Auteur Sujet: Se réapproprier sa vie  (Lu 701 fois)

Helen31

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1212
Se réapproprier sa vie
« le: 28 septembre 2017 à 06:55:21 »
 Chers parents,

 vous êtes nombreux à vous être inscrits récemment et à être encore très proches des dates du décès de votre bébé. Plusieurs d'entre vous évoquent la difficulté de vivre sans son bébé...

 Ce tout-petit qui est passé si rapidement dans vos vies, qui a fait de vous des parents, avec qui vous aviez sans doute projeté tant de choses et qui, après son décès laisse un vide immense dans votre quotidien....

 Comment survivre à un tel vide ?

 Après leur départ, on peut avoir le sentiment qu'avec eux, s'est envolé une partie de notre vie. On ne sait plus vraiment où on en est : quel est ce tourbillon de sentiment qui nous habite après cette si courte vie, cela s'est il vraiment passé?

Que faire de ce futur qui se déroule sans eux?

 Aujourd'hui, je viens vous proposer de venir partager autour de ce temps, proche de la mort de votre tout-petit. Comment reconstruire des projets sans eux ? comment se réapproprier notre vie que nous n'avions pas imaginé sans eux ? Où trouver la force, quand on est épuisé et le Coeur bouleversé ?

 Et à vous qui êtes un peu plus loin dans le cheminement de ce deuil si violent, n'hésitez pas à venir  partager ce qui vous a aidé à vivre ce temps si particulier et si déstabilisant...

 En lien de coeur avec chacun,

 Hélène
« Modifié: 28 septembre 2017 à 06:56:52 par Helen31 »

Jenimbert

  • Newbie
  • *
  • Messages: 1
Re : Se réapproprier sa vie
« Réponse #1 le: 28 septembre 2017 à 09:38:53 »
Bonjour à tous
Hier, le 27 septembre, cela faisait 3 mois que j'ai 'accouché' de mon petit ange, Anton. À 24 semaines, nous avons du nous séparer car une maladie cardiaque incurable allait l'empêcher de vivre. J'ai donc subi une IMG, journée traumatisante qui est difficile à effacer même si tout s'est bien passé.
3 mois difficiles, avec l'envie de parler de lui sans trop m'étaler. Je me sens vide, incomprise de le pleurer chaque jour depuis ce 27 juin... Dans une paire de semaines, j'aurai du le serrer dans mes bras mais au contraire, j'emmènerai des fleurs au cimetière...
Pour revenir à votre thème : 'Comment donner un sens à la vie quand on vit un tel drame ?' À vrai dire, je n'ai pas encore assez de recul pour le dire. Je sais qu'en 3 mois, von état d'esprit a changé. Je me suis effondrée, puis j'ai essayé de profiter de cet été, puis j'ai eu 15 jours de rentrée à peu près bien et depuis hier, je m'effondre à chaque fois que je pense à lui.
Aujourd'hui, 1 mois après l'IMG, j'ai repris le sport, ce qui m'aide beaucoup, 1 évasion, 1 temps pour moi et lui. Je ne voyais pas plus loin que le lendemain mais aujourd'hui, nous construisons des projets comme une petite escapade à Noël. Mon travail m'a aidé à reprendre une vie 'moyenne' sociale même si je continue à travailler beaucoup de la maison. Le travail me permet de penser autre chose et ma concentration augmente. Et surtout, l'envie d'une nouvelle grossesse... Donner la vie et non la mort, même si ta petite vie, Anton, compte plus que tout. J'ai un fils ainé de 5 ans 1/2 et je tiens la tête hors de l'eau pour lui.
J'ai pour projet de tester la méditation. Je suis normalement une hyper active mais je pense que la méditation m'aidera à me recentrer et retrouver des petits bonheurs et buts quotidiens.
Je languis de lire vos petites techniques et vos grands projets pour vivre après un tel drame. Beaucoup de bonheur  vous !!

Bénédicte

  • Global Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 5110
Re : Se réapproprier sa vie
« Réponse #2 le: 28 septembre 2017 à 11:36:09 »
Bonjour chère maman ,

Je viens de voir que tu as posté ton premier message, aussi je voulais venir t'accueillir ici. Comme tu le soulignes les dates anniversaire de ton petit Anton sont gravées dans ton cœur de maman. Ce n'est pas  étonnant que même trois mois après, tu revives chaque moment de cette journée de l'img . Tu aimais tellement ton petit garçon, tu aurais tellement souhaiter qu'il soit en bonne santé, encore au chaud dans ton ventre. Et puis il y a la date théorique de sa naissance qui approche, je comprends que tu sois chamboulée face à cette perspective.
N'hésite pas à venir partager tes émotions et à nous parler de ton petit Anton.
Merci aussi d'être venue nous dire ce que tu fais pour essayer de retrouver des forces et avancer
Je t'envoie tout mon soutien .
A bientôt,
Bénédicte
Maman de Mathilde, Alice, Eloïse, Bertille née le 12 avril  et décédée le 10 juillet 2004 (trisomie 18) et de Inès.

Math06

  • Jr. Member
  • **
  • Messages: 66
Re : Se réapproprier sa vie
« Réponse #3 le: 28 septembre 2017 à 20:17:17 »
Bonsoir, depuis bientôt 8 mois mon 2eme fils ses envolé.. Sa était le tsunami.. Depuis ma vie a changé a tout jamais .. Quand on apprend que son bebe va mourir, c'est une douleur inexplicable... Et meme quand j était enceinte de lui et qu on a découvert ses problèmes sa était aussi un choc terrible.. Ce qu'il me fait tenir, c'est mon fils de 5 ans , c est lui qui nous force a sortir , bouger ect ... Mais avec le temps j arrive mieux a me relever mais je cache pas que ya des jours le chagrin me rattrape , ce deuil est épuisant a vivre .. Depuis 5 mois je vois une psy également.. Defois je trouve qu elle me rassure .. Elle répond a des questions que je me pose .. Pour l instant je n ai pas de projet... Je me demande comment sera l avenir sans mon 2eme ?? Et j aimerais un 3eme enfant.. Meme si au fond je ne serais jamais prête .. Mais je veut redonner la vie .. Je ne veux surtout pas le trahir .. Je l aime a l infini mon fils
Maman de mon doudou d'amour qui a 5ans , Mamange de mon titi d'amour, décédé à 29jours.

amandine

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 239
Re : Se réapproprier sa vie
« Réponse #4 le: 28 septembre 2017 à 21:20:22 »
Bonsoir à toutes,

Merci Hélène pour ce post!!
Voilà bientôt 8 mois que Zélie est née et qu'elle aura pris son envol après 7 jours de vie.
Les premières semaines, les premiers mois ont été extrêmement difficiles à traverser ...

Avec mon conjoint, suite au départ de notre petite poupée, nous nous sommes beaucoup rapprochés. Cela n'a pas été facile tous les jours car nous n'avançons pas de la même façon dans notre deuil. Mais, nous avançons ensemble et respectons nos cheminements . Il a été d'un soutien sans faille , il accepte mes larmes sans me juger. Nous avons passé et passons encore beaucoup de moments à deux. La sage-femme , à la maternité, nous avait conseillé de faire des projets. Nous avons voyagé, fait de la randonnée, du vélo et nous nous sommes également plongés dans notre maison en construction.

Les suivis thérapeutique et sophrologique m'ont beaucoup aidée et m'aident encore même si je vois moins souvent les thérapeutes. Je pouvais y déverser tout mon chagrin, toutes les émotions que je pouvais ressentir.
Je peux parler également de Zélie avec mes amis , ils ont été très présents pour moi et le sont toujours.

Enfin, la reprise du travail a été extrêmement salvatrice. Les débuts ont été un peu difficiles mais j'ai pu reprendre une vie "ordinaire" et penser à autre chose .

Ce n'est pas tous les jours facile, mais comme les mamans me l'ont tant dit depuis mon arrivée sur le forum , seul le temps permet d'apaiser cette terrible souffrance. Je vais beaucoup mieux, il y a des moments où je me sens bien (ils sont de plus en plus nombreux) et il y a encore des moments difficiles à traverser. Alors, je pleure, je laisser sortir tout ce qui me fait souffrir. Ma petite Zélie a trouvé toute sa place dans mon cœur de maman et je l'aime d'un amour inconditionnel , elle me manque toujours autant mais je commence à savoir vivre malgré son absence. Jamais je n'aurai pensé écrire cela il y a quelques mois.

Je vous embrasse
Amandine
« Modifié: 28 septembre 2017 à 21:21:58 par amandine »
Maman de Zélie née le 31 janvier 2017 et partie rejoindre les anges de 7 février 2017 et d'Elyne (2018)

Severine

  • Newbie
  • *
  • Messages: 3
Re : Se réapproprier sa vie
« Réponse #5 le: 01 octobre 2017 à 23:05:15 »
Bonsoir à toutes et à tous,

Je suis la maman de Paul né le 20 juin à 33 SA et décédé le 22 juin. Ce mois de septembre à été très difficile car nous sommes rentrés chez nous ce mois-ci après 2 mois et demi en bretagne chez nos parents. Paul est né là bas et est inhumé là bas également. Il a fallu passer le pas de la porte sans couffin, à trois, alors que nous aurions dû être quatre. Il a aussi fallu se confronter à sa chambre vide, à cet immense vide qu'il a laissé. Pour ce qui est des projets il est difficile pour moi de me projeter. Néanmoins, nous partons en voyage samedi pour une semaine, tous les deux mon conjoint et moi. J'avoue culpabiliser car j'ai du mal à me faire à l'idée de m'autoriser des choses agréables. Ma vie s'est arrêté ce 20 juin. Une part de mois s'en est allée avec lui, lautre survi grace a ma fille. J'ai énormément de mal à me projeter. J'avance au jour le jour. J'espère que dans les mois à venir ça ira mieux. Le suivi psychologique mis en place me fait du bien, j'espère que ça m'aidera. J'en profite pour remercier Bénédicte et Isabelle pour leurs gentils messages de bienvenue. C'est vrai que ce n'est pas évident d'écrire son premier post. Je vous souhaite à toutes et à tous beaucoup de courage, une douce pensée pour vos anges également. Je vous embrasse. Séverine.

Helen31

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1212
Re : Se réapproprier sa vie
« Réponse #6 le: 02 octobre 2017 à 10:31:26 »
Chères mamans,

merci à chacune pour vos réponses...ce temps après le décès de nos touts petits est un temps si particulier qu'il mériter vraiment d'être abordé. Comme vous le décrivez si bien, nous sommes si chahutés, chacun à sa manière et il faut du temps, parfois beaucoup d'énergie pour occuper ses journées, accepter de faire des nouveaux projets, apprivoiser la culpabilité...

En perdant son bébé, on peut effectivement penser que l'on a perdu une partie de soit, qu'on est comme amputé d'un membre de son corps tant la douleur est violente. Pour chacune, l'histoire et la courte vie de notre bébé reste imprimé a jamais dans notre coeur de parent.

Pourtant, nous sommes là, bien en vie ... bon gré mal gré...certains jours nous pourrions penser : A quoi bon? Et d'autres, des petites lumières sont là et nous ré attirent à vivre, à continuer...et même parfois, à être à nouveau  heureuse! A chacun son rythme, a chacun sa lumière : parfois ce sont les aînés des fratries, parfois son conjoint, des passions, son travail...en cherchant, chacun peut trouver un point d'ancrage auquel s'attacher durant cette tempête émotionnelle.

Vous pouvez continuer à venir échanger sur ce sujet autant que vous le souhaitez.

Je vous embrasse chacune et vous envoie des bouquets de tendresse,

Hélène

DelphineVal

  • Jr. Member
  • **
  • Messages: 74
Re : Se réapproprier sa vie
« Réponse #7 le: 03 octobre 2017 à 17:01:20 »
Amandine, ton message me rassure un peu. Quand je lis qu'il y a quelques mois tu n'aurais jamais imaginé écrire ça, que tu commences à savoir vivre malgré son absence, je me dis que peut-être moi aussi, dans quelques temps (j'aimerais écrire "semaines" mais je sais que je ne dois pas être trop exigeante avec moi-même, alors peut-être "mois"?) je pourrai dire que j'apprécie la vie, que Valentine était un rayon de soleil, qui a illuminé ma vie, celle de son papa et qui illuminera celle de ses frères et soeurs à venir, et que chaque action de ma vie est enjolivée par ses jolis souvenirs, même si j'imagine qu'une part de nostalgie ne me quittera pas, la juste dose pour apprécier encore mieux les bonheurs du quotidien. Parce que pour l'instant, comme toi il y a quelques mois, je suis dans une grande souffrance... j'ai tellement mal de son absence, ma fille, elle était tout pour moi. Moi qui n'avais jamais voulu d'enfant unique, depuis son arrivée je n'en imaginais pas d'autre qu'elle... je lui ai tellement répété qu'elle était le meilleur bébé que j'aurais pu avoir, que je l'aimais... quelle horreur de savoir qu'elle ne sera plus JAMAIS là... et maintenant je dois à la fois envisager que ma seule fille n'est plus et qu'en plus elle ne sera sûrement pas la seule fille que j'avais imaginée... C'est très dur...
Se reconstruire... j'essaye de faire des choses qui me faisaient du bien, qui me font du bien, ou du moins qui me calment un peu: voir une amie, boire une tisane réconfortante, lire un livre sur le deuil ou sur l'espoir, sortir au grand air marcher avec une amie, me déplacer en vélo, retourner au travail, reprendre la course à pied... pour faire passer le temps en attendant ce futur tant espéré où ça ira mieux, où j'aurai enfin fait une place à un futur enfant dans ma tête...
Delphine, maman de Valentine arrivée dans mes bras le 22 juin 2017 et envolée dans mon coeur le 28 août 2017

Marie J.

  • Global Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 5537
Re : Se réapproprier sa vie
« Réponse #8 le: 12 février 2018 à 08:51:03 »
Chère Severine,

Je viens ici prendre de tes nouvelles.
Tu avais laissé un message dans un autre post avant noël. Tu appréhendais tellement les fêtes.
7 1/2 mois que ton petit Paul est décédé et que ton coeur de maman est si douloureux.

Aujourd'hui comment te sens-tu ?

Si tu passes ici et si tu le veux  bien, nous serons heureux d'avoir de tes nouvelles, de ta fille et de ton conjoint.

Nous sommes toujours là à tes côtés.
Que cette journée te soit douce avec ton Paul bien au chaud dans ton coeur.
Je t'embrasse.
Marie
Marie.J bénévole

Marie J.

  • Global Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 5537
Re : Se réapproprier sa vie
« Réponse #9 le: 28 juin 2018 à 16:25:28 »
Chère Maman d'Anton,

Il y a un an hier, tu accouchais de ton fils porteur d'une pathologie cardiaque très grave et que l'aurait empêché de vivre.

Ce petit mot pour te dire tout notre soutien en ces jours difficiles. Nous savons à quel point le 1er anniversaire est difficile à vivre.
Si tu passes ici, et que tu le veux bien, viens nous  donner de tes nouvelles. Nous pensons à toi, à ton fils.

Je t'embrasse.
Marie
Marie.J bénévole

Soraya

  • Jr. Member
  • **
  • Messages: 59
Re : Se réapproprier sa vie
« Réponse #10 le: 03 septembre 2018 à 16:22:09 »
Bonjour à toutes après vous avoir beaucoup lu depuis le 20 mai 2018 je me résous à enfin écrire moi aussi car après avoir perdu mon bébé à presque 7 mois de grossesse c est dur. Le Cœur deMon fils chaïd porteur de t21 à cesser de battre le 17 mai pourtant nous avions désirer le garder mais dieu en a décider autrement. Je pensais pouvoir passer à autre chose sachant qu il est mieux la sans souffrance mais non 3 mois après c est toujours aussi difficile avec des hauts et des bas. Aujourd'hui hui rentrée pour mes aînés 6 et 10 ans mais le coeur n y est pas il aurait dû être la ce petit frère tant attendu.j espère sortir de cette tristesse un jour . J e ne sais plus vraiment ou j en suis avec des émotions étranges et des angoisses effrayantes.merci à chanta le et Nathalie pour leur soutien téléphonique aujourd'hui hui je cherche des mamans qui ont réussi à s en sortir à reprendre le goût de la vie si précieuse. D avance merci pour votre aide.                            Soraya
maman de Camire, Bilel et ChaÏd mort né le 20 mai 2018 (T21)

isabelle

  • Global Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 8006
Re : Se réapproprier sa vie
« Réponse #11 le: 04 septembre 2018 à 09:02:18 »
Chère Soraya,

Quelle émotion de t'accueillir ce matin sur notre forum....
Voilà un peu plus de 3 mois que ton petit Chaïd est décédé....c'est un temps terrible pour ton coeur de maman mais tellement court pour apprivoiser son absence...

Oui, il en faut du temps et de la douceur pour soi pour affronter un tel deuil, une telle séparation....c'est tellement douloureux et si violent à vivre....

Un jour, tu sortiras de cette tristesse....oui, je te le promets.....aujourd'hui laisse sortir ce chagrin et viens nous parler de ton fils...ce que tu vis aujourd'hui est d'une grande violence et cela me semble bien normal que tu te sentes si bouleversée et que tu aies du mal à te retrouver....

alors, ne reste pas seule et viens autant que tu veux sur le forum pour partager tout cela avec nous

je t'envoie tout mon soutien et pense très fort à toi
Isabelle 
Maman d'Aude, Edouard, Hugues, Laurent et Emmanuel, né et décédé le 18 février 2002 (trisomie 18 et hernie du diaphragme, décelés à 12 SA)

Marie J.

  • Global Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 5537
Re : Se réapproprier sa vie
« Réponse #12 le: 05 septembre 2018 à 09:13:16 »
Chère Soraya,

Je suis très émue de t'accueillir ici et de lire votre histoire familiale si douloureuse. Sois la bienvenue.
Oui perdre son enfant est l'épreuve la plus dure pour un parent et ton coeur de maman est meurtri.

Chaïd était attendu, vous avez tant d'amour pour lui.
Et aujourd'hui tes bras sont vides et tu souffres tant.
Les émotions que tu ressens sont tellement légitimes. Ici nous les écoutons, les parents te comprennent.

Alors n'hésite jamais à venir ici. Nous sommes là avec toi, main dans la main.

Je pense à toi, à vous.
Je t'embrasse.
Marie
Marie.J bénévole

Delph77

  • Newbie
  • *
  • Messages: 48
Re : Se réapproprier sa vie
« Réponse #13 le: 05 septembre 2018 à 09:38:32 »
Soraya,

Comme je suis désolée de t'accueillir dans de si tristes circonstances! ton message me touche énormément! La perte de notre tout petit chéri est très dur à accepter! Pourquoi une telle injustice? Pourquoi infliger cela aux gens? Nos bébés qui ne demandaient rien à personne, qui demandaient juste à vivre entourés de tout notre amour. Je sais ce que tu peux éprouver! Oh oui! On assume nos responsabilités comme des robots, car on se doit d'être présents pour nos enfants qui sont là! Mais comme tu dis, le coeur n'y est pas! Il nous manque ce petit être que l'on voudrait pouvoir serrer contre son coeur. Une partie de toi est partie en même temps que ton bébé chéri, et tu as l'impression que ton monde s'est écroulé et que ton coeur de maman ne se remettra jamais de cette terrible perte. Tu te demandes si cette douleur te quittera un jour, et si tu pourras connaître des jours meilleurs! J'ai perdu moi aussi mon bébé à 6 mois de grossesse il y a 2 ans et demi! Aujourd'hui je ne peux pas dire que je ne souffre plus! J'ai appris à vivre avec cette souffrance, il me manque toujours cette partie de moi, et rien ne pourra combler ce vide, malgré que j'ai 4 autres magnifiques enfants! Aiujourd'hui j'attends un bébé, qui lui aussi est condamné! Je ne demande pas de jugement sur notre choix d'accompagner ce bébé que l'on sait atteint de cette terrible maladie incurable! Mais l'issue fatale de la naissance de notre bébé d'amour me ramène cruellement à la perte de ma fille il y a un peu plus de 2 ans. je me demande moi aussi comment mon coeur va pouvoir résister une nouvelle fois à cette épreuve!

Aujourd'hui Soraya je peut juste t'apporter mon soutien et te dire que tu peux te confier à moi si tu en éprouves le besoin! Tu as fais un grand pas déjà en venant te confier sur ce forum, tu as réussi à sortir la torpeur qui t'enveloppait! N'hésite surtout à venir à moi en privé ou sur ce forum, on affronte mieux les choses quand on sait qu'on est soutenu§

Courage à toi Soraya, je pense fort à toi et à ton petit ange!

Delphine

Bénédicte

  • Global Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 5110
Re : Se réapproprier sa vie
« Réponse #14 le: 06 septembre 2018 à 11:26:13 »
Chère Soraya

Ton petit Chaïd te manque tout particulièrement alors que tu avais nourri tant d'espoir de pouvoir l'accueillir malgré sa maladie.... Oui nous comprenons bien ta douleur et cette tristesse qui sont si présentes aujourd'hui. Tu as bien fait de venir poster ce message. Nous sommes là pour t'entourer de notre mieux face à toutes ces émotions qui te traversent. N'aie pas peur de les nommer tu verras qu'en fait même si nos histoires sont différentes nous sommes nombreuses à avoir ressenti ce que tu peux vivre aujourd'hui.
 Je t'envoie tout mon soutien
Bénédicte
Maman de Mathilde, Alice, Eloïse, Bertille née le 12 avril  et décédée le 10 juillet 2004 (trisomie 18) et de Inès.