Auteur Sujet: Notre histoire  (Lu 1083 fois)

isabelle

  • Global Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 8165
Re : Notre histoire
« Réponse #30 le: 03 février 2019 à 10:16:20 »
Oui, Eve, comme je comprends la terrible douleur qui t'étreint aujourd'hui, à l'approche de la date de la naissance prévue de ton petit Léandre...
ce sont des moments bien douloureux à traverser....peut-être pourrais-tu prévoir de ne pas travailler ce jour-là (je ne sais plus si tu as déjà repris le travail...) et d'être entourée des personnes qui t'aiment....et prévoir de faire ce qui aurait du sens pour toi....comme vivre un temps d'hommage pour lui...créer un coin du souvenir pour lui dans ta maison, en attendant qu'il puisse être inhumé...lui écrire une lettre d'amour....écouter de la musique en son honneur

ce qui est terrible pour toi est de savoir son petit corps encore dans la chambre mortuaire....essaie de ne pas laisser ces images t'envahir....elles sont trop redoutables pour ton coeur de maman....
je comprends très bien cet élan de vie qui te porte vers une nouvelle grossesse....oui, cela fait partie de la vie avec l'idée de se reconstruire avec de nouveaux projets....en attendant de pouvoir le mettre en oeuvre, peut-être pourrais-tu avoir aussi un autre projet avec ton conjoint ?

tout cela n'est que des petites pistes que je te livre....c'est ton coeur de maman qui vois ce qui peut l'aider...
je te prends la main pour ces jours à venir et t'envoie une immense brassée d'affection
Isabelle 


« Modifié: 03 février 2019 à 10:49:42 par isabelle »
Maman d'Aude, Edouard, Hugues, Laurent et Emmanuel, né et décédé le 18 février 2002 (trisomie 18 et hernie du diaphragme, décelés à 12 SA)

isabelle

  • Global Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 8165
Re : Notre histoire
« Réponse #31 le: 27 février 2019 à 08:29:31 »
De très douces pensées pour toi, Eve....
en ce mois où tu aurais dû vivre la naissance de ton petit Bonhomme...

Je comprends la douleur écrasante de ton coeur....c'est si violent pour le coeur d'une maman d'être séparée de son tout-petit, d'avoir les bras vides....

je t'envoie plein de soutien et d'affection....nos mots sont bien petits mais notre union de coeur bien réelle

Isabelle
Maman d'Aude, Edouard, Hugues, Laurent et Emmanuel, né et décédé le 18 février 2002 (trisomie 18 et hernie du diaphragme, décelés à 12 SA)

Eve

  • Newbie
  • *
  • Messages: 11
Re : Notre histoire
« Réponse #32 le: 01 mars 2019 à 17:50:02 »
Bonjour tout le monde,

Comme ce mois fut dur et pourtant je ne suis pas soulagée qu'il soit terminé.

Cette date tant redoutée du 18 février fut un jour comme les autres. Je n'ai pas pleuré plus que d'habitude, je me suis levée, je suis partie au travail, je suis rentrée, la soirée et la nuit sont passées.

Mais maintenant ce sont d'autres pensées pernicieuses qui me viennent à l'esprit. Je me dis que nous aurions dû avoir notre petit, que mon mari aurait posé son congé paternité et que nous aurions découvert ensemble les joies de la parentalité.
Lorsque je vois les nouveau-nés, bien emmitouflés, veillés par le regard bienveillant de leur maman, je ne peux que me sentir envieuse. Comme je donnerai tout pour être à leur place et passer des heures à contempler mon fils, à le câliner, à le couvrir de bisous, à l'aimer encore et toujours plus.

Le temps continue à s'écouler. Le 5 mars cela fera 4 mois que Léandre est né. Nous n'arrivons pas encore à nous reconnecter pleinement avec la vie. Nous regardons notre entourage avec indifférence lorsque celui-ci se plaint de petits tracas qui nous semblent sans importance. On pourrait nous accuser de manquer d'empathie ou de ne pas nous intéresser aux autres! Mais se reconnecter à la vie et aux autres nous demandent beaucoup d'efforts. Toujours des difficultés avec certains membres de notre famille qui ne comprennent pas notre repli alors que tout le monde fête la naissance de la fille de ma belle-soeur...

Le manque et l'absence sont toujours présents. Quand s'apaisera cette douleur si cruelle? Quand pourrons-nous dire "Je vais mieux"?

Nous attendons toujours les résultats de son autopsie. Comme je regrette d'avoir accepté de la faire. Je voudrais hurler que mon petit a droit aussi au repos et que son corps ne soit pas enfermé dans un frigo!

J'espère que le retour des beaux jours réchauffera notre coeur. Au moins avec ces belles journées que nous avons eu, j'ai pu contempler chaque matin les étoiles en disant à mon fils combien je l'aime.

Je pense fort à vous et à vos touts-petits.

Eve

Lorsque la nuit tu regardes le ciel,
C'est comme si toutes mes étoiles te souriaient,
Parce que j'habite sur l'une d'entre elles, je souris,
Toi seule auras des étoiles qui savent sourire.
(Saint Exupéry)

Léandre, notre étoile, parti le 5 novembre 2018 (26 SA)

isabelle

  • Global Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 8165
Re : Notre histoire
« Réponse #33 le: 02 mars 2019 à 17:32:16 »
Oh, oui, Eve, comme je comprends la violence de ton chagrin....

Quatre mois, c'est terriblement long et cruel quand on est séparé de son tout-petit....et en même temps, tellement trop court pour apprivoiser une telle absence si douloureuse....

Un jour, cette violence finira par s'apaiser....mais je ne peux pas te dire quand, ni comment....c'est chacun/chacune à son rythme, à sa manière....

Oui, se reconnecter à la vie et au rythme des autres est juste impossible au début...tant on vit sur une autre planète après le décès de nos bébés....une planète de chagrin et de douleur, une planète où toute notre pensée est occupée par notre bébé qui manque tant à nos bras....et puis, je pense que l'on est si fatigué, si éprouvé que l'on ne peut pas reprendre le rythme du monde qui tourne trop vite et sur des questions si futiles...

Alors, prends ton temps, écoute ton coeur et vois ce qui pourrait lui faire du bien....et surtout n'écoute pas les conseils des autres qui n'ont pas compris...

je t'envoie plein de douces pensées à toi aussi, en lien avec ton petit Léandre...
et te souhaite bon courage pour cette attente des résultats

En union de coeur avec toi
Isabelle
Maman d'Aude, Edouard, Hugues, Laurent et Emmanuel, né et décédé le 18 février 2002 (trisomie 18 et hernie du diaphragme, décelés à 12 SA)

Marie J.

  • Global Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 5669
Re : Notre histoire
« Réponse #34 le: 03 mars 2019 à 10:03:41 »
Chère Eve,

Qu'il est difficile pour la famille de comprendre votre chagrin, que reprendre le cours de votre vie est trop dur, qu'il vous faut du temps ....
Cela ajoute à votre épreuve, alors que vous avez tant besoin de soutien, d'affection.

Nous le disons si souvent ici d'écouter votre coeur, ce qui vous fait du bien, ou ce qui vous évite trop de souffrance supplémentaire. C'est vous qui savez. Oui protégez-vous.

Je vous souhaite une journée la plus douce possible malgré l'approche du 5.
Je vous embrasse fort et pense à vous.
Marie
Marie.J bénévole

Helen31

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1301
Re : Notre histoire
« Réponse #35 le: 09 mars 2019 à 08:17:47 »
Chère Eve,

je suis très touchée de lire ton dernier message...tu mets tant de poésie quand tu parles de ton Léandre...une maman pleine de douceur et qui pleure aussi son tout petit...

Oui, comme te le disent Isabelle et Marie, c'est si long d'apprivoiser l'absence de ton bébé, ces dates que tu traversent ou il aurait du être là...comment ne pas refaire l'histoire, il faut du temps pour accepter que ce futur, que vous aviez imaginé avec votre bébé chéri, ne soit pas. Le temps du deuil est vraiment différent du temps du monde, qui court, qui zappe, qui ouvre et ferme des dossiers à toute allure...non, le temps du deuil n'est pas celui là...

Pas à pas, il faut alors accueillir que ton rythme va être différent...ton coeur et ton corps on vécu une grande épreuve. Tu as été blessée à vif et cette blessure est encore ouverte aujourd'hui...sois sûre qu'un jour, la blessure se refermera jusqu'à devenir une cicatrice qui ne fait plus mal. Oui, elle sera toujours là car aucune maman n'oublie le bébé qu'elle a porté avec tant d'amour...seulement, elle ne sera plus douloureuse...alors prends en soin, redouble de douceur envers toi, envers ton couple, parle à ton Léandre autant que tu en as besoin.

Et nous nous sommes là, pour accueillir tout ce que tu souhaites déposer, avec beaucoup de simplicité, en étant toi.

Je te souhaite un doux we et t'embrasse,

Hélène