Auteur Sujet: Au creux de l'hiver....  (Lu 109 fois)

isabelle

  • Global Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 7739
Au creux de l'hiver....
« le: 12 février 2018 à 08:31:05 »
Coucou à tous,

au creux de l'hiver, il est déjà parfois bien difficile de garder le moral, ou le sourire sur son visage....

alors quand on vient de perdre son bébé, ce creux d'hiver est terrible à traverser., tellement éprouvant...

et puis quand les virus et autres microbes se déchainent en plus....alors, on a l'impression peut-être d'être au fond du trou....

Alors venez vous réchauffer ici sur le forum...venez déposer votre chagrin, vos colères, vos moments de découragement....mais aussi l'amour pour vos bébés...

en lien de coeur avec vous tous

Isabelle, qui habite le Nord  ;D et qui aime tant le soleil  8)
« Modifié: 12 février 2018 à 08:45:41 par isabelle »
Maman d'Aude, Edouard, Hugues, Laurent et Emmanuel, né et décédé le 18 février 2002 (trisomie 18 et hernie du diaphragme, décelés à 12 SA)

Helen31

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1070
Re : Au creux de l'hiver....
« Réponse #1 le: 14 février 2018 à 10:43:47 »
Coucou...

j'habite bien plus au sud que toi ;-) et le temps ici est gris gris gris depuis des semaines...je me rends compte que lorsqu'il n'y a pas de soleil j'ai moins d'énergie, de motivation...du coup, je n'hésite pas à mettre des affaires chaudes et à aller me promener dans la campagne pour prendre l'air dehors! Après je me met devant un bon feu de cheminée et ça va mieux!!

Finalement, c'est le tout premier pas qui est le plus difficile à faire, se lever et se mettre en marche..après, ça va (presque) tout seul!

Belle journée à chacun,

Hélène

Marie-Silas

  • Jr. Member
  • **
  • Messages: 91
Re : Au creux de l'hiver....
« Réponse #2 le: 16 février 2018 à 12:26:11 »
Oui, je suis bien contentede retrouver un peu de soleil après cet hiver très gris. Qui devient encore plus gris quand les gens que l'on aime souffre. Ces derniers jours, j'ai recommencé à sortir de la maison et à faire des bonnes ballades, et cela me fait un bien fou!
Je vous embrasse,
Marie