Auteur Sujet: Se réapproprier sa vie  (Lu 641 fois)

Marie-Silas

  • Sr. Member
  • ****
  • Messages: 262
Re : Se réapproprier sa vie
« Réponse #15 le: 06 septembre 2018 à 12:32:28 »
Chère Soraya,
ton petit Chaid te manque terriblement. Il aurait du partager ce moment de la rentrée avec vous, et c'est une étape bien difficile à passer... Il était désiré et attendu, et tu n'arrives pas à supporter son absence. Tu vis tous ces hauts et ces bas toutes ces émotions qui te font si mal. Toutes ces émotions que tu vis, c'est le signe de ton amour si fort pour Chaid, tu es une mere merveilleuse pour lui! Petit a petit tu retrouveras la force de faire des petits pas, d'avancer à ton rythme, je suis sûre que tu trouveras les ressources en toi, portée par cet amour pour lui!
N'hésites pas à venir confier tes tristesses et tes joies ici!
Je t'embrasse fort,
Marie
Marie, maman de Silas, né le 16.11.2014 et décédé le 24.11.2014, trisomie 13, et de Raphael, 2017

Soraya

  • Newbie
  • *
  • Messages: 14
Re : Se réapproprier sa vie
« Réponse #16 le: 07 septembre 2018 à 15:14:24 »
merci a toutes pour vos messages qui me permettent de sortir les larmes enfouies en moi.
Oui c'est tres dur en ce moment j'aimerais tellement m'en sortir je sais pourtant que mon bébé est à sa place sans souffrance et pourtant la peine est la quand meme.
Je sais que son passage me rendra me plus forte et qu'il me faut m'armer de patience mais des fois Dieu que c'est dur......
je recherche surtout des temoignages de mamans qui ont surmonté cette epreuve et qui aujourd'hui vont bien....
Est ce que ca existe ????????
MERCI a toutes et courage je vous embrasse
maman de Camire, Bilel et ChaÏd mort né le 20 mai 2018 (T21)

Marie J.

  • Global Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 5467
Re : Se réapproprier sa vie
« Réponse #17 le: 10 septembre 2018 à 08:48:04 »
Chère Soraya,

Aujourd'hui ton chagrin, ta douleur sont si intenses qu'il te semble tellement difficile d'aller mieux, de les voir s'atténuer.

Pourtant les parents témoignent que le temps adoucie leur chagrin, qu'ils vont mieux, que leur petit trésor est bien blotti dans leur coeur de parents. Mais c'est un chemin où le temps est différent pour chacun.

Je laisse les parents venir témoigner.

Je te souhaite une journée la plus douce possible.
Je t'embrasse.
Marie
Marie.J secrétaire de SPAMA et bénévole

Delph77

  • Newbie
  • *
  • Messages: 36
Re : Se réapproprier sa vie
« Réponse #18 le: 10 septembre 2018 à 11:00:19 »
Chère Soraya,

Oui j'ai vécu la même chose que toi! J'ai perdu ma fille à 6 mois de grossesse. J'ai accouché chez moi et le temps que le samu arrive, elle était partie! Le samu a mis un temps interminable à arriver. J'ai fait un décollement du placenta fulgurant, elle est née dans son placenta qui était dans ma culotte. Je l'a sentais bouger dedans! c'était juste horrible d'être totalement impuissante pour sauver mon bébé! Après son décès j'en voulais à la terre entière, et surtout à moi! je me suis sentie longtemps coupable de sa mort! pour moi mon corps l'avait rejetée! après s'en est suivi un long combat pour qu'on reconnaisse ma fille en tant que telle et pas simplement comme un morceau de viande dans un frigo! Pour la chambre mortuaire je n'étais plus la mère de mon bébé! ma fille leur appartenait, parce qu'on m'avait promis que l'hopital s'occuperait de tout, que j'aurais regard sur tout! on m'a fait signer cette horreur le lendemain de son départ! en réalité je signais un don de corps! Mais quand j'ai compris il était trop tard! Bref tu pourras lire une partie de mon histoire dans "Sihana au pays des fées"
J'ai ressenti de la colère, de l'incompréhension et puis ce sentiment d'injustice mélé à une souffrance qui m'arrachait les tripes. Il me manquait cette partie de moi, mon sang ma chair! je me sentais incomplète, en manque de quelque chose! je voulais juste rejoindre mon bébé là-haut pour la serrer contre moi, la rassurer, l'aimer tout simplement! mais je ne le pouvais pas car mes autres enfants avaient encore besoin de moi! j'aurais aimé pouvoir me couper en deux : une partie avec mon mari t mes enfants et l'autre partie avec ma fille adorée, si petite, si fragile et qui devait se sentir abandonner par sa mère!

Aujourd'hui j'ai appris à vivre avec son abscence! je me suis sentie un peu plus apaisée à partir du moment où j'ai pu récupérer le corps de ma fille. Malgré que j'ai toujours des questions qui me hantent. mais elle me manque, et toujours cette désagréable sensation d'être incomplète! cette cicatrice qui ne demande qu'à se rouvrir. et quand je vais sur sa tombe, je suis toujours en colère car ce n'est pas sa place, une mère n'a pas à aller sur la tombe de sa fille pour lui rendre visite! ce n'est pas normal! Même si mes larmes ont cessé de couler, pas une seule journée ne passe sans que je pense à elle et j'ai toujours une bougie allumée à la maison. C'est un rituel que j'ai adopté depuis sa mort.

Je dois aujourd'hui faire face à la naissance de mon fils qui évolue paisiblement dans mon ventre pour l'instant, mais que je sais condamné. il est atteint de la trisomie 18 et cette maladie est incurable, létale. Je ne sais même pas si j'aurais la chance de pouvoir le serrer dans mes bras vivant, ni dans combien de temps il naîtra! il peut s'éteindre à n'importe quel moment. Je vis une nouvelle fois avec une épée de damoclès au dessus de la tếte et j'ai peur cette fois ci que mon coeur ne se remettra pas de la perte d'un 2éme bébé! j'ai très peur! et inévitablement la perspective de perdre ce bébé ouvre toute les blessures avec toutes les mêmes questions et ce même sentiment d'injustice qui m'assaille depuis plus de 2 ans et que je ressens à la puissance 1000. Pourquoi? Pourquoi on m'inflige la perte d'un 2éme enfant? Qu'est ce que j'ai fait de mal?

Si tu le souhaites chère Soraya, on peut se soutenir toutes les 2. Tu peux bien sûr compter aussi sur toutes les personnes présentes sur le forum! mais comme toi qui a perdu ce bébé il y peu, j'ai besoin aussi de soutien car je vais perdre ce bébé que j'aime déjà tant! et que ce bébé va rejoindre sa soeur! c'est juste horrible à concevoir!

Je suis de tout coeur avec toi et t'apporte tout mon soutien et mon affection.

Delphine

Marie-Silas

  • Sr. Member
  • ****
  • Messages: 262
Re : Se réapproprier sa vie
« Réponse #19 le: 10 septembre 2018 à 13:01:09 »
Chère Soraya,
Je suis une de ces mamans qui a perdu un bébé et qui aujourd'hui va bien. Dans les mois qui ont suivi le départ de Silas, je ne pensais pas pouvoir me relever. Je vivais ces montagnes russes émotionnelles qui m'epuisaient et me donnaient l'impression que j'avais changé, que j'étais devenu lunatique. La douleur était insupportable. Et puis petit à petit j' ai pu profité des petites joies, me réjouir des petites et grandes choses. Aujourd'hui la tristesse est toujours la quand je pense à silas, mais c'est une tristesse qui n'est plus teintée de violence ou de colère, mais surtout de beaucoup d'amour. Tu es maintenant en plein dans la tempête et tu me peux pas envisager vivre sans Chaid, mais petit à petit tu feras des petits pas vers le soleil. Prends le temps de vivre tous ces sentiments qui t'assaillent. Chacune de nous est passe par  la et à fait chacune a son rythme son chemin!
Je t'embrasse, douces pensées pour ton petit bout!
Marie
Marie, maman de Silas, né le 16.11.2014 et décédé le 24.11.2014, trisomie 13, et de Raphael, 2017

Marie J.

  • Global Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 5467
Re : Se réapproprier sa vie
« Réponse #20 le: 12 septembre 2018 à 11:04:39 »
Une douce pensée pour toi ce matin chère Soraya.

Oui nous sommes là à tes côtés, main dans la main comme nous aimons le dire.

N'hésite jamais à venir ici déposer ton chagrin.

Je t'embrasse fort.
Marie
Marie.J secrétaire de SPAMA et bénévole

Helen31

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1186
Re : Se réapproprier sa vie
« Réponse #21 le: 14 septembre 2018 à 09:20:31 »
Chère Soraya,

je te fais un petit coucou sur ce fil de discussion...il me semble que tu n'en a pas à toi...n'hésite pas à t'en ouvrir un si tu le souhaites...pour ton tout petit, pour toi...pour y déposer tout ce que tu souhaites!

J'ai aussi perdu des bébés et vécu bien des moments difficile, qui me semblaient impossible à traverser...je me sentais amputée et ait traversé les fameuses montagnes russes émotionnelles...et je suis toujours là! Et je vais même bien! Je comprends que tu ai besoin de savoir cela! Je sais qu'au moment ou j'allais très mal, il m'arrivait de rencontrer des mamans qui avaient perdu un bébé et je ne cessais de demander : à quel moment ça arrêtera de faire mal? Et ces mamans m'avaient dit que cela pouvait être long , c'est propre à chacun...mais qu'il était possible d'aller bien un jour.

Tu vois, je te dirais qu'une telle épreuve, on vit avec : tu n'oublieras jamais ce tout petit que tu as porté, attendu et perdu...par contre tu vas apprendre à lui donner sa juste place dans ton coeur de maman, à vivre avec cette perte et aussi tout ce qu'il t'a laissé de beau...et peut être même à vivre pour 2 parce que lui n'a pas eut cette vie que tu souhaitais tant qu'il ait.

Aujourd'hui, je n'ai pas oublié... les enfants du même âge, un même prénom, un évènement familial...oui, parfois des moments surviennent sans crier gare et me rappellent son absence pour toujours...alors je me permet de lui dire qu'il me manque, je me permet de verser une larme, d'accueillir cette émotion...et cela ne veut pas dire que je vais mal! Je vais bien, et mon coeur de maman bat pour toujours, pour lui...et pour tant d'autres choses!

Je t'envoie mille baisers et te souhaite tout un tas de douceur,

Hélène

Soraya

  • Newbie
  • *
  • Messages: 14
Re : Se réapproprier sa vie
« Réponse #22 le: 14 septembre 2018 à 10:50:27 »
bonjour a toutes
oui helen j'en suis là a me demander sans cesse si c'est normal si un jour je pourrais apprecier la vie sans penser à la mort, sans penser que le vie est vaine.
Mon bébé ma déjà rendu plus forte comme tu le dis si justement, je n'aurais jamais cru en etre là aujourd'hui, par contre j'évite un peu de penser à lui de peur de resombrer.
Par contre j'ai du mal à me dire que je suis triste et qu'il me manque alors que je ne l'ai pas connu c'est encore trop dur alors que j'ai 2 magnifiques enfants qui sont bien là eux ??????
C'est seulement quand je le revois que j'arrive à materialiser le pourquoi de mon etat ! Rolalala que c'est compliqué.. :-\ :-\ :-\
Enfin bref, il aut qu'il prenne sa place dans mon coeur et tu as raison je vais ouvrir un fil de discussion sur le partage des émotions qu'ont traversé les merveilleuses maman que nous sommes.
Merci profondément pour tes lignes
je t'embrasse du coeur
soraya
maman de Camire, Bilel et ChaÏd mort né le 20 mai 2018 (T21)

Marie J.

  • Global Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 5467
Re : Se réapproprier sa vie
« Réponse #23 le: 15 septembre 2018 à 09:39:41 »
Chère Soraya,

Je viens te souhaiter une journée la plus douce possible..

Tous les sentiments se bousculent dans ta tête. Tu vis une épreuve tellement éprouvante !
Les parents sont là avec toi pour te porter, t'accompagner quand les émotions sont si difficiles à accueillir.
 
Je pense à toi et à ton petit Chaïd bien au chaud dans ton coeur de maman.

Je t'embrasse.
Marie
Marie.J secrétaire de SPAMA et bénévole

Soraya

  • Newbie
  • *
  • Messages: 14
Re : Se réapproprier sa vie
« Réponse #24 le: 16 septembre 2018 à 13:02:43 »
merci marie pour tes pensées qui me vont droit au coeur
bon dimanche
bisous
maman de Camire, Bilel et ChaÏd mort né le 20 mai 2018 (T21)