Auteur Sujet: Entre joie et douleur?  (Lu 4657 fois)

Marie J.

  • Global Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 6273
Re : Entre joie et douleur?
« Réponse #15 le: 23 Avril 2013 à 10:10:58 »
Bonjour Gérald,

Ces angoisses sont bien épuisantes pour toi.

Nous faisons de notre mieux pour te porter mais ne pourrais-tu pas rencontrer un professionnel qui pourrait t'aider à en parler ?
La naissance de Potiron arrive et tu voudrais tellement être bien pour l'accueillir et entourer ton épouse de ton mieux.

Nous sommes toujours là à tes côtés, sois-en certain.
Je t'embrasse fort.
Marie
Marie.J bénévole

ReMadCo

  • Sr. Member
  • ****
  • Messages: 290
Re : Entre joie et douleur?
« Réponse #16 le: 23 Avril 2013 à 11:58:14 »
Oui je pense comme Marie que pour accueillir ton bébé le plus sereinement possible tu devrais peut être en parler à quelqu'un... Peut être demander à l'hopital où est suivie ta femme s'ils n'ont pas un psychologue à qui tu pourrais te confier ? Il t'aiderai surement mieux que nous et ce serai du face à face ...
Bon courage et nous pensons bien à vous !
Madeleine
Maman de Colombe, née et décédée 2010 (syndrome de Turner), Alix (2011), Isaure (2013) et Domitille (2014).

isabelle

  • Global Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 8829
Re : Entre joie et douleur?
« Réponse #17 le: 24 Avril 2013 à 09:22:29 »
Coucou Gérald,

hier, je venais de t'écrire un long message quand il a disparu au moment de le mettre en ligne....ça m'a énervé....et puis, j'ai vu que d'autres mamans étaient venues te répondre et t'apporter du soutien....
ouf !!! heureusement que nous formons une grande famille.... ;)

je comprends que tu sois perturbé en ce moment....en moins d'un an, tu auras vécu tant d'émotions que tout se bouscule en toi...du coup, tu te sens un peu perdu et tu as peur....peur de cet avenir tout proche avec l'arrivée de petit Potiron....peur de ne pas savoir bien l'accueillir...peur qu'il arrive encore quelque chose....

je pense que ce sont des angoisses bien normales pour un papa déjà éprouvé....
laisse venir les jours comme ils sont
prends un jour à la fois
ne te laisse pas envahir par toutes ces émotions et regarde chaque jour comme unique à vivre...

et puis, tu pourras aimer ton petit Potiron de tout ton coeur sans que ton amour pour Marie ne faiblisse....le coeur d'un papa grandit avec le nombre de ses enfants..Il y a de la place pour chacun....

à très vite, Gérald
Isabelle

Maman d'Aude, Edouard, Hugues, Laurent et Emmanuel, né et décédé le 18 février 2002 (trisomie 18 et hernie du diaphragme, décelés à 12 SA)

gegeseve

  • Sr. Member
  • ****
  • Messages: 435
Re : Entre joie et douleur?
« Réponse #18 le: 24 Avril 2013 à 23:55:04 »
 :-*Merci Isabelle et merci à tous pour votre soutien.
J'essaie de retrouver un bien être meilleur!
Ce qui me chagrine ce soir c'est l'absence de mon chien youki, un jack russel terrier que j'ai dû me séparer car un petit incident avec valentin était survenu quelques jours à peine après le décès de marie. J'étais déjà en état de choc du coup je n'ai pensé qu'à une chose "protéger mes enfants".Avec le recul, il m'arrive de regretter ce choix car c'était un bon chien sans doute lui aussi perturbé par tout le stress généré à l'époque autour de marie.
J'aimerais des fois qu'il soit là pour m'aider car je comptais sur lui pour traverver cette dure épreuve.
Merci pour votre écoute.Bisous.gérald. :-*

Bénédicte

  • Global Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 5143
Re : Entre joie et douleur?
« Réponse #19 le: 28 Avril 2013 à 21:31:23 »
Juste ce petit mot Gérald pour venir t'encourager dans ces moments où ton quotidien n'est pas facile. C'est vrai qu'un animal de compagnie peut apporter un certain réconfort dans des passes de creux. Tu as fait ce qui te semblait le mieux vis à vis de ton chien au moment où c'est produit l'incident, même si aujourd'hui tu nourris quelques regrets.

J'espère que ta femme va mieux et que ses contractions se sont estompées. Bon début de semaine et bonne reprise à tes enfants.
Bises, Bénédicte.

Maman de Mathilde, Alice, Eloïse, Bertille née le 12 avril  et décédée le 10 juillet 2004 (trisomie 18) et de Inès.

damebea1975

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 885
Re : Entre joie et douleur?
« Réponse #20 le: 30 Avril 2013 à 11:06:15 »
Bonjour Gérald,

Après le décès de Bérénice, j'ai suivi une psychothérapie.
Un jour, le thérapeute m'a dit qqchose qui m'a aidée :
"Vous devez lui donner sa place.
- Mais elle a sa place, elle est ma 4è petite fille.
- Oui, mais sa juste place : la même que celle de ses s?urs : ni plus importante, ni moins importante. SA place de 4è enfant de votre famille."

et là j'ai compris que Bérénice devait prendre sa place, peu à peu dans notre famille comme chaque enfant qui arrive dans une famille, sans prendre toute la place. Il a fallu du temps, encore des réflexions et de la remise en question, mais je pense aujourd'hui y être parvenue.

Courage sur ce chemin.

Béatrice.
Béatrice
Maman de quatre princesses : Chloé 30-06-1998, Amandine 28-05-2001, Juliette 06-02-2005 et Bérénice 29-03-2010/02-04-2010 (Trisomie 18 diagnostiquée après la naissance) et d'un petit prince : Félicien 16-06-2011

gegeseve

  • Sr. Member
  • ****
  • Messages: 435
Re : Entre joie et douleur?
« Réponse #21 le: 30 Avril 2013 à 23:08:27 »
Bonsoir, la place de Marie?

C'est une bonne question?
Marie est mon 3éme enfant, Théo est le premier et Valentin le deuxième. Viendra ensuite en 4éme Potiron ou Potirone?
La vraie place de Marie aujourd'hui je ne sais plus trop ou plutôt si je sais, elle est mon troisième enfant mais elle a pris trop d'importance dans mes pensées sans doute à cause de l'injustice du sort qui lui a ét réservé!
Alors du coup je suis plus nerveux envers mes enfants présents et mon épouse!
Je regrette les moments où je perds patience.
Je me dois de décompresser et de lâcher prise, Potiron va bientôt arriver puisque nous sommes à 34semaines.
Potiron est toujours plein de vitalité, ce qui fatigue pas mal mon épouse.
Je m'en veux parfois de ne pas assurer à 100% pour aider au mieux mon épouse, par moment en dehors du fait que j'ai été malade, je pense faire un blocage et me frustrer en vue de l'accouchement qui va arriver!
J'espère tellement avoir une deuxième fille mais bon ça c'est déjà décidé depuis longtemps, j'ai peur aussi que potiron s'il s'agit d'un garçon ressente que je souhaitais une fille et quelques fois de rage de ne pas avoir Marie je pense de travers alors qu'au fond de moi même si c'est un garçon, il sera ma chair,mon sang et il sera mon quatrième enfant.
Bon allez je vais tout faire pour arrêter ces questions qui ne riment à rien!
Je vous embrasse bien fort et merci de votre soutien.Bisous.Gérald.

isabelle

  • Global Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 8829
Re : Entre joie et douleur?
« Réponse #22 le: 01 Mai 2013 à 10:39:06 »
Bonjour Gérald,
ces questions ne riment pas à rien....elles sont même super importantes...

tu as bien senti combien la place de Marie est immense dans ton coeur de papa...
et oui, on peut comprendre que tu aurais aimé avoir une autre fille....mais voilà, la vie en a décidé autrement...et tu dois cheminer avec chacun de tes enfants bien à sa place....

c'est ton chemin de papa qui a été chahuté et il en faut du temps et de la patience pour que toutes ces émotions se posent un peu et que tu retrouves un peu de calme intérieur....

pas de panique ! tu avances....
prends juste un jour à la fois et tu verras que tu sauras accueillir avec toute la force de ton amour ton petit Potiron quand il montrera le bout de son nez...

belle journée en famille, sous le soleil du Nord
Isabelle
Maman d'Aude, Edouard, Hugues, Laurent et Emmanuel, né et décédé le 18 février 2002 (trisomie 18 et hernie du diaphragme, décelés à 12 SA)

gegeseve

  • Sr. Member
  • ****
  • Messages: 435
Re : Entre joie et douleur?
« Réponse #23 le: 02 Mai 2013 à 23:51:53 »
Bonsoir diane je vois que tu es en ligne, j' en profite donc pour te faire un coucou.
Ce soir je me demande quand ce deuil se terminera?
Cela semble si long et je souhaite que mon esprit soit en paix avec moi même sur cette terre, que cette douleur parte et comme Marie reposer en paix , elle là haut et moi en bas sur cette terre!
La naissance de potiron approche a grand pas et mon deuil n'est pas fini alors vais-je pouvoir accueillir sereinement et surtout suis-je prêt?
Comment ai je pu penser si c'est un garçon je n'en veux pas! Je m'excuse d'avance pour les personnes que ça pourraient heurter,  je pense a martine notamment que j' apprécie beaucoup.
Merci pour cette formidable chaîne de solidarité. Bisous a tous et toutes.

Benoit et Marie-Em

  • Sr. Member
  • ****
  • Messages: 406
Re : Entre joie et douleur?
« Réponse #24 le: 03 Mai 2013 à 08:31:24 »
Cher Gérald,

Surtout ne t'inquiète pas de tes propos et de tes pensées. Nous savons tous à quel point ici le deuil est un chemin propre à chaque parent et à chaque histoire.
Je dirais même que ta réaction est tout a fait normale, tu as tellement envie d'une fille, surtout après 2 garçons et après votre histoire si particulière avec Marie.

Cet enfant sera votre 4°, 2° fille ou 3° garçon, certainement que tu ressentiras pleins de sentiments très ambigus au moment de la naissance: joie et tristesse à la fois tout cela mélangé. Quoi qu'il arrive sache que nous sommes là sur ce chemin avec toi.

Je t'embrasse

Marie-Emilie
Marie-Emilie et Benoît parents de Joséphine, née sans vie le 13 septembre 2010 (trisomie 18), et de Jacques 23/04/18 et arrivé dans notre famille le 18/01/19

Andirano

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 604
Re : Entre joie et douleur?
« Réponse #25 le: 03 Mai 2013 à 09:10:00 »
Bonjour Gerald,

Excuse moi de ne pas avoir vu ton petit coucou en direct hier soir  :-[

Tes questions, tes réflexions ne riment PAS à rien, comme le dit si justement Isabelle. Au contraire, il est vraiment important d'exprimer ce que tu ressens, les questions que tu te poses, même si certaines restent sans réponse, car les enfouir ne ferait qu'accentuer ton mal-être le jour où elles resurgiront.

J'aurais envie de te dire de ne pas te mettre la pression pour finir ton deuil, et encore moins avant la naissance de Potiron. Marie n'est même pas décédée depuis un an, c'est encore tout récent pour ton coeur de papa, c'est si peu de temps à l'échelle d'une vie. Prends le temps de cheminer, autant de temps que nécessaire. L'histoire de Marie et l'histoire de Potiron se vivront en parallèle. Et je suis certaine que ton coeur saura autant se consacrer à Marie, qu'à Potiron, qu'à Théo et Valentin. De façons différentes, mais tu les aimeras autant.

Tu sais, je suis enceinte d'à peu près autant que ta femme (quelques jours de différence je crois), Noé est décédé il y a un peu plus de 18 mois, et j'estime ne pas avoir terminé mon deuil. Je ne sais même pas s'il se terminera complètement un jour... Alors certes, je vais mieux aujourd'hui. La douleur s'apaise, les larmes se font beaucoup plus rares, ce deuil n'est plus un fardeau aussi lourd à porter. Mais le manque de mon bébé est toujours là, je pense à lui tous les jours. Et il m'arrive d'avoir des "rechutes", des retours de vagues de tristesse, qui durent de quelques heures à quelques jours. Puis le moral remonte... J'accepte ces variations, ces phases. Elles font partie de moi maintenant.
Et parallèlement à tout cela, j'attends mon troisième bébé avec bonheur, même dans les moments où Noé me manque douloureusement. Je pense que l'accouchement va se faire dans beaucoup d'émotion, en particulier passées les 28 premières minutes, où je pense que je ne pourrai m'empêcher de prendre conscience que "tout ce que ce bébé va vivre à partir de maintenant, Noé ne l'aura jamais vécu". Mais encore une fois, mes émotions seront ce qu'elle seront, et tant pis si elles ne sont pas "conventionnelles".

Je trouve ton titre "entre joie et douleur" très pertinent, car il décrit bien ce mélange de sentiments a priori incompatibles que nous ressentons lorsque nous avons connu la mort de notre enfant, et en même temps la joie de nouveaux projets de vie qui nous portent.

Je t'embrasse.

Diane
Maman de Raphaël (2009), Noé (né et décédé le 14 octobre 2011) et Victor (2013)

Bénédicte

  • Global Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 5143
Re : Entre joie et douleur?
« Réponse #26 le: 04 Mai 2013 à 09:17:56 »
Bonjour Gérald,

Pour rebondir sur ce que t'a dit Diane, je crois que personne ne peut dire à l'avance combien de temps durera son  temps de deuil. Le décès  de Marie est encore si récent qu'effectivement il me semble bien normal que tu penses encore si fort à elle et que tu te poses des questions sur l'accouchement , tes réactions si c'est un garçon et pas une fille.
Sois doux avec toi même Gérald, ton amour de papa est là il n'a pas failli, tu sauras aimer cet enfant dont la naissance approche, qu'il soit Potiron ou Potirone .
Transmet mon amitié à ton épouse,
Je t'embrasse,
Bénédicte
Maman de Mathilde, Alice, Eloïse, Bertille née le 12 avril  et décédée le 10 juillet 2004 (trisomie 18) et de Inès.

Benoit et Marie-Em

  • Sr. Member
  • ****
  • Messages: 406
Re : Entre joie et douleur?
« Réponse #27 le: 07 Mai 2013 à 09:08:14 »
Cher Gérald,

Comment vas tu aujourd'hui ? Tes angoisses se sont elles un peu apaisée ces temps ci ? As tu trouvé une personne à qui parler ?

Nous gardons Marie dans nos coeurs et dans nos pensées, sans oublier Théo et Valentin.

Je t'embrasse bien fort, ainsi que ta femme (sans oublier potiron)

Marie Emilie
Marie-Emilie et Benoît parents de Joséphine, née sans vie le 13 septembre 2010 (trisomie 18), et de Jacques 23/04/18 et arrivé dans notre famille le 18/01/19