Soins palliatifs et accompagnement en maternité

Pour le soutien et l’accompagnement de parents => Quand d'autres sentiments sont ressentis..... => Discussion démarrée par: milie le 07 Février 2015 à 22:59:27

Titre: Des sentiments contraires
Posté par: milie le 07 Février 2015 à 22:59:27
j éprouve ces jours ci ,le sentiment que la vie de mon Trésor est loin...très très loin....
Je regarde les vidéos que j ai d'elle et j ai l impression que le souvenir de notre contact physique est loin....
7mois et demi qu elle est "partie"
Les premiers temps ça  me paraissait évident que nous aurions d'autres enfants...mais aujourdhui je ne sais plus...
Comment dire...
Je prends beaucoup de temps pour moi depuis le décès de mon amour... (Je vais voir des amies, je me balade avec ma chienne, je vais au cimetière quand j en ai envie....je n ai palus vraiment de contraintes puisque j ai perdu mon travail...alors le temps que ma grande est a l école je m occupe...je fais ce Qu il me plait)
Je ne sais pas si je serais encore capable d aimer un tout petit...de me lever la nuit...de faire tous les sacrifices qu une maman fait au quotidien...
Je suis fatiguée rien que d y penser
Titre: Re : Des sentiments contraires
Posté par: Marie J. le 08 Février 2015 à 08:41:36
Bonjour Emilie,


Tu t'écoutes et fais ce qui te semble bon pour toi . C'est important pour toi aujourd'hui.
Tu as peut-être besoin de temps après cette terrible épreuve pour avancer, avoir d'autres projets.

Accueille chaque jour comme il vient.
Je te souhaite de trouver des forces et de l'amitié pour t'aider, t'entourer.

Je t'embrasse fort.
Marie
Titre: Re : Des sentiments contraires
Posté par: milie le 10 Février 2015 à 17:11:23
J ai vu un gynécologue aujourd'hui...
Apres examen de mon dossier il m a annoncé que les examens génétiques qui avaient été réalisés ne permettaient pas d écarter l hypothèse d une cause génétique à toutes les malformations de mon petit ange.
Il faut donc qu on recommence tout... Il va falloir tester aussi la famille...chercher plus loin ...pour trouver
Nous avons rendez vous mardi matin avec une généticienne ....

Ça a été une réelle épreuve de me rendre dans un hôpital pour voir un gynécologue..
Je me sens vidée , épuisée ....
Titre: Re : Des sentiments contraires
Posté par: Marie J. le 11 Février 2015 à 10:12:39
Hier fut une journée bien éprouvante pour toi chère Emilie.
Déjà je vous envoie plein de force et de soutien pour les rendez-vous que allez avoir et les démarches à suivre pour la recherche génétique.
Oui on pense à vous.

Je t'embrasse fort.
Marie

Titre: Re : Des sentiments contraires
Posté par: Bénédicte le 12 Février 2015 à 17:59:42
Bonsoir Emilie,

J'espère que ce rendez vous avec la généticienne s'est relativement bien passé, qu'elle était à votre écoute, bienveillante suite à ce que vous venez de vivre.
Pour ce qui est de la question d'une autre grossesse, il faut parfois un peu de temps avant de pouvoir se lancer dans ce nouveau projet. On est tellement impactée par la mort de son bébé qu'un temps de reconstruction est nécessaire avant de pouvoir faire de nouveau confiance à la vie.
Je t'envoie tout mon soutien
à très bientôt,
 Bénédicte
Titre: Re : Des sentiments contraires
Posté par: isabelle le 15 Février 2015 à 09:57:07
Coucou Emilie,

oui, c'est bien que tu prennes soin de toi....tu as besoin de réconforter ton coeur qui a tant souffert....tu as tant besoin de douceur, d'attention, de tendresse...
je penserai vraiment à toi pour ce nouveau RV avec la généticienne mardi... c'est bien difficile d'avoir à tout recommencer et en plus c'est éprouvant de revenir dans un hôpital quand on a vécu une telle épreuve comme la tienne....les parents le disent souvent !

mais j'aurai envie de te dire de laisser venir la vie à toi, de laisser le temps apaiser cette souffrance si aigue que tu portes....ce qui te semble impossible aujourd'hui le sera peut-être demain....

main dans la main avec toi, au quotidien, à ton rythme
je t'envoie tout mon soutien
Isabelle
Titre: Re : Des sentiments contraires
Posté par: Marie J. le 17 Février 2015 à 11:07:58
Bonjour Emilie,

Je pense très fort à toi ce matin où tu as rendez-vous avec la généticienne.
Il te faut repartir à l'hôpital, démarche qui doit être difficile.

Prends soin de toi, tu sembles savoir ce qui est bon pour toi aujourd'hui

Je t'embrasse fort.
Marie
Titre: Re : Des sentiments contraires
Posté par: milie le 17 Février 2015 à 20:00:44
Merci pour vos messages
La généticienne a été très gentille et nous a expliqué beaucoup de choses...
Ça a été difficile, d autant plus que j ai attrapé la gastro...alors nous y sommes allés quand même mais avec beaucoup d arrêts 😰
1h de route vraiment très très pénible !
Nous allons refaire un caryotype chacun...et la généticienne va essayer d en savoir un peu plus ( le sang d Auxane a été envoyé à Lyon pour des recherches)
Beaucoup d angoisse et pas vraiment de réponse ....
Titre: Re : Des sentiments contraires
Posté par: Marie J. le 18 Février 2015 à 11:02:06
Voilà des démarches éprouvantes pour vous.
On pense à vous.

J'espère que tu te remettras bien vite de ta gastro, c'est bien pénible.

Je t'embrasse fort.
Marie
Titre: Re : Des sentiments contraires
Posté par: isabelle le 19 Février 2015 à 08:30:50
Oh, oui, Emilie, je comprends que ce soit bien difficile pour toi de vivre toutes ces démarches...
heureusement, tu as rencontré une gentille personne...elle va t'accompagner dans ces recherches...
N'avoir aucune réponse est aussi une réponse en soi...parfois, c'est juste l'aléa de la vie qui a frappé...ce fut mon cas pour la trisomie 18 de mon petit Emmanuel...ce fut juste le coup du hasard....et en même temps, cela m'a rassuré...

je t'envoie tout mon soutien et t'embrasse bien fort
Isabelle 
Titre: Re : Des sentiments contraires
Posté par: Bénédicte le 19 Février 2015 à 15:26:45
Bon courage à toi Emilie pour ces nouveaux examens qui se profilent et le temps d'attente qui s'ensuit,  jamais bien confortable.
Tu dois être bien épuisée ces jours-ci. J'espère que cette gastro s'est enfin calmée.
Je t'envoie tout mon soutien
Bises un peu fraiches mais toutes ensoleillées du Nord,
Bénédicte
Titre: Re : Des sentiments contraires
Posté par: milie le 22 Février 2015 à 10:01:21
Merci pour vos messages
La gastro s est calmée ... Apres deux jours d épuisement et de courbatures..
Oui nous allons refaire nos examens...
Il va falloir s armer de patience pour avoir une réponse ou pas!!  Enfin, comme tu dis Isabelle ...l absence de réponse claire en sera tout de même une... Peut être le coup du " hasard " , du "pas de bol" ...
De toute façon ces résultats ne changeront pas ce Qu il s est passé ...
Titre: Re : Des sentiments contraires
Posté par: isabelle le 23 Février 2015 à 09:46:07
oui, ces recherches vont mobiliser encore de ton énergie....
je comprends aussi très bien que tu sois fatiguée de tout cela puisque cela ne changera rien, comme tu le dis si justement...
oui, c'est lourd et compliqué à vivre en même temps que cette traversée du deuil qui est si éprouvante en elle-même....

tu pourrais peut-être en rediscuter avec cette généticienne....

je t'envoie tout mon soutien et t'embrasse bien fort
Isabelle
Titre: Re : Des sentiments contraires
Posté par: milie le 03 Mars 2015 à 10:02:51
Gros passage à vide ces jours ci....
Le 28 mon trésor aurait du avoir 10 mois... Le 1 er cela a fait 9 mois qu elle est morte...
Pas simple, pas simple...
Avec mon mari nous n avançons pas sur le même chemin, ni au même rythme...
Nous n avons pas besoin des mêmes choses...
Le dialogue est quasiment inexistant...
Plus les mois passent plus ça devient compliqué..
Titre: Re : Des sentiments contraires
Posté par: Karine28 le 03 Mars 2015 à 13:44:09
Bonjour
Combien de fois j'ai eu la meme réflexion que toi. Avec mon mari nous n'évoquions pas notre fille, nous ne parlions pas de notre ressenti. Je me suis meme entendu lui dire qu'il s'en fichait, qu'il ne comprenait rien à mon chagrin. Parfoid n
ous nous sommes meme disputés. Sa seule réponse a été : c'est personnel, ce n'est pas parce que je dis rien qu'elle ne me manque pas ; il n'y a pas besoin d'étaler tout ça.
Je comprends que son attitude te blesse. Mais ton mari vit son deuil à sa manière. Parfois, cela passera dans une petite phrase, un geste ou une attitude mais cela restera discret. C'est peut-etre sa manière de se protéger ou de protéger votre grande et toi. Il ne veut pas ajouter à votre souffrance.

C'est une situation difficile à vivre. On se sent seule avec son chagrin. Pour parler ensemble,  en couple, en parents de notre bébé décédé, il a fallu "sortir de la maison", prendre le temps d'une promenade, d'un restaurant ou meme d'une séance shopping. J'ai compris qu'il ne fallait pas le pousser dans ses retranchements mais l'apprivoiser et apprivoiser son chagrin. Nos hommes peuvent etre très pudiques quand ils sont profondément blessés. Ils pansent leurs plaies comme ils peuvent.
Je crois qu'ils ont juste besoin de savoir que nous sommes là et que nous les aimons ainsi.
Ce n'est ni simple, ni évident. Je suis de coeur avec toi dans ce que tu traverses.

En union avec nos anges

Karine
Titre: Re : Des sentiments contraires
Posté par: isabelle le 06 Mars 2015 à 10:29:37
Oui, Emilie, c'est bien difficile de vivre en couple ces différences dans la traversée du deuil...
et puis on a l'impression de subir une double peine...
alors que justement on aimerait que le couple soit le lieu de la compréhension la plus forte...
mais voilà, vous êtes tous les deux en deuil et du coup, chacun souffre de son côté...et arriver à se rejoindre est loin d'être évident...

j'aime beaucoup les suggestions de Karine, elles me semblent très justes....oui, il y a quelque chose à apprivoiser de l'autre, dans ce qu'il ressent lui, de son côté...sans le juger, sans penser qu'il souffre moins...
il souffre juste différemment et ne sait pas forcément le dire...ou n'a pas envie de le dire... 

peut-être aussi qu'un professionnel pourrait vous aider tous les deux... mais là non plus, ce n'est pas simple d'amener son mari à aller voir quelqu'un  ::)

je t'envoie une grande brassée d'amitié et de chaleur...
c'est main dans la main que nous restons toujours à tes côtés
bises
Isabelle
Titre: Re : Des sentiments contraires
Posté par: milie le 06 Mars 2015 à 16:12:21
Merci pour vos réponses...
Il est contre l idée d aller voir quelqu un.
Il ne veut pas parler d elle et se demande quelle serait sa vie s il était partit ( selon ses dires)
J ai le sentiment Qu il voudrait fuir
Mais la douleur n est pas qu ici... Elle est partout..
Titre: Re : Des sentiments contraires
Posté par: isabelle le 07 Mars 2015 à 08:42:35
Oh, Emilie, il est peut-être un peu perdu....
il voudrait pouvoir fuir cette douleur....Mais comme tu le dis, elle est partout, parce qu'elle est en lui....

peut-être avec beaucoup de douceur, il faut que tu le ré-apprivoises....pour lui dire que tu partages aussi cette douleur...qu'elle est la vôtre puisque que vous êtes les parents d'une petite puce décédée...et que vous pourriez la porter ensemble...

je t'envoie pour vous deux plein de soutien et d'amitié 
ta puce veille sur vous
Isabelle

 
Titre: Re : Des sentiments contraires
Posté par: Marie J. le 11 Mars 2015 à 10:35:03
Chère Emilie,

Je pense très fort à vous, dans ce que vous vivez de douloureux ensemble, mais d'une manière différente.
La mort de son enfant est tellement difficile à vivre, le couple est touché et partager ses sentiments n'est pas simple.

Oui je pense à vous et vous envoie toute mon amitié.
Je vous embrasse fort.
Marie
Titre: Re : Des sentiments contraires
Posté par: milie le 12 Mars 2015 à 13:34:39
Nous avons discuté , crevé l abcès ...
Je le sens mieux depuis...il a l air plus serein
Je suis obligée de le "bousculer" pour Qu il s exprime, si je ne le fais pas il est comme une cocotte minute sans soupape..prête à exploser
Je tiens tellement a lui, à nous ...
Titre: Re : Des sentiments contraires
Posté par: Bénédicte le 12 Mars 2015 à 15:53:00
Bonjour Emilie,

C'est déjà un pas énorme que tu viens de lui permettre de faire en crevant l'abcès!!!
La souffrance peut nous faire construire des murs difficiles à abattre. Tu as ouvert un champ de possibles et libéré sans doute une partie de sa souffrance en lui permettant de l'exprimer. Que ton amour pour lui continue à te guider et à vous aider à mettre des mots sur les maux pour éviter cet effet cocotte minute.
je t'envoie tout mon soutien
Bénédicte
Titre: Re : Des sentiments contraires
Posté par: math14 le 12 Mars 2015 à 20:07:30
Bonsoir Emilie,

je suis contente de lire ton message, de savoir que vous avez pu discuter avec ton mari. Tu dois être soulagée de le voir plus serein. C'est tellement important de continuer à dialoguer, alors qu'on aurait envie de se refermer sur sa propre douleur...
Bonne soirée.
A dimanche!

je t'embrasse,
mathilde
Titre: Re : Des sentiments contraires
Posté par: isabelle le 13 Mars 2015 à 11:48:07
Coucou Emilie,
je suis vraiment touchée en lisant ce matin ton message...
quel soulagement vous devez éprouver l'un et l'autre !
je te souhaite de tout coeur de pouvoir poursuivre ce chemin ensemble et de vous retrouver autour de cet amour qui vous lie si fort...
belle et douce journée à toi, ta petite puce doit être fière de sa maman...
je t'embrasse bien fort
Isabelle
Titre: Re : Des sentiments contraires
Posté par: isabelle le 19 Mars 2015 à 10:02:06
Un petit coucou pour toi, Emilie !

j'ai été vraiment touchée de te rencontrer et de faire la connaissance de ta soeur et de ton amie d'enfance...
leur présence était importante pour nous aussi !
j'espère que tu es bien rentrée...et sans souci de métro, cette fois  ;)
à très vite, pour poursuivre nos échanges

je t'embrasse bien fort
Isabelle
Titre: Re : Des sentiments contraires
Posté par: anne-sophie le 19 Mars 2015 à 13:16:09
coucou
mon mari non plus ne vivait pas le deuil de la meme façon je pleurais bcp j'en parlais beaucoup et lui se muait dans son silence et le travail
j'ai du le bousculer un peu j'ai eu aussi de la colere et la psy qui me suivait m'a bcp aidé

Nous vivons chacun notre deuil à notre façon,nos maris sont plus pudiques ils veulent nous protger et ne veulent pas rajouter leur peine à la notre
mais ils souffrent tout autant
tu sais ça va bientot faire deux ans que ma puce zelie nous à quitté et j'ai compris certaines choses il y à quelques semaines
jusqu'a maintenant je ne voyais que ma peine et un soir en discutant avec lui j'ai vu dans ses yeux le chagrin qu'il avait aussi
il faut leur laisser du temps,
bon courage
Titre: Re : Des sentiments contraires
Posté par: milie le 19 Mars 2015 à 18:36:10
Merci Anne Sophie pour ton message.
Oui nous traversons le deuil différemment , mais je sais bien que lui aussi souffre énormément
Je le vois dans ses yeux...
Il y a cette douleur dans son regard ...lorsqu il travail ou est occupé à autre chose et que je lance un petit coup  d œil sur lui..
Son regard n est plus le même
Ses attitudes ne sont plus les mêmes
Je l aimais fort avant et je l aime tout autant maintenant voir plus... Il a été d un soutien sans faille pour moi..
Il m avait dit Qu il ne pourrait pas être près de moi quand notre bebe partirait et il a été la ...près de moi... Contre sa fille...
Elle nous a quitté bien au chaud contre son papa.....
Il est mon âme sœur
Titre: Re : Des sentiments contraires
Posté par: isabelle le 28 Mars 2015 à 09:00:13
Coucou Emilie,

ton message est bouleversant...oui, il est si difficile de vivre ce chagrin qu'on a du mal à se retrouver ensemble pour le vivre à deux...
mais tu as su le voir dans le regard de ton mari...
c'est une vraie épreuve en plus que de cheminer séparément au moins les premiers temps....
mais tu sais aussi combien tu peux t'appuyer sur lui, comme lui aussi peut le faire sur toi...

je t'envoie tout plein de douces pensées et espère que tu vas bien depuis notre rencontre à Paris...
j'ai été vraiment très touchée de te rencontrer....
embrasse bien Julie et Gladys de notre part
bises pour toi aussi bien sûr  :-* :-* :-*
Isabelle
Titre: Re : Des sentiments contraires
Posté par: Bénédicte le 28 Mars 2015 à 17:42:37
Bonjour Emilie,

Ton mari malgré ce qu'il a pu dire était là près de toi et ta fille au moment ou elle vous quittait. Il a été là jusqu'au bout avec toi. Je comprends que tu en sois fière et que cela renforce ton amour envers lui. Même si  votre chagrin s'exprime différemment aujourd'hui, votre amour pour votre bébé est là intact, bien présent.

Je t'envoie tout mon soutien,
Bénédicte