Auteur Sujet: comment réagir face aux questions  (Lu 3339 fois)

sandrinelaurent

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 248
comment réagir face aux questions
« le: 19 Avril 2014 à 18:48:16 »
En ce moment, depuis 3-4 jours Jules n'arrête pas de poser des questions sur la mort. Je crois que c'est suite à un reportage du JT qu'il n'aurait jamais du voir (je n'étais pas là) sur les personnes qui se faisaient congelés dans l'espoir de revivre un jour...Du coup, Jules demande comment on est quand on est mort, qu'est ce qu'il y a en dessous la tombe?
Est ce que les médecins peuvent nous guérir quand on est mort?
A quel âge on meurt?
Quand on sera mort nous, aura t il d'autres parents?
Sa tombe sera plus grande que celle de Paul...
bref ca n'arrete pas. C'est la 1ère fois qu'il en parle autant, qu'il pose tant de questions. J'y répond, je le rassure comme je peux.
Le jour de "J'écris ton nom" il a dessiné sur le ballon de Paul sa tombe, et nous "qu'est ce que c'est? " bah la tombe de Paul. C'était la 1ère fois aussi qu'il s'exprimait ainsi.
Un peu désemparée, un peu triste...
J'attends vos avis, expériences, conseils toujours aussi précieux.
Sandrine, maman de Jules (16-01-09) et de Paul né le 11-02-13, décédé le 15-02-13

gegeseve

  • Sr. Member
  • ****
  • Messages: 435
Re : comment réagir face aux questions
« Réponse #1 le: 20 Avril 2014 à 09:54:09 »
Bonjour sandrine,

Pour ma part, je dirai qu'il y a deux mondes.
Celui des personnes vivant sur la terre et celui du paradis,  la tombe étant comme un lit où on se repose.
Après je pense qu'il faut le laisser évacuer.  Il a ressenti à sin échelle un grand bouleversement aussi.

Andirano

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 604
Re : comment réagir face aux questions
« Réponse #2 le: 21 Avril 2014 à 00:00:47 »
Bonsoir Sandrine,
C'est très étonnant, Raphaël même chose! Depuis 3-4 jours aussi, des questions quotidiennes sur la mort, sur Noé, sur sa maladie, et pourquoi, et pourquoi lui n'a pas vu Noé, et à quel âge on meurt, à quel âge on est vieux etc... Nous n'avons pas la télé, mais maintenant tu m'inquietes, peut-être qu'il a vu le reportage dont tu parles chez la nounou un midi... Il ne me l'a pas évoqué en tous cas.
Je ne suis pas sûre de pouvoir t'apporter un regard très éclairé sur la situation, puisque je suis un peu comme toi: répondre sans cesse aux questions, même si elles reviennent pour la 200eme fois, rassurer encore et toujours.
Jules et Raphaël ont à peu près le même âge, peut-être y a-t-il un cap vers 4 ans 1/2 - 5 ans où ils portent un nouveau regard sur la mort, la perte de leur petit frère ou sœur?
En tous cas, c'est sûr que ces enfants ne grandissent pas avec la même insouciance que les autres, même si je pense que tous les enfants passent par des phases de questionnement sur la mort.

Suis ton cœur et ton instinct pour lui répondre et "gerer" la situation, c'est à mon sens ce qu'il y a de mieux à faire.

Bises.

Diane
Maman de Raphaël (2009), Noé (né et décédé le 14 octobre 2011) et Victor (2013)

isabelle

  • Global Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 9002
Re : comment réagir face aux questions
« Réponse #3 le: 22 Avril 2014 à 09:47:45 »
Coucou Sandrine
et aussi, coucou à toi, Diane….

c'est un sujet bien déroutant que vous venez d'ouvrir ici….et c'est super de l'avoir fait car cela pourra surement venir aider d'autres parents….comme elles sont profondes, les questions des petits et tellement désarmantes pour nous….
je comprends que tu sois triste, Sandrine….comment répondre à ton grand sur le mystère de la mort….et puis, on voudrait tellement épargner à nos enfants les épreuves de la vie…

je n'ai pas d'expérience à vous faire partager, n'ayant que des grands au moment du décès d'Emmanuel….mais j'ai été chercher dans une bibliographie ces deux livres dont on m'a souvent parlé….
bien sûr, ce ne sont que des suggestions mais cela peut peut-être vous aider, l'une et l'autre, pour essayer de trouver quelques pistes de réponses…
j'espère que d'autres parents pourront aussi vous apporter leurs vécus sur un sujet aussi important.  

je vous embrasse toutes les deux bien fort…
surtout venez nous apporter vos éclairages et ce qui vous a aidé à accompagner vos ainés

Isabelle

La mort
Michel et Isabelle HANUS, Nathan, 2008.
Ouvrage à destination des parents, ce guide pratique est conçu pour les aider à parler de la mort avec leurs enfants lorsqu’un proche est gravement malade ou décède. Il apporte des réponses claires accessibles et adaptées à l’âge de l’enfant. Des questions d’enfants sont analysées à la fin de chaque chapitre.

Les questions des tout-petits sur la mort
Marie AUBINAIS, DANKERLEROUX, Anouk RICARD, Bayard Jeunesse, 2010
Six questions ouvrent un dialogue entre enfant et adulte, représentés sous forme d’oiseaux : Pourquoi ça existe la mort ? Pourquoi on vit si après on meurt ?… Elles sont chacune suivies d’un conte ouvrant la porte à l’imaginaire et à la réflexion.
« Modifié: 22 Avril 2014 à 09:51:13 par isabelle »
Maman d'Aude, Edouard, Hugues, Laurent et Emmanuel, né et décédé le 18 février 2002 (trisomie 18 et hernie du diaphragme, décelés à 12 SA)

sandrinelaurent

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 248
Re : comment réagir face aux questions
« Réponse #4 le: 22 Avril 2014 à 18:40:35 »
Merci à tous pour vos pistes et éclairages.
Je prends note du 2ème livre, Isabelle, car s'il y a des contes...ça m'intéresse.
Des bises
Sandrine, maman de Jules (16-01-09) et de Paul né le 11-02-13, décédé le 15-02-13

isabelle

  • Global Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 9002
Re : comment réagir face aux questions
« Réponse #5 le: 24 Avril 2014 à 10:16:08 »
Oui, Sandrine, bien sûr…les contes font tellement partie de ta vie…
il y a aussi un conte africain très doux qui s'appelle Falikou…tu trouveras ses références sur notre site…
et puis, peut-être qu'un jour, tu écriras aussi d'autres contes…ceux qui auront du sens pour toi…. ;)
en lien de coeur avec toi
Isabelle
Maman d'Aude, Edouard, Hugues, Laurent et Emmanuel, né et décédé le 18 février 2002 (trisomie 18 et hernie du diaphragme, décelés à 12 SA)

patricia

  • Newbie
  • *
  • Messages: 10
Re : comment réagir face aux questions
« Réponse #6 le: 24 Avril 2014 à 19:18:33 »
bonsoir Sandrine,
les questions des enfants nous placent souvent devant des réponses qu'on a pas toujours ou difficiles à dire. (quelque soit les sujets)
les questions de Jules, sont très simples, pleines de "bon sens" même si à nous "adultes" elles nous paraissent un peu bizarres... peut être a t il besoin d'être juste rassuré, que tu lui parles de Paul, c'est peut être sa façon à lui d'exprimer son ressenti, sa peine ?
en tout cas, il semble avoir  des choses à partager, et je pense que c'est plutôt sain (même si éprouvant pour toi, j'entends bien !). Par ses questions, il vous offre peut être une "chance" de reparler de ce petit frère, et peut être d'une certaine façon d'avancer avec lui, en tant que parent, il essaie peut être de vous ouvrir une voie.
On a beau protéger ses enfants de reportages, ils tomberont de toute façon un jour ou un autre sur des faits, l'actualité qui forcément feront échos à leur vécu... la vie est ainsi. On ne peut pas être toujours derrière eux, mais à nous de les accompagner comme tu le fais.
je pense aussi, que les enfants ayant perdu un frère, sœur, parents, ont une acuité parfois fine, un autre regard que les autres... ils se construisent aussi autour de cela. ce drame fera parti de leur histoire familial.
je me permet toutes ces réflexions, qui sont les miennes à la lecture de ton témoignage, mais bien sur elles n'engagent que moi

sincèrement,
je t'embrasse fort et t'apporte tout mon soutien
Patricia
Patricia
maman de Marie (16 ans), Julie(10 ans) et Inès (avril 2002/atteinte du syndrome de charges)

sandrinelaurent

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 248
Re : comment réagir face aux questions
« Réponse #7 le: 24 Avril 2014 à 19:46:15 »
Je regarderais les références avec attention, surtout ce conte africain, ca me plait bien..
Oui Patricia moi aussi je trouve très sain qu'il en parle et peut etre qu'il essaie d'ouvrir une voie en effet.
Car parallèlement il me demande comment on fait les bébés, si je pourrais en avoir un autre dans mon ventre, qui n'ira pas au cimetière celui-là...qu'il aimerait bien avoir un frère ou une soeur.
Il me tend des perches mais c'est dur. J'y pense forcément parfois à une autre grossesse mais j'ai trop peur de trahir Paul, je ne sais pas comment expliquer ce sentiment et aussi que les gens croient que ma tristesse est enterrée...
Et puis surtout il faut etre 2 et ça mon mari ne veut pas entendre parler d'un autre enfant.
Sandrine, maman de Jules (16-01-09) et de Paul né le 11-02-13, décédé le 15-02-13

patricia

  • Newbie
  • *
  • Messages: 10
Re : comment réagir face aux questions
« Réponse #8 le: 24 Avril 2014 à 21:06:01 »
je suis très touchée par ce que tu écris et éprouve et partage vraiment tes émotions.
et en même temps, je souris car ton fils a vraiment compris beaucoup de choses... les enfants sont des vrais "buvards" (pardon pour ce terme, pas trop poétique) mais ils absorbent tout ce qui se passe et il a du percevoir certains de tes questionnements... et te les renvoie. quelle finesse... et ce qui est bien c'est que tu t'en rendes compte.
j'ai ressenti cette "trahison" que tu évoques à l'idée d'un autre enfant, j'ai pleuré à la maternité quelques jours après la naissance de Julie, qui est née à peine 2 ans après Inès. J'en avais gros sur le cœur, avec cette sensation, oui, comme tu l'écris de la trahir, de la laisser tomber en me tournant vers une autre vie... j'ai pu l'exprimer à la psychologue du service mater. juste avant de partir, j'avais besoin de déposer cela.
je ne vais pas te convaincre que non, tu ne le trahirais pas... c'est toi qui vivra tes émotions et y mettra tes propres pensées... pour poursuivre ton parcours.
je te souhaite de pouvoir partager toutes ces émotions, ces questions avec ton mari aussi et surtout !... il doit surement avoir beaucoup de choses à dire.. ce n'est pas facile non plus pour les papas.
très bonne soirée à toi
sincèrement
Patricia
Patricia
maman de Marie (16 ans), Julie(10 ans) et Inès (avril 2002/atteinte du syndrome de charges)

helene31

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 620
Re : comment réagir face aux questions
« Réponse #9 le: 24 Avril 2014 à 22:19:33 »
Bonsoir Sandrine,

merci pour ce fil de discussion...c'est vrai que les enfants ont des questions brutales et même crues mais il est vrai aussi que ces questions me semblent normales de la part d'un enfant lorsqu'il a vécu un deuil si proche...et je trouve ça plutôt sain...c'est plutôt important qu'il ait un espace ou il puisse en parler et poser ses questions...mon fils à 4ans et demi et me pose des questions sur la mort par période, j'essaie d'y répondre simplement mais sans aller trop loin non plus...je me dis qu'il n'a pas encore besoin de tout savoir et que s'il a besoin de plus, il nous le demandera...j'essaie de ne pas devancer ses besoins tout en répondant...tu vois ??  ;)
Je trouve que les contes sont une bonne idée, cela est une bonne idée d'aborder le sujet en douceur...

L'autre jour mon fils me dit " Tu sais maman, quand on est super âgé, et bien on meurt et on va dans un tombeau avec des jolis fleurs dessus!
moi : ah d'accord...
Lui : et toi tu es âgée comment maman?
moi : je suis plutôt jeune  ;)
lui : donc tu iras plus tard dans ton tombeau et après ce sera moi!

Et lui qui repart content de cette fameuse conversation...j'ai soigneusement évité d'extérioriser la petite voix dans ma tête qui hurlait :" toi il est hors de question que tu ailles dans un tombeau!!!" Et je lui ait sourit en lui disant qu'il avait raison, mais qu'on avait encore du temps devant nous!

Cette petite histoire (vraie!!!) pour dire que j'essaie d'accueillir ces moments le plus paisiblement possible...même si cela peut éprouver nos coeurs de maman!!

J'espère que ton petit Jules va bien ;-)

je t'embrasse

Hélène

sandrinelaurent

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 248
Re : comment réagir face aux questions
« Réponse #10 le: 24 Mai 2014 à 16:23:04 »
Forcément aujourd'hui les questions ressurgissent face au dèces de mon gd père. JUles depuis qq jours avait bien compris car il savait que Pépé ne mangeait plus et ne buvait plus et il avait cette phrase étonnante et lucide pour un garçon de 5 ans "je crois qu'il se laisse mourir". Et c'était tout à fait ça, plus de gout en la vie. Il a dit aussi que lui il était vieux et donc c'était normal. A l'annonce du deces il a vu ma tristesse et est resté muet et immobile pdt plusieurs minutes, longues minutes puis il m'a sauté dans les bras. Je pense qu'il est une nouvelle fois choqué et je regrette de lui imposer tout ça, en peu de temps, il a du poids sur ses épaules déjà à 5 ans.
Sandrine, maman de Jules (16-01-09) et de Paul né le 11-02-13, décédé le 15-02-13

damebea1975

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 885
Re : comment réagir face aux questions
« Réponse #11 le: 25 Mai 2014 à 18:19:39 »
oh Sandrine... te voilà bien émue face au désarroi de Jules.
Il voit sa maman souffrir et c'est compliqué pour lui.
A son âge, on imagine que maman est forte, toute puissance... ils nous voient un peu comme un super-héros.
C'est très déroutant pour lui de réaliser, alors qu'il n'a que 5 ans, que maman aussi a des faiblesses, des fragilités.

Courage à tous les deux.

Béatrice.
« Modifié: 03 Juin 2014 à 18:28:05 par damebea1975 »
Béatrice
Maman de quatre princesses : Chloé 30-06-1998, Amandine 28-05-2001, Juliette 06-02-2005 et Bérénice 29-03-2010/02-04-2010 (Trisomie 18 diagnostiquée après la naissance) et d'un petit prince : Félicien 16-06-2011

Bénédicte

  • Global Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 5143
Re : comment réagir face aux questions
« Réponse #12 le: 01 Juin 2014 à 10:48:12 »
Bonjour Sandrine,

Ton fils a eu des mots justes et a vite compris ce qui se passait pour ton grand père! Il vit plusieurs situations douloureuses et il lui est difficile de te voir triste. Ma fille ainée a vécu aussi plusieurs décès assez rapprochés. Ca n'est jamais évident. Je crois qu'il faut rester vigileant à ce que les enfants puissent aussi exprimer leur difficultés, leurs questions face à ces situations. Si nous leur laissons la possibilité de le faire c'est déjà beaucoup, quitte si c'est trop compliqué à d'autres moments de se faire aider par un proche,  un tiers, qui pourra entendre la souffrance de l'enfant. Je comprends que tu aimerais éviter cela à ton enfant mais nous ne pouvons leur éviter certaines épreuves. En revanche comme tu le montres aussi , nous pouvons par notre attention, les aider à les traverser.

Je t'embrasse,
Bénédicte
Maman de Mathilde, Alice, Eloïse, Bertille née le 12 avril  et décédée le 10 juillet 2004 (trisomie 18) et de Inès.

Marie J.

  • Global Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 6511
Re : comment réagir face aux questions
« Réponse #13 le: 02 Juin 2014 à 10:19:59 »
Bonjour Sandrine,

Oui pour ton petit bonhomme c'est dur d'être confronté à la mort si petit et de voir sa maman si triste.
Je trouve très juste ce que dit Bénédicte : quand on ne peut éviter la dure réalité des évènements de l'existence, on peut l'aider à les traverser. 
Mais oui, que c'est difficile à vivre.

Je te souhaite une belle journée et t'embrasse bien fort.
Marie
Marie.J bénévole