Auteur Sujet: Colère tristesse dépression  (Lu 2576 fois)

Coccinelle

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 130
Colère tristesse dépression
« le: 25 Janvier 2020 à 14:26:17 »
Tout se mélange dans mes sentiments... le médecin me dit que je fais une dépression. Il m a donné un traitement. Je me sens si faible... J ai l impression qu on veut nier mon chagrin le droit de prendre mon temps pour accepter le fait que ma coccinelle ne sera plus jamais là.

Souvent je pleure et demande à mon mari de me la ramener. Je le supplie mais rien ne change. Elle restera à sa place dans le froid du cimetière.  Ce lieu que je déteste car ce n est pas la place d un bébé... je l imagine dans son petit lit et lui lis dans histoire lui chante sa berceuse comme si elle était toujours là. Et puis ensuite je hurle je pleure quand je réalise qu elle ne sera jamais là. Qu elle a existé et disparu aussi vite et qu'elle laisse un océan un gouffre une montagne derrière elle...
au lieu de choisir une pierre tombale j aurais tant aimé lui prendre des jouets des vêtements... rien n est normal. Je ne me sens plus moi même. Et dans les magasins j ai souvent envie de lui acheter des choses... et je réalise que ça ne sert à rien. Elle n est plus là...
Mayline ma petite coccinelle 12/12/19 * 15/12/19

Gali

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 117
Re : Colère tristesse dépression
« Réponse #1 le: 27 Janvier 2020 à 19:43:18 »
Bonsoir maman de Mayline,
quand je te lis, j'ai l'impression que j'aurais pu écrire ces mots il y a 2 ou 3 mois.
Il est si difficile de vivre, chaque jour, avec ce non-sens, tout ce monde complètement renversé. Pendant des semaines, j'hurlais en me réveillant, je pleurais en me disant que Matisse devrait être à côté de notre lit, en ouvrant le placard de sa table à langer, déjà chargé de couches qu'il ne mettra jamais.
Fais-toi confiance et laisse tes larmes couler tant que tu veux. Si elles coulent, c'est que tu en as besoin. Elles sont une des multiples façons d'exprimer ton amour pour ta fille, alors accueille-les comme elles viennent. Laisse passer les jours, un à un, voire les heures. Chaque heure est une petite victoire sur la vie, et chaque nouvelle heure est un pas vers une relation pleine d'amour et de sérénité entre ta petite et ton coeur de maman.
Au début, je crois qu'il est nécessaire, pour beaucoup, d'avoir de petits rituels, de se rendre présent son enfant. Moi, je dis toujours bonne nuit à Matisse, dans sa chambre. J'allume sa lumière, j'allume une bougie. Parfois, quand son absence est trop insupportable, je lui parle à voix haute. Et tous les soirs, j'embrasse sa photo. Tant pis, ça peut paraître fou aux yeux des autres, mais déjà tu respires, déjà tu continues à marcher, à manger, à respirer depuis plus d'un mois et c'est déjà bien! Ne t'en demande pas trop tout de suite.
Tu peux lui acheter des choses dans les magasins. Pourquoi pas? Moi, régulièrement, quand je vois quelque chose de joli qui irait bien sur la tombe de Matisse, je lui prends. Comme toi, j'aurais préféré lui acheter des vêtements, des jouets, des comptines, des livres mais ça fait un bien fou de pouvoir, parfois, nous aussi, lui offrir de jolies choses.

Quant au cimetière, comme toi, jusqu'à il y a deux semaines, je ne supportais pas cette idée que Matisse soit là-bas, dans le froid etc. J'en rêvais la nuit, je ne dormais plus, j'avais envie d'aller le chercher. Puis, mon mari m'a dit que je pouvais voir le cimetière comme un point de rencontre, comme un rendez-vous téléphonique avec Matisse, mais que, quand je partais de là-bas, il partait aussi. Il faut de l'imagination certes, mais elle peut nous sauver, cette imagination. Et personnellement, cette image me fait du bien, je n'ai plus ces visions insupportables de lui dans le froid. Je me dis qu'il est quelque part, avec son papi, dans son potager, sous un beau soleil et qu'il ne vient que quand je vais le voir. Je ne sais pas si cette petite clé peut marcher pour toi, mais je te la donne au cas où.

Je suis certaine qu'il existera un jour un doux équilibre entre le fait de rendre ta petite puce présente et son absence. Elle est présente avec vous, elle est dans votre coeur et, qui sait, elle vous voit peut-être. Et si c'est le cas, je suis sûre qu'elle vous encouragerait, qu'elle vous dirait aussi d'être bienveillant et doux avec vous, ses parents. Prends tout le temps dont tu as besoin, accorde-toi ce droit. Mayline te l'accorderait, et je suis sûre qu'elle caresse doucement ton coeur quelque part.
Maman d'un petit et joyeux Matisse (né le 27 Septembre 2019 et parti sur la pointe des pieds, entouré de tout l'amour de ses parents le 29 Septembre 2019)

Marie-Silas

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 718
Re : Colère tristesse dépression
« Réponse #2 le: 28 Janvier 2020 à 09:35:06 »
Chère Maman,
c'est si difficile pour toi de ne pas comprendre ces réactions que tu as, et de te sentir si faible. Le deuil nous vole toutes nos forces. Tu as bien raison d'écrire que le deuil n'est pas une maladie, non, il est juste l'expression d'une souffrance immense qui fait écho à l'amour immense que tu as pour ta fille. Mais dans ces moments là, même si la dépression n'est que l'expression de notre deuil, et pas une maladie,  on peut se faire aider, beaucoup d'entre nous en ont eu besoin pour remonter tout doucement la pente, pour reprendre des forces...
Tu réalises en ce moment que Mayline n'est plus là et c'est extremement violent. Alors n'hésites pas, comme te le dis si bien Magali, à instaurer des petites choses qui font le lien avec Mayline. Ecrire pour elle, allumer une bougie le matin, boire un bon café en pensant à elle, parle lui dans ton coeur quand tu vois les belles choses que tu aurais aimer partager avec elle. Des moments consacrés à elle, parle lui dans ton coeur quand tu vois les belles choses que tu aurais aimer partager avec elle, pour qu'ensuite tu puisses avoir des moments à toi. Et surtout, laisse tes larmes couler si tu en as besoin. Car cette absence que tu réalises aujourd'hui, elle te fait terriblement mal...
je t'embrasse fort,
Marie
Marie, maman de Silas, né le 16.11.2014 et décédé le 24.11.2014, trisomie 13, et de Raphael, 2017

Marie J.

  • Global Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 6329
Re : Colère tristesse dépression
« Réponse #3 le: 29 Janvier 2020 à 10:11:57 »
Chère Maman,

Non, tu ne fais pas un dépression comme on le dit si vite quand on ne va pas bien.

Tu traverses la pire épreuve pour une maman. Perdre son enfant chéri, si aimée, désirée, attendue ...
Alors oui tu peux être mal, bouleversée, hurlant son chagrin ta colère ...
Tout ce que tu vis, tout ce que tu ressens est vécu par tous les parents ... Tous témoignent de ce terrible traversée, cette injustice et ce besoin de l'exprimer. Magali et Marie en témoignent.

Alors viens aussi souvent que tu en as besoin déposer ce qui est insupportable.

Je pense très fort à toi, à vous.
Nous sommes là à vos côtés.
Je t'embrasse fort.
Marie





Marie.J bénévole

Coccinelle

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 130
Re : Colère tristesse dépression
« Réponse #4 le: 12 Février 2020 à 11:54:28 »
hors du temps et de l'espace...
j'agis en mode automatique, mon cerveau me protège de ce que je ne peux pas supporter. cette date du 12. j'ai l'impression de devoir me rendre à la maternité pour te mettre au monde alors que cela fait 2 mois que tu n'es plus en moi.
je me sens vide, je n'ai pas de larmes, je suis déconnectée. On est censé faire une petite cérémonie au cimetière cet après midi, je n'ai même pas envie d'y aller. car ce que je vis ne peut pas être réel. je vois tes photos, tes petites empreintes et je ne reconnais rien, comme si j'étais étrangère à tout. pourtant je sais que c'est toi qui est là ma princesse, ma coccinelle que j'aime.
mon corps a faim mais je ne veux pas manger, je dois ranger la maison mais je n'y arrive pas. je suis comme en attente de toi...
Mayline ma petite coccinelle 12/12/19 * 15/12/19

LAMYA

  • Jr. Member
  • **
  • Messages: 86
Re : Colère tristesse dépression
« Réponse #5 le: 12 Février 2020 à 15:48:41 »
Cécile

je suis de tout coeur avec toi pour cette journée, encore une date qui fais mal encore un rappel de cette horrible douleur que tu vie
fais ce que tu peux, va a ton rythme, ecoute toi

je comprend tellement ta douleur
je pense bien a toi et a ton mari
maman de axelle né le 02 juillet et décédé le 06 octobre 2006 mort subite du nourisson, de clara , adam , rayan et abdallah né sans vie le 27 décembre 2019

Marie-Silas

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 718
Re : Colère tristesse dépression
« Réponse #6 le: 13 Février 2020 à 08:53:06 »
Chère Cécile,
tu es toute tournée vers Mayline alors qu'elle aurait du naitre ces jours ci. Comme c'est difficile de réaliser ce qui t'arrives... Tu manques tellement d'énergie, oui cette journée aurait du être tellement différente de ce que tu vis aujourd'hui...
Toutes mes pensées pour ta princesse,
je t'embrasse,
Marie
Marie, maman de Silas, né le 16.11.2014 et décédé le 24.11.2014, trisomie 13, et de Raphael, 2017

Yolande A.

  • Jr. Member
  • **
  • Messages: 74
Re : Colère tristesse dépression
« Réponse #7 le: 13 Février 2020 à 14:30:24 »
Bonjour Cécile,
Je pense fort à toi en ces jours terribles qui doivent te replonger dans ton cauchemar, j'ai "fêté" moi aussi cette semaine les 2 mois du départ de ma petite Alice. C'est dur de ne pas sombrer, de continuer malgré ce vide énorme. Ne culpabilise pas trop de ne pas aller bien dis-toi que le mois de février est marqué par beaucoup de choses et qu'il aurait dû être le mois de naissance de Mayline. Alors c'est normal de ne pas aller bien car en tant que femme on se projette énormément et je suis sûre que tu avais plein de beaux rêves à vivre avec elle qui ne sont désormais plus possible. C'est la confrontation à la dure réalité qui est terrible à vivre.

J'espère que tu as trouvé la force de faire la petite cérémonie l'autre jour au cimetière en mémoire de ta fille, et si tu n'as pas pu ne te sens pas coupable, on ne peut pas toujours être forte.
Je t'envoie tout mon courage pour cette période difficile.

Je t'embrasse avec toujours nos petites merveilles dans nos cœurs.
Yolande
Maman d'une petite Inès (2014) et d'une petite Alice née le 27.11.2019 et qui est partie rejoindre les étoiles le 11.12.2019.

Coccinelle

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 130
Re : Colère tristesse dépression
« Réponse #8 le: 13 Février 2020 à 19:14:00 »
mois difficile en effet. Hier journée terrible, je n'ai pas su faire ce que j'avais prévue au cimetière. Mon mari y est allé seul avec le parrain de Mayline, je n'en avais pas la force. J'étais dans une colère folle, catatonique, je ne voulais pas que cette journée existe. en fin d'après-midi une fois la colère évacuée et que je me suis permise de pleurer devant les amis (très difficile pour moi de montrer mes faiblesses, de me montrer dans cet état) ça a été un peu mieux et je me suis quand même rendue sur sa tombe.
Nous avons également écrit un petit mot que nous avons brûlé sur sa bougie pour lui envoyer tout notre amour et lui souhaiter son moiniversaire.

aujourd'hui, colère toujours... qu'on me reparle de reprise du travail, qu'il ne faut pas s'en tenir aux médicaments pour aller mieux... Laissez moi le temps... j'irais à mon rythme qu'importe ce que les gens me disent. J'hurle.
J'essaye également d'écrire les souvenirs de la maternité mais c'est difficile, je bloque même si j'avance à petits pas... ça me fait revivre les choses et je dors mal de nouveau, je tourne en rond. j'ai peur de dormir. Je veux me rendre à ses côtés comme si elle était encore là quelque part ailleurs que dans mon coeur et dans ma tête...
Mayline ma petite coccinelle 12/12/19 * 15/12/19

Marie J.

  • Global Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 6329
Re : Colère tristesse dépression
« Réponse #9 le: 14 Février 2020 à 09:40:38 »
Chère Cécile,

Oui ce mois de février est terrible à traverser. Mois où tu devais accoucher, mois de souffrance tant l'absence de Mayline est insupportable.

Il en faut du temps pour apprivoiser cette absence. Alors oui, écoute toi et avance à ton rythme.
Ta colère me semble bien légitime devant tous les conseils de l'entourage. Tu sais ce dont tu as besoin ou non.
C'est bien dur !

Je pense très fort à toi et t'embrasse.
Marie
Marie.J bénévole

Marie-Silas

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 718
Re : Colère tristesse dépression
« Réponse #10 le: 15 Février 2020 à 09:43:25 »
Chère Cécile,
oui, continue à aller à ton rythme, sans te presser, à petit pas. Tu traverses tout juste la periode du terme où Mayline aurait du naitre, alors comment ne pas être bouleversé...
 Tu as bien fait de laisser couler tes larmes, je crois que ce n'est pas de la faiblesse, mais une force de pouvoir laisser aller tes émotions, de ne pas les enfermer et les laisser te bouffer de l'intérieur. Tu as le droit de pleurer, cela te fait du bien. Cela t'a même permis de trouver la force pour aller déposer ton message sur la tombe de Mayline, lui redire ton amour.
Ta colère est aussi bien légitime face à tout ceux qui exigent que tu ailles mieux très vite, alors que c'est quelque chose que l'on ne peut pas forcer, que cela n'a rien d'un manque de volonté. Et ca ton entourage a du mal à le comprendre.
Alors continue à être douce avec toi, à faire tes petits pas, sans te soucier ce que les autres pensent. Tu sais mieux que quiconque ce dont tu as besoin,
je te souhaite plein de force pour traverser ce WE et ce dimanche toujours si compliqué à vivre,
je t'embrasse bien fort,
Marie
Marie, maman de Silas, né le 16.11.2014 et décédé le 24.11.2014, trisomie 13, et de Raphael, 2017

LAMYA

  • Jr. Member
  • **
  • Messages: 86
Re : Colère tristesse dépression
« Réponse #11 le: 15 Février 2020 à 10:35:19 »
chere cécile

comme je te comprend
c'est tellement difficile d'aller au cimetière, très ambivalent d'ailleurs car on en a besoin aussi enfin pour ma part, mais devoir affronter ces dates c'est juste insupportable
crie , pleure, évacue toutes ces émotions,
écoute toi c'est le plus important, personne ne peux dire a quel rythme tu dois aller, chacun est différent
les conseil partant de la meilleur intention ne sont souvent pas bon a entendre car on se sent jugé, on se sent scruté alors que cette épreuve que l'on traverse ne se règle pas en quelques jours, il faut se laisser u temps , beaucoup de temps

je te souhaite beaucoup de courage et t'accompagne dans la douleur
maman de axelle né le 02 juillet et décédé le 06 octobre 2006 mort subite du nourisson, de clara , adam , rayan et abdallah né sans vie le 27 décembre 2019

Coccinelle

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 130
Re : Colère tristesse dépression
« Réponse #12 le: 15 Février 2020 à 11:02:30 »
tout d'abord, merci pour vos messages qui me font beaucoup de bien, on n'a jamais assez de soutien dans ce genre de situation.

hier, c'était la saint valentin. Mais comment la fêter alors que Mayline aurait du être là ? la fête des amoureux... celle où l'on a des projets d'avenir, de famille...j'ai fait des efforts, cinéma, calin à mon mari (comment peut il encore avoir du désir ? pour mon corps qui a tout raté et ne ressemble plus à rien, et la tristesse ne lui enlève pas ? ), repas... mais je ne voulais pas dormir normalement. La situation n'est pas normale. je suis partie sur le canapé, voulant être seule et que mon mari soit seul aussi. Car nous sommes seuls, alors que notre princesse était censée être là. J'ai fini par le rejoindre au cours d'un de mes nombreux réveils nocturnes...
je me sens épuisée par les démarches administratives, par tout, je suis vidée, vide et amère
Mayline ma petite coccinelle 12/12/19 * 15/12/19

Marie J.

  • Global Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 6329
Re : Colère tristesse dépression
« Réponse #13 le: 16 Février 2020 à 10:44:06 »
Chère Cécile,

Ce sentiment de ne pas avoir su protéger ta fille, que ton corps m'a su lui permettre de vivre est très souvent ressenti par les mamans. Car nous sommes faites pour donner la vie.

Oui ce sentiment t'habite et les mamans savent à quel point il est douloureux.

Votre couple est tellement ébranlé. Comment en être autrement ? Malgré l'amour qui vous habite, il est difficile de vous retrouver. Là aussi il faut du temps, du respect l'un pour l'autre.
Appuie-toi, appuyez-vous sur cet amour. Ne sois pas dure avec toi.

Je pense très fort à vous.
Je vous embrasse fort.
Marie
Marie.J bénévole

Coccinelle

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 130
Re : Colère tristesse dépression
« Réponse #14 le: 21 Février 2020 à 12:41:52 »
Comme j en ai assez de n avoir que des photos. D allumer Une bougie alors que la flamme de vie de mayline est éteinte...
Je veux revoir mon bébé. Je veux qu On me la rende...
J en ai marre de me battre alors qu elle devrait encore être en moi...
Mayline ma petite coccinelle 12/12/19 * 15/12/19