Auteur Sujet: Chaïd 2018  (Lu 673 fois)

Soraya

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 132
Chaïd 2018
« le: 02 janvier 2019 à 21:09:17 »
IL Y a un an le 26 décembre 2017, je faisais ce test positif, il était là ce troisième enfant tant désiré et attendu depuis des années, après 1 fausse couche en 2016, une tentative de Fic, une hysteriscopie, une endometriose sévère, le voilà pour nous qui avions tant rêvé d une famille nombreuse.
Et pourtant dès le début, je ne l ai pas senti, malgré la joie, je me sentais effrayé a 38 ans c etait ma dernière chance, de plus mes grossesses ne sont pasde tout repos et je déteste cet état, nausées, vomissements, hypersalivation, du 1er au 9eme mois, donc à  ce moment j ai douté, j avais peur mais je le voulais pour moi et ma famille.
Me voilà donc malade, dehors il fait froid, gris, un peu comme aujourd hui, mais je garde en ligne de mire cet été 2018 où mon 3eme bébé arrivera, où je connaitrais cet état d allégresse extrême que j ai ressenti pour mon fils et ma fille.
Il fallait tenir c etait la dernière grossesse.
Après une première écho qui confirme que mon bébé est bien placé arrive ce 9 février et l écho morphologique , j avais tellement peur que son petit coeur se soit arrêté, mais non il bat bien le problème est ailleurs, là où je ne l aurais jamais imaginé.
La clarté nucale est trop épaisse, la sf est sûre d elle et laisse peut de place au doute, le monde s écroule pour nous, mon mari pleure, moi aussi, elle m.annonce que c est une petite fille, c est pire desolé mais je rêvais d une autre fille, et pourtant au fond de moi je sais que c est un garçon ???
On nous propose l amniosynthese, par conviction religieuse nous savons que nous allons gardé notre enfant, mais le doute est là et nous voulons finalement savoir.
Examen très douloureux, nous attendons les résultats, le téléphone sonne, c est le Dpni, ils veulent nous voir, mauvais signe je le sais.
Notre bébé est trisomie 21 et c est un fils !
Nous sommes en pleurs, désespérés, mais il faut tenir.
Mon mari souhaite une IMG, moi non mais il a peut être raison, rdv est pris je suis encore dans les délais pour une aspiration.
Le lendemain impossible, oui il nous est impossible de décider de la fin de vie de notre fils, là  encore nous tenons, contre les médecins, contre certains membre de nos familles, contre les amis, nous accueillerons notre fils avec sa différence, nous préparons notre fille de 9 ans a la situation, nous nous renseignons sur la t21 rt petit à petit nous nous faisons à  l idée.
Les semaines passent, toujours aussi malade, mais j y crois, nous verrons quand il sera né.
Grossesse surmedicalisée, rdv toutes les semaines, sf ,gynéco, généticien, cardiopediatre et là autre mauvaise nouvelle, il y a un problème avec son coeur, un seul véhicule une opération sera nécessaire des la naissance, on accuse le coup on y croit toujours, on s accroche il est toujours là.
Ce sera Chaïd, martyr en arabe, avec tout ce qu il a surmonté il mérite bien ce titre !!!
Nous sommes en avril, la naissance aura lieu à l hôpital mère enfant de Lyon.
Finalement, non je pourrais accouché à saint Étienne OUF !!
Reste plus qu à  attendre août et son arrivé pour connaître lale niveau de sa trisomie et de ses malformations.
Je ne m investi pas dans cette grossesse, je ne parle pas a mon bébé ou très peu, je veux que ca se termine et vite.
C est ce qui arrive ce 17 mai 2018, écho de routine, plus beaucoup de liquide amniotique, direction les urgences du CHU, confirmation du RCIU, mon bébé ne se nourrit plus, notre liaison ne se fait plus mais son petit coeur bat toujours.
Il cache son visage avec ses mains, que ce fut triste.
Je sens la fin, je me réfugié chez ma maman pour la nuit, je sens mon ventre se dégonflé, et là je lui parle :
" pars Chaïd, si c est trop dur pour toi pars".
Je me lève ce vendredi 18 mai, comment ai-je dormi ???je ne sens plus mon fils, je sais qu il est parti.
Retour aux urgences, et là, la première sf panique et appelle le gynéco qui me confirme ce que je savais déjà !
J ai mal aux triples, je pleure, je veux qu on m ouvre le ventre de suite, mais ce n est pas possible, on m informe de la procédure, ke tiens le coup jusqu à ce dimanche 20 mais où  il a fallu le mettre au monde dans des souffrances inimaginables, je suis dans le déni, je me dit que c est mieux pour lui, que Dieu sait mieux ce qui est bon pour nous, je ne savais pas que ce drame allait me bouleversé autant.
Je l ai vu très rapidement, son papa la caressé,  embrassé couvert et enterré.
J avais peur de mon fils, c est triste.
Je ne me sens pas coupable ni en colère, juste mal dans ma peau, dans mon coeur et dans mon être.
J avais besoin de laisser une trace de notre histoire, de mettre enfin des mots dessus pour ne rien oublier, car 2019 m a éloigné un peu plus de Chaïd, et depuis je replonge.
Cette ambiance hivernale m a rappelé ces premiers moments avec mon fils au creux de moi, il y a tout juste un an, ma tête a oublier mais mon corps non et il me le rappelle.
Je n avais jamais réellement raconter notre histoire, voilà c est fait.
Je reviendrais sur mon accouchement terrible et le retour à  la maison ainsi la boucle sera bouclée !!!

Soraya

« Modifié: 02 janvier 2019 à 23:45:47 par Soraya »
maman de Camire, Bilel et ChaÏd mort né le 20 mai 2018 (T21)

Helen31

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1341
Re : Chaïd 2018
« Réponse #1 le: 03 janvier 2019 à 07:20:57 »
Chère SOraya,

dans la traversée du deuil, il semble important de lire et relire son histoire, comme pour mieux l'intégrer, l'accepter...et ce que tu fais ici. Tu laisses ton histoire avec ton petit Chaïd, sa courte vie dans votre famille.

Chacun fait ce qu'il peut pour traverser cela. Tu nous partage ce que tu as vécu, ce forum est fait pour cela : pouvoir se dire, sans jugements, sans tabous.

J'espère que cela va te permettre de continuer d'avancer dans cette traversée si tortueuse...

Je t'embrasse,

Hélène

Delph77

  • Jr. Member
  • **
  • Messages: 81
Re : Chaïd 2018
« Réponse #2 le: 15 janvier 2019 à 11:39:12 »
Chère Soraya,

Juste JE SUIS DESOLEE et tellement triste pour toi! Je pense fort à toi!

Delphine

Soraya

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 132
Re : Chaïd 2018
« Réponse #3 le: 17 février 2019 à 12:26:52 »
Me revoilà, pas bien du tout ces derniers temps avec ce magnifique temps ensoleillé et mon coeur tellement gris, cette poitrine que me brûle de douleur, c'est donc cela le chagrin.
Il y un an nous apprenions la trisomie 21 de Chaid, le soleil était au rendez-vous comme en ce moment, s'en est suivi un questionnement profond sur la suite à donné à son existence, décision prise nous allions aller de rendez-vous médicaux en rendez-vous aprendre que son petit coeur était malade (CAV et univentriculaire), encore cette question qui se pose mais non, qui suis je pour decider de sa vie même si à ce moment je me souviens avoir dit que j'étais une femme condamné à perdre son enfant, mais nous avons tenu bon et espérer, la vie plus forte que tout, nous avons prévu l 'accouchement, ses opérations dès la naissance mais non ce 17 mai 2018 après une énième visite, plus trop de liquide amniotique, un coeur au ralenti, il faut rester vigilent mais aucun espoir ne nous est donné, je l'ai senti s'eteindre définitivement en début de soirée.
Naissance prévu pour le dimanche qui suit, le 20 mai 2018.
J'ai besoin de retracé notre parcours, je m'apercois que j'avais occulté beaucoup de chose et hier sur mon calendrier je me suis mise à noter tout cela dans l'ordre afin de garder un souvenir chronologique du passage de Chaid parmis nous.
L'ambiance actuelle me ramène un an en arrière et me replonge dans chaque étape de la vie de notre fils, c'est étrange comme les sensations reviennent, une odeur, un rayon de soleil qui traverse la fenetre de ma chambre, les gens qui marchent, tout est là sauf mon bébé....
Peut-etre est ce une autre étape de deuil de revivre cela la première année, j'ai hésité à le faire mais je me suis dis mieux vaut maintenant que dans 1 ou 2 ans, je veux m'en sortir, mais je perd complètement espoir parfois, car meme  dans les moments les plus doux je suis pas vraiment bien c'est étrange mais c'est ce que je ressent, alors je m'accroche à touts les témoignages de mamans qui nous assurent que ca passe avec le temps, mais parfois ca devient violent.
Je ne sais pas si cet état va durer jusqu'à l'anniversaire du décès de Chaid ou meme après car oui l'après a été extremement difficile et j'appréhende l'été et son lot de souvenir.
Il faut en parler parait-il, alors je parle, je raconte, pour exorciser la douleur, les souvenirs, toutes ces émotions effrayantes qui j'epèrent me quitteront un jour et pour toujours.
Me reste à laisser une trace de mon accouchement et de la suite mais un pas après l'autre n'est ce pas !

Soraya
maman de Camire, Bilel et ChaÏd mort né le 20 mai 2018 (T21)

Helen31

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1341
Re : Chaïd 2018
« Réponse #4 le: 18 février 2019 à 09:34:35 »
Oh chère Soraya,

comme il est long à traverser le deuil de ton bébé chéri...la première particulièrement, ou, comme tu le décris si bien, tu revis toutes ces dates qui ont jalonnées ton histoire et la sienne...votre petit bout de vie à tous les 2. Pour un bébé, les souvenirs sont si courts qu'il est bien normal qu'ils soient marqués par des souvenirs bien précis.

Tu retraces ton histoire, tu en as besoin pour te l’approprier, pour bien l'intégrer. Je t'invite à te faire confiance, à croire en toi et en tes capacités...appuie toi sur les moments qui ont nourri ton coeur, qui peuvent être des petites lumières...

Viens ici autant que tu veux, nous sommes là pour te tenir la main,

Hélène

Soraya

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 132
Re : Chaïd 2018
« Réponse #5 le: 19 février 2019 à 14:32:50 »
Me voilà donc en avril apres le rdv avec le cardio pédiatre avec la perspective d une opération cardiaque à la naisssance mais ne vous inquiétez pas madame votre bébé vivra à la naissance !!!
Bref, nous organisons notre vie autour de ce futur incertain, je suis toujours aussi malade, et nous voilà ce 18 mai 2018 à la maternité pour confirmer ce que je savais déjà.
La sage femme cherche le coeur, ne le trouve pas, appelle le médecin qui me confirme d une manière très douce que c est fini, et là c est comme si on m arrachait les trippes , je pleure en tenant mon ventre.
Je préviens mon mari, ma famille, tout le monde arrive, on m explique comment va se dérouler l accouchement, et là je demande que l on m enleve mon bébé immédiatement, non non je ne veux pas le garder mort dans mon ventre !
Et la bien sur c est impossible, je prends sur moi, il faut que je sois forte pour ma famille et tenir jusqu'à l accouchement, la délivrance pour moi.
Je rentre donc chez mes parents, les enfants sont avec mon mari ce vendredi, je reste dans ma chambre sans vraiment réaliser ce qu il m arrive, je patiente en attendant samedi et mon admission à l hôpital, bizarrement ca va ...
Samedi, je regarde le mariage du prince Harry a la télé, je rentre à la maison pour préparer les sacs des enfants, ils m accompagnent tous a l hôpital, une forte averse dehors, mon fils de 6 ans pleure et est effrayé par la pluie, je le rassure, ils partent, ma maman reste avec moi, trop besoin de son soutien.
Je vois la sage femme qui commence le declenchement, La nuit se passe assez paisiblement, 8h il est l heure, le travail commence je suis à 2 et le cauchemar commence, la péridurale ne fonctionne pas, le col ne s ouvre pas, j ai d affreuses douleurs, jamais je n ai souffert ainsi, la sage femme est très douce et m explique qu' il faut le laisser partir de ma tête.
Les heures passent, la douleur est insupportable, mon mari m' encourage mais rien y fait, l anesthésiste revient il est 14h45 il me faut une autre péridurale car tous les produits ne fonctionnent pas, le temps de préparer de nouveau le champs, le temps que l anesthésiste revienne il est 15h30 j 'hurle, je m adresse à  Dieu lui demande la délivrance, rien n'est prêt mais Chaïd est là comme un miracle en 2 minutes je suis passé de 2 à 10, tout s accélère, elle l emmène le prépare, un silence apaisant règne, j y suis arrivé, je suis délivré et presque heureuse ???
Je refuse de le voir, elle insiste j accepte , mon mari réuni ses forces, pleure et va le retrouver, je lui demande de ne pas le laisser seul.
On me le ramène, je n ose pas trop le toucher, je caresse ses petits cheveux, ses mains si parfaites, il reste auprès de nous un peu mais je suis pressé de sortir de cette chambre je veux retourner à la vie, me doucher, voir mes enfants, le déni commence.
Je sors de la chambre, j ai le sourire je veux une douche et tout oublier.
Ma famille est là, on me félicite de l avoir accompagné jusqu'au bout, je ne réalise rien.
Le soir une sage femme nous apporte des tisanes, et me dit vous souriez mais vos yeux parlent !
Nous avons été très  entouré, tout le personnel est au petit soin, on me dit que le retour à la maison sera difficile, ah bon pourquoi ???
« Modifié: 26 février 2019 à 14:44:31 par Soraya »
maman de Camire, Bilel et ChaÏd mort né le 20 mai 2018 (T21)

Soraya

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 132
Re : Chaïd 2018
« Réponse #6 le: 19 février 2019 à 14:53:46 »
Je rentre ce lundi 21 mai, je récupère mes enfants, je fais le ménage, le repas,je reçois mes proches, nous refusons qu ils visitent Chaïd a la morgue, nous décidons que nous garderons son image pour nous.
Ma tante qui tient des pompes funèbres gère tout pour nous, jeudi mon mari et son papa parte enterré mon fils en Tunisie auprès de son arrière grand père.
Je ne réagis toujours pas, jusqu a ce vendredi midi ou je me dis que ça y est mon bébé est enterré mais je tiens le coup.
Quelques semaines plus tard j essaye de faire face mais mon corps lâche et touts les matins je me réveille très angoissée, je tremble comme si j allais revivre mon accouchement, j ai très peur de mon état, je me décide à consulter, on me mets sous anxiolytiques, ça me fait du bien mais...
Je refuse de faire ce travail de deuil, je ne veux pas passer par là, je découvre spama, j appelle souvent Nathalie qui m'éclaire sur ce que je suis en train de vivre. L été se passe tant bien que mal et à la rentrée je m effondre, je n y arrive plus, il aurait dû être là avec nous et je décide de me faire aider.
Psychologue, psychiatre, spama, et j entame enfin ce chemin qui me faisait si peur.
8 mois après, tout ce que j ai entendu à l époque prend du sens: le deuil, les montagnes russes, les émotions, les questions existentielles, le changement intérieur,...
Voilà la suite c est les échanges sur spama, le cheminement vers un meilleur.
J ai tout décris en vrac sans trop m'épancher, même si je suis déjà lonnnnnngue, car en ce moment je revis ces émotions et ça me déstabilise beaucoup.
Mais j avais ce besoin de tout deposer, de retracer toute l histoire de mon fils Chaïd une fois pour toute, je me devais de le faire pour lui mais pour moi, en espérant me sentir plus légère.
J espère avoir bouclé la boucle et pouvoir me consacrer à ma reconstruction si pénible.
Je t aime mon fils, voilà notre histoire, repose en paix, j en ai mis du temps mais aussi petit que tu étais tu as bouleversé ma vie, merci a Dieu de t avoir épargné cette souffrance même si c est très douloureux pour moi.

FIN
« Modifié: 26 février 2019 à 14:47:15 par Soraya »
maman de Camire, Bilel et ChaÏd mort né le 20 mai 2018 (T21)

isabelle

  • Global Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 8240
Re : Chaïd 2018
« Réponse #7 le: 26 février 2019 à 08:49:38 »
Chère Soraya,

MERCI, MERCI de tout coeur pour ton immense confiance en déposant ici le récit de la trop courte vie de ton petit Chaïd...
tu as tout écrit en détail et tu es venue déposer ce récit pour que nous en soyons les témoins....
Oui, ton petit Chaïd a eu une vie trop courte mais toute sa vie....tu l'as rencontré à la naissance et tu l'as accueilli du mieux possible, avec les forces que tu avais à ce moment-là, après un accouchement si difficile...

je ne suis pas certaine que tu aies connu le déni, comme tu le penses....j'ai plus l'impression que tu étais dans un vrai état de sidération, avec une partie de ton cerveau comme figé, face à la violence de toutes les émotions que tu vivais....c'est ce qui arrive parfois à d'autres mamans quand tout semble trop dur à vivre....

Aujourd'hui, tu peux mettre les mots sur les émotions que tu as connues, sur chaque moment douloureux que tu as du affronter....c'est un ENORME travail que tu viens de réaliser....alors, oui, il me semble bien normal que tu revives aujourd'hui tout cela avec intensité, en souvenir de chaque mois traversé l'année dernière.....laisse venir ces émotions, ces souvenirs....ils sont les traces de la vie de ton bébé dans ta vie de maman....des traces bien douloureuses mais des traces dans lesquelles tu peux aussi inscrire l'amour que tu avais dans le coeur pour lui et que tu n'as pas pu exprimer dans ces moments trop bouleversants....

Oui, Soraya, un jour, la vie se fera plus douce pour toi aussi....garde confiance....
nous restons à tes côtés, tu peux en être certaine...

je t'envoie tout plein de soleil et t'embrasse bien fort
Isabelle
Maman d'Aude, Edouard, Hugues, Laurent et Emmanuel, né et décédé le 18 février 2002 (trisomie 18 et hernie du diaphragme, décelés à 12 SA)

Helen31

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1341
Re : Chaïd 2018
« Réponse #8 le: 06 mars 2019 à 07:59:40 »
Chère Soraya,

quelques petits mots pour toi ce matin...j'ai lu avec attention toute ton histoire d'amour avec ton bébé...je rejoins Isabelle et te dis aussi un grand bravo pour tout ce chemin que tu parcoures...

Je sais combien, lorsque l'on est encore proche de son deuil, on peut tellement douter que la vie soit plus douce un jour...et pourtant cela arrivera...pas à pas, avec tout ce que tu as mis en place et toute l’énergie que tu y mets, ton coeur s'apaisera...

Tu seras sans doute une femme différente, car ton histoire avec ton bébé t'as marquée pour toujours, tu ne l'oublieras pas...tu seras Soraya, avec ton petit Chaïd qui a traversé ta vie...

Je t'envoie mille bises et t'encourage à avancer sur ce chemin de vie...

Hélène

Soraya

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 132
Re : Chaïd 2018
« Réponse #9 le: 08 mars 2019 à 21:04:53 »
Chères toutes,
Il n y a qu ici que j ai pu retracer mon histoire et merci de m avoir lu, je me sens un peu mieux depuis que je l ai fait, ça remet un peu les choses à leur place.
Je pense de moins en moins à mon Chaïd, seulement il y a des moments dans la journée ou je me sens moins bien et c est tout les jours comme une piqûre de rappel.
Ma psy me dit que c est ma façon d exprimer encore ma douleur, j espère que ça passera un jour.
Je me pose beaucoup de questions existentielles, tout à été bouleversé dans ma vie depuis son décès. Je dois réapprendre à vivre et pourtant en apparence je vis, je souris, je fais du sport mais il y a toujours cette part sombre en moi??? C est lourd.
Je suis constamment entre deux, demain j ai 40 ans, ma fille et mon mari m organise une surprise là encore je suis excité à cette idée mais d un autre côté tout me semble vain et éphémère, toujours cette perspective de mort, certes moins pesante mais encore présente ....C est triste d autant qu il y a un an pour mes 39 ans Chaïd était en moi et j imaginais mes 40 ans avec lui parmis nous....mais vous connaissez la suite!
Enfin j espère que touts ces sentiments qui s entremêlent sont "normaux" et qu ils trouveront leur place en moi pour retrouver un certain équilibre, une harmonie.
Je vous embrasse.
Soraya

Ps : en me relisant je m aperçois que mes lignes sont très tristes alors que je ne le suis pas tant que ça, honnetement ca va mieux 😉😉😉😉😉
maman de Camire, Bilel et ChaÏd mort né le 20 mai 2018 (T21)

Helen31

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1341
Re : Chaïd 2018
« Réponse #10 le: 09 mars 2019 à 08:06:53 »
Chère Soraya,

je viens te souhaiter un très bel anniversaire! Je suis heureuse pour toi que ta famille te concocte une surprise...quelle jolie attention! Je te souhaite t'en profiter pleinement!

Ici, c'est vraiment un lieu qui a été créé pour que les parents puissent s'exprimer librement et tant mieux si cela te sert! Il est là pour toi, pour que chaque parent puisse trouver écoute et réconfort.

Ton ambivalence de sentiments est tout a fait normale...on ne le dira jamais assez, le temps du deuil est vraiment propre à chacun, et souvent, il faut beaucoup de temps pour apprivoiser l'absence de son tout petit, dont la vie s'est arrêtée trop vite!

Il y a quelques jours, j'avais mis un lien vers une conférence de Christophe Fauré, Les dimensions du deuil. C'est un psychiatre qui est spécialisé dans cet accompagnement et qui est très accessible à tous. Il explique bien ce que l'on vit lorsque l'on traverse un deuil. Comprendre, cela ne vient malheureusement pas amoindrir la douleur et la tristesse, par contre cela apaise énormément...et tu verras que OUI, ce que tu vis est normal et tes sentiments sont normaux!

Je t'envoie plein de douceur pour cette journée et espère que tu te laisseras emporter par la joie de cet anniversaire!

Je t'embrasse,

Hélène

Soraya

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 132
Re : Chaïd 2018
« Réponse #11 le: 16 mars 2019 à 09:23:09 »
Ce matin ca ne va pas je me sens tres mal comme aux premiers jours apres le deces de Chaïd, crise d angoisse mais les larmes ne sortent pas !! J ai mal, ça brûle pourquoi aujourd hui, je croyais avoir évoluer et me voilà comme au début, je n ai plus de force et pourtant j ai tout pour être heureuse, je ne sais plus vers qui me tourner pourtant je fais tout pour aller mieux et ma psy me disais hier que j allais mieux que cela évoluait dans la bonne direction, ce n est pas mon impression ce matin. Que faire, j ai eu une grosse dispute avec mon mari avant hier ce qui est très s rare peut est ce que ça vient de là...Je ne sais pas...J ai besoin de comprendre d en parler car je ne broie du noir et mon corps me lâche. J ai peur de craquer que m arrive t il ???
« Modifié: 16 mars 2019 à 21:38:56 par Soraya »
maman de Camire, Bilel et ChaÏd mort né le 20 mai 2018 (T21)

Soraya

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 132
Re : Chaïd 2018
« Réponse #12 le: 16 mars 2019 à 09:35:24 »
 :j ai peur de retourner à mon état du début.
On est samedi aucun professionnel de disponible, vais je devoir repasser par tous ces moments horribles, non non je n y arriverais pas, j aimerais pleurer pour éteindre ce feu en moi mais je n y arrive plus. Je suis fatigué j aimerais passé à autre chose mais comment, je refuse mon état, je n arrive plus à lâcher mes émotions...Je me sens si seule et pourtant non je suis entouré...C est étrange comme on s habitué à la douleur puis elle disparaît peu a peu et quand elle revient c est pire on se reprend tout en pleine face et on se sent désarmé.
Voilà mon état ce matin
« Modifié: 16 mars 2019 à 21:39:53 par Soraya »
maman de Camire, Bilel et ChaÏd mort né le 20 mai 2018 (T21)

Helen31

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1341
Re : Chaïd 2018
« Réponse #13 le: 17 mars 2019 à 08:07:40 »
Chère Soraya,

tu viens déposer ici ta peine, ce qui est trop lourd à porter...ton coeur saigne et ton petit Chaïd te manque tant...cette douleur est si grande qu'elle prend une place folle et cela rejaillit dans toute ta vie...comme c'est dur, comme tu fais bien de venir déposer tout cela ici...nous sommes là pour te tenir la main.

Je t'invite à vivre seulement un jour après l'autre...tu as peur de revenir en arrière, de devoir à nouveau passer par tout ce que tu as traversé depuis le décès de ton bébé...or ce n'est pas forcément le cas...c'est vrai, la traversée du deuil n'est pas linéaire, elle est tortueuse...là tu vis un creux, un étape...fais toi confiance et tente de traverser juste ce jour.

Quand aux disputes, elles surviennent dans tous les couples...là tu l'as vécu peut être de façon plus dure...parce que tu souffres déjà de l'absence de ton bébé...et que ça fait beaucoup! Je t'invite à poser les choses une par une et à prendre un temps calme avec ton mari ou vous puissiez échanger dans la bienveillance...c'est une sacré épreuve à traverser à 2 et chacun le vit à sa façon.

Je te souhaite de passer cette journée dans la douceur...

Hélène

isabelle

  • Global Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 8240
Re : Chaïd 2018
« Réponse #14 le: 18 mars 2019 à 08:21:04 »
Oui, Soraya, je comprends ton désarroi profond devant ce nouvel épisode d'angoisse, de mal-être que tu as brutalement éprouvé samedi...
c'est très déstabilisant pour toi de le vivre, alors que tu avais l'impression d'avoir surmonté le plus gros de ton chagrin depuis le décès de ton petit Chaid et d'avoir bien avancé depuis...

Mais cet épisode ne remet pas en cause tout le chemin que tu as déjà accompli....c'est juste un détour dans ton cheminement...tu sais combien rien n'est linéaire, rien n'est défini d'avance et qu'il en faut du temps pour surmonter l'épreuve du décès de son bébé...
alors, pourquoi cette crise ce jour-là ? il y a surement des causes multiples....bien sûr, il y a la dispute avec ton conjoint mais peut-être est-ce lié aussi un moment de fatigue en plus, à ton cycle hormonal qui peut rendre plus fragile à certains moments....ou encore à d'autres éléments que tu ne sais pas identifier....car tout est intimement lié et complexe dans notre psychisme de parents...

tu as très bien fait de venir en parler sur le forum...cela aide à mettre un peu de distance avec toutes ces émotions si bouleversantes...mais j'aurais surtout envie de te rassurer...ne panique pas, accueille juste ces émotions comme elles sont....

tu as aussi le droit d'être très fatiguée...prends tout cela comme un signe de fatigue et la nécessité de prendre soin de toi encore et encore...

j'espère de tout coeur que tu te sentiras vite un petit mieux en toi, pour continuer à construire ce lien très fort avec ton petit Chaid...
donne nous vite de tes nouvelles...
je t'embrasse très fort
Isabelle   
Maman d'Aude, Edouard, Hugues, Laurent et Emmanuel, né et décédé le 18 février 2002 (trisomie 18 et hernie du diaphragme, décelés à 12 SA)