Auteur Sujet: indélicatesse des mots  (Lu 46 fois)

lilipouce972

  • Newbie
  • *
  • Messages: 14
indélicatesse des mots
« le: 04 février 2019 à 13:40:08 »
bonjour a tous,

Comment avez vous affrontez les avis que se permette d'émettre vos proches lorsque vous avez pris la décision d'accompagner votre petit bout jusqu'au bout de sa vie?

Aujourd'hui après un week-end un peu stressant , je me réveille ce matin un peu triste mais motiver un coup de fil a suffit pour me mettre hors de moi, raccrocher au nez d'un ami très proche, avoir une colère immense contre lui  de se permettre une fois de plus alors que nous en avions déjà parler lorsque je le lui ai annoncés.

De quel droit, se permet il de me dire qu'il n'approuve ma décision par peur du après.
C mon choix, ma décision, mon histoire....
Un coup de fil amical et dans la bonne humeur m' a gâcher ma journée.

Je sais que le temps ne guérira pas la douleurs mais qu'une fois de plus j'apprendrais a vivre avec et je prendrais les avis des gens avec un peu plus de légèreté mais pour l'instant je ne suis pas prête.

En ce moment, je ne veux pas parler de mon bébé avec les autres, je veux vivre mon histoire avec mon bébé ,juste elle et moi pour que rien ni personne ne vienne entacher notre amour , notre histoire, ce que nous vivons toutes les 2.

Vivre avec légèreté ces moments si précieux.
Myriam,maman de Maîlys (12/10/2003),Laîly mort née à 16 semaines, Kézia grossesse actuel (syndrome de potter).

Delph77

  • Jr. Member
  • **
  • Messages: 67
Re : indélicatesse des mots
« Réponse #1 le: 05 février 2019 à 09:37:38 »
Chère Lilipouce,
Je comprends très bien ta colère face aux réactions de ceux qui jugent ton souhait d'accompagner ton bébé. Mais comme tu le dis c'est TA décision.
Quand nous avons annoncé notre souhait d'accompagner Yanis jusqu'au bout, ma famille a bien pris la chose, sans porter de jugement. Bien-sûr ils avaient peur du après. Il faut preciser que dans ma famille je n'ai que 3 personnes sur qui compter : ma mère, mon frère et ma soeur. Aujourd'hui sur ces 3  personnes, il ne m' en reste plus que 2. Ma soeur n'a pas compris ni accepter mon choix. Elle m'a traité d'egoiste d'imposer ça a la famille, que je ne pensais pas à mes autres enfants qui allaient endurer encore la perte de leur frère (car j'ai perdu ma fille il y a 3 ans). Bref elle m'a sorti des trucs épouvantables à entendre. Et comme je lui ai dis : je ne te demande pas ton accord, juste ton soutien. Elle m'a repondu qu'elle ne sera pas là pour moi. Fin de la discussion. Je lui ai raccroché au nez. Elle m'a rayé tout bonnement de sa vie. Inutile de te dire que venant en plus de ma propre soeur, je l'ai tres mal vecu. Ca fait 9 mois aujourd'hui que je ne lui parle plus. Mais je sais que notre décision d'accompagner notre fils a ete la meilleure chose qu'on ait faite. Il est parti dans l'amour et mes enfants ont pu connaître leur frère et leur dire qu'ils l'aiment. Ma mère pendant la période de noël m'a dit qu'elle avait compris depuis mongtemps qu'on avait pris la bonne décision et que je n'ai absolument pas à le regretter. Que tout l'amour qu'on a pu lui donner vaut tout l'or du monde et que si tous les enfants pouvaient avoir autant d'amour qu' on en a donné à notre fils, il y aurait moibs d' enfants malheureux sur terre. Alors écoute ton coeur de maman, et fais ce qui te semble le mieux pour ton bébé et toi. Aujourd'hui je crève de douleur bien sûr de ne pas avoir mon bébé dans mesbras, mais je sais que si j'avais interrompu ma grossesse, j'aurais encore plus mal vecu sa maladie et je n'aurais plus supporter de me regarder dans une glace. Et surtout rappelle toi que les gens qui ne sont pas passés par là, ne peuvent pas comprendre. Il y a ceux qui ne te jugeront pas et il y a les autres...et bien laissent les dans leur coin. Protège toi des langues de vipères.

Delphine

math14

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 720
Re : indélicatesse des mots
« Réponse #2 le: 06 février 2019 à 13:53:05 »
Chère Myriam,

Qu'il est difficile d'entendre les critiques des autres, encore plus quand cela vient de proches... Et à chaque fois, je me demande comment les gens peuvent se permettre de nous juger, alors que nous vivons une épreuve si difficile... Nous ne demandons l'avis de personne, juste le soutien de ceux qui sont assez proches de nous pour ne pas juger nos décisions. Je pense que ces réactions les renvoient aussi à leurs propres choix dans leur vie. Je te conseillerai de t'entourer de gens bienveillants. Ecarte les "parasites".
2 ans après le décès d'Agathe, nous avions invité un copain, qui nous a pourri toute la soirée en nous disant qu'on n'avait pas fait le bon choix, que c'était égoïste de notre part... Nous ne l'avons jamais revu !!!
Bon courage, et n'hésite pas à couper court si les gens viennent te donner des leçons... Que peuvent-ils savoir de ce que tu vis...
Courage, et un moment après l'autre.
Je t'embrasse,

Mathilde
Maman d'une merveilleuse petite Agathe née le 31/12/2014 et repartie sur la pointe des pieds le 09/01/2015, et de ses petites sœurs, Augustine née le 13/07/2016 et Mahault née le 13/07/2018

lilipouce972

  • Newbie
  • *
  • Messages: 14
Re : indélicatesse des mots
« Réponse #3 le: 07 février 2019 à 11:46:38 »
C'est vrai que cela est difficile a entendre à supporter ,je sais que le temps fera que je prendrais les choses avec un peu plus de légèreté lorsque j'aurais appris à vivre avec ma douleurs mais pour l'instant je n'en suis pas là.

courage à vous aussi chère mamange. 
Myriam,maman de Maîlys (12/10/2003),Laîly mort née à 16 semaines, Kézia grossesse actuel (syndrome de potter).