Auteur Sujet: Une douleur imperceptible et pourtant permanente et déchirante !  (Lu 638 fois)

gegeseve

  • Sr. Member
  • ****
  • Messages: 435
 :'( Bonsoir à tous,

Cela fait un moment que je ne suis pas venu mais je ne me sens pas au mieux en ce moment et le manque de Marie y est sans doute pour quelque chose?
J'ai mal au plus profond de moi et j'ai comme l'impression de ne pas réussir à être le père que j' aurais été si Marie avait été là.
Je souffre et je ne sais plus quoi faire pour réussir à être un bon père et un bon mari car j'ai mal au plus profond de moi.
Je vous embrasse car je fait tu

gegeseve

  • Sr. Member
  • ****
  • Messages: 435
Re : Une douleur imperceptible et pourtant permanente et déchirante !
« Réponse #1 le: 07 mars 2017 à 08:05:53 »
Désolé je voulais dire que je fatiguais. Je n'ai pas beaucoup de moral en ce moment. C'est difficile et je ne sais pas pourquoi ? Oui quand je pense à Marie, je suis attristé en ce moment.

Marie J.

  • Global Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 5971
Re : Une douleur imperceptible et pourtant permanente et déchirante !
« Réponse #2 le: 07 mars 2017 à 10:37:44 »
Bonjour Gérald,

Je suis bien triste de te savoir fatigué et sans moral. Ta fille te manque, et ton coeur est bien lourd.
Apprendre à vivre sans Marie, ou avec sa présence autrement, est un long chemin et aujourd'hui il est plus difficile.

As-tu vu qu'il y avait un café-rencontre le 1er avril à Lille ?
Sois le bienvenu si tu le souhaites.

Avec tout mon soutien.
Marie

Marie.J bénévole

HélèneTh

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1643
Re : Une douleur imperceptible et pourtant permanente et déchirante !
« Réponse #3 le: 14 mars 2017 à 22:51:30 »
Bonjour Gérald,

la perte d'un être cher, de ta douce Marie, laisse une cicatrice... et à certains moments, elle se fait à nouveau sensible et douloureuse.
La fin de l'hiver et la fatigue qui l'accompagne reste une période critique.
J'espère très sincèrement que cette tristesse en toi sera passagère et que les jours plus longs et plus chauds t'aideront. Il peut être long et chaotique le chemin pour apprivoiser l'absence. Marie est là, dans ton coeur de papa.
Bien amicalement

Hélène
Hélène, maman de Zachary (1993), Korentin (1998) et Titouan notre lumière (né sans vie le 26 août 2008, trisomie 18)