Soins palliatifs et accompagnement en maternité

Pour le soutien et l’accompagnement de parents => Pour vous défouler... => Discussion démarrée par: delphinette le 20 septembre 2012 à 17:16:49

Titre: De quoi crier
Posté par: delphinette le 20 septembre 2012 à 17:16:49
Bonjour,
Je SS. Allée lundi dernier à la médecine du travail
Car je viens de reprendre le travail à temps plein
Premier question de la secrétaire: vous avez une ordonnance pour le médecin
Euh non pourquoi, j ai arrêté les antidépresseurs y a un mois
l e docteur essayé de parler du décès de Natacha. Elle me dit vous avez eu soucis en janvier dernier
Ben oui! le décès d un enfant c est un soucis
Grosses bises delphine
Titre: Re : De quoi crier
Posté par: damebea1975 le 20 septembre 2012 à 21:02:34
Bonsoir Delphine,

Tiens tiens... ça doit être une phrase qu'on apprend en fac de médecine.
Le médecin scolaire m'avait aussi dit cela "Je vois que vous avez eu un souci il y a quelques mois."
Ça m'avait mise dans une colère sourde !!!

Je hurle avec toi  >:(

Béatrice
Titre: Re : De quoi crier
Posté par: isabelle le 21 septembre 2012 à 08:30:36
Oh, oui, je comprends votre envie de hurler, les mamans... ::)

il me semble que cela traduit surtout un ENORME malaise pour aborder le décès d'un bébé....

Allez, Messieurs les médecins...n'hésitez pas....n'ayez pas peur de nous parler de nos bébés décédés....

Nous, nous vivons avec cette réalité, cela ne nous fera pas peur d'en parler....
et en plus, cela nous fera du bien de voir aussi un peu d'émotion dans votre voix, dans vos yeux....

Isabelle
Titre: Re : De quoi crier
Posté par: Marie J. le 23 septembre 2012 à 17:37:30
Bonjour Delphine,

Je suis aussi surprise de découvrir ton message et de lire que ce médecin n'a pas réussi à vous parler de votre enfant et du drame de son décès, et vous parle de "soucis". Je suis tellement triste pour vous.

Bon courage pour ton travail. J'espère que tu trouveras des collègues attentifs et délicates, qui sauront t'accueillir avec douceur et surtout comme tu le souhaites.

Je t'embrasse fort.
Marie
Titre: Re : De quoi crier
Posté par: delphinette le 23 septembre 2012 à 19:56:37
J ai raconté l entretien à ma chef car après la doctoresse m à pose des questions un peu tordu sur mon travail
Ma chef m ajuste dit, qu elle était désolée pour moi et que j avais toutes les raisons du monde d être en colère contre ce docteur
Mes collègues de travail sont très compatissantes avec moi
Bises
Delphine
Titre: Re : De quoi crier
Posté par: isabelle le 24 septembre 2012 à 10:48:44
et bien, je trouve que tu as une chef super.... :)
appuie toi sur elle et tous tes collègues.... ;)
eux te connaissent bien et te comprennent....

cette femme-médecin n'était pas à la hauteur....ses remarques inadéquates t'ont fait vraiment souffrir inutilement !!!  ::)
et ça, c'est pas juste...
j'aurai envie de te dire "laisse tomber"....trop nul pour que tu te laisses destabiliser par ses paroles....
garde ton énergie pour des choses positives, pour ce qui te fait du bien...

courage à toi, Delphine !
et grosses bises à toi
Isabelle

Titre: Re : De quoi crier
Posté par: Andirano le 24 septembre 2012 à 13:40:40
Ah la la, toujours ce foutu tabou!!! Trop dur pour eux d'imaginer à quel point c'est un déchirement horriblement douloureux pour nous, donc il faut toujours qu'ils minimisent le plus possible, avec des expressions inadaptées: "un petit souci" (presque aussi embêtant que quand notre voiture est tombée en panne!), "c'est pas drôle" (non pas vraiment), "c'est peut-être mieux comme ça" (ou pas...)

Moi aussi j'en ai ras-le-bol de ces gens qui disent n'importe quoi, qui ne réalisent pas, ou qui ne veulent pas admettre les choses telles qu'elles sont. Envie de ruer dans les brancards, et puis finalement non. Je dis "oui oui" bien sagement.

Heureusement que tu as une chef et des collègues compréhensives.
Titre: Re : De quoi crier
Posté par: Bénédicte le 13 octobre 2012 à 15:53:12
Bonjour Delphine,

Comme cela a dû te faire du bien de te sentir enfin comprise par ta chef et tes collègues  après cet entretien avec le docteur!!!
J'espère de tout coeur qu'elles sauront t'entourer , entendre et respecter ton chagrin  les jours où ton coeur sera trop chahuté.

Bises et bon WE
Bénédicte
Titre: Re : De quoi crier
Posté par: delphinette le 13 octobre 2012 à 21:56:09
peut etre est ce le fait de travailler dans un milieu medico social ^peut etre est ce le fait de leur avoir annoncer des le debut la maldie de natacha mais oui
mes collegues sont tres humaines et de facon tres libre je parle de natacha avec elles
je leur dis aussi les jours ou je risque d'etre moins bien que d'autre car dates cles
et j'espere qu'elles comprennant et sont tolerantes
au moins la premiere anne s'il vous plait
bises
delphine
Titre: Re : De quoi crier
Posté par: Bénédicte le 15 octobre 2012 à 15:53:42
Tu as tout à fait raison de réclamer cette bienveillance et cette douceur Delphine. le deuil est déjà assez dur comme cela. Alors tant mieux si elles peuvent t'entendre et toisi tu peux exprimer ton ressenti!!!
 
Bises,
 Bénédicte
Titre: Re : De quoi crier
Posté par: madeline le 11 mai 2013 à 15:04:03
Je te comprend si bien.. nous avons tellemnt besoin d'etre reconnu dans notre souffrance et surtout qu'on ne minimise pas ce que l'on a pu vivre et vivons..J'ai eu la meme difficulté avec une copine que je n'ai vu qu'une fois mais qui prenait de mes nouvelles de temps en temps et elle m'a laissé un message quand elle a su que g t à l'hopital suite au décollemnt placentaire qui a été la cause  de la perte de mon bébé à 5 mois et demi.. elle est venu me parler en ces termes " quelques soucis" ce qui a provoqué chez moi une colère sourde.. Je lui ai dit.. j'ai eu un message quand elle a su que j'avais accouché.. elle ne trouvait pas les mots en fait.. en plus on est tombé enceinte en meme temps.. là je n'ai plus du tout de nouvelles et j'y pense.. quelque part je n'ai pas envie d'en avoir car je suis en colère de ne plus avoir mon bébé et je ne l'a connais pas assez pour pouvoir entendre son bonheur.. et d'un autre coté elle doit etre mal à l'aise pour les memes raisons je pense..
Titre: Re : De quoi crier
Posté par: Marie J. le 15 mai 2013 à 10:23:26
Bonjour Madeline,

Je vois que tu n'as pas été épargnée. Que c'est dur d'entendre parler de "soucis" pour le décès de son enfant. Je suis triste pour toi, pour vous.

Oui les personnes sont très maladroites et comme c'est douloureux pour toi.
Comme tu le dis, cette copine doit être très mal à l'aise, car elle se rend compte qu'elle t'a fait de la peine.

Tu attends de voir le médecin demain pour comprendre ce qui s'est passé, pourquoi le placenta ne s'est pas recollé.
On est là avec toi dans cette attente, on pense à toi.

Je t'embrasse fort.
Marie