Auteur Sujet: BIENVENUE à toi, LISON  (Lu 3320 fois)

isabelle

  • Global Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 8371
BIENVENUE à toi, LISON
« le: 23 novembre 2016 à 09:05:25 »
Chère Lison,

je voudrai très simplement te souhaiter la bienvenue sur notre forum....quelle que soit la raison qui t'a conduit jusqu'à nous, quelle soit ton histoire...

Oui, le premier message est souvent difficile....que dire ? comment dire ? pour où commencer ?
Alors, je viens juste te tendre la main pour que tu te sentes déjà accueillie ici parmi nous toutes...

en lien de coeur avec toi
Isabelle

 
Maman d'Aude, Edouard, Hugues, Laurent et Emmanuel, né et décédé le 18 février 2002 (trisomie 18 et hernie du diaphragme, décelés à 12 SA)

Bénédicte

  • Global Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 5143
Re : BIENVENUE à toi, LISON
« Réponse #1 le: 24 novembre 2016 à 08:19:37 »
Chère Lison

quand tu te sentiras prête n'hésite pas à venir mettre ton premier message . Tu trouveras ici réconfort et compréhension
A bientôt
Bénédicte
Maman de Mathilde, Alice, Eloïse, Bertille née le 12 avril  et décédée le 10 juillet 2004 (trisomie 18) et de Inès.

Lison

  • Newbie
  • *
  • Messages: 28
Re : BIENVENUE à toi, LISON
« Réponse #2 le: 24 novembre 2016 à 22:58:57 »
Bonsoir Isabelle et Bénédicte et merci pour vos messages !

J'avais découvert ce site en 2013, après avoir lu ton livre Isabelle, préparant la naissance particulière (trisomie 18) de la fille de très bons amis, devenue depuis ma filleule.
Puis, ce site, je l'avais un peu oublié, tout en me disant que les soins palliatifs avaient de beaux jours devant eux.
Jusqu'à cet été.

Nous avons eu l'immense joie d'apprendre que nous attendions notre quatrième enfant au printemps. Mon instinct de femme, de mère, m'a pourtant fait dire dès le début que cette grossesse ne serait pas comparable à celles des trois aînés. Après une première échographie déjà bancale en juillet, et d'autres petits signes d'alerte, il nous a été confirmé mi-septembre que mon intuition était tout à fait exacte. Notre petit enfant souffrait d'un retard de croissance majeur, excluant toute vie de plus de quelques minutes ou heures sans moi, si la grossesse allait jusqu'à son terme.
Par ailleurs, le deuxième sujet était un risque vital pour moi (les médecins m'ont, après la naissance, "avoué" que c'était pour elles une préoccupation très importante, pensant que ce risque se réaliserait avant la fin de la vie de notre enfant.)

A partir de là, après cette bonne enclume reçue sur nos crânes, nous avons prénommé, aidés des aînés, notre enfant GabriL, ne sachant encore si c'était un garçon ou une fille. Et nous avons décidé d'en profiter à fond, de choyer autant que faire se peut notre petit enfant, de l'aimer du même amour que celui dont nous aimons ses frère et sœurs, de lui faire une très belle place dans notre famille, de vivre intensément et joyeusement et l'associer à tout ce que nous faisions.
Pour moi qui aime tout contrôler, il s'agissait d'abandon. Et de survie.

Nous mesurons l'immense chance que j'ai été arrêtée tout de suite (et qui plus est avec une boss hyper compréhensive !), les médecins étant soucieuses du fait que si nous souhaitions lui offrir la plus belle des vies, il fallait que je sois dans un environnement le plus serein et joyeux possible. Nous avons vécu dans notre bulle tous les 6, avec des moments de grâce assez incroyables. D'ailleurs, un certain nombre de personnes ne comprenaient pas que je puisse avoir le sourire aux lèvres en parlant de notre fiston, ou en parlant de ces éclats de rire car l'un ou l'autre enfant sortait des blagues plus grosses qu'eux. (Enfin, je pleurais aussi beaucoup ! certaines amies, pensant que je ne "craquais" jamais, m'encourageaient à le faire. Je ne "craquais" pas, je pleurais ma tristesse.)

Notre petit Gabriel "force de Dieu" est né au Ciel in utero fin octobre, l'accouchement a été déclenché le 28 octobre et ai accouché, avec mon mari et une sage-femme vraiment top, dans une grande douceur, dans un environnement très à l'écoute et très préparé à cette naissance (Les médecins, tant que le second risque majeur ne se réalisait pas, nous soutenaient pleinement dans les choix que nous faisions).
Quel moment indescriptible que de faire la rencontre de notre petit garçon, de l'admirer, de le contempler, de lui raconter notre vie et notre amour. Lui dire combien nous étions fiers de lui. Etre ensemble tous les trois, tout simplement.

BabyGab a été enterré le 14 novembre dernier, il y a 10 jours, à l'issue d'une magnifique messe pleine d'espérance, durant laquelle nous avons prié avec notre fiston, entourés d'amis et familles, de la communauté paroissiale. Je garderai en mémoire l'humilité de ces 4 prêtres et ce diacre priant autour de ce tout petit cercueil blanc. Toute une communauté touchée par cette toute petite vie si fragile.

Bien évidemment, nous sommes tristes. Mais tellement confiants de le savoir entre si bonnes mains et tellement sereins et si heureux d'avoir aimé ce petit Gabriel du même amour que les aînés, de l'avoir accompagné jusqu'au bout de sa (trop) courte vie avec moi !

Se pose bien sûr la question du "pour quoi ?"
Sans encore avoir de réponse encore nourrissante, nous nous disons avec mon cher mari, que nos quatre enfants nous rappellent chaque jour, chacun à leur manière, le sens que nous donnons à la Vie.
Combien de beautés se découvrent, combien de grâces jaillissent de cette douleur depuis cet été.... elles ne se comptent déjà plus..... bien que la souffrance demeurera toujours un non-sens.
Et l'histoire de Gabriel nous dépasse largement. Combien de personnes autour de nous nous ont-elles dit être interpellées par ce message d'espérance et d'amour que l'attente de Gabriel.

Aujourd'hui, nous allons plus que bien, conscients que nous n'avons pas été seuls pour réaliser tout ce chemin, l'entourage est primordial. Et que nous ne serons pas seuls non plus pour toute la route qui reste à parcourir.

Nous mesurons l'immense chance de n'avoir jamais eu à se poser de questions aux réponses complexes. "Juste" accepter d'ouvrir son cœur et de s'abandonner. Il nous paraît évident que notre foi est aujourd'hui une précieuse bouée et l'amour que nous portons pour nos quatre enfants d'indéniables flotteurs; à nous maintenant de garder le cap sur l'horizon où un jour nous serons tous les six réunis.


Merci pour votre présence, à la lecture de beaucoup de messages que j'ai découverts ces derniers jours, réconfortante et apaisante.

Anne-Lise
« Modifié: 24 novembre 2016 à 23:09:10 par Lison »
Maman de Th. (2008), J. (2010), J. (2012) et Gabriel (né sans vie le 28 octobre 2016)

Marie J.

  • Global Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 5877
Re : BIENVENUE à toi, LISON
« Réponse #3 le: 25 novembre 2016 à 08:34:43 »
Chère Anne-Lise,

Je te souhaite la bienvenue ici.
Merci d'être venue partager avec nous votre histoire avec Gabriel, votre petit trésor.
Que d'amour, que de douceur dans tes mots.
Oui votre fils n'aura connu que votre amour familial. Vous l'avez accompagné jusqu'à la fin de sa petite vie. Quel cadeau pour lui.

Je lis que vous avez été si bien entourés, tant par l'équipe médicale que par la famille et les amis.
Je ne doute pas que votre histoire a touché les coeurs, même si les pour quoi sont là pour vous et l'entourage. C'est un grand mystère.

Que cette journée vous soit douce.
Je pense à vous, à votre Gabriel qui veille.
Je t'embrasse fort.
Marie



Marie.J bénévole

isabelle

  • Global Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 8371
Re : BIENVENUE à toi, LISON
« Réponse #4 le: 26 novembre 2016 à 11:03:29 »
Un grand merci, Anne-Lise, pour ton témoignage bouleversant sur la trop courte vie de votre Gabriel...mais une vie d'une intensité d'amour incroyable...

Oui, à côté d'un immense chagrin, peut exister une profonde sérénité à accompagner son bébé face à sa destinée particulière...tu en témoignes magnifiquement !

je vois que tu as pu bénéficier de nombreux soutiens et c'est tellement précieux pour rester dans cette paix intérieure fragile devant la maladie et la mort à venir de son tout-petit...

Alors, vraiment merci pour le récit de la vie de Gabriel...
aujourd'hui, tu es encore dans cette bulle d'amour avec lui....tu es portée par l'intensité des moments que vous avez pu vivre auprès de lui...je me souviens moi aussi de moments pareils après le décès d'Emmanuel quand mes grands arrivaient avec toutes leurs blagues à deux sous à la maternité...

Prends soin de toi aussi, car tu as vécu un tourbillon d'émotions bien éprouvants...et la fatigue peut vite nous submerger...
Face à l'absence de ton bébé d'amour et au vide de tes bras, il y a bien des larmes à laisser couler...ce sont des larmes d'amour, des larmes de ton coeur de maman, un coeur bouleversé par son tout-petit si fragile...

je t'envoie tout mon soutien alors qu'il y a juste 12 jours que ton bébé a été enterré
et t'embrasse de tout coeur pour t'apporter tout notre réconfort
Isabelle
Maman d'Aude, Edouard, Hugues, Laurent et Emmanuel, né et décédé le 18 février 2002 (trisomie 18 et hernie du diaphragme, décelés à 12 SA)

Helen31

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1423
Re : BIENVENUE à toi, LISON
« Réponse #5 le: 28 novembre 2016 à 09:33:57 »
Chère Anne-Lise,

à mon tour de te lire et de te remercier pour ce magnifique témoignage de VIE de ton petit Gabriel. Tu l'as accompagné avec tout l'amour que tu pouvais et tu peut être sûre que, malgré sa très courte vie, il a senti tout ton amour, tout l'amour de votre famille.

Très tôt dans la grossesse, tu semblais être décidé à ce que sa vie ne soit qu'amour et à l'accompagner dans la vie coûte que coûte, ton témoignage est vraiment touchant. La fratrie de Gabriel a sans doute reçu un message d'amour incroyable de votre part en vous voyant aimer son petit frère alors qu'il allait mourir; j'entends bien que cela a été aussi très douloureux et que la souffrance fait aussi partie de cette histoire.

Peut être qu'un jour tu trouveras des réponses à cette histoire, ceci dit, il y a tant de choses qui restent sans explications...la durée de la vie de chacun en est une! J'aime dire qu'il n'y a pas de balance pour peser le poids d'une vie...le poids d'une vie pèse ce qu'on veut bien lui donner, et la vie de ton Gabriel, c'est de l'or, bien lourd!!

Le chemin du deuil est très propre à chacun et nous sommes là avec toi, quoique tu ais à  nous partager, nous sommes ici pour te tenir la main, avec tes joies et tes peines.

Je t'embrasse de tout coeur, prends bien soin de toi,

Hélène

Lison

  • Newbie
  • *
  • Messages: 28
Re : BIENVENUE à toi, LISON
« Réponse #6 le: 29 novembre 2016 à 20:03:47 »
Un immense merci à toutes pour vos très gentils messages, qui font du bien, beaucoup de bien.
J'aime beaucoup cette image du poids de la vie dont tu parles Hélène. Je suis convaincue que c'est assez vrai; bien que nous n'en ayons pas toujours assez conscience.

Hier, nous fêtions le premier mois depuis l'accouchement de BabyGab ou plutôt que nous avons fait connaissance avec lui après ces 6 mois de grossesse et d'amour.
Habituellement, je ne suis pas sensible aux dates. J'ai réalisé que cela faisait pile un mois alors que j'étais entrain de faire le tri dans tous les vêtements de bébé à donner à mes frères et belles-soeurs. Paf. Un peu hardos qd même.
Et ce matin, je prenais le train pour rejoindre une amie pour déjeuner et re-paf, je réalise que je passe devant le cimetière où a été enterré BabyGab.
Deux petites claques en deux jours...
Elles sont cependant nécessaires pour faire son deuil; hier je me suis couchée très philosophe en me disant que ce petit anniversaire permet d'appréhender tous les suivants avec beaucoup plus de sérénité. PetitGab était d'ailleurs là tout proche.
Et aujourd'hui, sur le trajet du retour, où j'ai revu encore ce cimetière ensoleillé, ce sont des chants de louange que je murmurais. PetitGab était d'ailleurs encore là tout proche (qu'est ce qu'il bosse !).

Accepter de pleurer en se disant que les larmes du matin ne mettent pas nécessairement en péril les joies de l'après-midi.
Accepter de s'abandonner à chaque instant pour mieux vivre tous les petites joies et grands bonheurs offerts (et ce soir, c'est dîner en amoureux, au resto, héhé)

Merci infiniment pour votre présence,

ALR
Maman de Th. (2008), J. (2010), J. (2012) et Gabriel (né sans vie le 28 octobre 2016)

isabelle

  • Global Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 8371
Re : BIENVENUE à toi, LISON
« Réponse #7 le: 30 novembre 2016 à 08:28:13 »
Chère Anne-Lise,

Oh oui, toutes les dates qui touchent à ton bébé ont pris une importance énorme...elles résonnent dans ton coeur pour te rappeler cette incroyable histoire d'amour avec ton petit Bonhomme....
nous connaissons bien l'effet de ces dates et ces étapes qui ont marqué la vie de nos bébés.....tout ce qui touche à leur petite vie est devenu tellement important...cela me semble bien naturel...ils sont nos bébés d'amour, nos enfants pour toujours....

oui, laisse couler tes larmes....elles ne sont que le reflet de ton amour infini pour ton Gabriel...
elles ont besoin de couler car ton coeur pleure aussi son absence....
chaque jour, prends soin de toi et vis le moment comme il se présente...dans ce kaléidoscope d'émotions que tu vis en ce moment...

je t'envoie tout mon soutien
en lien de coeur avec toi
Isabelle
Maman d'Aude, Edouard, Hugues, Laurent et Emmanuel, né et décédé le 18 février 2002 (trisomie 18 et hernie du diaphragme, décelés à 12 SA)

Marie J.

  • Global Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 5877
Re : BIENVENUE à toi, LISON
« Réponse #8 le: 01 décembre 2016 à 08:55:46 »
Bonjour Anne-Lise,

Tes messages sont remplis d'Amour pour Gabriel, de ce qu'il t'a apporté, vous a apporté. Un amour qui remplit tout ton être pour toujours.
Petit bonhomme si fragile, présent pour toujours dans les coeurs.

Je te souhaite une belle et douces journée, de belles rencontres, de belles amitiés à tes côtés.
Je t'embrasse.
Marie
Marie.J bénévole

Bénédicte

  • Global Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 5143
Re : BIENVENUE à toi, LISON
« Réponse #9 le: 06 décembre 2016 à 19:05:21 »
Chère Anne-Lise

Merci d'être venue nous partager la vie de Gabriel. Un vie riche ...pleine d'amour. Tu as été très entourée et cela compte beaucoup pour vivre sereinement toute cette période de vie de la grossesse et l'accompagnement de ton enfant. Après le décès, les larmes nous rattrapent parfois sans prévenir. Elles expriment notre chagrin mais surtout l'amour que l'on porte à notre enfant et tous ces liens que nous avons avec lui même quand il n'est plus dans le creux de nos bras. il prend petit à petit  sa juste place dans notre histoire  familiale et notre amour pour lui continue de grandir, de manière différente.
Je t'envoie toute mon affection
bénédicte
Maman de Mathilde, Alice, Eloïse, Bertille née le 12 avril  et décédée le 10 juillet 2004 (trisomie 18) et de Inès.

Marie J.

  • Global Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 5877
Re : BIENVENUE à toi, LISON
« Réponse #10 le: 14 décembre 2016 à 10:31:03 »
Je viens te souhaiter une douce journée remplie de ton PetitGab comme tu l'appelles.

Je lisais dans un autre post l'implication de tes enfants à vivre l'Avent où Gabriel a toute sa place et même bien avancée !!
C'est beau. Oui votre petit bonhomme est aimé.

Je t'embrasse bien fort.
Marie
Marie.J bénévole

Lison

  • Newbie
  • *
  • Messages: 28
Re : BIENVENUE à toi, LISON
« Réponse #11 le: 14 décembre 2016 à 13:58:47 »
Un grand merci pour tous vos messages.
Un mois aujourd'hui (pour moi qui n'aime soit-disant pas les anniversaires...) que nous avons vécu cette messe d'A-Dieu et cette séparation définitive.
Avec les aînés, nous l'avons "fêté" en allant à la patinoire, en plein air, au soleil, en riant aux éclats de toutes les chutes et cabrioles que nous avons faites. Quelle joie !
Gabriel intercède de manière très douce et joyeuse depuis son départ.
Maman de Th. (2008), J. (2010), J. (2012) et Gabriel (né sans vie le 28 octobre 2016)

math14

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 727
Re : BIENVENUE à toi, LISON
« Réponse #12 le: 14 décembre 2016 à 20:52:33 »
Chère Anne-Lise,

je ne t'ai pas encore mis de message par ici, alors, je te souhaite la bienvenue sur le forum, avec ton petit Gabriel et ses grands frères et sœurs.
On sent dans tes messages toute la douceur qui émane de votre jolie famille.
Aujourd'hui, cela fait un mois que vous avez célébré la messe d'A-Dieu de votre petit Gabriel.
N'hésite pas à venir nous déposer des messages, si ton cœur est lourd, ou pour nous raconter encore les grâces que vous vivez en famille.

Je t'embrasse fort, et j'ai une douce pensée pour ton Gabriel qui a été accueilli par nos tout-petits, qui lui tiennent la main, comme nous tenons la tienne.

Mathilde
Maman d'une merveilleuse petite Agathe née le 31/12/2014 et repartie sur la pointe des pieds le 09/01/2015, et de ses petites sœurs, Augustine née le 13/07/2016 et Mahault née le 13/07/2018

isabelle

  • Global Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 8371
Re : BIENVENUE à toi, LISON
« Réponse #13 le: 15 décembre 2016 à 08:40:44 »
Chère Anne-Lise,

oui, les dates importantes de nos bébés sont marquées dans nos coeurs de mamans....cela me semble tellement normal....
nos bébés font partie de nos vies, de nous aussi puisque nous leur avons donné la vie....

tu as souhaité honorer sa vie pleine d'amour d'une jolie façon, avec tes ainés...j'imagine vraiment le spectacle et les fous-rires à la patinoire  ;)

Je t'envoie tout mon soutien pendant cette période où tu dois apprivoiser l'absence de ton petit Gabriel
je t'embrasse bien fort
Isabelle
« Modifié: 15 décembre 2016 à 10:45:17 par isabelle »
Maman d'Aude, Edouard, Hugues, Laurent et Emmanuel, né et décédé le 18 février 2002 (trisomie 18 et hernie du diaphragme, décelés à 12 SA)

Bénédicte

  • Global Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 5143
Re : BIENVENUE à toi, LISON
« Réponse #14 le: 15 décembre 2016 à 14:58:51 »
Merci Anne-Lise de nous partager comment tu as vécu avec tes ainés ce premier mois anniversaire de ton petit Gabriel. 
Bientôt les vacances de Noël..., tes enfants doivent être impatients ;). Je te souhaite de doux moments avec eux.
Tendre pensée pour ton petit Gabriel
Je t'embrasse
Bénédicte
Maman de Mathilde, Alice, Eloïse, Bertille née le 12 avril  et décédée le 10 juillet 2004 (trisomie 18) et de Inès.