui parler, l'embrasser, lui dire que je l'aimais. On était tellement bien que je m'endormais avec mon bébé. J'aurais voulu que le temps s'arrête et qu'on me laisse ici avec mon fils jusqu'à la fin  des temps. Je voulais l'emmener jusqu'à la chambre mortuaire mais on m'en a empéché. Le jour de ses obsèques, mon mari a contribué lui aussi à accompagner son fils jusque dans la mort en portant son cercueil.

Tout ce que je peux dire c'est que tu vas vivre une grossesse magique, malgré les larmes et tes peurs. Sois certaine que tu peux pleurer sans crainte que ton bébé penses que tu es malheureuse. Tu lui montres juste que tu l'aimes. Tu connaîtras aussi les joies normales d'une grossesse, mais vous en ferez quelque chose d'exceptionnel. Nous n'avons pas regretté une seule fois notre choix de garder notre fils, car le peux qu'il a connu n'a été qu'amour, douceur. Aujourd'hui bien sûr je crève de douleur de ne pas avoir mon fils auprès de moi. Chaque fibre de mon corps le réclame, il me manque tellement. Il a laissé un vide en moi qui ne se comblera jamais et son départ m'a rouvert les cicatrices de la mort de ma fille. La vie est tellement injuste mais je sais que j'ai fait tout ce que j'ai pu pour mes amours.

Ne reste pas seule avec tes angoisses et tes peurs. Viens nous en parler chaque fois que tu en ressens le besoin. Vis chaque moment de ta grossesse avec passion et ne refoule pas tes sentiments par  crainte de faire du mal à ton bébé : il ne ressent que l'amour que tu lui portes.

Delphine

lilipouce972

  • Newbie
  • *
  • Messages: 28
Re : Mon 3e bébé et notre histoire
« Réponse #2 le: 24 janvier 2019 à 15:47:49 »
Merci à toi Delphine d'avoir prit le temps de me raconter ton vécut qui m'a transpercer de douleurs et en même temps tellement donner envie d'aimer encore plus mon amour et de profiter de lui tant qu'il est en moi.

Ce moment ou j'aimerais que le temps s'arrête pour le garder avec moi.
Les larmes coulent en te lisant et en t'écrivant.
Je ne connais pas de façon définitive le sexe de mon bébé, ayant une absence total de liquide amniotique. Le professeur à l'échographie anatomique pencher pour un petit garçon souhait de ma grande d'avoir un petit frère mais à l'écho faite la semaine dernière très difficile de voir et maintenant il opte plus pour une fille.
J'aimerais tellement pouvoir lui parler en prononçant son prénom, la faire vivre autrement que par le dénominatif "bébé".
Que ses douloureux, que c'est dur de devoir revivre une fois de plus la perte de nos amours, notre sang...

Je ne veux pas m'imaginer vivre sans lui,mais sa m'envahit, prend trop de place dans mon esprit de jour comme de nuit.
Je l'aime tellement.
Le professeur m' a dit que  mon amour n'aura à peine que 5 mn de vie, que j'aimerais que ce temps se rallonge, que j'aimerais lui donner ma vie pour qu'il commence la sienne.
je ne veux pas perdre de temps à profiter de mon bébé tant qu'il est encore là mais pour l'instant je n'arrive pas à vaincre mes peurs, le temps et vos témoignage m' y aideront , ce sentiment de se sentir moins seule, malheureusement dans de mauvaises circonstances.
merci à toi
Myriam,maman de Maîlys (12/10/2003),Laîly mort née à 16 semaines, Nelly mort né à 7 mois et demi de grossesse le 23/02/2019 (syndrome de potter).

Delph77

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 101
Re : Mon 3e bébé et notre histoire
« Réponse #3 le: 24 janvier 2019 à 16:08:00 »
Ma chère Myriam,

Appelle tout simplement ton bébé : "mon Ange"! Car les anges n'ont pas de sexe c'est bien connu. Non c'est pas juste de vivre un tel enfer. On voudrait toutes prolonger ces quelques instants ou l'on tient notre bébé contre notre coeur en éternité. Je sais ce que tu ressens en parlant de cette angoisse, de cette peur de rentrer les bras vides. J'avais acheté des petits vetements pour yanis et je les ai ttous gardé. J'ai récupéré le pyjama qu'il a porté le jour de sa naissance. Je l'ai mis dans une boite avec ses photos de la maternité, son bonnet de naissance. Et j'ouvre souvent cette boite pour sentir l'odeur que mon bébé a laissé dessus. Je me shoote avec. Je vais souvent sur la tombe de mes bébés, j'en ressens le besoin viscérale d'y aller!
En tout cas tu peux compter sur moi pour t'épauler, et je partagerai tes larmes de mon côté. de la haut ils savent qu'on les aime. Ton petit ange sait que tu l'aimes.
Je t'envoie tout mon réconfort.

Delphine

Helen31

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1436
Re : Mon 3e bébé et notre histoire
« Réponse #4 le: 25 janvier 2019 à 07:07:50 »
Chère Myriam,

je viens te souhaiter la bienvenue sur ce forum malgré les circonstances douloureuses qui t'amènent jusqu'à nous... tu pourras ici, déposer tout ce que tu le souhaites; autour des tes bébés chéris, tes émotions quelles qu'elles soient...tu trouveras toujours une main tendue, de la bienveillance, nous sommes là pour t'entourer et te tenir la main.

J'ai lu avec attention, ton histoire d'amour avec tes 3 enfants...j'entends combien ce que tu vis avec le bébé que tu attends, doit faire écho à ta dernière grossesse ou tu perdais ta petite Laîly. Oui, c'est si dur de vivre la perte de son tout petit.

Tu as choisi de poursuivre la grossesse pour ce bébé malgré l'issue...c'est ton choix de maman et tu as décidé de lui laissé traverser toute sa vie...tu sais qu'il n'y a pas de balance pour peser le poids d'une vie, et ce n'est pas sa durée qui lui donne son prix...personne ne maîtrise cela et ne sait combien de temps il vivra. Ton tout petit aura une vie très courte sur cette terre, pour autant, tu l'as accueilli dans ta vie, dans ton ventre, et tu l'accompagnes tout au long de sa courte vie, avec beaucoup d'amour.

C'est bien normal que tu sois très triste, tu n'as pas envie de le perdre, tu voudrais qu'il vive, chaque maman souhaite cela pour son bébé...seulement, tu sais que ce sera différent pour ton bébé et prends conscience que sa vie, c'est maintenant, tout de suite. Il vit en toi, il est bien dans ton ventre, ne souffre pas...tu peux lui dire autant que tu le souhaites que tu l'aimes, le caresser à travers ton ventre, prendre du repos avec lui...et tant d'autres choses!
Il y a des mamans qui nous ont partagé sur ce forum qu'elles avaient goûté plein de saveurs différentes pendant leur grossesse pour que leur bébé connaisse ces saveurs...tu peux faire des choses que tu aimes, aller dans un endroit qui te plait et lui partager tout cela. Tout ce que tu feras d'agréable, il le ressentiras et ces doux moments passés avec lui dans ton ventre resteront dans ton coeur...ce sera vos moments à tous les 2, ou partagés aussi avec ta grande.

Tu voudrais le nommer et comme je le comprends! Cependant, tu peux lui donner des petits noms affectifs que tu aimes...ou alors aussi, trouver un prénom mixte...

Je t'envoie tout mon courage et t'embrasse de tout coeur...

Viens ici autant que tu le souhaites,

Hélène

isabelle

  • Global Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 8422
Re : Mon 3e bébé et notre histoire
« Réponse #5 le: 25 janvier 2019 à 08:48:15 »
Chère Myriam,

Quelle émotion de t'accueillir ici, avec ton histoire si douloureuse mais tellement riche d'amour pour ton tout-petit qui t'a fait l'énorme surprise de venir se blottir en toi...

Je suis très émue par la dernière phrase que tu as écrite :
"En secret et tout doucement, créer ce lien sans crainte et avec tellement d'amour...."
tu as tout dit là, avec une justesse et une profondeur qui me touche vraiment...

Oui, nous sommes là pour te tenir la main tous les jours et te soutenir dans ce lien qui existe déjà avec ton tout-petit...tu es une maman merveilleuse et pleine de tendresse....quelle chance pour ton bébé....dis lui tous les mots d'amour qui occupent ton coeur....même tes larmes sont des larmes d'amour....

je t'envoie un grand bouquet de soutien et d'amitié pour aujourd'hui....
en lien de coeur avec toi ce matin sur le forum
Isabelle
Maman d'Aude, Edouard, Hugues, Laurent et Emmanuel, né et décédé le 18 février 2002 (trisomie 18 et hernie du diaphragme, décelés à 12 SA)

isabelle

  • Global Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 8422
Re : Mon 3e bébé et notre histoire
« Réponse #6 le: 26 janvier 2019 à 09:16:07 »
De très douces pensées pour toi, ce matin...
en te souhaitant de pouvoir partager avec ton babychou bien blotti au chaud dans ton ventre des moments de grande tendresse...
et de vivre avec ta grande des temps de complicité toutes les deux

je pense très fort à toi et t'envoie une immense brassée d'amitié
Isabelle
Maman d'Aude, Edouard, Hugues, Laurent et Emmanuel, né et décédé le 18 février 2002 (trisomie 18 et hernie du diaphragme, décelés à 12 SA)

Marie J.

  • Global Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 5912
Re : Mon 3e bébé et notre histoire
« Réponse #7 le: 26 janvier 2019 à 10:12:25 »
Quelle nouvelle épreuve pour toi, chère Myriam.

Je suis très émue de d'accueillir ici et de découvrir la maladie de ton trésor que tu aimes si fort.
Ton coeur de maman est déjà si éprouvé avec le décès de Laîly.

Chaque instant partagé avec ton bébé sera gravé dans ton coeur. Tu lui permets de vivre sa vie, sa vie qui sera trop courte mais pleine de ton amour.

Je pense très fort à toi et aussi à ta fille aînée qui doit être bouleversée.
Je vous embrasse très fort toutes les deux.
Marie

Marie.J bénévole

lilipouce972

  • Newbie
  • *
  • Messages: 28
Re : Mon 3e bébé et notre histoire
« Réponse #8 le: 29 janvier 2019 à 14:32:51 »
Bonjour,

Merci à vous toutes pour vos messages de soutien et vos paroles réconfortantes.
Myriam,maman de Maîlys (12/10/2003),Laîly mort née à 16 semaines, Nelly mort né à 7 mois et demi de grossesse le 23/02/2019 (syndrome de potter).