Auteur Sujet: Notre histoire  (Lu 1522 fois)

isabelle

  • Global Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 8237
Re : Notre histoire
« Réponse #30 le: 03 février 2019 à 10:16:20 »
Oui, Eve, comme je comprends la terrible douleur qui t'étreint aujourd'hui, à l'approche de la date de la naissance prévue de ton petit Léandre...
ce sont des moments bien douloureux à traverser....peut-être pourrais-tu prévoir de ne pas travailler ce jour-là (je ne sais plus si tu as déjà repris le travail...) et d'être entourée des personnes qui t'aiment....et prévoir de faire ce qui aurait du sens pour toi....comme vivre un temps d'hommage pour lui...créer un coin du souvenir pour lui dans ta maison, en attendant qu'il puisse être inhumé...lui écrire une lettre d'amour....écouter de la musique en son honneur

ce qui est terrible pour toi est de savoir son petit corps encore dans la chambre mortuaire....essaie de ne pas laisser ces images t'envahir....elles sont trop redoutables pour ton coeur de maman....
je comprends très bien cet élan de vie qui te porte vers une nouvelle grossesse....oui, cela fait partie de la vie avec l'idée de se reconstruire avec de nouveaux projets....en attendant de pouvoir le mettre en oeuvre, peut-être pourrais-tu avoir aussi un autre projet avec ton conjoint ?

tout cela n'est que des petites pistes que je te livre....c'est ton coeur de maman qui vois ce qui peut l'aider...
je te prends la main pour ces jours à venir et t'envoie une immense brassée d'affection
Isabelle 


« Modifié: 03 février 2019 à 10:49:42 par isabelle »
Maman d'Aude, Edouard, Hugues, Laurent et Emmanuel, né et décédé le 18 février 2002 (trisomie 18 et hernie du diaphragme, décelés à 12 SA)

isabelle

  • Global Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 8237
Re : Notre histoire
« Réponse #31 le: 27 février 2019 à 08:29:31 »
De très douces pensées pour toi, Eve....
en ce mois où tu aurais dû vivre la naissance de ton petit Bonhomme...

Je comprends la douleur écrasante de ton coeur....c'est si violent pour le coeur d'une maman d'être séparée de son tout-petit, d'avoir les bras vides....

je t'envoie plein de soutien et d'affection....nos mots sont bien petits mais notre union de coeur bien réelle

Isabelle
Maman d'Aude, Edouard, Hugues, Laurent et Emmanuel, né et décédé le 18 février 2002 (trisomie 18 et hernie du diaphragme, décelés à 12 SA)

Eve

  • Newbie
  • *
  • Messages: 14
Re : Notre histoire
« Réponse #32 le: 01 mars 2019 à 17:50:02 »
Bonjour tout le monde,

Comme ce mois fut dur et pourtant je ne suis pas soulagée qu'il soit terminé.

Cette date tant redoutée du 18 février fut un jour comme les autres. Je n'ai pas pleuré plus que d'habitude, je me suis levée, je suis partie au travail, je suis rentrée, la soirée et la nuit sont passées.

Mais maintenant ce sont d'autres pensées pernicieuses qui me viennent à l'esprit. Je me dis que nous aurions dû avoir notre petit, que mon mari aurait posé son congé paternité et que nous aurions découvert ensemble les joies de la parentalité.
Lorsque je vois les nouveau-nés, bien emmitouflés, veillés par le regard bienveillant de leur maman, je ne peux que me sentir envieuse. Comme je donnerai tout pour être à leur place et passer des heures à contempler mon fils, à le câliner, à le couvrir de bisous, à l'aimer encore et toujours plus.

Le temps continue à s'écouler. Le 5 mars cela fera 4 mois que Léandre est né. Nous n'arrivons pas encore à nous reconnecter pleinement avec la vie. Nous regardons notre entourage avec indifférence lorsque celui-ci se plaint de petits tracas qui nous semblent sans importance. On pourrait nous accuser de manquer d'empathie ou de ne pas nous intéresser aux autres! Mais se reconnecter à la vie et aux autres nous demandent beaucoup d'efforts. Toujours des difficultés avec certains membres de notre famille qui ne comprennent pas notre repli alors que tout le monde fête la naissance de la fille de ma belle-soeur...

Le manque et l'absence sont toujours présents. Quand s'apaisera cette douleur si cruelle? Quand pourrons-nous dire "Je vais mieux"?

Nous attendons toujours les résultats de son autopsie. Comme je regrette d'avoir accepté de la faire. Je voudrais hurler que mon petit a droit aussi au repos et que son corps ne soit pas enfermé dans un frigo!

J'espère que le retour des beaux jours réchauffera notre coeur. Au moins avec ces belles journées que nous avons eu, j'ai pu contempler chaque matin les étoiles en disant à mon fils combien je l'aime.

Je pense fort à vous et à vos touts-petits.

Eve

Lorsque la nuit tu regardes le ciel,
C'est comme si toutes mes étoiles te souriaient,
Parce que j'habite sur l'une d'entre elles, je souris,
Toi seule auras des étoiles qui savent sourire.
(Saint Exupéry)

Léandre, notre étoile, parti le 5 novembre 2018 (26 SA)

isabelle

  • Global Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 8237
Re : Notre histoire
« Réponse #33 le: 02 mars 2019 à 17:32:16 »
Oh, oui, Eve, comme je comprends la violence de ton chagrin....

Quatre mois, c'est terriblement long et cruel quand on est séparé de son tout-petit....et en même temps, tellement trop court pour apprivoiser une telle absence si douloureuse....

Un jour, cette violence finira par s'apaiser....mais je ne peux pas te dire quand, ni comment....c'est chacun/chacune à son rythme, à sa manière....

Oui, se reconnecter à la vie et au rythme des autres est juste impossible au début...tant on vit sur une autre planète après le décès de nos bébés....une planète de chagrin et de douleur, une planète où toute notre pensée est occupée par notre bébé qui manque tant à nos bras....et puis, je pense que l'on est si fatigué, si éprouvé que l'on ne peut pas reprendre le rythme du monde qui tourne trop vite et sur des questions si futiles...

Alors, prends ton temps, écoute ton coeur et vois ce qui pourrait lui faire du bien....et surtout n'écoute pas les conseils des autres qui n'ont pas compris...

je t'envoie plein de douces pensées à toi aussi, en lien avec ton petit Léandre...
et te souhaite bon courage pour cette attente des résultats

En union de coeur avec toi
Isabelle
Maman d'Aude, Edouard, Hugues, Laurent et Emmanuel, né et décédé le 18 février 2002 (trisomie 18 et hernie du diaphragme, décelés à 12 SA)

Marie J.

  • Global Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 5741
Re : Notre histoire
« Réponse #34 le: 03 mars 2019 à 10:03:41 »
Chère Eve,

Qu'il est difficile pour la famille de comprendre votre chagrin, que reprendre le cours de votre vie est trop dur, qu'il vous faut du temps ....
Cela ajoute à votre épreuve, alors que vous avez tant besoin de soutien, d'affection.

Nous le disons si souvent ici d'écouter votre coeur, ce qui vous fait du bien, ou ce qui vous évite trop de souffrance supplémentaire. C'est vous qui savez. Oui protégez-vous.

Je vous souhaite une journée la plus douce possible malgré l'approche du 5.
Je vous embrasse fort et pense à vous.
Marie
Marie.J bénévole

Helen31

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1339
Re : Notre histoire
« Réponse #35 le: 09 mars 2019 à 08:17:47 »
Chère Eve,

je suis très touchée de lire ton dernier message...tu mets tant de poésie quand tu parles de ton Léandre...une maman pleine de douceur et qui pleure aussi son tout petit...

Oui, comme te le disent Isabelle et Marie, c'est si long d'apprivoiser l'absence de ton bébé, ces dates que tu traversent ou il aurait du être là...comment ne pas refaire l'histoire, il faut du temps pour accepter que ce futur, que vous aviez imaginé avec votre bébé chéri, ne soit pas. Le temps du deuil est vraiment différent du temps du monde, qui court, qui zappe, qui ouvre et ferme des dossiers à toute allure...non, le temps du deuil n'est pas celui là...

Pas à pas, il faut alors accueillir que ton rythme va être différent...ton coeur et ton corps on vécu une grande épreuve. Tu as été blessée à vif et cette blessure est encore ouverte aujourd'hui...sois sûre qu'un jour, la blessure se refermera jusqu'à devenir une cicatrice qui ne fait plus mal. Oui, elle sera toujours là car aucune maman n'oublie le bébé qu'elle a porté avec tant d'amour...seulement, elle ne sera plus douloureuse...alors prends en soin, redouble de douceur envers toi, envers ton couple, parle à ton Léandre autant que tu en as besoin.

Et nous nous sommes là, pour accueillir tout ce que tu souhaites déposer, avec beaucoup de simplicité, en étant toi.

Je te souhaite un doux we et t'embrasse,

Hélène

Eve

  • Newbie
  • *
  • Messages: 14
Re : Notre histoire
« Réponse #36 le: 17 avril 2019 à 17:41:37 »
Bonjour à toutes,

Voilà 5 mois et demi que nous tentons, avec plus ou moins de larmes, de survivre au décès de notre petit Léandre.
Le 21 de ce mois-ci je vais avoir 30 ans. Je n'ai même pas envie de le fêter. Tout aurait dû être tellement différent pour ce passage dans une nouvelle décennie. Cela aurait dû marquer la fin de notre parcours éprouvant en PMA et le début de notre vie de famille.
Triste jour pour entrer dans la trentaine.

Et là je ressens de la colère contre l'équipe médicale de l'hôpital qui nous suit. Il y a 3 semaines, je reçois un appel nous informant que les résultats de l'autopsie vont nous parvenir d'ici une semaine. Cela fait deux semaines que j'attends toujours les résultats. Donc aujourd'hui j'appelle le secrétariat pour avoir la gynécologue et demander des nouvelles. Première information: la gynécologue n'exerce plus, son contrat ayant pris fin. Deuxième information: toujours pas de résultats.

Je me sens vidée, épuisée. Que faut-il faire pour avoir des réponses? Quelles montagnes faut-il déplacer pour obtenir un peu de considération?

Je suis fatiguée d'attendre, épuisée d'être épuisée, rongée par le manque et la douleur. J'ai l'impression que jamais une "bonne" nouvelle ne nous parviendra, que je ne vais pas arriver à m'en relever. Je sais qu'il y a des des semaines avec et des semaines sans. Mais bon sang qu'est-ce que c'est dur! Comme la vie est cruelle et injuste!

Il faut maintenant digérer toutes ces informations et continuer à attendre... C'est ce que nous faisons de mieux. Je ne me sens même plus actrice de ma propre vie, je me regarde de loin en train de réaliser les tâches quotidiennes, aller au travail, faire du sport... Mon esprit et mon coeur sont complètement tournés vers mon fils qui me manque, ma tristesse qui me brise le coeur, l'absence qui me dévore de l'intérieur.

Et cela fait du bien de déverser tout ce qui nous peine, autant le chagrin, les doutes, la colère, la tristesse, le manque.

Je pense à toutes ces mamans en attente de résultats.
Des pensées remplies de tendresse pour nos trésors.

Eve
Lorsque la nuit tu regardes le ciel,
C'est comme si toutes mes étoiles te souriaient,
Parce que j'habite sur l'une d'entre elles, je souris,
Toi seule auras des étoiles qui savent sourire.
(Saint Exupéry)

Léandre, notre étoile, parti le 5 novembre 2018 (26 SA)

Helen31

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1339
Re : Notre histoire
« Réponse #37 le: 18 avril 2019 à 09:31:24 »
Chère petite maman,

comme j'entends ta colère, ta tristesse...le manque de ton Léandre...toutes ces montagnes russes émotionnelles qui viennent renverser ton coeur et rends ton quotidien bien compliqué...

Il y a des moments de vie, comme celui que tu vis en ce moment, ou le ciel semble nous tomber sur la tête et ou les nuages sont biens bas...l'attente de ces résultats te semblent interminable et t'es pénible et je le comprends bien. Parfois, il suffit qu'une personne soit en congé, une autre débordée et les choses traînent dans les structures médicales...et vu que derrière, ils n'ont que des patients qui attendent des résultats, ils ne prennent sans doute pas en compte ce côté si pénible pour vous parents. Pour le gynécologue, il a sans doute transmis ses dossiers à un confrère...j'espère vraiment que tu pourras avoir rapidement des réponses.

Dans quelques jours, ce sera tes 30 ans et cette date arrive alors que tes bras sont vides de ton Léandre et que ton coeur de maman saigne...oui c'est dur! Je voudrais te prendre dans mes bras juste pour te dire que tu n'es pas seule, que tu as le droit de pleurer ton bébé autant que possible! Et j'ai aussi envie de te dire que tu te relèveras...cela peut être long, c'est vrai, et il te faut traverser tout ce temps ou tu réapprends à vivre sans lui. Tu as accompagné ton bébé dans ce qu'il avait à vivre et il n'a connu que ton amour dans ton ventre, tu es sa maman chérie pour toujours!

Si tu le peux, essaie de choisir ce que tu souhaiterais faire pour traverser cette journée dimanche...peut être que ce sera seule, ou a 2, ou un peu plus...peut être même avec un petit passage au jardin du souvenir pour te sentir plus près de ton tout petit...en lui déposant quelque chose de beau de la part de sa maman...tu sais qu'il n'y a aucune règle et que tu peux laisser s'exprimer ton coeur...et expliquer en toute simplicité à ton entourage ce que tu as envie de vivre ce jour là...après tout c'est ton jour!

Je t'embrasse bien fort et t'envoie tout mon soutien,

Hélène

Marie J.

  • Global Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 5741
Re : Notre histoire
« Réponse #38 le: 21 avril 2019 à 08:57:39 »
Chère Eve,

Je pense très fort à toi aujourd'hui, jour de ton anniversaire.
Mais ton coeur est trop triste pour  le fêter.

Que cette journée te soit la plus douce possible.

Je t'embrasse bien fort
Marie
Marie.J bénévole

isabelle

  • Global Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 8237
Re : Notre histoire
« Réponse #39 le: 30 avril 2019 à 10:18:35 »
Chère Eve,

comme je comprends ta colère, ton épuisement... en plus de la douleur de l'absence de ton petit bébé d'amour, ton étoile, le trésor de ton coeur de maman...

oui, ce n'est pas normal, cette attitude de l'hôpital...un appel qui n'aboutit pas à ce qu'ils annoncent...il y a de quoi être en colère et très déstabilisé par tout cela....

tu n'en avais vraiment pas besoin....
et puis ton anniversaire des 30 ans, dans un temps où l'absence de ton petit Léandre est si cruelle à vivre...dimanche, cela fera 6 mois qu'il est décédé...comment vivre face à cette répétition de moments si douloureux....
je voudrai tant t'apporter un peu de douceur et de baume sur ton coeur blessé....

oui, il est difficile ce chemin où il faut apprivoiser l'absence de son tout-petit...chacun essaie de trouver le moyen de supporter ces jours douloureux....n'hésite pas à laisser parler ton coeur....qu'est ce qui t'apporterait un peu de douceur ? chacun a sa sensibilité aux signes de l'amour...vois ce qui te touche le plus : un cadeau, un temps privilégié, une parole attentionnée, des gestes tendres...;et puis n'hésite pas à imaginer le cadeau que ton petit Léandre aurait aimé t'offrir pour tes 30 ans...

je t'envoie tout mon soutien et te redis notre affection
Isabelle
Maman d'Aude, Edouard, Hugues, Laurent et Emmanuel, né et décédé le 18 février 2002 (trisomie 18 et hernie du diaphragme, décelés à 12 SA)

Marie-Silas

  • Sr. Member
  • ****
  • Messages: 330
Re : Notre histoire
« Réponse #40 le: 30 avril 2019 à 21:23:08 »
Chère Eve,
tu as fêté tes 30 ans sans ton Léandre. Quelle douleur de vivre cette journée qui devait être joyeuse sans ton bébé. J'espère tout de même que tu as  pu trouver un peu de douceur.
L'hopital n'a pas été correct avec vous, c'est vraiment terrible ce manque d'empathie, alors que tu as besoin de réponses pour pouvoir avancer et te reconstruire. Oui, c'est une vraie tempête que tu affrontes, on a besoin de tellement de force même pour les petites choses du quotidien. Tu vis tout en étant un peu absente, mais si près de ton Léandre, c'est ta manière à toi de lui donner plein d'amour, t'évader un peu du quotidien pour être toute tournée vers lui. Fais des petits pas quand tu t'en sens la force, et tu as le droit de t'effondrer quand son absence t'est insupportable. C'est tellement dur d'avoir les bras vides. Et surtout, sens toi libre de faire ce qui te fait du bien, ce qui est doux pour toi!
Plein de pensées pour Léandre.
Marie
Marie, maman de Silas, né le 16.11.2014 et décédé le 24.11.2014, trisomie 13, et de Raphael, 2017

Helen31

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1339
Re : Notre histoire
« Réponse #41 le: 11 mai 2019 à 10:15:48 »
Bien chère Eve,

si tu passes par ici, je voulais t'envoyer mes plus douces pensées...

Ton petit Léandre habite ton coeur de maman...son bref passage sur terre sont imprimés en toi pour toujours et tu y penseras toute ta vie...

La tienne continue et pas à pas, tu réapprends à vivre avec le poids de son absence...et aussi tous les trésors d'amour qu'il t'a laissé...tu peux t'appuyer sur tout l'amour que tu as pu lui donner, la joie que tu as eu à l'attendre...garde cela en toi...

N'hésite pas à venir ici pour nous dire comment tu vas...

Je t'embrasse bien fort et pense à toi,

Hélène

Marie J.

  • Global Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 5741
Re : Notre histoire
« Réponse #42 le: 17 mai 2019 à 09:10:46 »
Un petit mot pour toi aussi chère Eve ce matin.

Le quotidien est là et il te faut l'affronter, le coeur lourd.

Tu nous disais attendre les résultats des examens, attente interminable et pénible. As-tu pu les avoir ?
Encore une situation qui te bouleverse et t'épuise.

Je pense à toi, à vous.
Que cette journée vous apporte un peu de douceur.
Je t'embrasse fort.
Marie
Marie.J bénévole

Eve

  • Newbie
  • *
  • Messages: 14
Re : Notre histoire
« Réponse #43 le: 17 mai 2019 à 16:33:23 »
Bonjour

Merci pour vos petits messages si attentionnés. Je me sens très fatiguée en ce moment ("moment" qui dure depuis 6 mois en réalité). J'ai l'impression de devoir gravir des montagnes pour avancer et, à d'autres instants de la journée, le chemin semble plus doux. De vraies montagnes russes émotionnelles...
J'ai passé la journée de mes 30 ans dans le calme avec juste un repas en famille, sans gâteau ni autre élément qui puisse rappeler que ce jour était censé être un jour de fête. Cela m'a convenu.

Ces dernières semaines j'ai bataillé avec l'hôpital pour avoir des nouvelles concernant les résultats de l'autopsie. Je crois que mon nom est inscrit sur un tableau avec la liste noire des patients pénibles... Mais je suis parvenue à obtenir les résultats par téléphone et tout est normal. Mon petit trésor n'avait aucune malformation, rien n'a été décelé. Je le savais déjà dans mon coeur de maman.

J'ai aussi profité de mes congés pour aller à Paris rencontrer une spécialiste de cette maladie auto-immune. Mon mari m'a accompagné. La doctoresse nous a bien dit que cette maladie est rare et encore méconnue, qu'aucun traitement fiable n'a été trouvé à ce jour et que les traitements proposés relèvent de démarches empiriques. Néanmoins, elle nous a dit de garder espoir et que cela pouvait aussi fonctionner pour donner à Léandre un petit frère ou une petite soeur. Elle a prescrit ainsi un traitement complémentaire, basé sur son expérience, à celui de l'hôpital.

Nous en sommes donc à une nouvelle étape de notre processus de deuil: nous projeter vers le futur... et se relancer dans la bataille de la pma.

C'est à la fois étrange de se projeter dans le futur et d'avoir l'impression de ne pas avancer, de rester bloqué sur cette journée du 5 novembre. Je me sens tiraillée par ce qui semble être un léger souffle intérieur de vie venant buter contre le poids énorme de ma tristesse et de ma souffrance.

Nous sommes aussi allés pour la première fois au jardin du souvenir où repose notre petit ange. Il pleuvait et il faisait froid quand nous sommes arrivés. Nous sommes restés serrés à regarder ce petit coin aménagé avec tellement de douceur. Nous étions perdus dans nos pensées et puis nous avons parlé avec notre fils. Et le soleil a percé de derrière les nuages. J'aurais pu rester debout durant des heures à répéter à mon trésor combien je l'aime.

J'en profite également pour vous remercier d'avoir mis le nom de Léandre sur la fleur pour la journée "Une fleur, une vie". Merci beaucoup pour cette délicate attention.

Je pense bien à vous.

Eve
 
Lorsque la nuit tu regardes le ciel,
C'est comme si toutes mes étoiles te souriaient,
Parce que j'habite sur l'une d'entre elles, je souris,
Toi seule auras des étoiles qui savent sourire.
(Saint Exupéry)

Léandre, notre étoile, parti le 5 novembre 2018 (26 SA)

Marie J.

  • Global Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 5741
Re : Notre histoire
« Réponse #44 le: 18 mai 2019 à 16:54:46 »
Chère Eve,

Oui ces montages russes sont vraiment épuisantes.
Et puis ces sentiments de tristesse, de souffrance et d'espérance en l'avenir qui se mêlent. Oui tu peux être déboussolée.

Je lis que ce ne fut pas simple d'avoir enfin les résultats. Quelle galère !

Aujourd'hui vous allez pouvoir espérer un petit frère ou une petite soeur pour Léandre. Nous savons que le parcours de PMA est éprouvant.
Alors nous pensons déjà très fort à vous et formons le voeu qu'enfin vous pourrez accueillir votre deuxième enfant.

Je t'embrasse bien fort.
Marie
Marie.J bénévole