Soins palliatifs et accompagnement en maternité

Pour le soutien et l’accompagnement de parents => Quand d'autres sentiments sont ressentis..... => Discussion démarrée par: isabelle le 14 Novembre 2012 à 09:29:44

Titre: Tristesse et chagrin devant les guirlandes de Noel....
Posté par: isabelle le 14 Novembre 2012 à 09:29:44
En ce moment, avec les décorations de Noel qui sortent partout dans nos villes, j'avais envie d'ouvrir ce petit message pour tous ceux dont le coeur est bouleversé par le décès d'un tout-petit...

c'est une période très difficile à vivre...

cette joie que l'on ne peut pas recevoir, partager, accepter...tant la douleur nous étreint le coeur...

j'ai une pensée particulière pour Martine....tu avais tant de projets pour ton petit-fils....je pense très fort à toi et t'envoie tout mon soutien encore aujourd'hui

en lien de coeur avec chacun et main dans la main tous ensemble
Isabelle
Titre: Re : Tristesse et chagrin devant les guirlandes de Noel....
Posté par: MARTINE62 le 14 Novembre 2012 à 10:16:39
Merci isabelle .. de penser à moi

noel .. je ne sais comment faire .. je recherche un petit nounours bleu .. ma fille n'aime pas les anges par rapport à ce qu'ils représentent .. je voudrais marquer dessus le prénom de nathan pour qu'il soit avec nous
est ce une bonne idée .. je pense qu'elle va craquer à noel ..
j'ai tellement peur

il y a une semaine au super marché ... une dame devant moi disait qu'elle gardait son bon d'achat pour noel .. elle avait 6 petits enfants .. et ça allait en s'augmentant .. elle se plaignait..
je me suis retenue de lui répondre moi je n'en ai qu'un .. et c'est un ange

je vais lui acheter des figurines .. mais j'avoue que pour l'instant je n'ai pas eu le courage de franchir l'entrée du magasin de jeux
je vais le faire pour moi et ma fille ... j'ai compris que ça elle ne pourrait pas
par contre on va voir ensemble pour mettre un beau sapin ...

qu'il va être triste ce noel ...
je voudrais être en 2013 ..

bises et courages à toutes ..; vous êtes des mamans courages ... isabelle vous êtes exceptionnelle en gentillesse et en courage ... soutenir les autres alors que vous aussi vous souffrez ..





Titre: Re : Tristesse et chagrin devant les guirlandes de Noel....
Posté par: isabelle le 16 Novembre 2012 à 17:50:17
Martine, ton message est bien émouvant....

oh, oui, que c'est très dur d'entendre les gens se plaindre de leurs enfants ou petits-enfants parce qu'ils sont fatigants, bruyants, pas obéissants, trop nombreux....que sais-je ?

s'ils connaissaient vraiment leur bonheur ?
et s'ils savaient le malheur d'en perdre un...?

je comprends tellement, Martine, que la remarque de cette dame t'ait fait bondir....
les premiers temps après le décès d'Emmanuel, je fuyais les grandes surfaces quand un bébé pleurait et que les parents ne faisaient rien pour le consoler...je ne supportais pas les pleurs d'un petit....

je vois que tu as plein d'idées pour ton petit Nathan....toutes sont bonnes, pourvu que ce soit ça qui te fasse plaisir et que ta fille est d'accord....
oui, peut-être, elle va craquer à Noel....mais elle sait que tu seras là pour la consoler et la soutenir...on ne peut pas échapper à ces moments si durs...l'important, c'est de ne pas les vivre seule....si elle est entourée d'amour et de tendresse, elle saura sortir de ce moment difficile...n'aie pas peur...
à très vite, Martine...
toi aussi, tu es une mamie et une maman formidable...j'en connais qui auraient bien aimé être entourées comme tu le fais auprès de ta fille  :)
je t'embrasse bien fort
Isabelle
Titre: Re : Tristesse et chagrin devant les guirlandes de Noel....
Posté par: MARTINE62 le 16 Novembre 2012 à 20:26:42
bonsoir isabelle

j'ai commandé cette semaine un joli nounours bleu qui aura un petit bavoir blanc avec nathan brodé ...

je le mettrai dans notre sapin

il sera là avec nous .. en pensée


vous aussi vous avez un "petit coeur" qui est très loin de vous ...
10 ans déjà ...j'imagine qu'à tout moment il est prêt de vous ..
et surtout dans ces dates si difficiles
Titre: Re : Tristesse et chagrin devant les guirlandes de Noel....
Posté par: Benoit et Marie-Em le 17 Novembre 2012 à 13:00:04
Oh oui Isabelle comme tu as raison de parler de tristesse devant les guirlandes de Noël.

Je dois avouer que c'est devenu une période très difficile à vivre et que j'essaie de fuir, surtout que dans nos 2 familles il y a des enfants.
Je fais quand même des cadeaux mais le coeur n'y est pas vraiment.
L'année dernière nous avions passé Noël dans un couvent, c'était vraiment une chouette expérience. Une retraite à 2 sans enfants partout, tout en redonnant à cette fête son caractère premier. Les soeurs étaient vraiment chouette et les autres personnes avec qui nous étions ont rendu ce Noël plus vrai.
Nous avons ressenti une vraie solidarité et ce petit moment de pause et de réflexion nous avait fait beaucoup de bien.
Cette années les choses sont encore un peu floue, mais heureusement nous allons "échapper" à la grosse réunion familiale, bien que je sois déçue de rater les marrons et les gaufres home made de ma grand-mère (un pur régal), c'est un soulagement pour moi de ne pas avoir à faire bonne figure.
Je préfère voir chaque personne séparément et être bien plutôt que tout le monde ensemble et être malheureuse.

Et nous aussi envisageons de mettre un petit quelque chose pour rappeler Noël sur la tombe de Joséphine. Après tout nos enfants seront à la fête avec nous, à leur façon !

Marie-Emilie
Titre: Re : Tristesse et chagrin devant les guirlandes de Noel....
Posté par: HélèneTh le 17 Novembre 2012 à 17:52:56
Oh oui Noël est une période si sensible!
Fête d'une naissance, fête pour les enfants, ... et tout ce déballage de consommation.
J'appréhende encore, même 4 ans après.
Et je te rejoins Marie-Emilie dans ce besoin de retrait à ce moment-là. Je le comprends vraiment le bien que vous avez dû ressentir toi et Benoît lors de ce temps de Noël dans ce couvent. Après deux "expériences" plutôt douloureuses et mauvaises de Noël en famille, je vais chercher à le vivre différemment cette année. J'y laisse trop de plume à ne rien laisser paraître parmi des personnes si peu empathiques.
Et pour te répondre Martine, oh oui que c'est agressif d'entendre les plaintes des autres sur leurs enfants ou petits-enfants!
Comme toi je ne pouvais rentrer dans un magasin le 1° Noël, trop douloureux. Du coup j'avais fait cette année-là tous les cadeaux pour les enfants de la famille par correspondance, même si faire les paquets cadeau après a été difficile.
Fais ce qui a du sens pour toi et ta fille. Et peut-être une personne proche autour de toi peut t'accompagner.
Noël est aussi la fête de nos petits "anges", chacun le composant comme il le souhaite.

Bises chaleureuses

Hélène
Titre: Re : Tristesse et chagrin devant les guirlandes de Noel....
Posté par: isabelle le 18 Novembre 2012 à 09:42:52
C'est important que chacun puisse vivre ce temps-là comme il le souhaite....

Martine, je trouve ton idée de petit nounours bleu très douce....oui, ce sera un moment difficile...alors toutes les idées pour apaiser ton coeur sont bonnes à prendre....
il y a dix ans, c'est une bougie que j'avais allumé pour symboliser la présence de mon petit Emmanuel...et du coup, j'ai gardé cette habitude....les enfants le savent et le comprennent de l'intérieur....

Marie-Emilie, peut-être que tu pourrais passer voir ta grand-mère juste avant Noel pour aller gouter chez elle ses trésors culinaires, si tu es proche d'elle  ;)
c'est important de pouvoir continuer à garder ces merveilleuses habitudes...peut-être que ta grand-mère serait aussi contente d'avoir un moment privilégié avec toi...

à très vite à chacun, pour d'autres idées à partager ici
en lien de coeur avec vous tous
Isabelle
Titre: Re : Tristesse et chagrin devant les guirlandes de Noel....
Posté par: Little fairy le 19 Novembre 2012 à 19:21:46
Oh oui, c'est vrai qu'il est dure ce premier Noel...
Pour ma part, j'étais dans ma belle famille l'an dernier et forcement au moment de porter un toast, avant d'ouvrir tous les cadeaux je me suis effondrée en larmes... eux avez tant de joies, de bonheurs à être tous ensemble mais pour moi/nous il manquait l'essentiel...mon essentiel...ma petite fille...

Alors, avec mon mari, nous sommes allés allumer une bougie devant le faire part d'Emmanuelle (on avait demandé à mes beaux parents de le ressortir du tiroir où il était déjà rangé car pour nous après seulement 5 mois, on avait encore besoin de voir des "traces" de notre enfant dans cette maison, comme pour ne pas oublier qu'Emmanuelle  malgré sa courte vie était pour toujours avec nous dans les moments de joies familiales).
Faire ce petit geste m'a beaucoup apaisé et j'ai bien l'intention de le refaire cette année... mais ça sera encore plus facile puisque on sera dans ma famille!

Alors oui, il nous faut être inventive pour trouver ce qui nous fait du bien en ces périodes de fêtes... et tout est possible selon le coeur de chacun(es).
Bien affectueusement.
Titre: Re : Tristesse et chagrin devant les guirlandes de Noel....
Posté par: Marie J. le 20 Novembre 2012 à 09:18:43
Chères mamans,

Oui, que de fois, j'entends que Noël est la fête la plus difficile à vivre quand on a le coeur brisé.
Une fête qui rassemble la famille, mais celui qu'on aime n'est plus là, le vide et le chagrin sont immenses.

Je vous souhaite de trouver  chacune ce qu'il vous conviendra de vivre. Et surtout de trouver de l'amour, de la tendresse, de la compréhension.
vos  petits sont là dans votre coeur.

Je vous embrasse fort
Marie
Titre: Re : Tristesse et chagrin devant les guirlandes de Noel....
Posté par: isabelle le 05 Décembre 2012 à 10:57:18
Oui, vraiment merci, Quitterie de nous avoir fait partager tes émotions autour de ce premier Noel....

et de nous avoir raconté comment tu as pu trouver un peu d'apaisement....

cela peut donner des idées aux autres mais aussi montrer que dans de nombreuses familles, on oublie ces petits gestes, ces petites attentions qui sont juste un peu de baume pour nos coeurs de parents...

n'hésitez pas à réagir dans ce fil de discussion....cela peut soutenir d'autres parents, cela peut aussi aider nos familles à mieux accueillir cette souffrance et à mieux la respecter....

en lien avec vous tous, autour de nos tout-petits qui garderont toujours leur place dans le coeur de leurs parents
Isabelle
Titre: Re : Re : Tristesse et chagrin devant les guirlandes de Noel....
Posté par: Andirano le 08 Décembre 2012 à 19:11:54
il y a une semaine au super marché ... une dame devant moi disait qu'elle gardait son bon d'achat pour noel .. elle avait 6 petits enfants .. et ça allait en s'augmentant .. elle se plaignait..
je me suis retenue de lui répondre moi je n'en ai qu'un .. et c'est un ange
Ca me rappelle une "anecdote" (qui n'en est pas une lorsqu'on vient de perdre son enfant) que j'ai vécue peu de temps après le décès de Noé et que j'étais venue raconter ici. Un monsieur que je connaissais un peu que je croise dans la rue. Je lui dis pour Noé. ll réagit un truc genre "oh la, c'est moche... y en aura d'autres" (ouais peut-être, mais ce sera jamais son "remplaçant"). Puis enchaîne directement avec "ma petite-fille aussi" (et là, je m'attends à ce qu'il me dise qu'elle a perdu un bébé) "elle vient d'avoir son 4ème. LA PAUVRE, elle est bien débordée"!
GRRRRRRR, c'était quoi la suite?! "Au moins moi j'ai de la chance, mon bébé mort ne m'occupe pas trop"?

Donc oui, c'est très dur d'être confronté à tous ces gens qui ne se rendent pas compte de leur bonheur quand nous on a perdu ce qu'on avait de plus cher au monde!
Je crois qu'il faut beaucoup de temps pour réussir à se protéger de toutes ces paroles blessantes, des réactions inadaptées des gens. Et je crois que je suis presque prête à leur foncer dans le lard, et leur répondre de manière "crue" si besoin!  ;)

Courage Martine, je te souhaite plein de douceur en cette période de l'Avent et des fêtes de Noël qui arrivent. Tu as un très beau projet, celui de symboliser Nathan par une petite peluche auprès de vous, et d'offrir des petites figurines à lui déposer. Alexandra et Mathieu seront forcément touchés.
Titre: Re : Tristesse et chagrin devant les guirlandes de Noel....
Posté par: MARTINE62 le 08 Décembre 2012 à 20:16:18
merci pour ce gentil message
je vais suivre également le conseil d'isabelle
j'ai acheté 1 belle bougie bleue pour nathan .. elle brillera le 24 quand nous seront tous réunis

par contre pour le sapin je mettrai mon petit nounours bleu et mes étoiles bleues
mais rien de plus
je sais que mathieu est très fragile ... et si je mets trop de choses faisant penser à nathan .. ce sera dur pour lui ... je ne veux pas le blesser plus

merci à toutes
Titre: Re : Tristesse et chagrin devant les guirlandes de Noel....
Posté par: Marie J. le 10 Décembre 2012 à 10:45:36
Je viens t'embrasser en direct chère Martine,

Je suis touchée par votre délicatesse vis à vis de vos enfants et particulièrement Mathieu. Vous avez tellement envie que Nathan soit présent au moment de Noël en sachant que l'évoquer est si douloureux, car son absence est lourde à porter.
Continuer à vivre sans son enfant est une épreuve si dure.

je suis certaine que tu trouveras les mots, les gestes qui apaisent et consolent. Tu as un coeur de Mamie formidable.
Je t'embrasse fort.
Marie
Titre: Re : Tristesse et chagrin devant les guirlandes de Noel....
Posté par: gegeseve le 10 Décembre 2012 à 23:42:57
 ;)Bonsoir à tous,

Noël sera effectivement loin d'être facile, j'ai mis un petit sapin à la maison de marie et nettoyé sa maison des feuilles la semaine dernière,on lui a aussi mis une boule à sa maison et ici chez nous à côté de celles de ses frères.
Noël pas simple avec les finances qui ne suivent pas, la déchirure du coeur encore trop présente,l'incompréhension de certaines personnes, la douleur qui chamboule nos émotions,comment savoir dire "je t'aime à sa femme quand la fille que nous attendions tout les deux s'en est allée vers les cieux?" :'(Je suis souvent trop dur avec ma femme car je n'arrive pas à lui dire au combien je souffre et que cette souffrance me rend plus agressif envers elle. Puisse un jour avoir la force de retrouver le chemin de la paix et de l'amour car vu ce que mon épouse fait pour moi, je peux vous dire qu'elle m'aime mais moi qu'est ce que je fais pour lui dire "je t'aime" en tout cas pour que je t'aime reprenne tout son sens comme je t'aime à Marie qui ne souffre d'aucune contestation.
Quelqu'un a t'il déjà connu ce sentiment bizarre même si au fond de lui, il sait qu'il aime toujours l'autre?
Je tiens à m'excuser auprès de Martine pour ne pas répondre vite aux derniers mails, tu es une mamie super, ton soutien me touche et je m'en veux de ne pas avoir encore su te répondre, en tout cas sache que je t'oublie pas très chère martine! :-*
Titre: Re : Tristesse et chagrin devant les guirlandes de Noel....
Posté par: Benoit et Marie-Em le 11 Décembre 2012 à 09:43:13
Cher Gérald,

Je crois qu'on a tous ressenti a un moment donné une sorte de détachement pour notre mari ou femme suite à la mort de notre enfant, un besoin de s'éloigner des tas de questions qui se posent. Et c'est parfaitement normal, la souffrance est tellement forte, le quotidien est si difficile qu'on est totalement pris par ça et on en oublie presque qu'on est 2 à souffrir.
Il faut du temps pour accepter et se retrouver, c'est d'autant plus dur qu'on avance chacun à une allure différente.

J'avais un peu l'impression d'être la seule à souffrir, à pleurer. J'ai même envisagé, l'espace d'un instant, quitter Benoît, je croyais laisser ainsi la souffrance derrière moi.
Mais finalement on est mieux a 2 pour avancer.

Je te souhaite beaucoup de courage pour ces moments difficiles, tendres pensées pour Marie et un gros bisou pour Théo et Valentin.

Marie Emilie
Titre: Re : Tristesse et chagrin devant les guirlandes de Noel....
Posté par: MARTINE62 le 11 Décembre 2012 à 16:06:58
bonjour gérald
Que de tristesse ... tu sais lorsque je compare ton histoire à celle de ma fille .. rien est facile
mathieu lui il a sombré dans l'alcool .. et il a tout laissé sur les épaules de ma fille (les papiers, la pierre ....) .. elle s'est battu et elle se bat encore pour qu'il "remonte à la surface" .. qu'il reprenne sa place de "chef de famille"
tu vas rire .. ils ont eu dans leur boite aux lettres un papier de la mairie pour être inscrits sur la liste des électeurs
en chef de famille .. elle a mis son nom et son prénom
cela a vexé mathieu .. qui a été recherché un questionnaire à la mairie .. mais c'est de sa faute .. il ne voulait pas le remplir ... il lui laisse tout faire

ta petite fille tu l'aimais tant ... lui il aimait tant son fils .. il se voyait jouant au foot avec nathan ...
c'est très dur ces épreuves ... en plus ma fille c'est son premier enfant ... et se retrouver devant une tombe ..
y mettre un sapin .. elle lui a même acheté la boule "mon premier noel" ..

tu es un papa formidable .. tu prends tellement soin de la petite maison de marie..
le futur bébé arrivera en juin ou fin mai .. il ne remplacera jamais marie ...
mais vous continuerez à vivre .. il le faut .. tu as 2 adorables petits garçons et une femme qui t'aime

tu sais .. isabelle me l'a dit à plusieurs reprises .. et elle a toujours raison (mdr) ..
le moral joue aux montagnes russes ...

tu auras encore des coups de blooze .. car un bébé ça ne s'oublie pas
mais regarde les choses positives .. si j'ose dire ... marie t'a fait découvrir des gens formidables .. toutes ces femmes de la spama ..

je sais que ce n'est pas facile ...
nous chaque mois il y a une mauvaise nouvelle ...
je voudrais tant que le soleil brille à nouveau dans le ciel de ma fille

on sera toujours là pour toi ... sache le

samedi marie a eu 2 ballons qui se sont envolés avec ta carte à millau ..
elle sait que tu l'aimes ..

bises





Titre: Re : Tristesse et chagrin devant les guirlandes de Noel....
Posté par: HélèneTh le 13 Décembre 2012 à 12:35:39
Bonjour Gérald,

tu te sens en pleine tourmente ces temps-ci, surtout avec Noël qui approche.
Tu soulèves une question bien sensible, sur la mise à l'épreuve du couple quand on perd un bébé. On est bien nombreux à avoir connu ce décalage des ressentis entre le papa et la maman, mettant à mal la communication et l'amour entre les deux. Chacun exprime ses émotions, sa souffrance à sa façon, à un rythme qui lui est propre. Et parfois on ne sait plus comment se retrouver, se rejoindre. Je l'ai vécu aussi ce décalage, mon mari n'exprimant rien mais respectant, en silence (!) ma souffrance. Et ce silence était si lourd.
Tu sens que tu aimes ta femme, toujours, mais tu n'arrives pas à l'exprimer comme avant... La douleur peut rendre plus agressif, plus à vif, comme un animal blessé.
Et puis l'amour que l'on ressent pour son bébé décédé est tellement pur, comme tu le dis si bien "qui ne souffre d'aucune contestation", il nous fait peut-être idéaliser l'amour que l'on aimerait vivre avec sa compagne ou son compagnon. Et ça complexifie les choses.
Perdre un enfant est un long cheminement plein de questionnements.
Je te souhaite d'arriver tout doucement à vous rejoindre toi et ta femme, pas à pas. Marie te guidera.
De tout coeur avec toi

Hélène
Titre: Re : Tristesse et chagrin devant les guirlandes de Noel....
Posté par: delphine le 14 Décembre 2012 à 14:24:05
bonjour Gérald

c'est la première fois que je te parle sur le forum...je suis une autre Delphine...

L'épreuve de la perte de son enfant est traversée, voire compliquée par ce que ressentent les parents à des rythmes différents dans leur chemin de "vie". Je suis passée, enfin nous sommes passés par des sentiments "d'étranger" vis à vis de l'autre, d'incompréhension...de décalage. On ne souffre pas au même moment de la même façon. Il m'est arrivée de penser que mon mari souffrait moins...mais non !! jusqu'au jour ou on s'est dit tout ce que l'on ressentait vis à vis de l'autre , une espèce de mise à nue de ses sentiments . En faite quand l'autre souffre , on peut se sentir terriblement impuissant, car on n'arrive pas à soulager la douleur de l'autre. Mais je me souviens de la très belle phrase d'Antoine : "je suis là à côté de toi, quand tu souffres, je te tiendrais la main le temps qu'il faudra pour passer ce moment. J'accepte de ne pas te faire sourire, mais je reste avec toi ".

ce qui nous a paru important c'était de se parler en vérité , le fait de dire le choses , c'est déjà la moitié du chemin parcouru...

A bientôt

Delphine
Titre: Re : Tristesse et chagrin devant les guirlandes de Noel....
Posté par: isabelle le 23 Décembre 2012 à 08:08:18
Coucou à tous,

je viens vous dire combien je serai en lien de coeur avec vous tous, le jour de Noel et les jours qui entourent cette période de fêtes.....comme je serai à l'étranger, je ne pourrai pas me connecter....mais vous pouvez être certains que mes pensées seront avec vous tous, avec une pensée toute particulière pour Martine, Gérald, Myriam...
Les larmes vont peut-être couler....le chagrin bien présent, la morsure de l'absence encore si vive....mais n'oubliez pas que l'amour ne meurt jamais...il prend parfois une autre dimension....
Nos petits sont tous ensemble et ils savent qu'ils ne seront jamais oubliés....

Main dans la main, avec vous tous....
Mille bises à tous  :-* :-* :-* :-* :-* :-* :-* :-* :-* :-* :-* :-* :-* :-* :-* :-*
Isabelle
Titre: Re : Tristesse et chagrin devant les guirlandes de Noel....
Posté par: MARTINE62 le 23 Décembre 2012 à 10:29:57
cela fait du bien de les imaginer heureux là haut

mais mes bras sont vides ... et mes yeux coulent bcp ..

qu'il me manque nathan

bises et joyeux noel à toi isabelle
Titre: Re : Tristesse et chagrin devant les guirlandes de Noel....
Posté par: Andirano le 23 Décembre 2012 à 11:31:31
Merci pour ces douces paroles, Isabelle. Une de tes phrases me fait penser à la chanson qu'à écrite la cousine d'Antoine apres le deces de sa fille à la naissance, et qu'elle a eu la gentillesse de partager avec moi apres la mort de Noé: "Le pire, c'est pas la mort tout court. Le pire, c'est la mort de l'amour." Nos petits ne sont plus là, mais la trace d'amour qu'ils ont laissée dans nos vies est indélébile.

Une très belle fete de Noel, et de la St. Emmanuel, à toi et les tiens, avec la lumière d'Emmanuel qui brillera au milieu de vous.
Titre: Re : Tristesse et chagrin devant les guirlandes de Noel....
Posté par: isabelle le 23 Décembre 2012 à 13:03:46
Martine, juste avant de partir, très vite un petit message juste pour toi...
Oui, oui, comme je comprends le manque terrible que tu éprouves aujourd'hui... Les premières périodes de fêtes sont redoutables... Il faut être patient et doux avec soi-même pour laisser ce chagrin s'exprimer...
Regarde LA bougie de Nathan et tes pensées seront en lien avec lui... Qu'il t'envoie un peu de douceur et de réconfort... C'est mon voeu le plus cher pour toi...
Courage, Martine !
Nous te tenons toutes la main...
En lien de cœur avec toi
Isabelle
Titre: Re : Tristesse et chagrin devant les guirlandes de Noel....
Posté par: gin69 le 23 Décembre 2012 à 15:55:19
Un petit message plein de tendresse et d'amitié à vous tous en cette période de Noël, période bien difficile à vivre quand l'absence de nos touts-petits se fait encore plus ressentir...Je pense particulièrement à ceux et à celles qui vivront ce "premier noël" les bras vides mais le coeur plein d'amour pour ces petits anges qui nous veillent de leurs petites étoiles... Je vous souhaite à chacun et chacune de trouver votre chemin pour être en lien de coeur avec votre petit, un peu d'égoisme pour savoir vous protéger des maladresses et faire exister ce soir là, votre petit coeur de la manière qu'il vous plaira...
Chez nous, comme chaque année depuis le décès de Baptiste, il y a un petit ange qui trône tout en haut du sapin de Noël, le photophore que nous irons allumer avec ses frères et son cadeau au pied du sapin...et puis plein de petites bougies qui scintilleront comme autant de petits diamants qui seront là pour dire toute l'immensité de l'amour que l'on porte à nos loulous et celui qu'ils nous ont offert en passant dans nos vies...
Plein de douceur à vous tous.
Virginie.
Titre: Re : Tristesse et chagrin devant les guirlandes de Noel....
Posté par: Bénédicte le 23 Décembre 2012 à 16:50:21
Bonjour à tous,

J'aurais aussi une pensée pour tous vos petits partis trop vite demain et en particulier pour  les mamans et papas et grands parents qui fêtent  ce premier Noël sans leur bébé. Je vous souhaite de trouver chacune et chacun l'objet ou le signe, symbole de la présence de votre petit . Que ce geste puisse vous réconforter et vous aider à vivre cette journée.
Bien en lien avec chacune et chacun d'entre vous, je vous embrasse tous bien fort,
Bénédicte
Titre: Re : Tristesse et chagrin devant les guirlandes de Noel....
Posté par: gegeseve le 23 Décembre 2012 à 23:34:46
 :-*Effectivement premier noël sans Marie est difficile, j'ai acheté une bougie que j'allumerais demain comme à l'anniversaire de valentin.
J'ai peu de mots pour dire o combien je souffre parfois encore trop!
Bises à tous en tout cas et encore merci pour votre soutien sans faille!
 :-* :-* :-* :-* :-* :-* :-* :-* :-* :-* :-* :-* :-* :-* :-* :-* :-* :-* :-* :-* :-* :-* :-* :-* :-* :-* :-* :-* :-* :-* :-* :-* :-* :-* :-* :-* :-* :-* ;)
Titre: Re : Tristesse et chagrin devant les guirlandes de Noel....
Posté par: Andirano le 24 Décembre 2012 à 07:54:08
Oh oui ce premier Noel est difficile!!! Tant de souffrance et de manque pour cette fete des enfants, où il nous manque précisément un enfant.
Je crois que pour passer le cap de la façon la plus douce possible  il faut savoir s'écouter, se protéger dans son cocon, et rendre present notre bebe à notre façon, comme tu comptes le faire avec la bougie de Marie. 
Vraiment de tout coeur avec toi Gerald, et avec vous tous, parents et grands_parents, qui vivez en particulier ce qui aurait dû être "son premier Noel" avec vos bisous dans vos bras.
J'aurai moi aussi ce soir une pensée toute spéciale pour vos bébés. Je vous embrasse fort.
Titre: Re : Tristesse et chagrin devant les guirlandes de Noel....
Posté par: delphine le 24 Décembre 2012 à 09:47:07
Bonjour à vous les mamans , les papas et les belles grands mères (qui me touchent beaucoup à travers les mots de Martine..)

En ce jour de Noël, pour certains les rires seront melés aux larmes, mais à des larmes d'amour...je vous souhaite de trouver dans vos familles tout  le réconfort  et la paix dont vous avez besoin pour traverser ce premier Noël sans vos bébés.

Soyez vraiment doux avec vous mêmes, qui pouvez vous sentir "en dehors" de ce moment de famille, l'important est d'être là. C'est déjà un pas énorme.
Pour moi Noël , en dehors de sa signification chrétienne , sociale..c'est aussi un moment où j'ai envie d'être à côté de ceux qui souffrent...non pas pour leur enlever leur chagrin, mais juste être à côté d'eux...je suis touchée car en ce moment j'ai une amie qui lutte contre une maladie grave, et qui a pu sortir de l'hopital pour Noël, et ma petite belle soeur qui a perdu sa maman récemment. Alors durant cette journée j'aurais une pensée tout particulière pour vous tous et ces 2 personnes qui me touchent énormément.

Je vous embrasse
Delphine

Je suis émue par vos chemins d'amour malgré votre chagrin.
Titre: Re : Tristesse et chagrin devant les guirlandes de Noel....
Posté par: Marie J. le 24 Décembre 2012 à 15:32:24
Doux Noël pour chacun et chacune de vous.
Je suis déjà de tout coeur avec vous et le serais encore plus ce soir.
Je pense à vous, à vos petits qui vous manquent tant.

Soyez toutes et tous assurés de mon affection.
Je vous embrasse
Marie
Titre: Re : Tristesse et chagrin devant les guirlandes de Noel....
Posté par: HélèneTh le 25 Décembre 2012 à 12:51:01
Des petites bougies brillent chez nous pour vos anges.
Paix, Amour, Sérénité... mots auxquels on aimerait tant aspiré... qu'un souffle doux d'Amour, l'Amour de nos tout-petits, réchauffe vos coeurs meurtris. Cette petite lumière peut paraître bien vacillante et fragile quand la tempête gronde mais elle est là, infaillible.
Mon coeur vous accompagne aujourd'hui encore plus, en ce jour de Noël où le manque de son enfant peut être encore plus fort, où il peut encore plus douloureux de savoir son enfant au creux de son ventre si fragile.
Avec toute mon affection

Hélène
Titre: Re : Tristesse et chagrin devant les guirlandes de Noel....
Posté par: MARTINE62 le 25 Décembre 2012 à 17:38:57
ma bougie bleue pour mon petit coeur a brillé hier soir et aujourd'hui
une rose pour toutes les petites princesses de mes amies et ami ...

que c'est dur cette épreuve .. ma fille doit en plus affronter une dure épreuve ... son ami boit .. quand cela finira t'il ...
elle porte tant de choses sur ses épaules depuis 8 mois .. je la soutiens tant que je peux ...
j'aimerai que le bonheur revienne dans sa maison

merci à toutes ...
j'avais besoin de vous le dire . en ce jour où les gens sont heureux
Titre: Re : Tristesse et chagrin devant les guirlandes de Noel....
Posté par: Andirano le 25 Décembre 2012 à 17:48:46
Martine, je me connecte en vitesse de mon téléphone, mais hé ne voulais pas laisser ton message sa réponse. Je pense bien fort a toi en cette journée où il est si difficile d'être heureux. Quelle épreuve de plus pour ta fille. Je ne doute pas de ton soutien envers elle.
Mes pensées sont avec vous, autour de votre petit Nathan d'amour.
Titre: Re : Tristesse et chagrin devant les guirlandes de Noel....
Posté par: Marie J. le 25 Décembre 2012 à 18:09:24
Que c'est dur cette réalité que vit ta fille. Elle s'ajoute à la souffrance de vivre sans Nathan.
Ton coeur, comme celui de ta fille, est bien déchiré, ça fait beaucoup.

Je t'embrasse chère Martine et je n'oublie pas Nathan qui a eu sa place au coeur de votre famille.
Marie
Titre: Re : Tristesse et chagrin devant les guirlandes de Noel....
Posté par: delphine le 25 Décembre 2012 à 21:38:19
chère Martine

que c'est dur quand à l'épreuve douloureuse de la mort de son bébé , s'ajoute d'autres épreuves...que ton coeur de maman et de grand mère est éprouvé, j'imagine comme tu dois te sentir triste de voir ta fille souffrir...

c'est vrai que c'est difficile de voir ses enfants souffrir, on se sent par moment impuissant à pouvoir les soulager...Mais tu es une super maman et une super grand mère ...

je suis de tout coeur avec toi

Delphine
 

Titre: Re : Tristesse et chagrin devant les guirlandes de Noel....
Posté par: Bénédicte le 26 Décembre 2012 à 09:55:14
Chère  Martine,

Ta fille doit affronter beaucoup d'épreuves en même temps! Cette nouvelle peine s'ajoute à la perte de Nathan. et toi , tu portes aussi tout cela en tant que mère et grand mêre. Mes mots me semblent bien faibles au regard de ton chagrin et de ce vide laissé par Nathan mais je tiens néanmoins à t'assurer de mes pensées pour toi et ta fille.
Bises chaleureuses,
Bénédicte
Titre: Re : Tristesse et chagrin devant les guirlandes de Noel....
Posté par: flaju le 02 Janvier 2013 à 09:30:27
Ici, la fin d'année et le début de la nouvelle est aussi une période un peu difficile, avec les cartes de voeux que l'on reçoit.
Depuis l'an passé, je n'arrive pas à en envoyer... j'aurais l'impression de mentir si je ne montre que des visages rayonnants, et j'ai bien trop peur de l'indifférence pour partager un tant soit peu notre souffrance (le peu d'amis ou de proches qui savent se sont faits bien plus rares en 2012  :'().
Cette année, cela pourrait être plus simple, mais je n'y arrive pas quand même. Pas envie de partager la joie d'attendre ce petit 5ème, que cela efface aux yeux des autres les épreuves que nous avons traversées et surtout nos 2 petits trésors. Pas envie de donner des nouvelles, trop peur qu'elles ne soient pas reçues et que du coup, j'en souffre.
Hier soir, nous avons reçu les voeux du parrain de notre fils, qui annonce une naissance pour début mars (bon, on se doutait bien qu'ils nous couvaient qqch  ;D) mais ça m'a fait un gros gros choc.
Leur premier enfant devait naître 3 semaines après Raphaël... il est né, finalement, une semaine après que j'ai accouché d'Emmanuel-Marie.  :'(
Difficile de recevoir cette annonce, surtout quand je pressens que si elle est faite tardivement c'est parce qu'ils ne savent pas comment se comporter avec nous.  :'( Je ne leur en veux pas, et en même SI bien sûr, je leur en veux.
Et je m'en veux de laisser la distance s'installer avec eux (d'autant qu'ils sont loin géographiquement) à cause de ma souffrance. Très peu d'anciens amis savent que nous avons perdu Emmanuel-Marie et que nous attendons un petit bout pour février. Le fait d'avoir déménagé à l'autre bout de la France juste avant la mort de Raphaël n'a pas aidé à garder le lien au milieu des épreuves.

Vous arrivez, vous, à envoyer des voeux "normalement" ? à garder le lien avec des amis à qui votre souffrance fait peur ? Est-ce que le temps ne fait pas trop de dégats ? est-ce qu'on retrouve ces amitiés quand on commence à aller mieux ? (mais, je ne vais pas mal, j'ai par contre bcp de mal à faire semblant, à accepter qu'on puisse continuer une relation sans prendre compte ce qui nous arrive).

Je me dis que je vais avoir aussi beaucoup de mal à annoncer la naissance  ??? ???
Titre: Re : Tristesse et chagrin devant les guirlandes de Noel....
Posté par: Marie J. le 02 Janvier 2013 à 11:25:59
Bonjour Mathilde,

Que c'est difficile de partager tes sentiments avec tes amis. Certains s'éloignent, d'autres semblent indifférents.
Toutes les mamans en ont témoigné et en souffrent, et sont épuisées d'être parfois obligées de se justifier.

Oui pour des personnes, il est difficile d'annoncer une bonne nouvelle quand on sait que l'autre vient de perdre son bébé. Elles ont peur d'ouvrir la plaie encore plus profondemment. Elles se disent qu'elles vont attendre un peu en pensant que ce n'est pas le moment, que plus tard elle ira mieux et pourra alors accueillir la nouvelle. Mais je vois que c'est une erreur et que cela te fait beaucoup de peine.

Je découvre à travers vos témoignages que vous ne voulez pas être mise à l'écart, que vous avez besoin de connaître les nouvelles de votre entourage.

Tu as envie et à la fois par envie ! Envie d'être entendue et pas envie de donner des nouvelles de peur qu'elles ne soient pas reçues et donc d'être déçue.
Des amis nous envoient leurs voeux chaque année, en partageant les joies et les peines de l'année écoulée d'une manière très simple et sincère.
Une belle façon, entre autre, de partager leur amitié.

Peut-être est-ce une idée ! 

Je pense bien à toi. Douce caresse pour ce 5ème petit trésor et t'embrasse bien fort.
Marie
Titre: Re : Tristesse et chagrin devant les guirlandes de Noel....
Posté par: delphine le 02 Janvier 2013 à 13:53:35
Bonjour Mathilde

Les voeux et moi cela a toujours étè un problème, du coup je l'ai résolu : je m ' écouté et je fais comme je le sens..... Comme toi je ne veux pas faire semblant, donc pour certaines années je n'ai pas ou peu fait ....du coup cela a été l'occasion d'expliquer a certains proches ce que nous ressentions lors du passage à l'année d'après , cela m'a permis d'en parler et du coup d'autoriser l'autre a nous parler, nous poser des questions, le rassurer aussi que cela nous faisait du bien d'en parler....

Quant aux relations avec nos proches qui peuvent s'étioler par nos chemins de souffrance, je pense que le temps nous permet de trouver les mots et les moments pour parler en vérité de ce que  la sensation d'éloignement provoque en nous.

Je me souviens d un we difficile avec des amis, j étais agressive, pas réceptive, leur bonheur m'envahissait. Je ne supportais plus aucunes annonces de nouvelle attente de bebe ....d'abord j 'ai écouté les conseils d'amies et de mamans de spama...il faut être indulgente avec soi même et ne pas culpabiliser de ressentir ces sentiments, et puis un jour nous avons provoque une discussion , et chacun a pu exprimer sa difficulté devant notre souffrance et nous devant leur pseudo indifférence ....je crois que cela nous a même rapproche que de se parler en vérité.

Un jour j ai même ose dire que j'avais du mal a me réjouir de l'annonce de sa grossesse, et cette amie a été très délicate lorsque sa petite fille est née, et puis j ai aussi pu lui dire que j étais heureuse avec le temps . Elle m a remercie de mon honnêteté,en faite ce qui nous a aide était d'oser s'écouter , d'oser se parler , peut etre au risque de se blesser, mais on a pu aussi formuler un pardon.... 

Une autre fois je me suis agacée de la réaction de mon mari ,qui se réjouissait un peu trop a mon gout de cette naissance, on était en complet décalage , il m'a partage que c'était sincère ce qu'il ressentait, mais que c'était important aussi pour lui que je lui exprime la tristesse que je ressentais face à ces annonces d'attente, de grossesse, de promesses que je ne connaitrais plus....aujourd'hui , étonnement j'arrive à prendre de la distance et à limite me réjouir , en faite je m'autorise à m'exprimer ( a des proches) et cela m'aider à accepter, j'arrive depuis peu à prendre plaisir a faire des cadeaux de naissance

Le temps nous aide, mais n'ayons pas peur de briser la glace, meme si en apparence on peut s'éloigner on peut aussi inverser la tendance, sauf qu en écrivant cela, je me rend compte que c'est souvent a nous de dire.....en revanche sur ce chemin , on rencontre aussi des personnes qui ont un bon sens, une délicatesse incroyable ....

Bonne et douce  année  encore a vous toutes et tous

Delphine