Auteur Sujet: Chaïd 2018  (Lu 67 fois)

Soraya

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 107
Chaïd 2018
« le: 02 janvier 2019 à 21:09:17 »
IL Y a un an le 26 décembre 2017, je faisais ce test positif, il était là ce troisième enfant tant désiré et attendu depuis des années, après 1 fausse couche en 2016, une tentative de Fic, une hysteriscopie, une endometriose sévère, le voilà pour nous qui avions tant rêvé d une famille nombreuse.
Et pourtant dès le début, je ne l ai pas senti, malgré la joie, je me sentais effrayé a 38 ans c etait ma dernière chance, de plus mes grossesses ne sont pasde tout repos et je déteste cet état, nausées, vomissements, hypersalivation, du 1er au 9eme mois, donc à  ce moment j ai douté, j avais peur mais je le voulais pour moi et ma famille.
Me voilà donc malade, dehors il fait froid, gris, un peu comme aujourd hui, mais je garde en ligne de mire cet été 2018 où mon 3eme bébé arrivera, où je connaitrais cet état d allégresse extrême que j ai ressenti pour mon fils et ma fille.
Il fallait tenir c etait la dernière grossesse.
Après une première écho qui confirme que mon bébé est bien placé arrive ce 9 février et l écho morphologique , j avais tellement peur que son petit coeur se soit arrêté, mais non il bat bien le problème est ailleurs, là où je ne l aurais jamais imaginé.
La clarté nucale est trop épaisse, la sf est sûre d elle et laisse peut de place au doute, le monde s écroule pour nous, mon mari pleure, moi aussi, elle m.annonce que c est une petite fille, c est pire desolé mais je rêvais d une autre fille, et pourtant au fond de moi je sais que c est un garçon ???
On nous propose l amniosynthese, par conviction religieuse nous savons que nous allons gardé notre enfant, mais le doute est là et nous voulons finalement savoir.
Examen très douloureux, nous attendons les résultats, le téléphone sonne, c est le Dpni, ils veulent nous voir, mauvais signe je le sais.
Notre bébé est trisomie 21 et c est un fils !
Nous sommes en pleurs, désespérés, mais il faut tenir.
Mon mari souhaite une IMG, moi non mais il a peut être raison, rdv est pris je suis encore dans les délais pour une aspiration.
Le lendemain impossible, oui il nous est impossible de décider de la fin de vie de notre fils, là  encore nous tenons, contre les médecins, contre certains membre de nos familles, contre les amis, nous accueillerons notre fils avec sa différence, nous préparons notre fille de 9 ans a la situation, nous nous renseignons sur la t21 rt petit à petit nous nous faisons à  l idée.
Les semaines passent, toujours aussi malade, mais j y crois, nous verrons quand il sera né.
Grossesse surmedicalisée, rdv toutes les semaines, sf ,gynéco, généticien, cardiopediatre et là autre mauvaise nouvelle, il y a un problème avec son coeur, un seul véhicule une opération sera nécessaire des la naissance, on accuse le coup on y croit toujours, on s accroche il est toujours là.
Ce sera Chaïd, martyr en arabe, avec tout ce qu il a surmonté il mérite bien ce titre !!!
Nous sommes en avril, la naissance aura lieu à l hôpital mère enfant de Lyon.
Finalement, non je pourrais accouché à saint Étienne OUF !!
Reste plus qu à  attendre août et son arrivé pour connaître lale niveau de sa trisomie et de ses malformations.
Je ne m investi pas dans cette grossesse, je ne parle pas a mon bébé ou très peu, je veux que ca se termine et vite.
C est ce qui arrive ce 17 mai 2018, écho de routine, plus beaucoup de liquide amniotique, direction les urgences du CHU, confirmation du RCIU, mon bébé ne se nourrit plus, notre liaison ne se fait plus mais son petit coeur bat toujours.
Il cache son visage avec ses mains, que ce fut triste.
Je sens la fin, je me réfugié chez ma maman pour la nuit, je sens mon ventre se dégonflé, et là je lui parle :
" pars Chaïd, si c est trop dur pour toi pars".
Je me lève ce vendredi 18 mai, comment ai-je dormi ???je ne sens plus mon fils, je sais qu il est parti.
Retour aux urgences, et là, la première sf panique et appelle le gynéco qui me confirme ce que je savais déjà !
J ai mal aux triples, je pleure, je veux qu on m ouvre le ventre de suite, mais ce n est pas possible, on m informe de la procédure, ke tiens le coup jusqu à ce dimanche 20 mais où  il a fallu le mettre au monde dans des souffrances inimaginables, je suis dans le déni, je me dit que c est mieux pour lui, que Dieu sait mieux ce qui est bon pour nous, je ne savais pas que ce drame allait me bouleversé autant.
Je l ai vu très rapidement, son papa la caressé,  embrassé couvert et enterré.
J avais peur de mon fils, c est triste.
Je ne me sens pas coupable ni en colère, juste mal dans ma peau, dans mon coeur et dans mon être.
J avais besoin de laisser une trace de notre histoire, de mettre enfin des mots dessus pour ne rien oublier, car 2019 m a éloigné un peu plus de Chaïd, et depuis je replonge.
Cette ambiance hivernale m a rappelé ces premiers moments avec mon fils au creux de moi, il y a tout juste un an, ma tête a oublier mais mon corps non et il me le rappelle.
Je n avais jamais réellement raconter notre histoire, voilà c est fait.
Je reviendrais sur mon accouchement terrible et le retour à  la maison ainsi la boucle sera bouclée !!!

Soraya

« Modifié: 02 janvier 2019 à 23:45:47 par Soraya »
maman de Camire, Bilel et ChaÏd mort né le 20 mai 2018 (T21)

Helen31

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1268
Re : Chaïd 2018
« Réponse #1 le: 03 janvier 2019 à 07:20:57 »
Chère SOraya,

dans la traversée du deuil, il semble important de lire et relire son histoire, comme pour mieux l'intégrer, l'accepter...et ce que tu fais ici. Tu laisses ton histoire avec ton petit Chaïd, sa courte vie dans votre famille.

Chacun fait ce qu'il peut pour traverser cela. Tu nous partage ce que tu as vécu, ce forum est fait pour cela : pouvoir se dire, sans jugements, sans tabous.

J'espère que cela va te permettre de continuer d'avancer dans cette traversée si tortueuse...

Je t'embrasse,

Hélène

Delph77

  • Jr. Member
  • **
  • Messages: 67
Re : Chaïd 2018
« Réponse #2 le: 15 janvier 2019 à 11:39:12 »
Chère Soraya,

Juste JE SUIS DESOLEE et tellement triste pour toi! Je pense fort à toi!

Delphine