Soins palliatifs et accompagnement en maternité

Pour le soutien et l’accompagnement de parents => Après le décès de votre enfant => Discussion démarrée par: Alexandra31 le 06 avril 2019 à 10:44:46

Titre: Lorsque les sentiments sont exacerbés
Posté par: Alexandra31 le 06 avril 2019 à 10:44:46
Bonjour à tous,

J’ouvre ce sujet car depuis quelques jours je suis malade et coincée chez moi au fond de mon lit. J’ai perdu ma petite Mia il y a plus de 4 mois de façon très brutale. Nous ne nous y attendions pas avec mon compagnon. A sa naissance, son cœur ne battait pas alors que toute la grossesse et toutes ses échos étaient parfaites. Nous attendons encore les résultats.
Depuis, je vis un calvaire. Mais j’essaie de me battre pour retrouver tout l’espoir que je pouvais avoir dans la vie avant. J’ai un grand garçon qui ne demande que ça : avoir une maman en vie! Mais lorsque je suis malade, qu’il pleut, la douleur revient prendre ses quartiers. Je revis inlassablement et de manière tellement violente ce qu’il nous est arrivé. Je pleure et je suis très négative.
Est-ce que cela vous arrive à vous également ?
Depuis 4 mois passé, j’essaie de comprendre ce que je traverse pour mieux l’affronter.
Bien à vous,
Douces pensées à tous nos petits anges,
Alexandra
Titre: Re : Lorsque les sentiments sont exacerbés
Posté par: Soraya le 06 avril 2019 à 12:50:33
Bonjour Alexandra,
Je ne vais pas te dire qu'il faut que tu sois forte, qu'il te faut etre courageuse ect....
Non, Mia est décédé très récemment, je n'ai pas beaucoup de recul mais j'ai appris a m'écouter, nous ne devons pas bruler les étapes, ,nous devons vivre notre douleur, alors oui c'est très difficile au quotidien, chaque heure est un supplice et pourtant j'ose espérer que ce travail nous permettra de revivre un jour.
Je lis que tu es malade, alors sache que le deuil épuise et que chaque évenement qui viendra se greffer à ta douleur, l'accentuera c'est normal.
Ma psy m'expliquait qu'avec la mort de nos bébés, notre psychique avait atteint un degré de stress maximum, donc tout évènement exterieurs même mineur nous faisait replonger malheureusement.
Tu demandes ce qu'il t'arrive, tu es en deuil Alexandra, je me le répète chaque jour pour légitimer mon état, en ce qui concerne le ressassement des évènements, j'ai eu il y a un mois, besoin de réécrire toute notre histoire et de facon très précise, rdv, heure, nom des médecins, des sages femmes, de mes émotions à chacun de ses moments, et ça m'a soulagé, comme si tout était ordonné, à sa place, j'y ai vu un peu plus clair, c'est peut être une piste pour toi et sinon pleure n'hésite pas, j'ai compris cela aussi.
Je ne sais pas si tu es suivi et si ca t'aide.
J'ai voulu te répondre car je sais trop combien il est rassurant d'avoir un soutien dans ces moments de desespoir.
Chaleureusement
Soraya
Titre: Re : Lorsque les sentiments sont exacerbés
Posté par: Alexandra31 le 06 avril 2019 à 14:13:34
Bonjour Soraya,

Merci pour ton message.
Je vois un psychologue depuis le début.
J’ai écrit également, tout comme toi. J’écrivais à Mia depuis que j’avais appris son existence. J’avais fait cela pour son grand frère également. Un moyen de leur faire part plus tard de mon ressenti lors des grossesses et de leur transmettre les « informations » vraies et sincères de ce moment magique mais qui avait également changé et chamboulé ma vie.
J’ai donc ouvert tout naturellement un nouveau livre pour Mia. Cela m’aide à lui parler et également je pense que cela servira à Eden plus tard, pour comprendre exactement ce qu’il s’est passé, et ce que nous avons traversé.
Le fait de compléter tout cela en écrivant sur le forum me permet de trouver une écoute et surtout de savoir si ce que je traverse est légitime, normal ou peu importe le mot. Savoir si une autre maman endeuillée comme moi a pu ressentir ça et se sentir aussi désemparée et submergée par la douleur. Savoir ce qu’elle a pu faire... ou pas.
J’ai parfois l’impression de me battre contre une douleur invincible et je suis tellement fatiguée, que parfois, j’ai envie qu’elle s’arrête, qu’elle me laisse et qu’elle aille voir ailleurs. Ou qu’elle m’engloutisse et qu’on n’en parle plus. Mais qu’elle me lâche. On m’a déjà pris mon bébé et dans ces moments là je me dis que c’est déjà tellement assez dur, que nous avons mérité un moment que la vie  nous protége.  Comme sortir une carte Joker de son jeu : stop, pause... enfin....

Douces pensées à toi,
À tous,
Alexandra
Titre: Re : Lorsque les sentiments sont exacerbés
Posté par: Soraya le 06 avril 2019 à 19:09:17
Oui oui oui Alexandra cette douleur nous parait invincible tellement grande et envahissante à la hauteur du drame qu'est la perte de nos bébés.
Dans ces moments je me dis que si je ne souffrais pas autant ce ne serait pas un si grand drame, une si grande épreuve.
Et pourtant elle va s'apaiser, j'ai envie d'y croire, je touche du doigt parfois le bouton pause mais malheureusement pas le STOP.
Il est normal, si proche de la perte de Mia que tu te sentes si mal, on a juste envie de s'entendre dire que ca passe, mais il faut en baver avant.
Je suis comme toi face à cette douleur et pourtant toutes les mamans témoignent qu'il faut la vivre pour aller mieux car c'est ce qu'on veut toutes, ce qui me rassure c'est de me dire que c'est NORMAL, que le deuil est long et douloureux, qu'on me répète encore et encore que la première année est très difficile, je me dis ouf je suis dans la "norme", on a tellement peur de froler la folie.
Car oui nous sommes toutes passé par là, nous avons toutes été submergé par la douleur, et puis elle s'adoucit, elle s'espace, on se reconstruit totalement mais il faut etre patiente.
10 mois que mon fils est décédé et oui la douleur est là trop forte par moment et puis me laisse un peu de répit, ce sont les montagnes russes, mais pour etre honnête avec toi, à ton "stade", j'étais dans un tel état que je me suis décidé à consulter un psychiatre, je frappais à toutes les portes pour trouver un peu de soutien et puis on comprends qu'on a le droit d'être mal, de pleurer, que ça ne peut pas passer d'un coup.
Je ne sais pas dans quelle région tu te trouves, mais il peut exister une écoute téléphonique SPAMA près de chez toi, n'hésites pas à les joindre, pour moi cela à été et est encore une béquille en attendant de pouvoir remarcher seule.
J'espère t'avoir rassurer concernant tes émotions, acceptes les et n'hésite pas.
SORAYA
Titre: Re : Lorsque les sentiments sont exacerbés
Posté par: Alexandra31 le 06 avril 2019 à 20:20:24
Merci Soraya pour tes messages et tes mots, d’une grande aide.
Merci pour ton avis et tes précieux conseils.
C’est tellement injuste ce qu’il nous est arrivé. Comme tu dis, j’aurais tellement envie que ça passe et en même temps, je l’entends bien que nous sommes obligées de vivre tout ça pour aller mieux.
Je suis en contact avec les bénévoles de Spama dans mon secteur. J’ai l’impression de tarir toutes les sources d’aide possibles et inimaginables.
La seule chose qui m’aiderait au fond ce serait  un miracle. Quelque chose d’impossible : avoir Mia dans mes bras.
Tout m’est insupportable : le monde dans le métro que je prends le matin pour aller travailler, une contrariété au travail (un détail parfois), une femme enceinte, un bébé, des gens heureux... alors que je me dis que j‘ai vécu le pire et que le reste devrait me sembler dérisoire, tout me semble insurmontable. Je me sens agressée par l’extérieur (comme tu le dis si bien dans ton précédent message) et je me disais avant de te lire que j’étais devenue peut être trop à fleur de peau, que j’en faisais trop. Mais dans ce malheur là tu m’as rassurée. Parfois, je me sens tellement oppressée, j’en ai du mal à respirer. Et puis, je vois mon fils, son regard, son sourire et ses petites mains me prennent mon visage et je lis dans ses yeux que ça va passer, et dans le regard et les bras de mon homme que ça va aller, qu’on va en sortir. Et un message posté auquel j’aurais eu une réponse me réconforte et m’apporte plus que je ne le pensais.
Merci encore,
Douces pensées à toi, ta famille et à tous nos anges,
Alexandra

Titre: Re : Lorsque les sentiments sont exacerbés
Posté par: Marie J. le 08 avril 2019 à 09:51:22
Chère Alexandra,

Oui, perdre votre bébé, votre enfant est l'épreuve insupportable pour votre coeur de maman.
Vous attendiez Mia avec tant de joie que son décès vous plonge dans un abîme où il est bien difficile de remonter.

Comme le dit Soraya, les parents témoignent que la vie reprend des couleurs mais qu'il faut du temps, petit à petit, heure par heure, jour après jour.
Oui le deuil est long et épuisant. Et que ta tristesse est bien normale ! Que les phases que tu traverses sont normales. Aujourd'hui c'est trop dur !

Te laisser prendre dans les bras de ceux que tu aimes. Tu trouves la douceur, le réconfort auprès de ton fils et de ton conjoint. Ils sont si précieux.

Nous sommes là avec toi, main dans la main.
Je te souhaite une journée la plus douce possible et t'embrasse fort.
Marie
Titre: Re : Lorsque les sentiments sont exacerbés
Posté par: isabelle le 09 avril 2019 à 08:36:13
Oui, Alexandra, tout ce que tu décris est juste la terrible réalité de ce deuil très éprouvant...et pourtant si mal connu...
comme je comprends que tu sois épuisée, que tu sois découragée aussi....c'est tellement violent de traverser cette épreuve....

et puis, c'est ta petite puce qui manque à ta vie de maman, avec tous les rêves de vie que tu portais en toi pour les vivre avec elle...

il me semble bien normal que tu sois à fleur de peau, si fragile, si fatiguée....on est comme des écorchés-vifs quand on vient de perdre un bébé....c'est dur pour toi d'avoir à te confronter au monde dans sa brutalité, son indifférence ou sa rapidité alors que tu aurais besoin d'une infinie douceur pour apaiser ton coeur de maman...
Prends des temps pour toi, pour te mettre dans une bulle de douceur et d'amour...
et sois certaine que ta petite Mia est là, blottie au fond de ton coeur pour toujours....elle est ta puce, ton bébé d'amour qui veille sur sa maman...

je t'envoie tout mon soutien et une brassée d'affection, juste pour cette journée...
en lien de coeur avec toi
Isabelle

Titre: Re : Lorsque les sentiments sont exacerbés
Posté par: Helen31 le 23 avril 2019 à 07:39:01
Chère Alexandra,

quelques mots ici pour te dire que je pense bien fort à toi. Les vacances sont là, peut être as tu pris un peu de repos pour prendre soin de toi, passer du temps avec ton grand, ton conjoint...

Comme ce temps sans ta petite fille doit te paraître parfois long et lourd aussi...et j'espère de tout coeur que tu parviens, à ton rythme, à trouver des petits moments de douceur, comme des respirations, qui viennent te donner un peu de paix dans ce chamboulement...

Viens ici déposer ce que tu portes, si tu le souhaites, nous sommes là pour toi...

EN lien de coeur,

Hélène
Titre: Re : Lorsque les sentiments sont exacerbés
Posté par: Marie J. le 24 avril 2019 à 10:02:09
Je pense très fort à toi chère Alexandra, à ton coeur qui pleure Mia, à ce vide qu'elle laisse.

la vie a perdu de la couleur. Le monde qui t'entoure est pour toi agressif, bruyant, insupportable. Oui il est bien difficile de s'y retrouver quand on vit le deuil de son tout-petit.

Je pense fort aussi à ton conjoint et ton fils qui sont ton réconfort.

Je te souhaite une journée la plus douce possible et t'embrasse fort.
Marie
Titre: Re : Lorsque les sentiments sont exacerbés
Posté par: Alexandra31 le 22 mai 2019 à 23:32:06
Bonsoir à toutes,

Je reviens sur ce post car les choses me dépassent en ce moment.
Nous avons enfin réussi à partir une semaine loin de chez nous pour souffler et s’offrir une parenthèse avec Eden, prendre soin de nous et de lui.
Mais voilà : la veille de partir, j’ai dû aller aux urgences (les plus proches de la maison sont celles de la clinique où j’ai accouché) pour un abcès à percer. Nous sommes partis mais j’ai dû programmer des passages de soins infirmiers pour soigner cette vilaine plaie.
Depuis ce matin, je ne me sentais pas au top et voilà que vient se greffer une angine.
Je me bats tous les jours pour aller mieux, ma vie est devenue un véritable combat et là mon corps me lache!! Je suis en colère contre cette chienne de vie, injuste qui ne veut pas me laisser respirer. Quand est ce que tout cela va s’arrêter?!?!!
Est ce que vous aussi physiquement vous avez eu le corps qui vous lâchait?!
Que faire?!
Je suis blasée.
Même pendant ce moment de répit mérité, la vie est infecte !!!
Douces pensées à vous et à nos petites étoiles,
Alexandra
Titre: Re : Lorsque les sentiments sont exacerbés
Posté par: Helen31 le 23 mai 2019 à 07:32:26
Chère Alexandra,

je suis heureuse de te savoir en vacances, avec ton cocon familial...et bien désolée de voir que tous ces tracas de santé t'affectent  :-[

Le deuil de son bébé épuise énormément...il y a de qui être usée, blasée...et tu as bien fait de venir le dire ici! Tu as raison, ras le bol de tous ces ennuis! Tu as envie qu'au moins, ton corps te laisse tranquille et que tout le reste aille bien...comme je te comprends!

Ton corps vient peut être t'inviter à redoubler de vigilance et de soin pour lui...si ton coeur de maman a été bouleversé par la mort de ta petite Mia, ton corps aussi a été largement sollicité. Toutes les émotions que tu traverse viennent le fatiguer et ... c'est lui qui te porte donc, il a besoin que tu prennes encore plus soin de lui!
J'ai moi aussi connu beaucoup de soucis de santé suite à la perte de mon bébé...j'attrapais tout et je trouvais que cela ne faisais qu'empirer mon moral! Personne n'aime être malade...alors lorsqu'on vient de perdre son bébé, c'est enrageant!

La vie te maltraite en ce moment, chère maman... prends le temps de trouver tout un tas de petites choses et soins qui pourront te permettre te remettre sur pieds...au moins physiquement...cela ne peut que te faire du bien...

Belles vacances malgré tout avec ta famille chérie...et ta Mia qui reste pour toujours dans ton coeur.

Hélène

Titre: Re : Lorsque les sentiments sont exacerbés
Posté par: Alexandra31 le 23 mai 2019 à 10:02:48
Hélène,
Merci de ton retour.
C’est dur d’encaisser ce genre de choses en plus de ce qu’il est arrivé. J’ai beau me dire qu’il m’est déjà arrivé plus grave et que ce que je traverse n’est qu’une broutille : mais je suis épuisée et la moindre petite chose vient s’accumuler au reste et je ne me sens plus le courage d’accueillir quoique ce soit, même un vilain petit microbe.
Je te remercie encore pour tes mots, le retour sur ton vécu et ta Gentillesse.
Cela me donne la force et le courage que je n’avais plus encore hier soir avant de me coucher (et pourtant la nuit a été courte et difficile).
Je ne pourrai que défendre l’intérêt de tous les échanges que nous entretenons qui est pour moi tellement important, encourageant et qui me donne beaucoup d’espoir.
Je t’embrasse,
Douce journée,
Alexandra
Titre: Re : Lorsque les sentiments sont exacerbés
Posté par: Marie J. le 24 mai 2019 à 09:41:48
Chère Alexandra,

Oui la vie est bien dure avec toi. Que de souffrances morales et physiques !
Ton corps réagit à toutes les émotions à la suite du décès de Mia. Il a été fragilisé et l'est encore.
Oui tu peux être épuisée !

Tu espères  tant de cette semaine de vacances avec ton conjoint et ton fils ! J'espère qu'elle se passe au mieux quand même et que vous arrivez à vivre des temps de douceur. Ton Eden doit être content !

Comme le dit si bien Hélène, prend encore plus soin de lui, essaie de trouver ce qui te ferait du bien.

Je pense très fort à toi, à vous.
J'espère que cette journée t'apportera un peu de douceur.
Je t'embrasse
Marie
Titre: Re : Lorsque les sentiments sont exacerbés
Posté par: isabelle le 25 mai 2019 à 09:27:00
Oui, Alexandra,
la vie est éprouvante sur toute la ligne quand on a perdu un bébé...
Le corps nous lâche aussi et cela montre combien ce deuil nous touche en totalité car nous sommes corps et coeur liés à jamais....

Comme Hélène et comme toi, j'attrapais tout ce qui trainait et je n'en pouvais plus d'avoir mal physiquement, en plus de ce terrible chagrin à porter...

oui, tu as toutes les raisons d'être épuisée mais aussi en colère contre cette vie éprouvante...contre ces enchaînements de petits et grands maux du coeur et du corps....
demain, c'est la fête des mères, une journée encore bien éprouvante à traverser....pourquoi ne pas te faire offrir un massage, si cela te dit ? après le décès de mon petit Emmanuel, j'ai découvert le bien-être que cela peut apporter et cela m'a aidé à dénouer les noeuds que mon corps avait enregistré...

je t'envoie plein de soutien et d'amitié....et pense bien fort à toi
En lien de coeur avec toi autour de ta petite Mia
Isabelle
Titre: Re : Lorsque les sentiments sont exacerbés
Posté par: Marie J. le 27 mai 2019 à 09:39:45
Je t'embrasse très fort chère Alexandra .

Je viens te souhaiter une nouvelle semaine la plus douce possible après celle passée avec vos amis.

Avec toute mon affection
Marie

Titre: Re : Lorsque les sentiments sont exacerbés
Posté par: isabelle le 02 juin 2019 à 09:01:23
Chère Alexandra,

je t'envoie ce petit message de soutien et d'amitié et viens prendre de tes nouvelles...
en espérant de tout coeur que ton corps s'apaise un peu et que le retour du soleil lui envoie un peu d'énergie...

je pense bien à toi et te souhaite une douce fin de WE
Isabelle
Titre: Re : Lorsque les sentiments sont exacerbés
Posté par: Alexandra31 le 02 juin 2019 à 11:15:39
Bonjour Isabelle,

Merci pour ton message.
Je me rends compte depuis ces derniers jours que malgré la meilleure volonté du monde, malgré toutes les choses que je peux entreprendre pour m’aider à « aller mieux » ça ne va pas forcément mieux. Je pense avoir voulu aller peut-être trop vite mais je pense que vous savez mieux que quiconque que cette douleur n’est pas agréable et qu’on a vite envie qu’elle s’en aille.
Je ne veux pas oublier Mia ni oublier ce qu’il s’est passé. Je veux juste que ma vie devienne plus paisible, plus douce car la vie m’a déjà fait suffisamment mal en m’enlevant ma fille.
Je sais que nous sommes obligés en tant que parent de traverser ces périodes et d’affronter cette douleur pour aller mieux mais je rage tellement car c’est doublement injuste.
Mon corps me lâche, je tombe malade, je suis épuisée. Je viens de passer un long pont sans mon grand, pour souffler et me reposer. Cela m’a fait du bien.
Je suis vraiment contente que SPAMA existe et que le travail des bénévoles m’aide et nous aide à toutes. Je ne sais pas comment je pourrais faire seule face à tout ça.
Car malgré toute l’aide et tout le soutien que nous pouvons avoir, la situation est difficile et tout est tellement dur à affronter.
Je me dis souvent que je suis  une accidentée de la vie : je dois apprendre à nouveau à vivre, que cela est difficile de réapprendre après ça. Spama et les personnes qui m’entourent sont comme des béquilles : cela me porte et m’aide à avancer du mieux possible.
Isabelle : le soleil m’a fait du bien. Mais le chemin sera plus long que je ne le pensais,  il faut que j’accepte que je ne contrôle rien et que je sois plus bienveillante envers  moi-même.
J’Espère que ce beau temps aura fait un minimum de bien à vous toutes également,
Je pense à vous tout le temps, sans vous connaître personnellement, à toutes ces étoiles dans le ciel, à nos petits anges,
Douces pensées à vous,
Bon dimanche,
Alexandra
Titre: Re : Lorsque les sentiments sont exacerbés
Posté par: Marie J. le 03 juin 2019 à 09:31:18
Chère Alexandra,

Jamais tu n'oublieras ta fille, ta petite Mia. Elle est ta fille chérie venue agrandir ta famille mais dont la vie fut tellement trop courte !

Bien sûr que tu voudrais que cette douleur disparaisse. Elle est si violente.

Les parents témoignent qu'elle s'atténuera, que ta vie reprendra des couleurs, que tu arriveras à sourire, à rire, à accueillir les bonheurs simples.
Mais aujourd'hui c'est encore trop difficile de l'imaginer tant cette douleur est présente.

Oui ce chemin douloureux est long.

J'espère de tout coeur que cette journée t'apportera de la douceur après ce long week-end qui t'a fait du bien, nous dis-tu.

Je t'embrasse fort.
Marie
Titre: Re : Lorsque les sentiments sont exacerbés
Posté par: Eve le 03 juin 2019 à 14:55:54
Coucou Alexandra,

Un petit message avant que l'on ne se revoit lors d'un café-rencontre.
J'espère que les soucis de santé que tu as rencontrés s'estompent et que tu sors plus reposée de ce week end. Je me retrouve dans tes propos et ceux des autres mamans. Ce deuil nous fatigue, nous sommes épuisées, à fleur de peau. Et que dire de ces montagnes russes émotionnelles! Honnêtement, il ne passe pas une journée sans que mes larmes ne coulent ou viennent juste picoter mes yeux.
L'injustice et la cruauté de la vie sont dures à encaisser alors que nous sommes épuisées. Et comme je te comprends en disant que la seule chose qu pourrait te permettre d'aller mieux est d'avoir Mia dans tes bras. Parce que je ressens la même chose. Je voudrais tant que l'impossible se produise et bercer Léandre contre moi.  Et en écrivant ces mots sur mon clavier, je pleure en même temps.
Nous avions des fêtes de famille ce week end et le revers de faire partie d'une grande famille c'est de voir tous les nouveaux-nés dans les bras de leurs mamans (5 naissances en 7 mois...). Mais au milieu de tous ces nouveaux visages, il n'y avait pas mon bébé. Et on a beau serré les dents, se dire qu'il faut faire des efforts, nous ne pouvions pas lutter contre les larmes et la tristesse. Alors nous ne sommes pas restés et nous avons laissé ces fêtes se dérouler sans nous. C'était trop dur à supporter. C'était trop tôt.
Alors je me dis que nous ne sommes ni folles, ni faibles. C'est juste trop tôt. J'attends comme toi que le temps adoucisse ces sentiments exacerbés. 
Je pense à vous et j'espère que nous aurons à nouveau l'occasion de nous voir.

Eve
Titre: Re : Lorsque les sentiments sont exacerbés
Posté par: isabelle le 04 juin 2019 à 09:39:41
Oh, non, les mamans, vous n'êtes ni folles, ni faibles....mais juste touchés par l'une des plus grandes épreuves de la vie....ce n'est pas rien....c'est même terrible de perdre son enfant, celui qui devait vivre avec vous toute une vie...

oh, oui, la vie est bien dure parfois, même injuste....alors soyez douces et pleines de compassion pour vous...

vos coeurs sont déchirés d'amour....avec le décès de vos bébés....
et face à notre société qui vous laisse si peu de temps pour panser/penser cette déchirure, prenez soin de vous, protégez vous et laissez passer sur vous ces montagnes russes....elles sont aussi la preuve intangible de votre amour pour vos tout-petits...

j'espère que vous pourrez vous retrouver à cette prochaine rencontre...
en tout cas, nous sommes là à vos côtés tous les jours...

je vous envoie tout plein de douceur et de soleil et pense très fort à vous deux
Isabelle 
Titre: Re : Lorsque les sentiments sont exacerbés
Posté par: isabelle le 14 juin 2019 à 07:03:39
Chère Alexandra,

Je pense bien à toi ce matin, avec l’approche du 7eme mois anniversaire de ta petite Mia...
Oui, le chemin pour apprivoiser cette terrible absence est long, imprévisible et tellement douloureux à vivre...
Alors je t’envoie plein de soleil et d’affection pour t’apporter un peu de réconfort...
Ta petite Mia est bien là, invisible aujourd’hui, mais si présente dans ton Coeur de maman... et cela pour toujours !
Je t’embrasse bien fort
Isabelle

Titre: Re : Lorsque les sentiments sont exacerbés
Posté par: Marie J. le 15 juin 2019 à 10:43:28
Chère Alexandra,

Comme j'aimerais que cette journée t'apporte de la douceur pour ton coeur de maman.
C'est ce que je te souhaite.

Je pense à toi et t'embrasse fort.
Marie