Soins palliatifs et accompagnement en maternité

Pour le soutien et l’accompagnement de parents => Pour vous défouler... => Discussion démarrée par: isabelle le 26 octobre 2010 à 10:55:15

Titre: Faire reconnaitre l'existence de nos tout-petits...
Posté par: isabelle le 26 octobre 2010 à 10:55:15
Coucou à tous,

Il y a quelque chose d'éprouvant dans notre deuil...c'est le refus de certaines personnes de reconnaitre l'existence de nos petits et du même coup la réalité de notre deuil...

La pire phrase que j'ai entendue est venue d'une maman que je considérais comme une "amie", maman de plusieurs enfants, et qui cinq mois après le décès d'Emmanuel m'a balancé à la figure cette phrase redoutable :
" oh, mais, Isabelle, tu ne vas pas nous en faire tout un fromage..."

Bravo la délicatesse et la finesse du cœur...
Et après ça, on s'étonne d'aller mal...
Allez, venez ici vous libérer de toutes ces énormités...
Bises à chacun
Isabelle   
Titre: Re : Faire reconnaitre l'existence de nos tout-petits...
Posté par: cristalhan le 27 octobre 2010 à 09:37:58

" oh, mais, Isabelle, tu ne vas pas nous en faire tout un fromage..."
  

Cruauté suprême ou ...débilité évidente.
Titre: Re : Faire reconnaitre l'existence de nos tout-petits...
Posté par: isabelle le 28 octobre 2010 à 10:46:25
Merci, Cristalhan, pour ta réaction si forte...j'adore....et même cela m'a fait rire !

mais je pense qu'elle ne s'est peut-être même pas rendu compte de la cruauté ou de la débilité de sa phrase....elle a même du l'oublier, cette phrase, alors qu'à l'époque, elle m'avait complètement sécouée.....

C'est pour cela, Nath, qu'il faut laisser glisser....pas la peine de se mettre en colère, sauf sur le coup, peut-être...
c'est trop d'énergie accordée à quelque chose qui n'en vaut pas la peine...la vie est trop précieuse pour perdre du temps et de l'énergie avec les gens qui sont aussi fermés dans leur coeur...
c'est aussi pour cela que la rubrique est ouverte....juste pour venir déposer ces paquets inutiles qui nous encombrent....peut-être un jour ces messages seront lus...et les gens ouvriront leurs yeux....
en tout cas, merci de vos réactions !!! je vous trouve super, les mamans !!
bises
Isabelle
Titre: Re : Faire reconnaitre l'existence de nos tout-petits...
Posté par: Marie J. le 28 octobre 2010 à 11:16:23
Oui Isabelle, cette rubrique et l'autre sont très utiles, quand je vois les énormités qui sont dites.
Oui j'espère qu'en vous lisant, les personnes découvriront à quel point elles peuvent être blessantes ou indélicates (qui vous blessent quand même).

Je vous embrasse toutes et tous.
Marie
Titre: Re : Faire reconnaitre l'existence de nos tout-petits...
Posté par: Benoit et Marie-Em le 09 novembre 2010 à 13:16:43
Je viens ici hurler ma rage et mon des désespoir contre le silence mortel, une chape de plomb, un mur de béton armé.

A mon cours d'encadrement, toute fébrile, j'ai sortie une photo de Joséphine et bêtement je me disais que j'allais pouvoir parler d'elle, qu'on allait me demander: Qui est sur cette jolie photo ? J'en avais tellement envie.
A la place je n'ai eu que l'attention toute particulière et soudaine de la prof, qui d'un seul coup est devenue toute douce et d'un seul coup avait plein de temps pour moi pour me conseiller.

Mais le silence, toujours ce silence mortel.

Elles savent mais ne parlent pas.

J'en ai pleuré en partant. Pleuré de rage et de désespoir. Je ne porte pas malheur bon sang de bon sang.

Dans le même style nous avons eu le silence de certains amis pendant la grossesse qui selon eux nous laissaient tranquille car "nous avions besoin de temps pour nous 2" un long silence de 6 mois. Alors que nous avions clairement exprimé notre souhait de parler librement de Joséphine.

Et je suis polie si vous saviez tous les noms d'oiseaux qui me passent par la tête en ce moment !!!!!!
Titre: Re : Faire reconnaitre l'existence de nos tout-petits...
Posté par: damebea1975 le 09 novembre 2010 à 18:14:19
Bonsoir !

Depuis juillet, j'ai des photos de Bérénice dans mon agenda... pas pour moi... au cas où... au cas où quelqu'un m'en parle et me demande à la voir...
Mais rien, rien ! Même depuis la rentrée de septembre avec le retour de la vie "sociale" et professionnelle... Rien !
Peut-être parce qu'elle était malade ??? Comment l'imaginent-ils ??? C'était un bébé, tout simplement un bébé, mon bébé !

Alors Marie-Émilie, je comprends ton désarroi.
C'est dommage que je ne puisse venir dans le Nord, c'est avec grand plaisir que j'aurais évoqué avec vous Joséphine.

Je t'embrasse.
Titre: Re : Faire reconnaitre l'existence de nos tout-petits...
Posté par: gin69 le 09 novembre 2010 à 21:10:10
comme vos messages sont proches de ce que je rencontre aussi au quotidien : ce silence de plomb des gens qui savent, qui vous demandent comment ça va sans vraiment attendre de réponse au cas où la réponse ne serait pas celle que l'on attend généralement "bien"!! depuis que j'ai repris le travail il y a 1 mois, personne n'a osé me parler de la naissance de mes fils, pas même de Quentin puisque l'évoquer serait prendre le risque de faire jaillir Baptiste dans la conversation... et puis il y a les "3 enfants, c'est une belle famille"... et là j'ai envie de leur hurler que j'en ai 4 d'enfants et non pas trois!
La mort d'un enfant est tabou, celle d'un tout petit qui vient de naitre est contre nature : est-ce cela qui provoque un tel acharnement à taire la vie de nos petits et du même coup notre place de parents pour lui, notre chagrin, mais aussi notre fierté d'être parents de cet enfant, même s'il n'a vécu que quelques mois in utéro ou quelques heures après sa naissance.
S'ils savaient tous que notre douleur est mille fois plus forte de ne jamais pouvoir parler de notre enfant que si nous pouvions en parler, simplement?
Mais que faire? jeter à la face du monde la réalité de la vie de nos bébés, de l'amour que l'on a pour eux, de notre tristesse mais aussi  de cette formidable leçon de vie qu'ils nous ont donné? je ne suis pas sûre que le "commun des mortels" soient prêts à entendre tout cela!

Heureusement qu'il y a Spam, son forum, ses rencontres pour pouvoir parler en toute liberté de nos bibous!
Virginie
Titre: Re : Faire reconnaitre l'existence de nos tout-petits...
Posté par: isabelle le 10 novembre 2010 à 09:08:59
Très chères mamans,

Que de souffrances pour vous aujourd'hui !
Tu as bien raison, Marie-Emilie... Le silence autour de nos bébés décédés est mortel...
Mortel, car nos petits sont morts alors deux fois en devenant invisibles comme ça...
Mortel, car ce silence enferme nos émotions si douloureuses dans une zone de non-droit...pas le droit d'avoir mal, pas le droit de pleurer, pas le droit d'être fatiguée, pas le droit d'avoir zéro envie...

Pour ma part, j'ai eu la chance immense d'avoir une responsable de service très à l'écoute et qui savait si bien se mettre à ma disposition... Une seule personne suffit pour soulager nos cœurs douloureux... Encore faut-il qu'elle existe ! Je vous souhaite à toutes de tout cœur de pouvoir trouver une "perle" sur vos lieux de travail...
De toutes les façons, notre forum est bien là pour ça...alors, lâchez vous, les mamans !!!! 
Ça fait tellement de bien  ;)
je vous embrasse chacune très fort

Isabelle     
Titre: Re : Faire reconnaitre l'existence de nos tout-petits...
Posté par: Bénédicte le 10 novembre 2010 à 12:01:51
Comme je le disais à Virginie sur un autre post, je suis vraiment touchée par vos messages et par ce SILENCE autour de vos bébés nés , il y a encore si peu de temps!
Je comprends votre colère , votre envie d'HURLER à la face de tous, le prénom de votre bébé décédé. Votre désir qu'une parole soit enfin osée pour que vous puissiez tout simplement parler de vote enfant!
Puisse ce forum permettre à chacune de vous de parler de son bébé aussi souvent qu'elle le souhaite .

Je vous embrasse toutes bien fort,
Bénédicte
Titre: Re : Faire reconnaitre l'existence de nos tout-petits...
Posté par: cristalhan le 25 novembre 2010 à 09:53:52
Bonjour, j'ai envie ( et le droit donc je ne m'en prive pas) de pousser un coup de gueule contre tous ces gens qui ne savent pas quoi dire et qui du coup disent des conneries.
Pourquoi ne pas se taire tout simplement ? Pourquoi ??
Les silences ne blessent pas les parents désenfantés, les gaffes OUI !!
Il y a des gens qui ont un problème : c'est à dire qu'en plus d'être complètement abrutis ils sont extrêmement offensants.
J'ai la chance pour ma part d'en avoir entendus peu.
Merci à ceux qui ont eu les mots justes, les mots qui apaisent.
Merci à ceux qui ont eu la politesse et l'intelligence de ne rien dire ou écrire car ils ne savaient pas quoi...
 Quand aux autres qui ont un avis sur tout, une pensée pour tout, une chose a dire malgré tout...Fermez-là !!!!   
 
Et surtout ne vous sentez pas obligé de montrer que vous êtes là juste "pour être là", les gens qui souffrent vont d'eux même vers les personnes dont la présence leur est bénefique 
 
2 semaines après la mort de Nohan une copine par texto : "ça va un petit peu mieux ??"....2 semaines..ça irait un petit peu mieux oui si j'avais eu une grippe, j'ai perdue mon fils...
 
Et d'autres :" j'espère qu'un jour tu redeviendras comme avant"...   :o  Et bien moi j'espère qu'un jour je serais dispensé de toutes ces indélicatesses pesantes à entendre !!
La peur pour certains de ne plus retrouver les mêmes fous rires, les mêmes sujets de conversations...  >:( Qu'on m' accepte telle que je suis, c'est à dire différente à présent.
Titre: Re : Faire reconnaitre l'existence de nos tout-petits...
Posté par: isabelle le 25 novembre 2010 à 12:28:25
Coucou Laura,

super d'être venue "gueuler " un bon coup....
d'abord parce que j'espère que cela t'a fait du BIEN.....et tu as bien le droit de te faire du bien.... :-*
ensuite parce que j'espère qu'un jour ces bancals du coeur liront ton message....si on pouvait en changer un seul, nous aurions réussi notre pari, non !!!  ;)

quelle cruche, cette copine  ;D...
mais souvent il n'y a derrière que de la maladresse, du manque de réflexion....mais les gens en ont une couche, parfois, ENORME  :o

bien sur que tu es devenue différente, fragile, douloureuse...depuis le décès de ton petit loup....
mais j'ai envie de dire que tu es aussi devenue riche d'amour, riche car tu connais mieux la valeur de la vie et sa fragilité...cette richesse, c'est le cadeau de ton petit Homme...cadeau encore trop douloureux mais un jour, ce sera ta force.....
en lien de coeur avec toi, Laura....
Isabelle
Titre: Re : Faire reconnaitre l'existence de nos tout-petits...
Posté par: Marie J. le 25 novembre 2010 à 16:18:15
Bonjour Laura,

Tu n'auras pas échappée au silence à l'indélicatesse, aux gaffes, qui te blessent tant et dont souffrent tellement les mamans et les papas.
Je suis tellement triste pour toi
Oui les personnes sont très maladroites. D'autres sont vraiment graves !

Les mamans et les papas, vous m'avez tellement ouvert les yeux, je découvre votre immense souffrance de ces comportements qui s'ajoutent au décès de votre enfant. Je me doutais bien que des maladresses existaient, mais des énormités comme vous avez pu en citer, là, je n'en reviens pas.

Et donc, parler de ta souffrance sur facebook, du comportement de ton entourage qui te blesse tant, peut faire réfléchir. Je voudrais tellement y croire.
Des lettres sont parfois envoyées. Mais je sais que c'est épuisant d'aider les autres à vous aider !!
Je voudrais croire aussi que les personnes qui viennent sur le forum et vous lisent, découvrent une réalité qu'elles ne soupçonnaient peut-être pas.

En attendant, ta douleur est là.
Alors je viens t'envoyer toute mon affection, et vous embrasser tous les trois avec une douce pensée pour ton bébé trésor, présent dans les yeux de sa maman.
Marie

Titre: Re : Faire reconnaitre l'existence de nos tout-petits...
Posté par: ReMadCo le 25 novembre 2010 à 18:23:10
Comme je vous comprend toutes ! Silence, silence, silence, gène, gène, gène ... Mais ne soyez pas génés ou désolés ! C'est comme ça, c'est la vie, notre petit a existé, nous nous le reconnaissons, nous avons besoin d'en parler !
Qu'est ce que c'est agréable les gens qui osent nous poser des questions !!! C'est fou !
Moi aussi parfois j'ai envie de pousser des guelantes mais en même temps, je me dis que si je n'avais pas vécu la situation moi même je ne sais pas comment je réagirai, je suis incapable de dire si j'aurais les bonnes attitudes , donc j'essaye de ne pas trop condamner les gens même si je suis souvent bléssée !
Titre: Re : Faire reconnaitre l'existence de nos tout-petits...
Posté par: cristalhan le 20 janvier 2011 à 16:25:18
Il y a deux mois j'écrivais :

- Pourquoi ne pas se taire tout simplement ? Pourquoi ??
Les silences ne blessent pas les parents désenfantés, les gaffes OUI !!


Je relis ce post et me rend compte que je me suis bien trompée...............
Avant tout je tiens à m'excuser car j'avais géneralisé en disant les parents désenfantés alors que je ne peux parler que de moi.
Je suis désolée dans ma rage du moment je n'avais pas fais attention à ça et du coup moi la 1 ère j'ai gaffé  :-\
Les silences blessent bien sur et peuvent blesser dix fois plus qu'une gaffe.

Le pire c'est que je suis consciente et que je trouve normal que les autres ne ressentent pas les mêmes sentiments que moi mais est- ce une raison pour taire la vie de mon enfant??
J'en suis à "observer" avec une petite peur la réaction des autres chk fois que j'évoque mon bébé.
J'ai la désagréable impression d'être devenue la trouble fête, celle qui rajoute une couche de tristesse dans ce monde de brut.
Titre: Re : Faire reconnaitre l'existence de nos tout-petits...
Posté par: Marie J. le 20 janvier 2011 à 17:22:52
Chère Laura,

Au moment où tu pensais cette reflexion, ton entourage te parlait certainement de ton Nohan avec facilité. Par contre dès qu'il y une phrase qui "tue", alors oui on préfère le silence. D'où ta réaction à ce moment là.

Mais maintenant le silence s'installe. Comme c'est difficile de vivre son deuil dans un couple. Les papas vivent différemment le décès de leur enfant que les mamans et quelque fois l'incompréhension s'installe. Peut-être quelqu'un peut-il vous aider ?
C'est souvent les mamans qui s'expriment sur le forum, mais des papas sont venus aussi exprimer leurs souffrances immenses.

Chère Laura, je te porte avec affection, je pense à toi.
Prenez soin de vous trois.
Je t'embrasse fort avec une douce pensée pour Nohan.
Marie
Titre: Re : Faire reconnaitre l'existence de nos tout-petits...
Posté par: gin69 le 20 janvier 2011 à 17:53:53
Laura,
C'est effectivement bien souvent plus difficiel quand le silence s'installe autour de notre petit...qu'on en regrette presque les gaffes de notre entourage! C'est si difficile de trouver les mots justes, de trouver la bonne distance...une amie me disait il n'y a pas si longtemps qu'elle ne savait pas si elle "pouvait" évoquer encore Baptiste ou si cela entretenait ma peine...je crois sincérement que pour notre entourage la corde est parfois raide...cela dépend aussi tellement de notre "humeur" du jour...
Quant à ton mari...je comprends ta réaction face à ses propos...mais il est vrai que les hommes en général vivent les choses tellement différemment de nous, alors quand il s'agit de la perte de son enfant, c'est parfois le grand écart...Chez nous, c'est un peu pareil : Nous avons beaucou parlé de Baptiste ensemble au début puis chacun à avancé à son rythme...il va très peu au cimetière parcqu'il n'en a pas besoin : la présence "au quotidien" de son fils chez nous lui suffit alors que moi j'ai besoin d'aller m'occuper du petit coin de mon loulou... Il y a eu un temps plus silencieux autour de Baptiste durant quelques mois, certainement le temps que nous retrouvions chacun notre chemin intérieur avec notre fils...et puis progressivement nous réevoquons notre fils quand nous en avons envie ou besoin...
Ce n'est là que notre expérience particulière...juste pour te dire que même si c'est parfois dur, il faut sans doute permettre à chacun de cheminer à son rythme, selon sa sensibilité, sa manière d'extérioriser les choses...
Je ne crois pas que penser à ton fils entretienne ta douleur : comme tu le dis, elle est là...et puis tu y pensera toujours, mais de manière plus apaisée et plus douce.
Pour le moment tu as besoin de parler de Nohan, alors viens ici nous parler de ton tout petit autant que tu veux...et comme te le suggère Marie, si l'incompréhension s'installe entre toi et ton compagnon, quelqu'un peut peut-être vous accompagner un peu dans ce chemin difficile : chacun doit vivre son propre deuil mais le couple "parental" aussi, les frères et soeurs aussi et cela fait beaucoup de monde à accorder...

Je t'envoie plein de courage Laura.
Virginie
Titre: Re : Faire reconnaitre l'existence de nos tout-petits...
Posté par: cristalhan le 20 janvier 2011 à 19:35:48
Le plus important à savoir c'est que je ne veux pas à tout prix  qu'on ressente les mêmes choses que moi; d'abord ça n'est pas possible en suite ce serait vraiment égoiste d'exiger cela de mon entourage.
Non, tout ce que je souhaite c'est qu'on me laisse évoquer mon fils, qu'on me laisse regarder sa photo, qu'on me laisse l'aimer autant que j'aime son frère...sans regards de coin ou sans jugement (sur mon état mental).
Je commence à en avoir assez d'essayer d'expliquer mon ressenti, plus je prends soin à choisir les mots moins les gens comprennent...le temps passe donc pour eux ça n'est pas logique que la douleur ne diminue pas.

Isabelle à tout dit : Il y a quelque chose d'éprouvant dans notre deuil...c'est le refus de certaines personnes de reconnaitre l'existence de nos petits et du même coup la réalité de notre deuil...

Titre: Re : Faire reconnaitre l'existence de nos tout-petits...
Posté par: damebea1975 le 21 janvier 2011 à 12:14:52
Bonjour Laura,

Moi j'en étais arrivée à la conclusion que plus on niait les choses, plus j'avais envie de me battre et de parler de ma fillette, comme une maman qui protège ses petits jusqu'au bout ! Et ce combat prend beaucoup d'énergie et empêche de faire son chemin personnel. Il n'y a pas de sérénité tant qu'on se sent agressée et que l'on doit se défendre.

De mon côté, j'avais fait lire à mon mari "Parents en deuil" d''Harriett Sarnoff Schiff.
Après, il avait des réactions différentes.

Amitiés.

Béatrice.
Titre: Re : Faire reconnaitre l'existence de nos tout-petits...
Posté par: cristalhan le 21 janvier 2011 à 14:35:12
Oui, qd je pense à la sérénité, je me dis qu'elle n'arrivera que quand je réussirai à ne pas me sentir autant blessée, fragilisée par le silence autour de mon fils.
Mes réactions sont impulsives et fortes...comme une lionne, qui effectivement instinctivement protège son bébé.
Il faut que je me sorte de là.

Merci Béatrice pour la recommandation du livre.
Titre: Re : Faire reconnaitre l'existence de nos tout-petits...
Posté par: isabelle le 24 janvier 2011 à 09:20:39
Coucou Laura,
et Béatrice aussi... ;)

dans notre deuil, on vit tellement en décalage par rapport au monde ordinaire, à notre vie d'avant que tout le monde panique un peu....
en plus, Laura, tu es encore très blessée par le décès inattendu, si brutal, de ton fils....ton coeur porte une énorme blessure, il saigne encore et encore...mais cela ne se voit pas....du coup, tout le monde croit que c'est passé...du coup, tout te blesse et te fait mal intensément...les paroles maladroites, le silence, les regards incompréhensifs.....
essaie de faire comprendre aux autres que tu portes sur ton coeur une grande coupure encore ouverte...et que seuls le temps et la douceur vont lui permettre de cicatriser....et ce n'est pas en enfermant cette plaie qu'elle va se guérir....et comme quand on porte une blessure sur son corps, le moindre petit choc fait mal, le moindre petit effleurement maladroit te fait pousser un cri....

voilà, c'est la même chose et c'est bien normal d'être si blessée par le décès de son bébé....

en lien de coeur avec chacune....
Isabelle
Titre: Re : Faire reconnaitre l'existence de nos tout-petits...
Posté par: Bénédicte le 24 janvier 2011 à 14:27:32
Chère Laura,

Ton mari a accepté l'idée de venir parler avec la psy et cela révèle sans doute combien  il aimerait mieux te comprendre et être proche de toi. Les réactions face au deuil  entre un homme et une femme sont tellement différentes dans leur manière d'être vécues et exprimées.
Comme tu le dis les mamans réagissent peut-être davantage face au silence, notre corps comme notre coeur crient si longtemps l'absence de notre enfant .

De tout coeur avec toi,
 Bénédicte
Titre: Re : Faire reconnaitre l'existence de nos tout-petits...
Posté par: Victoire le 30 janvier 2011 à 14:34:12
"la trouble fete, celle ki rajoute une couche de tristesse dans ce monde de brut"...
oui, j'ai cette impression aussi.. :-\
ceci-dit n'est-ce pas un moyen de resituer "la realité" ou "notre realité" aux autres..?
cette realité, fait partie de cette vie,non?!
 malheureusement...nous le savons si bien,desormais... :-\
tant pis pour "ces autres", laura, si tu eprouves le besoin de "resituer cette realité", alors fais-le...
pour toi, pour nohan...le principal est de prendre soin de toi, de ton coeur de maman, si meurtri..
et si prendre soin de toi, est de "dire ta realité, si brutale soit-elle", alors ,oui, ne te gene pas...!
et puis, n'est-pas un moyen "detourné" de les aider, ces personnes ki ne connaissent pas, ou ki ne veulent pas voir,
ce coté triste et dur de la vie???moi, je pense k si...
kkpart, nous les aidons, dans leur vie, "a relativiser"...
les jours se suivent et ne se ressemblent pas..
un jour, tu as envie de "dire" -l'autre, de "te taire", et encore un autre de "crier ta douleur"...
j'ai l'impression k ces montagnes russes, nous accompagnent, avec notre humeur, si fluctuante, si fatigante, si deroutante...
pour nous, et pour "les autres"...
alors, l'essentiel, est de sentir ce ki te vas le mieux, en fonction de ces humeurs...:"prends soin de toi"...

oui, nous reagissons differement, les mamans et les papas...
quand bien meme, nous nous "ecartons" un peu l'un de l'autre, sur ce chemin sinueux, ki est le deuil,
le principal, est de ne pas se perdre de vue ,et par moment, prendre son temps, pour s'arreter, ou faire kk pas vers l'autre...

ce matin,je viens de regarder "et apres", film avec romain duris, du livre de guillaume musso...
il parle de "lapres" la mort, evoque la problematik ,les difficultés k le couple peut rencontrer dans la douleur de perdre un bébé..
je l'ai aimé ce film, si boulversant soit-il...
l'as tu vu?

je t'envoie de doux et chauds bisous...ainsi k de tendres pensées, rien k pour ton nohan....
"main dans la main",
victoire.