Auteur Sujet: comment continuer  (Lu 1690 fois)

Lolotte2b

  • Newbie
  • *
  • Messages: 11
comment continuer
« le: 02 novembre 2016 à 08:20:41 »
Bonjour à toutes et à tous mon petit garçon Alessio est décédé le 12 juin 2016 il avait 3 jours, cela faisait 8 ans que nous espérions fonder une famille. Je suis tomber enceinte naturellement, cela fera 5 mois le 12 novembre mon congé maternité s'est terminé le 24 septembre et je viens seulemnt de m'en rendre compte. Je vois mon psy vendredi et j'ai peur de lui demander un arrêt de travail, j'ai comme un sentiment de honte. Mais je ne veux pas retouner au travail de plus les fêtes de fin d'années arrivent et je n'arrive pas à laisser notre histoire et repartir dans ma vie. C'est comme si j'abandonnais Alessio comme si je passais à autre chose et pourtant j'ai envie de retomber enceinte. J'ai même envie de changer de vie, de travaille mais je n'arrive pas à trouver la force d'affronter. J'avais l'impréssion de me sentir plus forte et mieux, mais le faite de savoir que mon congé maternité était terminée, c'est comme si on m'avait dit aller fini de pleurer bouge-toi tu dois l'oublier!!! et je m'effondre de nouveau dans la peur. Tous les jours je m'efforce pour moi et mon mari de tenir debout, prendre soins de moi pour envisager une nouvelle grossesse. Je m'aide de la musique, la méditation et malgré tout, c'est encore très fragile, j'ai l'impréssion que je ne m'en sortirai jamais. Merci de vos conseils et témoignages. Laurence et Aurélien, maman et papa d'Aléssio.

Marie J.

  • Global Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 5640
Re : comment continuer
« Réponse #1 le: 02 novembre 2016 à 09:03:41 »
Chère Laurence et cher Aurélien,

Comme je voudrais t'apporter un peu de réconfort chère Laurence devant ton chagrin, le manque d'Alessio qui se fait sentir chaque jour.
Ta douleur est encore si vive ; 5 mois, c'est si court pour retrouver un peu d'élan dans ton quotidien.
Tu nous dis le vouloir et tu fais de ton mieux, mais oui, la réalité est là et les forces te manquent.
Comment en être autrement ?
Le deuil est un long chemin, où chacun le poursuit à son rythme.

Le sentiment que tu éprouves à la reprise du travail me semble bien légitime; cette peur qu'Alessio soit oublié par l'entourage et que maintenant il te faut reprendre le cours de la vie, tourner la page  !!!

Mais ton coeur de Maman est encore si meurtri. J'ose espérer que ton psy saura t'écouter et entendre tes craintes si tu lui en parles. Il te faut peut-être encore un peu de temps avant de retravailler. Ecoute ton coeur.
Votre petit bonhomme vous a quittés il y a si peu de temps.

Je pense très fort à vous. Je vous envoie tout mon soutien, mon affection.
Je vous embrasse.
Marie

Marie.J bénévole

Samuelnotreange

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 177
Re : comment continuer
« Réponse #2 le: 02 novembre 2016 à 15:19:05 »
Bonjour Laurence,

En lisant tes mots, j’ai tout simplement le sentiment de lire mes pensées.
Samuel est parti il y a bientôt 7 mois et pour moi, le temps s’est arrêté. Quelques semaines après le son départ, j’ai commencé à me sentir vraiment mieux, en paix, avec beaucoup d’énergie. Puis il y a 2 mois, grosse rechute avec des pleurs quotidiens, beaucoup de colère et une douleur constante.
Je suis retournée au travail très rapidement car j’avais besoin de me sentir ‘utile’ dans quelque chose, quelque chose dont j’avais la maitrise et après 4 mois de travail intensif, j’ai complètement chuté, plus le courage de continuer, c’est même pire qu’un manque d’envie, physiquement, mon corps me dit que non, que ce n’est plus possible, qu’on ne peut plus continuer comme ça. J’ai pris 3 semaines de pause en octobre pensant que les choses allaient s’arranger mais non, j’ai vraiment besoin de passer à autre chose.
Et pourtant, comme toi, pas la force. Un matin, je me lève avec un semblant d’énergie et le moindre détail peut tout envoyer en l’air….
Je pense qu’il faut vraiment laisser le temps faire son œuvre. Aléssio est et sera toujours avec vous, absolument pas comme on aurait pu l’imaginer mais ils sont là, avec nous.
Votre bébé est ancré dans votre quotidien. Avoir perdu nos bébés est déjà tellement cruel, m’imaginer un quotidien sans penser à lui, c’est totalement impossible.
En ce qui concerne le travail, tu ne dois pas avoir honte. Il faut que tu t’écoutes car si tu devais reprendre dans des conditions trop difficiles, tu risquerais d’ajouter de la souffrance supplémentaire et ton cœur de maman ne le mérite clairement pas.

Je t’envoie toute mon affection.

A très bientôt


Sabrina
Sabrina, maman de Samuel, notre ange né le 16 avril 2016 et nous a offert 3 jours d'émotion intense avant de s'endormir paisiblement dans nos bras (trisomie 18)

isabelle

  • Global Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 8106
Re : comment continuer
« Réponse #3 le: 04 novembre 2016 à 09:33:39 »
Chère Laurence,

Juste avant ton RV avec la psy, je voudrai te rassurer et t'apporter tout plein de réconfort : avec les autres mamans, je comprends tellement bien que tu aies besoin de temps....n'aie pas de honte à demander un arret de travail !
tu viens de vivre l'une des plus grandes épreuves de la vie et il en faut du temps pour retrouver l'énergie que le travail exige et surtout apprivoiser à petits pas l'absence de ton petit Alessio...
il te manque tant, comment cela pourrait-il en être autrement ? tu as besoin de prendre soin de toi, de prendre soin de lui et de tous les souvenirs que tu as avec lui....de tisser une autre histoire que celle que tu espérais vivre avec lui, et de le mettre bien au chaud dans ton coeur...
et puis être en deuil est épuisant....on ne le sait pas mais toute notre énergie intérieure est tournée vers la personne qui est décédée et nous n'avons plus de force pour autre chose...je me souviens d'avoir été si épuisée que je ne pouvais même plus m'occuper du quotidien...
laisse toi le temps qu'il te faut, il n'y a pas de règle...écoute ton coeur, il sait aussi ce qui te fait du bien et n'hésite pas à t'offrir un petit cadeau de la part de ton petit Alessio, si cela peut t'apporter un peu de douceur....
je t'envoie une immense brassée de soutien et d'affection
Isabelle
Maman d'Aude, Edouard, Hugues, Laurent et Emmanuel, né et décédé le 18 février 2002 (trisomie 18 et hernie du diaphragme, décelés à 12 SA)

HélèneTh

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1643
Re : comment continuer
« Réponse #4 le: 06 novembre 2016 à 18:14:18 »
Bonjour Laurence

c'est si éprouvant d'apprendre à vivre sans son bébé à ses côtés, éprouvant et épuisant. N'aies pas honte de demander un arrêt de travail, si tu en ressens le besoin. La reprise du travail demande de l'énergie, énergie pour le travail, énergie pour accepter que le monde continue de fonctionner comme avant. Alors que toi tu es pleine de ton histoire avec Alessio, de cette puissance de l'amour échangé avec lui, de son absence si douloureuse à apprivoiser.
Prends le temps qu'il te faut pour prendre soin de toi. J'ai compris pleinement le sens de cette expression après le décès de Titouan. Sois douce avec toi-même.
J'espère que le psy aura su entendre ton besoin.
De tout coeur avec toi Laurence. Tendre pensée à ton petit Alessio.
Bises chaleureuses
Hélène
Hélène, maman de Zachary (1993), Korentin (1998) et Titouan notre lumière (né sans vie le 26 août 2008, trisomie 18)

Lolotte2b

  • Newbie
  • *
  • Messages: 11
Re : comment continuer
« Réponse #5 le: 06 novembre 2016 à 18:40:20 »
Merci à toutes pour vos messages, mon psy m'a arrêté jusqu'au 20 novembre car c'était la date de la fin de mon congé maternité. Psychologiquement c'est important, je vais maintenant prendre du courage pour affronter mes patrons avec qui j'étais proche, nous étions amis, avant, les fêtes approchent et je ne connais tellement plus rien de moi que même mon énergie n'est pas fiable. Je suis très inquiète pour la suite et les jours de règles sont eux aussi douloureux et terrifiants. Mais je veux croire à de nouveaux jours plus doux, ou je ne me sentirais moins coupable et plus courageuse, merci encore à très bientôt.

isabelle

  • Global Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 8106
Re : comment continuer
« Réponse #6 le: 07 novembre 2016 à 10:08:48 »
Oui, Laurence, c'est bien que tu puisses te reposer encore...tu en as tant besoin après le drame que tu viens de vivre...
prends juste un jour à la fois, c'est si dur de repenser sa vie quand on a perdu son bébé...
mais n'aie pas peur de l'avenir....un jour, la lumière revient, les jours plus doux seront là....ton corps sera moins douloureux...et peu à peu, tu sentiras les forces revenir en toi....
tu ne manques pas de courage, j'en suis certaine....tu es juste touchée par une grande épreuve que notre société a encore du mal à reconnaitre...
tu nous parles aussi de culpabilité....viens partager avec nous ce que tu éprouves....la mort de notre enfant nous renvoie très souvent ce sentiment là...il vaut mieux en parler et ne pas l'enfouir...cela me semble vraiment important....

à très vite, Laurence
je t'envoie tout mon soutien avec une envolée de  :-* :-* :-* :-* pour t'apporter un peu de soleil intérieur
Isabelle 
Maman d'Aude, Edouard, Hugues, Laurent et Emmanuel, né et décédé le 18 février 2002 (trisomie 18 et hernie du diaphragme, décelés à 12 SA)

Marie J.

  • Global Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 5640
Re : comment continuer
« Réponse #7 le: 08 novembre 2016 à 14:10:08 »
Chère Laurence,

Tu as pu demander et obtenir un congé supplémentaire et on te sent soulagée. Les dates sont si difficiles à vivre et ont de l'importance dans la vie, surtout quand celle-ci a été violemment éprouvée.

Je pense très fort à toi, à la rencontre avec tes patrons et je croise les doigts pour qu'ils soient compréhensifs, attentifs, délicats ... Tu en as tellement besoin.

Ton Alessio te manque tant, qu'il t'est difficile d'avancer. Ton coeur est tellement meurtri. Les mamans sont là pour te dire que des jours plus doux arriveront mais aujourd'hui c'est encore trop inimaginable.

Je t'embrasse fort.
Marie
Marie.J bénévole

Helen31

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1273
Re : comment continuer
« Réponse #8 le: 09 novembre 2016 à 08:35:09 »
Chère Laurence,

comme te le disent Marie et Isabelle, prends ce temps qui t'es donné pour te reposer...la douleur est encore bien présente dans ta tête et dans ton corps. Tu as raison de croire qu'il y aura des jours moins douloureux. Le temps est un allié précieux et dans un monde ou tout va si vite, nous souhaiterions aussi que les épreuves soient rapidement évacuées. Il n'en est pas toujours ainsi car il faut du temps pour aller mieux, traverser cette épreuve du deuil.

Parfois , il m'arrivait de me lever le matin et d'être presque en colère contre cette souffrance, je me disais : "Ras le bol de souffrir, c'est moi qui décide!" Comme si cette souffrance était une autre personne en moi et que je ne voulais plus qu'elle m'habite! Je la trouvais fatigante et bien collante aussi. Comme tant de mamans ici, il m'a fallut accepter ce temps de deuil, avec des jours plus ensoleillés que d'autres.

Essaie de prendre un jour après l'autre, ou même une heure seulement après l'autre...tu peux aussi te fixer de touts petits objectifs grâce à des choses qui te rendent la vie plus douce. Tu peux te dire : allez aujourd'hui, je me fixe de faire une ballade jusqu'à tel endroit...ou alors je me programme un soin chez une esthéticienne ou je ne sais...des toutes petites choses qui demandent de l'energie pour s'y tenir mais qui peuvent vraiment te permettre de reprendre un rythme avant le travail et te faire aussi du bien.

N'hésite pas à écrire ici autant que tu veux, nous sommes là avec toi.

Je t'envoie tout un tas de douceur,

Hélène

isabelle

  • Global Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 8106
Re : comment continuer
« Réponse #9 le: 10 novembre 2016 à 09:30:43 »
Un petit coucou pour toi, Laurence, ce matin...juste pour te redire tout notre soutien et notre réconfort....

ne sois pas trop inquiète car il est bien normal qu'au début, rien ne puisse nous consoler et que la seule chose que l'on souhaite profondément est de retrouver son bébé d'amour....
c'est un temps très difficile à traverser, ce temps où la vie a perdu ses couleurs, ce temps où nous sommes épuisées sans rien faire....

pour autant, il y a quelque part une toute lumière à aller chercher pour nous aider à nous garder en vie...
je te souhaite de tout coeur de trouver cette petite lumière et de la laisser tout doucement grandir en toi

en lien de coeur avec toi
Isabelle
Maman d'Aude, Edouard, Hugues, Laurent et Emmanuel, né et décédé le 18 février 2002 (trisomie 18 et hernie du diaphragme, décelés à 12 SA)

Bénédicte

  • Global Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 5143
Re : comment continuer
« Réponse #10 le: 10 novembre 2016 à 11:04:22 »
Chère Laurence,

je viens me joindre aux autres mamans pour t'offrir un peu de réconfort. Je partage ce qu'elles te disent et tout ce que tu décris sur cette force qui te manque au quotidien.  Je l'ai éprouvé aussi. On ne se reconnaît plus par moment et on se demande si un jour on ira mieux. Oui on évolue mais il faut du temps; chacune chemine à son rythme. Alors n'aie pas honte de ce moment qui t'est donné pour te reposer et te poser. La douleur et l'absence d'Alessio occupe tout ton esprit, tout ton être et il est normal que l'énergie te manque pour faire autre chose. Mais petit pas après petit pas , on avance parfois sans s'en rendre vraiment compte dans de toutes petites choses. Puis jour après jour, on souffre un peu moins, on va mieux et on peut reprendre confiance en la vie, sans jamais oublier son petit.
Je t'envoie tout mon soutien
Bénédicte
Maman de Mathilde, Alice, Eloïse, Bertille née le 12 avril  et décédée le 10 juillet 2004 (trisomie 18) et de Inès.

Marie J.

  • Global Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 5640
Re : comment continuer
« Réponse #11 le: 14 novembre 2016 à 08:59:31 »
Je viens te souhaiter une journée la plus douce possible chère Laurence et peut-être de belles rencontres.
Je t'embrasse fort sans oublier ton Alessio.
Marie
Marie.J bénévole

anne-sophie

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 504
Re : comment continuer
« Réponse #12 le: 14 novembre 2016 à 15:27:43 »
je voulais aussi te saluer ,
ici tu trouveras toujours une main tendu,une lumiere une echo on se sent comprise
des pensees pour ton petit

je me souviens apres le deces de ma fille j'avais cette sensation que tout allait trop vite autour de moi que je  vivais au ralenti,
comme si le temps s'etait arretée ,j'etais dans ma douleur dans ma tristesse dans mes questions et tout autour de moi ce monde qui vivait,
il faut du temps,prends ton temps


je t'embrasse anne-sophie
zélie(petit ange)&tess 12 avril 2013
timothé 2004,inès 2007.
Lily-rose 22 juillet 2016

Bénédicte

  • Global Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 5143
Re : comment continuer
« Réponse #13 le: 17 novembre 2016 à 09:18:54 »
Bonjour Laurence,

Ce petit mot pour venir te retrouver et prendre de tes nouvelles. Te sens tu un peu mieux depuis ton dernier message? N'hésite pas à venir nous dire ce que tu vis quelques soient les émotions que tu traverses.
Je pense bien fort à toi et t'envoie un paquet de bises chaleureuses.
A bientôt
Bénédicte
Maman de Mathilde, Alice, Eloïse, Bertille née le 12 avril  et décédée le 10 juillet 2004 (trisomie 18) et de Inès.

isabelle

  • Global Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 8106
Re : comment continuer
« Réponse #14 le: 22 novembre 2016 à 07:25:31 »
Chère Laurence,

je viens prendre de tes nouvelles....tu as peut-être repris le travail puisque ton arrêt maladie était jusqu'au 20....
en tout cas, je pense bien à toi et à ton petit Alessio, ton bébé d'amour....
j'espère que dans ton entreprise, tout le monde saura se montrer doux et attentif à ton égard....c'est si douloureux de perdre son bébé et il est normal d'être perdu, épuisé, sans énergie, et diminué dans son élan de vie...
alors, prends vraiment soin de toi...et si tu as quelques minutes, surtout viens nous donner de tes nouvelles
 
je t'embrasse bien fort et te souhaite une journée la plus douce possible
en lien de coeur avec toi
Isabelle
Maman d'Aude, Edouard, Hugues, Laurent et Emmanuel, né et décédé le 18 février 2002 (trisomie 18 et hernie du diaphragme, décelés à 12 SA)