Auteur Sujet: Un témoignage de puéricultrices reçu hier...  (Lu 891 fois)

isabelle

  • Global Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 9008
Un témoignage de puéricultrices reçu hier...
« le: 03 Février 2016 à 08:12:34 »
Bonjour à tous,

hier, nous avons reçu ce témoignage et nous avons eu envie de vous le partager car il nous a vraiment touché :

"Un immense bravo à l'équipe de l'association SPAMA pour la création des coffrets à destination des parents endeuillés.
Travaillant dans le cadre de la mort inattendue du nourrisson, ce support nous est d'une aide capitale dans notre prise en charge des familles, les parents repartant avec quelque chose de concret, alors que leur petit bout est mort trop tôt et de manière si violente psychologiquement.
Je garde le souvenir d'une maman les yeux remplis de larmes, me souriant lorsque je lui ai tendu la boite afin de disposer les empreintes de son bébé, nous avons pu y disposer son carnet de santé et la maman a sorti de sa poche la tétine de son bébé...
Merci pour l'aide que vous apportez à ces familles..."


Audrey et Elisabeth, puéricultrices au service Arc en Ciel

Oui, quelles que soient les circonstances autour du décès d'un tout-petit, les parents ont tant besoin d'attention et de délicatesse pour affronter un tel choc...
Ce petit coffret vient dire à sa manière que les soignants sont aussi bouleversés par l'épreuve qui tombe sur les épaules des parents...ce geste tout simple est peut-être comme un peu de baume sur leur coeur explosé de douleur...

MERCI à vous, Audrey et Elisabeth !
Maman d'Aude, Edouard, Hugues, Laurent et Emmanuel, né et décédé le 18 février 2002 (trisomie 18 et hernie du diaphragme, décelés à 12 SA)

Marie J.

  • Global Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 6517
Re : Un témoignage de puéricultrices reçu hier...
« Réponse #1 le: 03 Février 2016 à 09:18:42 »
Merci à Audrey et Elisabeth d'être venues apporter leur témoignage concernant le coffret qui apporte un peu de baume au coeur des parents dans leur immense souffrance.
Oui les soignants sont touchés aussi par la douleur des parents. Merci pour leur accompagnement et leur délicatesse.

Marie

Marie.J bénévole